Le streptocoque B : l’angoisse de l’obstétricien

Le streptocoque B a la particularité de se loger dans les intestins de certaines femmes et de passer coloniser le vagin de temps à autre. Il est impossible d’éradiquer le portage du streptocoque B , au grand désespoir des obstétriciens car ce petit microbe peut être mortel pour un nouveau né fragile.

Dans la vie de tous les jours, ce microbe donne des pertes blanches (leucorrhées) brûlantes que l’on peut confondre avec une mycose, qui surviennent par épisode, et qui entravent la vie sexuelle par les brûlures post coïtales qu’elles entrainent.

Le diagnostic ne se fait que par le prélèvement car il est impossible à l’oeil nu de différencier des pertes blanches mycosiques banales de celles liées à un streptocoque. L’interrogatoire nous met sur la piste car le candida démange avant de brûler et le strepto B brûle et pique sans jamais démanger.

Lorsque le prélèvement revient positif au stepto B, il faut prévenir la patiente :

qu’il pourra y avoir d’autres crises avec des intervalles de survenue variables

qu’elle doit prévenir son accoucheur lors d’une future maternité qu’elle est porteuse du Strepto B

que le traitement est court : deux jours de penicilline per os suffisent (les ovules anti fungiques seuls sont rarement opérants alors qu’ils sont sensés lutter et contre le candida et contre le streptocoque)

mais que les rechutes sont possibles, avec ou sans symptômes.

Comment organiser au mieux la vie d’une femme porteuse de strepto B ?

Je prescris avec succès de l’homéopathie pour celles qui sont sujettes aux « crises » de strepto B ( streptococinum 30 CH un tube dose tous les mois pour l’année) mais, attention, l’homéopathie supprime les symptômes  gênants du microbe mais ne peut servir de protection pour le nouveau né lors de l’accouchement.

Pour les femmes enceintes, j’inscris dans leur dossier, à la première page qu’elles sont porteuses du strepto B. Lors de l’accouchement, elles bénéficieront, dans tous les cas, d’une perfusion de penicilline afin que le bébé ne « respire  » pas le microbe.

Toutes les femmes enceintes doivent avoir un prélèvement vaginal

à la visite des 7 mois

lors de chaque plainte : pertes blanches abondantes, brûlures vulvaires, saignements en début de grossesse.

Une de mes patientes n’a pas eu le temps d’avoir son prélèvement des 7 mois de grossesse. Elle a rompu les membranes à 7 mois moins deux jours et a perdu les eaux. L’accouchement de son nouveau né prématuré s’est bien passé mais dans les heures qui ont suivi, le bébé a commencé à se cyanoser : il avait les plus grandes difficultés à respirer. Il est décédé d’une septicémie foudroyante à streptocoque B : les poumons et le coeur ont lâché malgré les soins intensifs et les antibiotiques.

Le sang du bébé portait du streptocoque B, le même que celui retrouvé dans le prélèvement vaginal fait à la mère en début de travail. Malheureusement, il faut plusieurs heures pour obtenir un résultat. Des équipes travaillent sur un test de détection rapide du strepto B qui nous aiderait à mettre en route une antibiothérapie le plus tôt possible.

Une autre de mes patientes a failli voir mourir son bébé de la même façon. Pourtant, le diagnostic de strepto B vaginal avait été fait, une perfusion posée mais le travail a été plus long que prévu, la sage-femme a oublié de renouveler la perfusion d’antibiotiques et le nourrisson a été infecté par le streptocoque B.

Il a fait une très grave insuffisance cardiaque mais a pu être réanimé et sauvé.

Lorsque je découvre du streptocoque B pendant la grossesse, il est inutile que je prescrive de la penicilline sur deux jours car le microbe risque de revenir. Il faut prévenir la patiente, la convaincre de l’inutilité d’un traitement immédiat et la rassurer en lui disant qu’elle bénéficiera d’un traitement le jour J.

Mon prochain billet va être consacré au Chlamydiae Trachomatis, un microbe qui peut rendre stérile s’il passe inaperçu ….et c’est souvent le cas.

