Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

LES AVANTAGES

Un DIU n’a pas d’hormones : il ne modifie que peu vos cycles. C’est une contraception autorisée dans toutes les affections aggravées par les hormones : maladie lupique, cholestase, varices, phlébite, surpoids, thrombophilie.

Il ne modifie pas votre libido, ne donne pas de sécheresse vaginale.

Bien placé, on l’oublie : les règles sont un peu plus abondantes, parfois un peu douloureuses. La contraception est assurée à 99 %  pour cinq ans, voire plus lorsqu’on approche de la ménopause : on ne change pas le stérilet passé 48 ans, on le laisse en place jusqu’à la ménopause qui se définit comme douze mois consécutifs sans règles.

Il est remboursé par la Sécu.

Il est compatible avec le tabagisme.

On vit normalement avec un DIU : on peut prendre tous les médicaments que l’on veut, y compris des anti inflammatoires ( mais si on prend un antiinflammatoire comme cortisone, aspirine, ibuprofene, on a un rapport protégé le soir même , le lendemain, plus de souci) . On peut porter des tampons.

LES INCONVENIENTS

Il donne des règles parfois importantes et fatigantes. Ce peut être la cause d’une anémie par manque de fer. Il ne faut pas hésiter à prescrire des cures de fer ( fumafer 2 cp par jour ou oligomax fer deux ampoules pour celles qui ne digèrent pas le fer allopathique) pendant les règles et des produits comme EXACYL ampoules ou comprimés à ne prendre que si besoin, quand « ça déborde’, afin de réguler le flux menstruel.

Pour celles qui ne tolèrent pas l’exacyl, ou celles qui ont fait une phlébite, il faut utiliser SEPIA 9 CH 5 granules toutes les trois heures.

Il donne des glaires abondantes parfois striées de sang en milieu de cycle et des métrorragies prémenstruelles et post menstruelles. La durée des règles s’allonge.

Il ne régularise pas les cycles et il est impossible de décaler ses règles pour partir en voyage.  Pour mes patientes qui souhaitent faire un pèlerinage à La Meque, je suis contrainte de retirer le DIU, de prescrire une pilule non stop tout le temps du voyage puis de reposer le DIU au retour car la femme ne doit pas avoir ses règles durant toute la période du pèlerinage.

Le DIU est contraceptif de deux façons :

1 par le cuivre qui est spermicide

2 par une inflammation locale qui grimpe aux ovaires et les fait « buguer ».

On devient OPK de façon transitoire . Si la patiente a des ovaires micro kystiques, bref est déjà OPK,   ce sera l’enfer : coliques expulsives, dyspareunie, kystes fonctionnels, acné… Un DIU, c’est parfait pour toutes celles qui ont un utérus et des ovaires en béton armé.

Attention, le port d’un DIU au cuivre peut déclencher une poussée d’adénomyose, affection invalidante par ses règles abondantes et surtout sa dyspareunie profonde. Les utérus très retournés, dit rétroversés, sont de mauvais candidats au port du DIU : ils n’aiment pas , donnent des contractions et comme le fond de l’utérus est touché par la verge lors des rapports, ceux ci sont très douloureux …et obligent au retrait du DIU. Par ailleurs la présence d’un utérus rétroversé est souvent associé avec une endométriose profonde guère compatible avec un DIU qui l’aggrave.

Le port du DIU peut faire flamber une endométriose passée inaperçue grâce à la prise de pilule : donc jamais de DIU chez une jeune fille qui a des règles abondantes et douloureuses , on peut alors lui déclencher une endométriose invalidante pour le reste de sa vie de femme.

Le DIU ne peut prévenir les grossesses extra utérines, de survenue fort rare, heureusement. Cependant, tout retard de règles nécessite un test de grossesse …au cas où.

Le DIU est la porte d’entrée des microbes, sexuellement transmis ou non, comme le colibacille. Il faut être vigilante et consulter s’il existe des leucorrhées , des métrorragies signes précurseurs d’une endométrite point de départ de la salpingite.

Le DIU peut se sauver de l’utérus et migrer dans l’abdomen : c’est la perforation utérine, heureusement rare, mais qui nécessite une coelioscopie sous AG pour retirer le corps étranger….et on ne sait pas pourquoi il se sauve …ni quand il a décidé de migrer : donc, Mesdames , vérifiez la longueur des fils après vos règles et venez consulter en urgence si il y a un doute sur la présence des fils. …ou s’ils sont trop longs.

Le DIU peut être expulsé lors des règles : on ne sent plus les fils qui sortent de l’utérus.

A la consultation, l’utérus est vide : la contraception n’est alors plus assurée. Cette expulsion est assez rare : elle se fait le plus souvent dès le premier mois, d’où l’importance de la visite un mois après la pose. Certaines patientes ne tiennent pas leur DIU : il glisse. Il faut alors changer de marque, utiliser un grand stérilet comme le TT 380 ou alors opter pour le Mirena qui délivre de la progestérone ce qui diminue les risques d’expulsion.

Les fils peuvent gêner le partenaire. Pas de problème, on les recoupe au ras du col.

Parfois, on ne retrouve plus les fils ce qui empêche le retrait facile du DIU. Il faut alors prescrire un comprimé de CYTOTEC une heure avant le retrait du stérilet. Le Cytotec ouvre le col et on peut alors passer une pince de Bengolea fine à travers le col pour aller chercher le stérilet. Ce n’est pas très douloureux mais on échoue parfois et il faut alors confier notre patiente à un chirurgien pour retirer le DIU sous légère anesthésie par hystéroscopie.

On ne peut pas garantir à la patiente qu’il n’existe pas d’avortements ultra précoces sous DIU au cuivre. Normalement, le DIU exerce son action contraceptive en donnant de très mauvaises ovulations : les ovules de mauvaise qualité ne sont pas fécondés. Cependant, il peut arriver qu’il y ait fécondation : l’oeuf arrive dans l’utérus où il ne se nide pas car les conditions locales sont défavorables. Pour mes patientes croyantes pratiquantes, je préconise le Mirena qui bloque toute ovulation : sous Mirena, il n’y a aucun avortement ultra précoce possible.

Mon prochain billet sera consacré au DIU Mirena.

ATTENTION DANGER

Il ne faut jamais garder un diu au delà de dix ans .

Il faut toujours changer ses diu à la date indiquée sur la notice ( à un an près ) car le diu s’altère avec le temps.