73 commentaires sur “Le streptocoque B : l’angoisse de l’obstétricien

  1. Bonjour,

    Cet été j’ai été traitée pour une mycose vaginale (candida me semble-t-il), ma gynécologue vient de me faire un nouveau prélèvement vaginal car je sentais toujours une gêne, pas très douloureuse.
    Je viens de recevoir le résultat du labo, qui indique la présence d’assez nombreuses colonies de streptocoques B…or je viens d’apprendre que je suis enceinte, en tout début de grossesse (environ 7 SA), et tout ce que je lis m’affole un peu !
    Je n’ai pas encore revu ma gynécologue, mais si je comprends bien il n’y a pas grand chose d’autre à faire que de rééquilibrer la flore vaginale et d’être vigilant au moment de l’accouchement ? et maintenant que ces germes sont présents, il n’est plus possible de les déloger ?
    Merci d’avance de votre réponse.

    J'aime

  2. Bonjour,

    J’ai 35 ans, pas d’enfants, et suite à frottis anormal en mai, on m’a diagnostiqué des lésions CIN 2-3 sur le col de l’utérus. On m’a opérée par conisation le 09/09. La semaine dernière j’ai revu ma gynécologue qui m’informe d’un retard de cicatrisation et certainement une infection. Elle m’a prescrit 6 jours d’ovules de Bétadine et m’a fait un nouveau prélèvement au col de l’utérus. Je reçois le résultat aujourd’hui : nombreuses colonies de streptococcus agalactiae (groupe B). La recherche de chlamydiae est négative. Je suppose que c’est cette infection qui retarde la cicatrisation du col de l’utérus ? Est-ce que c’est également ce qui me provoque de grands « lancements  » dans le vagin et le bas ventre lorsque je suis excitée sexuellement ? Merci d’avance pour votre réponse.

    J'aime

  3. Merci pour votre réponse mais suis-je obligé de prendre des ovules ? Car comme je vais étre sous antibiotique pendant le travail pour traiter le streptocoque b.

    J'aime

  4. hélas il faut des ordonnances pour tout !
    je pense que la seconde hypothèse est bonne k chou mais comment convaincre un généraliste de prescrire mon cocktail miracle clamoxyl celestamine …je ne sais pas

    J'aime

  5. Merci beaucoup de la rapidité de votre réponse. Mais du coup, questions subsidiaires : le traitement servira-t-il à quelque chose ? Peut-on éradiquer le streptocoque ? J’avais cru comprendre que non…Et comment peut on être sur que je sois porteuse saine ? Mon ami ne peut-il pas être porteur sans que je sois en cause ?
    Encore merci

    J'aime

  6. Bonjour,
    Lors de mon contrôle annuel, le prélèvement a révélé la présence du streptocoque B. Ma gynéco a dit qu’il ne fallait rien faire vu que je ne suis pas enceinte. C’est la deuxième fois que cette bactérie est présente, mais la première fois elle m’avait prescris des antibiotiques (je n’étais pas enceinte non plus). Est-il dangereux de ne pas le traiter ? (en parallèle, j’ai développé une infection urinaire, et j’avais déjà eu ces symptômes urinaires lors du 1er streptocoque découvert, je ne sais pas si c’est lié ou non). Merci.

    J'aime

      1. Bonjour,
        Depuis l’an dernier où j’avais eu des colonies de streptocoque b dans le vagin + infection urinaire, j’ai développé une dysbiose intestinale à la suite des antibiotiques. Cette dysbiose est loin d’être guérie mais de nouveau cette année ma gynécologue à constaté la présence du strepto b dans le vagin et la vulve me brûle par moments. J’ai aussi mal dans le bas du ventre, est-ce que ça pourrait être le streptocoque ?

        A cause de la dysbiose je ne tolère aucun probiotique et je voudrais donc éviter de reprendre des antibiotiques qui relancerait ce cercle vicieux très pénible. Est-il possible de se débarrasser du streptocoque sans antibiotiques ? Si oui, comment ? Merci.

        J'aime

      2. Est-il aussi possible que le streptocoque b vaginal disparaisse de lui-même ? Ou c’est impossible sans traitement ? Merci

        J'aime

  7. Bonjour Docteur,
    Je viens de recevoir les résultats de mon PV.
    J’ai une flore de Doderlein abondante : je m’en vais de ce pas commander du Géliofil, et j’ai commencé à utiliser le baume reflorant Jaylis depuis hier.
    Un candida albicans qui va et revient depuis six mois : 2 fois traité par Gynopévaryl + crème et 4 fois par Monazol + crème, mon généraliste m’a prescrit du Polygynax cette fois + crème éconazole.
    Et le plus problématique… j’ai un Streptocoque B mais je suis mortellement allergique à la penicilline (+ céphalosporines et josacine)… que faire pour m’en débarrasser ?
    Ma vie sexuelle en souffre énormément, et ça me déprime totalement…

    Je vous remercie en tous cas pour ce blog qui m’a permis de me débarrasser de Gardnerella et de mieux comprendre ma santé gynécologique.

    J'aime

  8. Pardon, j’ajoute mes symptomes : sécheresse intime (utilisation d’un lubrifiant bio à quasi chaque rapport), deux fissures à la fourchette, mycoses à répétition (ou suspiscion de mycose), brûlures occasionnelles après la miction, cystites régulières ces derniers mois (3 en 6 mois).

    Je suis régulièrement sous Florgynal (1 semaine par mois) et Suvégel (3 jours par mois), et utilise un ovule de Cicatridine après chaque rapport douloureux.
    J’utilise également régulièrement du Géliofil et le gel hydratant vaginal YES VM (équivalent bio de Mucogyne).
    Toilette intime une fois par semaine avec Omum L’intime (bio et avec des prébiotiques), ou Saugella vert quotidien en cas de démangeaisons.
    J’essaie d’utiliser au maximum des produits naturels et bio, sans dérivés de pétrole, sans irritants et sans perturbateurs endocriniens.

    Encore merci.

    J'aime

  9. Bonjour

    J’ai depuis plus d’un an une streptocoque B qui ne me quitte plus.. Je ne suis pas enceinte. Mais elle me gache la vie tout de même. Je recommence cette semaine un traitement de polygynax pour tenter d’éradiquer à nouveau ce strepto. Ensuite je reprends des comprimes gynophilus. Est ce que l’homéopathie dont vous parlez dans votre article peut être un complément à mon traitement ? Si oui, puis je l’avoir sans ordonnance ? Ou pensez vous que je devrai changer de traitement ? Ma gynéco n’est pas très disponible, j’ai l’impression que je l’agace un peu avec mon problème… Elle me prescrit toujours la même chose… Merci à vous.

    J'aime

    1. 1 oui
      2 oui
      3 je ne sais pas ce que vous ressentez dita et si c’est lié au strepto ou juste une coïncidence
      4 on n’éradique jamais un strepto avec des antibiotiques , il reviendra toujours à peine parti

      J'aime

  10. Bonjour,j’ai eu les résultats de mon PV,donc j’ai une flore de dordeleine inexistante,du streptocoque b en trés nombreuse colonie et aussi des candida species(dont c.albicans)quelques colonies.Je suis vraiment à bout car je ne sais plus quoi faire…je traine ce strepto b depuis de long mois,en 15 mois j’ai dû l’avoir 5-6 fois,avant une grossesse,pendant et à l’accouchement après encore et encore maintenant(mon bebe a 5mois),j’ai été traité à chaQue fois donc je ne sais pas pourquoi il revient sans cesse,s’il y a des choses à faire pour l’éviter,un tt sur le long terme ou une alimentation spécifique à avoir…j’allaite exclusivement mon enfant,et en plus de tout ça j’ai depuis des années une vestibulodynie provoquée et hypertonie urétrale diagnostiqué par le Dr Bautrant à Aix en Provence,donc étant sensible de base des muqueuses je vous laiSse imaginé à quel point mes muqueuses sont fragilisés et me brûle et démange encore plus pendant un strepto b,merci de vos conseils.

    J'aime

    1. Hélas , je n’ai pas de conseils à vous donner sauf d’aller voir un homéopathe ou un naturopathe et de tenter de régler ce problème par une médecine alternative puisque , en allopathie, nous ne pouvons rien faire d’utile pour vous , les cures antibiotiques étant et nuisibles et inefficaces elisa

      J'aime

  11. Bonjour,
    Suite à des brûlures vaginales récurrentes qui me gachent la vie j ai fait un pv.
    Bilan des colonies de streptocoque b. Une flore de doderlein abondante. Score de nugent 0. Tout le reste est négatif.
    1.Que dois-je faire ? Faut-il prendre un.antibiotique pour le streptocoque ou est-ce inutile? (Je ne sais pas si le streptocoque peut causer ces douleurs)
    2.-Est-ce qu’un traitement plus naturel est envisageable? Je pensais utiliser du geliofil sinon.
    3. Je précise que je fais souvent des infections urinaires, y a t il un lien?
    Merci d avance pour vos précieux conseils, je.ne vois pas ma sf avant 10 jours.
    Laura