Il ne faut jamais garder un diu loin après sa ménopause . Le stérilet , c’est du plastique qui a une certaine durée de vie . Au bout de plusieurs années , il se décompose et des morceaux de pétrole ( le plastique , c’est fait avec du pétrole) passent dans la muqueuse utérine, peuvent créer une inflammation persistante source de cancer .

Une de mes patientes a fait un K très compliqué , pas habituel, de l’intérieur de l’utérus car elle avait gardé son stérilet au moins dix ans après sa ménopause . Comme il ne la gênait pas, elle ne s’est pas méfiée.

Cet avertissement est valable pour le Mirena : tout corps étranger à durée de vie limitée n’a pas sa place dans l’utérus d’une femme ménopausée.

CONCLUSION

Le DIU cuivre est un très bon moyen de contraception ….pour les femmes qui le supportent et , sauf exception comme antécédents de salpingite, SOPK, endométriose, adénomyose,  il peut être posé à toutes les femmes QUI DOIVENT LIRE LA NOTICE avant la pose afin de connaître les effets secondaires possibles du produit qui n’est pas anodin et d’accepter les risques du corps étranger ….et la surveillance que son port induit .

252 commentaires sur “Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

  1. Bonjour,
    Merci pour cet article !
    Petite question, selon vous est-il possible sur un terrain propice que le DIU cuivre soit responsable du SOPK?
    Je m’explique, en mars 2020 je demande un bilan hormonal (mais incomplet) ; prolactine = 9,4 et TSH = 1,61. Puis en juin 2020 je fais poser le fameux sterilet, en septembre je prends RDV avec une naturopathe car règles très douloureuses et qui mettent 2 semaines de petits saignements à commencer, et acné, elle me prescrit du gattilier. En mars 2021, soit 1 an plus tard, nouveau bilan hormonal ; prolactine = 28,4 et TSH = 2,88 et LH = 8,4 et FSH = 4,1. Le diagnostic tombe : SOPK.
    De plus je souffre de nombreuses douleurs fréquentes aux ovaires (presque en continu), mon acné est devenue également digestive et j’ai l’impression que tout déraille, je ne peux plus rien manger, mon corps est comme en permanente inflammation…
    La seule chose ayant changé entre ces 2 bilans, c’est ce sterilet cuivre (que j’avais déjà porté en 2015 mais avais dû retirer suite à des mycoses, cystites et vaginites à répétition, une fois le retrait effectué plus jamais eu).
    Est-il possible que le sterilet soit responsable de mon SOPK ? Ai-je une chance en l’enlevant de voir ce syndrome disparaître…?
    > J’ai 27 ans et sans contraception des règles abondantes et douloureuses, un utérus retroversé, et des petits soucis hormonaux de saignements, acné, etc… depuis aussi longtemps que je puisse m’en rappeler.
    Un énorme merci d’avance pour votre réponse,
    Chloé.

    J’aime

    1. 1 oui
      2 oui cela ira mieux chloé Je ne pose JAMAIS de DIU à des femmes avec un profil hormonal tel que le vôtre sans les avertir qu’elles verront une augmentation de leur acné , des douleurs etc. et sans leur conseiller un moyen de contraception différent , sans corps étranger dans l’utérus

      J’aime

      1. Merci beaucoup pour cette réponse, qui me rassure énormément !
        Par curiosité, sur un profil comme le mien quel type de contraception proposeriez-vous ? Je suis déjà passée par un nombre énorme de pilules ou toutes avaient un effet secondaire extrêmement gênant : triafemi (spottings constants), adepal (acné légère mais avec kystes énormes), leeloo (dérèglement hormonal et acné très sévère), belara (maux de têtes a tomber dans les pommes), jasminelle (libido inexistante, on ne pouvait même plus me toucher)… puis sterilet cuivre. J’ai l’impression d’être incompatible avec la contraception 😦

        J’aime

  2. Bonsoir Gyne ,
    J’ai fais retirer mon DIU cuivre le mois dernier pendant mes règles , je viens d avoir mes règles donc un cycle de 29 jours impeccable , par contre je remarque que mon flux est très abondant dès le premier jour de mes regles , cela est il normal ? je pensais qu en enlevant mon diu cuivre cela réduirait mon flux qui était devenu abondant , mais je trouve qu il l est encore plus et ce dès le premier jour . Merci de votre lecture
    Anaïs

    J’aime

  3. Bonsoir,
    Je suis porteuse d’un stérilet cuivre.
    J’ai des douleurs après certains rapports (dépendant je crois des positions prises). Pas de douleurs pendant ni juste après mais souvent quelques heures ou le lendemain. A type de crampe avec des spotting.
    J’ai passé récemment frottis échos test mst et RAS.
    Le stérilet peut il donner ce type de douleur ?
    Un rapport sexuel peut il déplacer un stérilet ?
    Bien à vous.

    J’aime

  4. Bonjour Docteur, après 5 ans sous microval, je me sentais lourde et léthargique j’ai voulu un stérilet au cuivre. Pendant 9 mois, crampes très difficiles à supporter, au point d’avoir la tête qui tourne, mais j’ai essayé de tenir le coup. Mais il est descendu doucement jusqu’à se loger dans mon col. Mon gynéco l’a retiré m’a conseillé de poser un Kyleena car les hormones délivrées sont faibles et il a de meilleures chances de rester.
    Bien supporté le Kyleena, mais des crampes fortes tous les jours les 2 premiers mois, mais pareil j’ai tenu le coup. A l’écho de contrôle, le DIU était trop bas. Ma gynéco l’a repoussé à la main, je suis tombée dans les pommes tellement j’ai eu mal.
    Maintenant, 7 mois sous Kyleena: j’ai une douleur lancinante à l’ovaire droit qui avait commencé avec le DIU cuivre et qui revient régulièrement. aménorrhée, et des petites pertes marrons toutes les semaines. Peau très grasse (j’ai une peau fragile, acné sévère j’ai fait roaccutane 1 fois mais je ai encore + psoriasis).
    Récemment on m’a diagnostiqué un pré-diabète, j’ai aussi un surpoids au niveau du ventre et une pilosité importante. Je me demande si je n’ai pas un petit Syndrome des ovaires polykystiques, et si le Kyleena me correspond vraiment.
    Que me conseillez vous comme examens ou éventuellement traitement / changement de contraception?

    J’aime

    1. yvonna les DIU oubliez ! ils ne sont pas faits pour vous Je n’ai rien à vous proposer hors pilule anti acnéique mais puisque vous n’en avez jamais pris c’est que vous avez une contre indication à la pilule qui est la seule contraception faite pour les OPK yvonna Sinon il y a slinda , si vous n’avez pas le droit aux estrogènes , c’est une pillule anti acnéique sans estrogènes

      J’aime

      1. Merci docteur. J’ai émigré au Canada et ici les options de pilule sans estrogène sont limitées, il n’y en a qu’une seule autorisée sur le marché:
        – Movisse/Micronor: noréthindrone 0.35 mg, 28 jours en continu

        En fait, je fumais et je faisais un peu de cholesterol avec la pilule classique. Mais maintenant j’ai arrêté de fumer depuis plusieurs années et je suis en rééquilibrage alimentaire. Donc peut-être que je pourrais réessayer une pilule avec un tout petit peu d’estrogènes?

        J’aime

  5. Bonjour Dr

    J’ai 31 ans sans enfant (avec projet)
    J’ai un stérilet au cuivre. J’ai mis de longs mois à me stabiliser sous ce moyen de contraception (douleur régulière, spotting quotidien…) maintenant cela va mieux hormis des phases de douleurs très aiguës (une fois par mois) généralement à la fin de mes règles vers J8 (ou en préparation à ma prochaine ovulation).
    Je ressens alors d’intense contraction régulière dans le bas ventre et côté ovaire.
    Il y a trois mois on a découvert un kyste fonctionnel maintenant résolu.
    Cette douleur a ce moment là du cycle vous fait penser à quoi ?
    Un nouveau kyste ?
    Ce n’ést pas tous les mois mais ce n’est pas rare. Ce n’est pas durant tous le cycle mais une nuit vers J8.

    Ma gynécologue ne fait rien de cette info.
    Qu’en pensez vous ?
    Cordialement

    J’aime

    1. si les règles ne sont pas douloureuses, s’il n’existe aucune douleur lors des rapports , je pencherais pour un problème kystique ovarien mais je ne peux pas vous promettre qu’il ne s’agisse pas d’une petite endométriose située sur l’ovaire qui ne n’est pas vue à l’écho camille Il n’y a rien à y faire si vous ne souhaitez aucune hormone . J’espère que votre projet bébé se concrétisera bientôt car votre contraception actuelle est moyennement tolérée par votre organisme .

      J’aime

      1. Je vous remercie pour votre réponse.

        Ce problème kystique est il problème pour ma fertilité ?

        Je ne suis pas contre les hormones mais j’ai adenofibrome dans le sein depuis 10 ans qui a été surveillé, ras.

        Que feriez vous ? Changer mon moyen de contraception.

        Pour mes règles, elles sont légèrement douloureuse mais tolérable. Pas de douleur pendant les rapports, quelques fois le lendemain mais pas systématiquement

        J’aime

      2. 1 je ne le pense pas
        2 un adénofibrome supporte très bien cerazette
        3 moi je refuse de souffrir camille donc lorsque que j’ai eu une intolérance douloureuse à mon DIU après 10 ans de bons et loyaux services , je l’ai fait retirer de suite pour passer à la pilule camille Je considère qu’une contraception ne doit pas faire souffrir , qu’un corps qui souffre est un corps qui n’est pas dans une forme optimale Vous pourriez tester une contraception qui supprimerait vos douleurs tout en ne faisant pas de mal à votre glande mammaire

        J’aime

  6. Je vous remercie
    Je vais prendre la décision de le retirer.

    Concernant les ovaires. La dernière écho il y a trois mois, tout allait bien, avec une « bonne réserve ovarienne pour mon âge » dixit le radiologue.

    Ces douleurs peuvent être signe que ça fonctionne pas si bien que ça ? Que mes ovaires fonctionnent trop ou pas assez ?

    J’ai très peur d’être infertile.

    Merci pour ces conseils précieux

    J’aime

  7. Bonjour,j’ai eu 3 cesariennes,j’ai un col de l’uterus rétroversé,je ne supporte aucune pilule trop d’effets secondaires et grosse sécheresse vaginal avec les pilules.j’ai également une hypertonie urétral et une vestibulodynie provoquée depuis des années,ma question est le sterilet cuivre est il pour moi?je ne sais plus quoi faire,les pilules je ne supporte pas,le sterilet en lisant l’article j’ai l’impression que çe n’est pas trop top pour les utérus retroversé, et surtout étant sensible des muqueuses,aux rapports de base avec mes problèmes je ne sais pas quelle solution est la bonne.Le préservatif n’est pas top non plus car avec la secheresse vaginal ce n’est pas trop agréable.besoin de votre avis merci.J’ai 30 ans.

    J’aime

      1. Bonjour avec mes problèmes cités avant et tout ce que je lis et que l’on me dit sur le sterilet,ma soeur ayant aussi un col rétroversé ne l’a pas supporté également,j’ai peur déja en premier lieu j’avais peur d’avoir un corps étranger à cet endroit donc je penses que ce n’est pas fait pour moi surtout si mon cerveau ne veut pas il y a plus de chance pour un rejet.Ducoup j’aimerai un conseil,quelle pilule je pourrais prendre sachant que j’ai 3 enfants,j’ai eu des cesariennes,je n’allaite plus et les pilules que j’avais avant c’était cerazette et grosse secheresse vaginal avec.J’aimerai une pilule qui fasse le moins de secheresse vaginal et qui n’empirerai pas mes problèmes à cause de ça.Merci

        J’aime

      1. Bonjour je reviens vers vous,ma gynecologue m’a dit que le sterilet cuivre ce n’est pas la peine car j’ai déjà des règles abondantes, elle m’a dit que retenter une pilule ne servirait a rien par rapport a la sécheresse vaginale car j’en ai déjà essayé une dizaine depuis le temps.Elle m’a proposé le sterilet kyleena qui relâche des hormones mais pas comme la pilule en me disant qu’elle ne me ferait pas de sécheresse vaginale,qu’en pensait vous par rapport a mon profil et ce que je vous ai dit dans les commentaires précédent?