    J'aime

  12. J ai oublié de vous dire que je n étais pas enceinte. Je viens de lire votre dernier post sur le gel aloe vera mais je n arrive pas à trouver la référence sur Internet ni sur le site sospharma

    J'aime

  13. Ok d accord. Je vais prendre rv avec mon médecin alors.
    1 J ai de l oroken de ma dernière infection urinaire, est-ce que cela pourrait convenir aussi?
    2.J avais peur d aggraver les pbs en allant réclamer un antibiotique (c est ce que vous semblez dire dans votre article) mais les brûlures sont vraiment pénibles et parfois bien douloureuses. Vous me conseillez donc de tenter quand même un traitement? (En voyant bien quel antibiotique va me prescrire le médecin)
    3 comment faire pour que cela ne revienne pas à l arrêt des antibios?
    Merci encore

    J'aime

  14. Bonjour docteur,
    D accord, je vais prendre oroken alors j ai trop mal. Je n ai pas osé le prendre hier soir car j avais peur que cet antibio soit moins efficace que le clamoxyl que vous conseillez.
    Pouvez-vous juste me dire si je me dire sil je peux prendre oroken sans arrière pensée ou s il vaut mieux que j attende pour avoir un autre antibio?
    Merci encore je ne vous derangerai plus.
    Laura

    J'aime

  15. Docteur c est encore moi. J ai pris un comprimé d oroken hier et un ce matin il y a 6h. La douleur est identique, si ce n.est pire au niveau du vestibule du vagin.
    Est-ce parce que l anantibiotique met longtemps à agir (plusieurs jours) ou parce que ce cela aggrave les choses?-dois-je arrêter ou continuer?
    Merci Laura

    J'aime

  16. Bonjour miss frottis

    je suis tombée sur votre site qui est une mine d’or. merci pour toutes ces infos. J’ai une question.Suite à un prélèvement qui a montré que j’avais absence de flore vaginale à cause des colonies nombreuses de streptocoques B, ma gyneco m’a prescris une prise d’amociline + physioflor pendant une semaine. Depuis l’arret je fais de l’eczema partout sur le corps. je comprends que l’antibio a detruit ma flore vaginale et intestinal. En me basant sur vis articles j’ai pris tout a l’heure L-glutamine+lactibiane tolerence que je veux. Je compte aussi prolonger physioflor une semaine.

    puis je continuer physioflor pendant mes regles ?
    Au bout de combien de temps on peut récupérer une flore vaginale sui tienne la route ?
    le streptocoque risque il de revenir et jaurai pris tout ca pour rien ?
    je suis en pma. jai un transfert d’embyron dans 3 semaines normalement. Pensez vous qu’au vu de ma flore vaginale abimé il vaut mieux annuler ce transfert ?

    merci d’avance de votre aide!

    J'aime

  17. Bonsoir docteur c est enc Laura.
    J ai consulté mon.médecin traitant tout à l’heure. Examen gynécologique normal. J ai pris les 3 jours d oroken avec de l ultra levure pour le streptocoquue b.
    1. Que dois-je prendre pour restaurer ma flore vaginale? Geliofil ou un probiotique oral? Ou un.probiotique vaginal?
    2. J ai testé plein de choses pour les brûlures vulvaires qui traînent depuis deux ans. Mon médecin n a plus d idée. Il m a prescrit Locapred en dernier recours. Mais à quoi cela sert et qu’en pensez-vous ? Je n ai plus trop d idées pour traiter ces douleurs et mon gynécologue n est pas du tout à l écoute.
    Merci encore
    Laura

    J'aime

    1. 1 probiotique oral femibion deux cp par jour 1 mois laura
      2 préférez elteans omega 3 deux gelules par jour et puis revoyez TOUTES vos conditions de vie sport trop intensif ? pantalons ? serviettes non lavables ? contraception ? Les brûlures sont souvent des névralgies et pas des infections

      J'aime

  18. Je prends déjà Elteans… pas de contraception (utilisation d un préservatif quand je n ai pas trop mal pour avoir des rapports). Deux heures de sport en salle mais rien d intense (gym d entretien). Pantalons non moulants, jupes en été, culottes en coton… j ai l impression d avoir fait le tour… serviettes en coton uniq bio certes non lavables.
    Je pense aussi à des nevralgies mais je ne trouve pas la cause!
    Mais c est un cercle vicieux car je suis anxieuse et cela me stresse encore plus et je ne pense plus qu’à cela….
    N hésitez pas si vous avez une autre suggestion pour rompre ce cercle infernal! Je vous remercie de votre écoute