        J’aime

      2. il faut tenter elisa vous verrez PS pas mal de mes patientes préfèrent le DIU cuivre malgré leurs règles abondantes qui d’ailleurs n’augmenteront pas sous DIU et qui peuvent être diminuées par Exacyl cp Ce n’est pas à un médecin de dicter votre moyen de contraception sauf s’il vous met en danger absolu Le DIU ne met pas la patiente en danger absolu même s’il laisse des règles abondantes …

        J’aime

  8. Bonjour.
    J’ai un stérilet au cuivre depuis 28 mois.
    Depuis la pose c’est un  » rituel »: une semaine après la fin de mes règles je saigne pendant 3/4 jours. Ce n’est pas comme les règles mais je met une petite protection.
    Aussi les rapports juste à la fin de mes règles ou à l’approche je saigne.
    Le stérilet en cuivre provoque ça ?
    Cordialement
    Salma

    J’aime

  9. Bonjour docteur.

    Je me pose des questions sur mon dui cuivre que j’ai supporte plusieurs années mais j’ai maintenant l’impression qu’on ne peut plus cohabiter.

    J’ai 32 ans. Depuis ce nouveau dui (mon deuxième) J’ai davantage d’acné, des douleurs après mes règles aux ovaires, un kyste ovarien découvert de façon fortuite.
    De plus j’ai régulièrement des sensations de vertige, de tête lourde avec des céphalées.
    Lors d’un bilan sanguin on s’est aperçu que mon index de HOMA était un peu élevé (très légèrement) et j’ai vu que cela pouvait se voir chez les ovaire polykystique. (Ma dernière écho pelvienne était normale).

    J’ai l’impression que mes ovaires sont sur stimulés. Qu’en pensez vous ?

    Merci beaucoup

    Maylis

    J’aime

    1. vous avez fait vous même le diagnostic : sur stimulation ovarienne liée au port du DIU qui ne vous convient plus maylis Il faut reprendre la pilule Il va sortir une nouvelle pilule anti cancer et « bio » en fin d’année très prometteuse

      J’aime

      1. Je vous remercie beaucoup.
        Pensez vous que cela soit pertinent de faire le lien entre l’index de homa et l’activité ovarienne ? En sachant que je n’ai pas le profil du diabétique, alimentation correct, 46 kilos, pas de facteurs de risque.

        Pouvons nous être SoPk et qu’une écho soit normale ? Sopk = production de kyste fonctionnel ?

        Avez vous fait un article sur cette nouvelle pullule ?

        J’aime

      2. oui c’est tout à fait pertinent maylis Les OPK ont un hyperinsulinisme Votre poids ne veut rien dire c’est l’hyperinsulinisme qui vous fragilise les artères et conduit à l’infarctus Sopk = compte des follicules antraux à J 4 qui doivent être supérieurs à 20 pour établir le diagnostic La présence d un kyste ne veut rien dire Une écho non faite à J 4 ne dépiste pas les OPK

        J’aime

  10. bonjour,
    est ce que le Diu cuivre provoque ou accentue les boutons d’acné?
    (plusieurs avis divergent : non car pas d’hormones oui car action plus importante sur les ovaires…)

    J’aime

  11. Bonjour Dr, merci pour ce blog très éclairant.

    J’aimerais votre avis car je me retrouve dans une impasse de contraception.

    J’ai 41 ans, eu des règles très abondantes et régulières depuis l’âge de 11 ans. J’ai pris différentes pilules plus ou moins bien tolérées de mes 16 ans à mes 34 ans (la dernière en date Daily G était supportable) puis arrêt pour faire un bébé. Mes cycles sont restés longs et bordéliques. Après examens : SOPK.
    Après une stimulation ovarienne, bébé1 né en 2016.
    J’ai été mise sous cézarette, je ne l’ai pas supportée ; j’ai voulu reprendre ma pilule : je ne la supportais plus du tout, j’en ai essayé 2 autres mais même résultat (migraines +++, libido inexistante, poids, mal être, dépression, etc.). J’ai tout arrêté.
    Malgré un contrôle de mes ovaires, toujours polykystiques, Bébé 2 est arrivé plus vite que prévu (2 ans d’écart entre les enfants).
    J’ai voulu réessayer une dernière fois une pilule, mais non supportée.

    Je me suis tournée vers DIU cuivre, posé en janvier 2020. Le 1er mois j’ai cru que j’allais mourir d’hémorragie, et le mois d’après ça s’est apaisé.
    Depuis plus d’1 an 1/2 :
    spottings les 3/4 du mois, faible taux de ferritine, douleurs +++++ des ovaires (surtout du droit, le plus gros) pendant quelques jours avec douleur irradiant dans le dos, augmentation du SPM (tant physiquement que humeur dépressive), douleurs pré menstruelles de plus en plus invalidantes, migraines +++ aux ovulations et juste avant règles, règles hémorragiques (malgré tampon + serviette) pendant 2 jours puis normales les 3-4 derniers jours.
    En terme de traitement/compléments je prends : du SPM 600 tous les jours (cela m’a remis les cycles « à l’heure », tous les 30-32 jours au lieu de cycles bordéliques), des gélules cheveux et ongles, et surtout un ttt antidépresseur depuis juin 2020 car je suis tombée en dépression au 1er confinement (après de longues années d’anxiété et de cumul d’évènements de vie difficiles).

    A noter : une obésité qui s’est installée +++ depuis plusieurs années, là je fais le poids de mes fins de grossesse.
    Une alopécie grandissante depuis la naissance de mon 2ème. Acné avec peau très grasse depuis toujours, aggravé +++ cette dernière année. Je pensais que c’était uniquement le port du masque, mais en vous lisant je crois que ça peut être à cause du DIU. Arrêt de la cigarette il y a 6 ans, antécédents fam K sein (avec décès).

    Je ne supporte plus aucune pilule, suis déjà sous antidépresseurs et pourtant souffre toujours d’un SPM terrible, j’ai de plus en plus mal au ventre à chaque cycle. Je ne sais plus comment me sortir de l’acné, de l’alopécie, des migraines (moins fréquentes qu’à une époque mais clairement liées à mes cycles).
    Je pense enlever le DIU pour arrêter de souffrir, vers quelle contraception puis-je me tourner? Je ne connais pas SLINDA, serait-ce qqc à essayer dans mon cas? La nouvelle pillule anti K et bio qui sortira en fin d’année pourra-t-elle être une option à essayer?