    J'aime

    1. les serviettes unyq c’est pas le top je les trouve irritantes laura . il faudrait faire un calendrier et noter les jours où les brûlures sont intenses et ce que vous avez fait dans les deux jours qui précèdent , on aurait la cause de la névralgie

      J'aime

  19. Ok je vais tester le calendrier. C est compliqué pour moi les serviettes lavables et la cup me fait mal. Que puis-je prendre comme protection périodique alors? Quelle marque?
    Au début je croyais que les brûlures venaient 48h après les rapports sexuels mais en fait non, cela n a rien à voir.
    J ai l impression que plus je suis fatiguée, plus j ai mal ou en tout cas plus j ai de mal à supporter la douleur.
    Quel type de choses dois-je noter sur le calendrier? Car j ai l impression de faire le même genre d activités tout au long de la semaine.

    J'aime

    1. 1 hélas que des lavables
      2 vous devez noter : alimentation, sport, vêtement, voiture , stress , médicament , station assise prolongée laura Buvez beaucoup d’eau type Mont Roucous

      J'aime

  20. Bonsoir,

    Comme tout le monde ici, je viens de recevoir mes résultats de PV et j’ai de nombreuses colonies de Streptococcus agalactiae. Je n’ai aucun symptôme, je tombe des nues. J’ai 35 ans, j’allais lancer un premier projet bébé et je comprends que j’ai dans le vagin une bombe à retardement qui pourrait potentiellement tuer mon bébé. Psychologiquement, c’est insurmontable pour moi.
    La peniciline durant 2 jours peut-elle l’éradiquer ? Ou un autre antibiotique, même un très fort ? Ou dites vous qu’il n’y a rien à faire et qu’on doit garder cette horreur sans pouvoir rien faire ?

    Merci à vous

    J'aime

    1. comment ça tuer votre bébé ???? !!! ça va pas la tête ! le strepto ,n’est dangereux que sur un prématuré quand on n’a pas fait la perf pendant l’accouchement . La péni n’éradique pas le strepto, elle le tue momentanément d’où la perf le jour de l’accouchement et ce microbe banal n’est agressif que si poche des eaux rompue sinon il est innocent . Utilisez l’homéopathie

      J'aime

  21. Bonsoir Miss Frottis,
    J’ai subi une hystérectomie avec surpression du col et de la partie haute du vagin en septembre en raison d’une endométriose profonde. Deux mois après, en novembre, la cicatrisation était loin d’etre terminée.
    J’ai depuis gagné en confort de vie mais ma vessie et mes intestines étaient toujours très sensibles.
    Aujourd’hui après 3 semaines d’errance, un PV à révélé quelques rares colonies de Streptococus. Epidermidis.
    Mon généraliste m’a prescrit de la pyostacine pendant 8 jours avec orofluco à J1, J4 et J7 en raison de mycoses répétées (peut-être en lien avec mon Hashimoto ???) malgré probiotiques, arrêt gluten… mon chirurgien Gyneco ne voit pas l’interet de me recevoir en rv.
    J’ai un parcours Gyneco assez complexe ( j’ai omis les fiv et chirurgie utérine) mais je ne sais pas si je dois réellement m’inquiéter pour ce streptocoque.
    Qu’en pensez-vous ?
    Bien cordialement,
    Marianne

    J'aime

    1. mais c’est un strepto bénin !!! pas de pysotacine marianne On a retiré les ovaires ? si on ne les a pas retirés , l’endométriose continue sa route vers les intestins et la vessie d’où les douleurs Une endo ça passe au retrait DES OVAIRES ou à la ménopause naturelle; Vous êtes suivie par un professeur spécialiste de l’endo ?

      J'aime

      1. Je suis effectivement suivie par un spécialiste de l’endométriose qui est gynécologue chirurgien et aussi spécialisé en cancérologie. Il a conservé les ovaires lors de la cœlioscopie de septembre. J’avais été placée sous ménopause artificielle 2 mois avant pour ralentir la progression mais sans aucune réussite. En revanche, la ménopause artificielle a duré 6 mois au lieu des 3 prévus et cela a été très difficile à vivre (sommeil catastrophique, moral en berne à la limite de la dépression, sécheresse…). J’ai essayé elteans + onagre+ huile en local sans grand effet.
        Ma préoccupation actuelle serait plus des démangeaisons vulvaires très impactantes depuis 2 semaines d’où ma demande auprès de mon généraliste de PV après un premier essai de oriflyco + troohygyl + locoide sans succès.
        Dans tous les cas, je vous une sage femme la semaine prochaine et demanderai irm+ écho pour suivi endo.
        Ma préoccupation actuelle serait plus des démangeaisons vulvaires très impactantes depuis 2 semaines d’où ma demande auprès de mon généraliste de PV après un premier essai de oriflyco + troohygyl + locoide sans succès.

        J'aime

      2. vous n’avez aucune douleur ? qu’un prurit ? moi dans les cas de prurit vulvaire isolé , je cherche toujours une origine allergique : pantalons moulants …ou une déshydratation très fréquente en période de confinement qui rend la peau très sèche …ou une mycose uniquement intravulvaire non repérable par le pv mais qui disparait avec beagyne un cp par semaine 3 mois qu’une SF ne peut pas vous prescrire car c’est d’ordre médical mais qui sait ? ….et si échec port de jupes , elteans , beagyne , j’adresse à un spécialiste de la NP car il existe une forme uniquement prurigineuse de l’atteinte des branches du nerf pudendal , atteinte très fréquente lors d’une endométriose pelvienne et seul le spécialiste de la NP peut en faire le diagnostic mais vu l’apparition récente je penche pour une candidose intravulvaire ou une déshydratation marianne

        J'aime

      3. Je vous remercie pour ces nouvelles pistes que je vais essayer de suivre
        Merci pour votre blog, lieu de connaissance et de dialogue que je consulte très régulièrement

        J'aime

  22. Bonjour,
    Pour le streptocoque B cela veut-il dire que toutes les femmes peuvent en avoir un jour ou que seul une partie d’entre elles en sont porteuses?
    Je viens de faire un prélévement vaginal ( mon médeilcin avait pourtant écrit prélévement gynécologique et le labo ne semble faire aucune différence entre vaginal et col du coup ce qui ne me rassure pas…. Idem pour la recherche chlamydiae qu’ils n’ont pas cherché dans le col et pour laquelle ils m’ont dit que c’était pareil de chercher dans le vagin ou les urines..) :
    Flore de doderlein abondante mais je n’ai aucun problème pourtant et auparavant elle était inexistante dans mes précédents examens
    Quelques rares colonies de streptocoques B ( j’en avais eu une fois aussi avant puis plus du tout) alors qu’idem aucun problème ressenti
    Vous remerciant par avance pour vos éclaircissements

    J'aime

  23. Bonjour miss frottis

    Je suis en essai bébé depuis un an et en centre pma depuis un mois
    Nous allons faire une insémination dans les semaines à venir
    Je viens d’avoir les résultats de mon pv vaginal : nombreuses colonies de streptocoques B
    J’avais ureaplasma urealyticum sur mon ancien pv, il a bien été soigné (doxycycline +polyginax)
    Je suis surprise d’avoir pour la première fois ce streptocoque alors que je sors de ce traitement de 14jours, et inquiète pour mon futur bébé puisque je suis porteuse
    Puis je rester avec ce streptocoque sans risque pour ma grossesse ?
    Le streptocoque peut il « partir » tout seul ?

    Merci beaucoup

    J'aime

      1. C’est bien ce que je pensais.. j’ai fait le prélèvement 3-4 jours après la fin de mon traitement à la doxycycline
        Je vais voir si mon gynécologue me prescrit encore des antibios, que feriez vous si j’étais votre votre patiente ?
        Sur le pv ils n’ont pas réalisé d’antibiogramme… et ils avaient l’info sur ma prise de doxy

        Merci encore bonne journée

        J'aime

      2. le strepto est toujours sensible à la pénicilline Inutile de faire un antibiogramme jeanne . Si j’étais vous , je ferais confiance aux conseils du gynéco appelé au téléphone

        J'aime

  24. Bonjour miss frottis

    Le gynéco ne m’a pas donné d’antibios, il y a seulement des colonies donc selon lui inutile de traiter pour rien

    Il n’y a aucun risque de salpingite à rester avec ces streptocoques B ?

    Merci encore

    J'aime

      1. Merci encore

        Une dernière question : mon conjoint a un germe dans sa spermoculture, enterococcus faecalis
        Lanbiogramme montre le germe sensible à l’ampicilline
        Le médecin lui a donné amoxicilline
        Est ce la même chose ? Le traitement sera- t il efficace ?
        J’ai peur qu’il ait lu rapidement..