    Merci d’avance,
    Bien cordialement

    Mel

    J’aime

    1. 1 oui pourquoi pas slinda mel mais soyez très patiente question spottings , sinon vous ne souffrirez plus du ventre et des migraines . Il est temps de penser à un rééquilibrage alimentaire non pas tant pour votre IMC que pour votre acné Vous savez quel régime on doit avoir pour ne pas faire d’acné , il se trouve qu’il correspond parfaitement au régime que doivent adopter les femmes OPK : aucun sucre, très peu de céréales et que du fait maison
      2 je ne sais pas quel sera l’impact de la nouvelle pilule sur les femmes avec SPM

      J’aime

      1. Merci Dr pour les réponses. Le zéro sucre est tellement dur (mes 4 mois de régime diabète gesta pour grossesse bb2 a été un véritable enfer pour moi, j’ai eu de l’insuline +++ jusqu’au bout car ça ne suffisait pas), mais je comprends l’utilité. Merci pour les pistes, je vais me renseigner auprès de ma gynéco pour Slinda.

        J’aime

      2. voyez une hypnothérapeute pour votre dépendance au sucre : l’hypnose marche bien mel Prenez aussi du chrome : il en existe sous diverses formes , cela évite les pulsions sucrées Le sucre est votre ennemi , vous le savez de même que le tabac est un ennemi pour notre corps, le sucre est aussi un ennemi car il nous rend fragile ( les diabétiques sont prédisposés au Covid du fait de leur fragilité induite par le sucre …) Oui c’est dur de se défaire d’une dépendance mais cela vaut le coup d’essayer non pas de tout arrêter mais de limiter en choisissant des aliments à index glycémique bas pour commencer . Les noix et les amandes font bien quand on a envie de sucré …

        J’aime

  12. Vraiment merci pour votre disponibilité, vos encouragements et pistes à suivre pour quitter cette addiction! Le sucre est une des pires car on ne peut pas totalement devenir abstinent, et en attendant le diabète attend son heure pour s’installer.
    Votre blog est un véritable support et soutien pour de nombreuses femmes!

    J’aime

    1. je crois que si , on peut manger sans sucre mel J’ai des patientes qui ont supprimé le sucre totalement car elles ont un cancer et savent que les tumeurs se « nourrissent  » de sucre Elles vont super bien, ne se sentent plus jamais ni fatiguées ni dépressives mais elles ont un but , éviter la rechute tumorale, qui leur donne le courage de s’abstenir de sucres J’ai aussi plein de patientes qui font des régimes dits « kéto » dans lesquels on mange du gras mais jamais de sucre , elles se sentent bien . Où trouver la motivation de diminuer sa ration de sucre ? Je ne sais pas mais ce que je sais c’est que moins on mange de sucre moins on en a envie et si on limite son sucre à deux fruits par jour et deux carreaux de chocolat noir , c’est suffisant pour retrouver une belle peau . Par ailleurs, il faut se méfier des sucres lents : quand on ne fait pas de sport, c’est trop riche pour notre corps . Il faut remplacer riz et pâtes, par des légumineuses (lentilles, pois, haricots secs…) On peut aussi utiliser de petites portions d’aliments faibles en gluten : la semoule est bien plus digestes que les coquillettes . La tranche de pain doit être du pain complet . Le riz basmati est celui qui contient le moins de sucre . Il existe des astuces alimentaires pour diminuer sa consommation de sucres lents et rapides . Tout le monde à la maison doit suivre votre exemple car notre nourriture est mille fois trop riche De plus le sucre ce sont des calories vides donc qui n’apportent rien au corps ….sauf de l’abîmer petit à petit . C’est bien de penser santé et pas uniquement plaisir immédiat pour soi comme pour ceux qu’on aime Hélas la publicité encourage les achats de bouffe « qui ne sert à rien  » ….

      J’aime

  13. Bonjour Miss Frottis! Je viens chercher encore une fois vos précieux conseils pour m’aider à faire un choix

    J’ai 43 ans et j’ai 2 enfants. J’ai porté un DIU cuivre pendant 7 ans (5 ans, puis renouvellement 2 ans) Mona Lisa.
    Les hormones et moi, ça ne le faisait plus après les 2 grossesses. Cérazette ne me convenait plus (déprime, chute du système immunitaire, cystites et mycoses à répétition, troubles de l’appétit et hyperinulinisme, libido inexistante… j’en oublie probablement). Après avoir essayé 2 autres pilules légères oestroprogestatives, ma gynécologue m’a posé le fameux DIU: arrêt immédiat de mes problèmes et 7kg sont partis « tout seuls », une vraie libération.
    Lorsque j’ai changé le DIU pour un nouveau modèle (en T et non plus en ombrelle avec crochets) mon corps l’a tout de suite mal accepté. Douleurs de règles et migraines tout d’abord (migraines diminuées grâce à de l’acupuncture soit dit en passant ça peut aider certaines ici) alors que je n’en avais plus eu depuis mon adolescence.
    Puis, mes cycles se sont raccourcis de 28 à 23j, j’ai eu une poussée de pilosité sur le visage, de l’acné permanente dans le dos (résistante aux traitements), et impossible de perdre du poids. Je vous en avais déjà parlé, mais je résume: vous m’aviez indiqué que le DIU stimulait mes ovaires, + mon âge, ça donnait une production hormonale à fond. D’ailleurs j’ai parfois les mêmes sensations qu’en étant enceinte: je pleure devant une pub télé, j’ai une photosensibilité inhabituelle, l’appétit changeant, la fatigue… Mais cela peut être du à un stress intense et non au DIU.

    La semaine dernière mon PV a montré une prolifération de mycoplasmes et ma gynécologue m’a demandé de retirer le DIU pendant la durée du traitement antibiotique, chose faite. Elle m’a pris pour une folle je crois: je sentais une forte inflammation qui a disparu avec le retrait du DIU.

    Ma question: Ma gynécologue me propose plusieurs alternatives pour remplacer ce DIU:
    – un Kyleena, me disant que la progestérone locale ne m’affectera aucunement et que je ne retrouverai pas les ennuis que j’avais avec Cérazette
    – une ligature des trompes
    – rien du tout

    J’avoue que j’étais bien tranquille les toutes premières années du DIU c’était super… avant que les pb de poids ne réapparaissent.
    C’est d’ailleurs ce qui me fait le plus peur: le poids + la déprime (l’un nourrissant l’autre).

    Je ne sais plus quoi faire…
    Pour l’instant pendant 1 mois c’est « sans rien » mais ce n’est pas confortable pour l’esprit… je ne veux surtout pas d’une autre grossesse à mon âge
    Désolée pour le roman 🙂
    Merci!

    J’aime

    1. et une vasectomie pour votre mari ? et les ovules spermicides pharmatex ? Cela marche bien marie Vous avez un syndrome dysphorique de la quarantaine . Kyleena est pas mal pour le soigner . La ligature ne se fait que hors période covid et au bout de 4 mois de réflexion Vous pourriez poser un Kyleena et voir ce que ça donne sur le SPM On peut ajouter onagre gattilier de chez Nutrixeal ( sur le net) : une capsule tous les jours sauf règles Vous pourriez commencer cette phyto anti SPM de suite marie

      J’aime

  14. Bonsoir,
    Voici mon soucis : J’ai 30 ans, un SPM très puissant, des règles douloureuses et abondantes.
    Je suis sujette aux infections urinaires et à l’acné.
    Je ne prends aucune contraception.
    Me conseillez-vous plutôt le diu cuivre ou une pilule ? Si une pilule, laquelle ?
    Je vous remercie par avance pour votre réponse.
    Bien cordialement

    J’aime

  15. Bonjour,
    J’ai 42 ans , 3 enfants et je n’ai pas de contraception depuis 1 an.
    Mes règles sont légèrement douloureuses les 2 premiers jours mais avec un doliprane ça se passe.
    Pensez-vous que je puisse tester le sterilet cuivre?
    J’ai peur des effets gênants douleurs/hemorragie mais est-ce réellement très frequent et difficile de vivre avec?
    La sage femme qui me suit me dit que si ca ne me convient pas on le retirera mais je suis inquiète et je n’aime pas trop avoir qq chose dans mon corps (je n’aime pas l’idée du tampon par ex meme si je les supporte très bien physiquement)
    Merci

    J’aime

    1. vous ne supporterez pas très bien le diu clara ne serait ce que parce que vous ne supportez pas un tampon Physiquement comme psychologiquement cela n’ira pas vraiment bien mais je peux me tromper Votre SF a raison d’insister Qui sait ? Peut être serez vous agréablement surprise ? On ne peut pas savoir sans avoir essayé !!!

      J’aime

  16. Bonjour,
    Merci de votre réponse. Je n’ai pas souhaité me lancer et je ressors avec une ordonnance de cerazette. Je crains réellement les règles hemorragiques de mes 20 ans et lzs douleurs associées. La SF me disait qu’il y avait aussi le DIU mirena qui semble mieux convenir pour ces aspects.
    Est-ce mieux que cerazette au long cours? Quel est l’impact des progestatifs sur le développement des K?
    Merci pour tout

    J’aime

      1. Merci !!!
        J’ai encore une question:
        Quelle est la différence entre un progestatif oral comme cerazette et un diu hormonal comme mirena? A part le risque d’oubli de la 1ere, est-ce qu’il y en a un moins « nocif » pour le corps ? ( vous l’avez compris les risque de K et autres troubles métaboliques m’inquiètent)

        J’aime

      2. je ne peux pas dire quel médicament est le moins nocif clara car tout dépend de votre métabolisme qui est unique En Médecine il n’y a pas de Vérité avec un grand V mais que des cas particuliers

        J’aime

  17. Bonjour docteur,
    J’ai un stérilet depuis deux ans. Je pensais que c’était la contraception miracle mais je déchante un peu.
    en effet, j’ai plus d’acné, des douleurs à l’ovulation très désagréable et des spotting quotidiens jusqu’à l’ovulation…
    Je m’aperçois de plus que j’ai des taches brunes qui apparaissent, sur le buste, et maintenant sur le mamelon. comme des tâches de soleil. Pensez vous que cela puisse être hormonal ?
    Cette petite tâches brune sur le mamelon m’inquiète. (Ma dernière echo mammaire date d’avril dernier, un contrôle d’un ancien adénofibrome connu et de longue date mais tout était normal). J’ai 32 ans.
    Je pense enlever ce stérilet qui me fait des misères. Merci de vos conseils.

    J’aime

  18. Bonjour Miss Frottis,
    Merci pour ce blog.
    J’ai un stérilet Jaydess pas de soucis particulier sauf depuis quelques mois où j’ai des migraines légères pendant deux trois jours juste après mes règles. Est-ce normal ? Merci à vous.

    J’aime

    1. cela peut arriver Peut être que votre Jaydess est en bout de course question hormone ( pas la contraception qui est bonne mais la progestérone que vous avez consommée plus vite que prévu )= changement de Jaydess avant l’heure et le problème est réglé

      J’aime

  19. Bonjour Madame ,
    Je viens vers vous aujourd’hui car je me suis fait poser kyleena il y a maintenant 7 mois ,au début j’ai perdu du sang pendant 3 moi mais j’ai persister et maintenant plus grand chose sur quelque jour par moi .Cependant depuis 2 mois j’ai des périodes ou je suis déprimé je pleure un peu pour rien , je suis très émotives déjà que je suis très sensible émotionnellement d’habitude la j’ai l’impression que ces décuplés en ce moment ,je me sens épuisés , fatigués et déprimé ,cela peut il venir de ce stérilet ? et aussi a chaque fois que nous avons un rapport avec mon mari si c’est le soir je ressens le lendemain, et c’est le matin je le ressens le soir ou dans la journée , que ça me chauffe a l’entrée et quand je regarde c’est rouge et perte blanche ayant déjà fait des analyses je sais que ce ne sont pas des mycoses mais je ne sais pas pourquoi cela arrive ,il y a cinq ans j’étais sous pilule et j’avais dut tout arrêter a cause de ça, j’étais passer au cuivre que j’ai remplacer pas kyleena car sur 2 nuit il fallait que je mette tampon plus serviette et je commençais a avoir mal au ventre lors des mes règles .Je voudrais savoir ce que vous en pensez et savoir ce qu’il me reste comme solution dois je repasser au cuivre a votre avis ?
    Merci .
    Lucie

    J’aime

    1. hélas les hormones ne vous vont pas lucie Il n’y a que quelques solutions pour des femmes comme vous 1 préservatifs 2 ligature si vous avez l’âge 3 remettre un DIU cuivre et demander le Gynelle 375 qui donne moins de flux et associer Exacyl 4 cp par jour pendant les règles 4 Jasminelle qui est LA pilule des femmes sensibles nerveusement 5 tester la nouvelle pilule qui vient de sortir qui est comme Jasminelle mais en mieux car ne donne aucune phlébite , elle s’appelle Drovelis ( pas remboursée comme Jasminelle) Voilà , il y a donc plein de pistes à suivre mais jamais , jamais de pilule ou de DIU à la progestérone pure , il vous faut des estrogènes ou les vôtres ou ceux d’une pilule avec un progestatif qui donne du moral Il n’y a que dans Jasminelle et Drovelis que l’on trouve ce progestatif, la Drospirenone qui est anti coup de mou !