        Merci encore

        J'aime

  25. Rebonjour
    Mon gynéco m’a prescrit Clomid sur les deux prochains cycles, pour lui les résultats sont bons et on peut tenter cela avant d’envisager l’insémination
    Il m’a prescrit 2cp du j2 au j6 puis rapports J14-14-15
    Mais pas d’échos de contrôle
    Pensez vous que j’ai beaucoup de risque de surreagir au traitement ?
    Mon amh est a 4,98

    Merci encore

    J'aime

  26. Bonjour,
    Suite à des brulures persistantes (et après 6 jours de cicatridine comme vous me l’aviez conseillé) j’ai réalisé un prélèvement vaginal. Tout semble correcte à part « nombreuses colonies de streptococcus du groupe B (agalactiae) ». Faut-il un traitement antibiotique? merci par avance

    J'aime

  27. Bonjour je rentre dans le 9ieme mois de grossesse de mon 3ieme bébé.J’ai reçu des résultats d’analyses que j’ai du faire avant mon rdv anesthesiste.Il y a ecrit cela,je vois qu’il y a des choses anormales, est ce que c’est grave?sachant que mon medecin traitant et ma gyneco sont la que a partir de lundi,est ce que je peux passer le week end comme ça? Compte rendu: Prélèvement réalisé au laboratoire Prélevé le 28/10/20 à 09H00 Origine du prélèvement
    ✔ Examendirect
    Rares cellules épithéliales
    Absence d’hématies
    Absence de leucocytes: frottis non inflammatoire Absence de Trichomonas
    ✔ ColorationdeGram
    Quelques bacilles Gram négatif Quelques bacilles Gram positif Rares cocci Gram positif Quelques lactobacilles
    Vaginal
    ✔ ClassificationdelaflorevaginaleselonSPIEGELmodifiéeparISON/HAY
    Grade III : Flore de vaginose bactérienne : Diminution ou disparition des lactobacilles au profit d’une flore de type anaérobie abondante et polymorphe, avec présence éventuelle de vibrions et/ou clue- cells.
    ✔ Cultures
    Streptococcus agalactiae (groupe B) Quelques colonies Gardnerella vaginalis Assez nombreuses colonies
    Flore évoquant une vaginose.
    Absence de Neisseria gonorrhoeae
    Absence de levures

    J'aime

    1. J’ai également cela je ne sais pas si c’est grave ce dépassement de 4% sachant que j’ai les jambes lourdes varices ect pour cette grossesse. Tauxdeprothrombine………………………….. 104% Chronométrie Werfen 10.07.17
      Valeurs de référence
      Antériorités
      Exploration de la voie exogène de la coagulation – Temps de Quick explore facteurs II V VII et X. Taux de prothrombine normal : 70 à 100 %

      J'aime

    2. vous serez traitée pour la vaginose par des antibiotiques nejdi et on vous fera une perfusion d’antibiotiques le jour de l’accouchement pour que bébé ne respire pas le streptocoque B

      J'aime

      1. Bonjour on m’a prescrit un sachet de medicament Secnol pour ce que j’ai est ce suffisant?dois-je prendre également des probiotiques?mon mari doit il etre traitè car la gyneco de l’hôpital a donner seulement pour moi?et ducoup puis-je avoir d rapports avant l’accouchement sachant que je ne suis pas tout de suite traiter pour le strepto b?car ça piquait mon mari pendant les rapports sexuels?les préliminaires sont ils possible également?Merci

        J'aime

      2. 1 pas suffisant il faut des probiotiques sinon rechute assurée nedji Moi je prescris geliofil tous les mois pendant six jours
        2 pas sexuellement transmis on ne traite pas le mari
        3 oui

        J'aime

  28. Bonsoir , j’ai reçu les résultats de mon prélèvement vaginal Help je ne comprends pas grand chose , pouvez vous m’expliquer ? J’ai 46 ans et suis en pré ménaupose
    – Nombreuses cellules épithéliales
    – Assez nombreux leucocytes
    – Absence de Trichomonas
    – Flore de Doderlein abondante
    – Streptococcus Agalactiae : Assez nombreuses colonies
    – Candida Albicans : Quelques colonies
    – Culture mycologique : Positive
    Merci =)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s