      J’aime

  20. Bonjour Madame,
    Je me permets de vous demander votre avis.
    J’ai 41 ans et trois enfants. Je n’ai plus de projets de grossesse. J’ai des rapports avec mon mari depuis 22 ans qui se soldent irrémédiablement par des manifestations qui se rapproche de la cystite. Actuellement, je vais faire un prélèvement vaginal pour écarter une vaginose bactérienne. 10 ans sous pilule, j’ai arrêté pour mes trois grossesses. J’ai opté pour un diu au cuivre (Mona Lisa) pendant 5 ans puis depuis octobre ut380. Je viens de faire le lien que ces deux poses de stérilet ont coïncidé avec une pelade de chez pelade. Je n’étais pas très fourni mais là ça fait pleurer. J’ai de telles pertes de sang que j’ai dû m’acheter des protections spéciales pour pouvoir m’assoir ou dormir sans tacher partout où je passe. Une libido en berne (indépendamment de mes problèmes, c’est encore pire, jamais envie sauf à l’ovulation). Mon SPM est devenu insupportable, une anxiété qui ne fait qu’augmenter et un début de morosité (je ne parlerai pas de déprime encore). J’ai fait un lien encore plus fort car ma sœur a posé un Diu au cuivre au même moment et a eu peu de temps après des vrais moments de déprime (ouvrir le robinet et pleurer) qui persistent.
    Donc pour résumer j’ai deux problèmes:
    Je ne veux plus de cuivre, je viens de me le retirer hier soir. Dois-je opter pour des préservatifs?
    Le gyneco m’a parlé de sectionné les trompes, est ce sans conséquence hormonale et émotionnel donc (à part la douleur de l’acte?)
    J’ai un problème depuis 22 ans non resolu…le gyneco hier soir m’a dit qu’à l’examen rien n’explique ce probleme.
    Le sperme peut-il etre en cause, la nourriture trop sucré qui modifie le pH de mon vagin? Avez-vous des pistes pour m’orienter et que je continue ma recherche?
    Je vous remercie sincèrement!

    J’aime

    1. 1 le DIU ne vous va pas et ne vous ira jamais . Vous avez un SPM important et , hélas, il va se majorer en préménopause DIU ou LDT cela ne changera rien à cette difficulté . Le syndrome dysphorique est lié à un manque de secrétion de la sérotonine surtout avant les règles Il existe plusieurs moyens d’augmenter sa sérotonine : faire du sport , manger du tryptophane ( contenu dans le fromage et la viande ) , aller au soleil ( ou acheter une luminette) , ne pas manger de sucre ( antagoniste du tryptophane donc exit le lait, les yaourts, les sucres divers, juste deux fruits par jour, pas de jus même maison, diminuer +++ le gluten du pain, des pâtes, préférer les légumineuses ) Le régime proposé dans mon billet sur l’endobelly vous ira Il faut aussi pratiquer la gestion du stress. Il existe des plantes pour augmenter le taux de serotonine : le griffonia, la rhodiole rose, le millepertuis, le gattilier et l’onagre . A vous de consulter une phytothérapeute pour vous aider . La progestérone naturelle : progestan 200 un cp le soir au coucher non stop hors règles fait très bien aussi mais c’est sur ordonnance . IL faut prendre impérativement du magnesium , des vit B et des omegas 3 tous les jours : ils vous seront indispensables toute votre vie . La seule pilule qui fonctionne dans le SPM est Jasminelle 24 jours sur 28 mais comme elle est à risque de phlébite , on ne vous la prescrira pas , aucune autre pilule ne fonctionne , bien au contraire , elles vous déprimeront +++ Donc, pour résumer :revoir +++votre alimentaton, votre activité physique, votre gestion du stress et accompagner le tout par des plantes et des compléments alimentaires
      2 les cystites peuvent s’expliquer par une inflammation liée , pourquoi pas , à une allergie au sperme . Le diagnostic d’allergie au sperme est très difficile à prouver mais cela existe Les préservatifs sont recommandés ainsi que des cures d’ovules de cicatridine Comme vous n’avez plus de contraception , je vous recommande les préservatifs si possible sans latex Votre mari pourrait faire une vasectomie ( sans AG) S’il refuse, reste la LDT ( sous AG) mais qui ne résout que le problème contraception pas celui du SPM ni de l’allergie au sperme piper PS l’allergie au sperme vient du fait qu’on a eu un chien dans son foyer ( il existe des réactions croisées chien , homme)

      J’aime

  21. Bonjour miss frottis,
    Merci pour votre blog. Il est génial.
    Voilà je me permets de vous exposer ma situation pour avoir si possible votre avis d’expert.
    J’ai 39 ans et je suis à la recherche d’un moyen de contraception. Malgré mon âge, je suis tombée enceinte accidentellement et malgré la pilule du lendemain! Donc je pense être bien fertile….
    J’ai des antécédants de vestibulite vulvaire et des antécédants familiaux de cancer du sein…..donc j’ai peur de prendre la pilule.
    J’ai pensé au stérilet à la progestérone mais j’ai tendance à avoir de l’acné.
    Quant au stérilet au cuivre, j’ai des règles qui durent 8 jours….donc on me l’a déconseillée.
    Qu’en pensez-vous svp?
    Merci par avance.

    J’aime

    1. que la ligature serait une parfaite solution nath ou alors slinda une progestative pure qui ne donne pas d’acné. Le DIU peut être tenté , il n’y a pas forcément plus de règles , c’est à tester en premier

      J’aime

  22. Bonjour Dr,
    Comme votre article parle d’utérus rétroversé et que vous m’avez aidée par le passé, je me permets de vous poser ma question ici.
    J’ai fait une échographie pelvienne qui montre un utérus antéversé alors qu’il a toujours été rétroversé. Pensez-vous qu’il puisse s’agir d’une erreur du radiologue ?…Comment un tel mouvement serait-il possible sans grossesse (jamais été enceinte).
    De plus, l’écho montre un léger épanchement, il m’a dit que ça s’expliquait par l’ovulation alors que sous pilule (Qlaira) je n’ovule pas… Qu’en pensez-vous ? Vaut-il mieux reconsulter ?

    Merci d’avance
    Laétitia

    J’aime

  23. cela ressemble beaucoup à un rejet du corps étranger soit parce que vous avez de petits nodules d’endo qui donnent des douleurs soit parce que vous faites une infection a minima sur le DIU soit parce que tout simplement vous êtes devenue allergique au cuivre Comme je ne peux vous examiner , je ne peux pas dire quel est le bon diagnostic mais ce dont je suis sûre c’est que votre corps crie au secours , retirez moi ce truc !

    J’aime

    1. Merci. Analyses ok pas d’infection, RAS, je suis au bout du rouleau, je vois ça comme un échec, ça me fait mal et je ne sais même pas pourquoi… Alors que pendant 5 ans tout allait très bien c’est tellement déprimant je me sens nulle c’était vraiment la meilleure solution pour moi ce stérilet cuivre…

      J’aime

  24. Bonjour docteur
    J’ai un dui depuis plus d’un an.
    J’ai mal dans le bas ventre avec parfois de vives douleurs de mes règles jusqu’à l’ovulation. Après ça se calme. Ma gyneco me dit que ça n’a rien à voir avec le stérilet et m’a prescrit une double protection avec une pilule pour « calmer mes ovaires ». Je suis très sceptique.
    Comment expliquer ses douleurs la première partie de cycle ? J’ai 32 ans dès cycles réguliers de 30/32 jours.
    Merci beaucoup

    J’aime

    1. c’est un SPM bertille Vos ovaires fabriquent trop d’estrogènes pas assez de progestérone calmante Cela ne peut pas s’arranger avec le temps Je trouve que le DIU cuivre ne vous va pas vraiment Aucune contraception ne devrait nous faire souffrir Si la pilule calme ces douleurs cela veut dire que votre corps préfère cette solution au DIU cuivre Le DIU Kyleena ne donne pas ces douleurs bertille

      J’aime

      1. Bonsoir Docteur

        Merci pour votre réponse. Je pensais qu’on parlait de syndrome pré menstruel quand on souffrait les jours avant les règles. Car moi je suis embêtée des règles jusqu’à l’ovulation. On parle de SPM aussi ?
        Il n’existe pas plutôt qqch à base de plante pour soulager plutôt que des hormones en plus ?
        Pensez vous que le stérilet accentue les troubles ?
        Encore merci

        J’aime

  25. Bonjour miss frottis
    J’ai 34 ans et un stérilet en cuivre depuis 13 mois, posé après la naissance de mon fils.
    Je le supporte très bien, aucune douleur tout au long de mon cycle. C’est comme s’il n’était pas là. Mais voilà, depuis plus de 6 mois, j’ai 1-2 jours de spotting quelques jours avant l’ovulation et des spotting à nouveau 5-6 jours avant les règles et tous les jours jusqu’aux règles. C’est très léger et je n’ai pas besoin de protection mais je m’interroge. Mon gynécologue n’a rien vu à l’écho au mois de janvier : pas de kyste ni fibrome. Dernier frottis réalisé il y a un an. Tout était ok. Il pensait me remplacer le stérilet actuel par un short car utérus retroversé. Qu’en pensez vous ?
    Pensez-vous que ces saignements soient liés au stérilet ?
    Les spottings sont ils fréquents sous DIU en cuivre ?
    Merci

    J’aime

  26. Bonsoir, j’ai mit un diu cuivre le 3 mai et depuis j’ai énormément de glaire épaisse transparente et un peu marron defois, j’aimerai savoir si c’est normal et si c’est que le début ou si sa peut durer tout le temps?aussi je suis très sujette aux mycoses habituellement et la j’en ai une je reconnais les symptômes à force, j’aimerai savoir avec le stérilet si je dois traiter une mycose de la même façon ou non?merci

    J’aime

  27. Bonjour Docteur !
    Je vous ai écrit la semaine dernière par rapport a mon cycle perturbé. J’ai une Nova T en cuivre depuis octobre dernier. J’ai eu mes règles le 25 avril et ensuite a j16 du cycle. J’ai consulté finalement mon gynéco qui a fait les tests et l’écho et finalement rien. Elle est sûre que c’est du a mes problèmes perso qui m’ont perturbe le cycle. J’ai eu aussi droit a un traitement antibiotique a une seule prise car le test révèle une flore vaginale changé ce qui n’est pas grave selon le gynéco. Mes saignements se sont arrêtés. Je me pose les questions suivantes :
    – est ce que mes règles bo t encore arriver a la date prévue (28 jours après le 25 avril) ou bien il faut que je compte 28 jours depuis le dernier saignement ? Mon cycle risque t IL d’être perturbé a nouveau ?
    – est ce que c’est du au fait que mes rapports so t très espacée. Mon mari est malade donc on a eu 3 mois sans aucun rapport et le 22 avril un rapport. Depuis rien. Est ce que ça peut jouer sur le cycle et sur la flore vaginale le fait d’avoir des rapports aussi espacé ?
    – j’ai peur d’unifier un rapport pour ne pas que ça se reproduit ( que je perturbe mon cycle ou ma flore vaginale).
    – aujourd’hui j’ai des pertes visqueuses légèrement jaunes. Hier c’était blanc d’oeuf… Mes « règles » ou pertes ou ce que c’était je les ai eu lundi dernier. Est ce que je dois m’inquiéter ?
    Merci d’avance !

    J’aime

    1. 1 je ne sais pas
      2 impossible
      3 normal bemariadsa le changement de couleur des pertes en fonction du cycle : transparentes au milieu , épaisses et jaunes en seconde partie
      4 vous êtes terriblement angoissée pour stresser pour des choses aussi bénignes qu’un trouble banal du cycle, et la couleur de ses pertes alors que votre gynéco vous a rassurée

      J’aime

      1. Merci beaucoup de votre réponse ! C’est vrai que le dérèglement m’a affolé car mes règles sont plutôt régulières. Une dernière question – est ce que c’est possible que j’ai mes règles quand même le 28e jour (malgré les règles a j16)? C’est une chose que je n’ai pas compris… Merci infiniment de votre soutien et de votre compréhension

        J’aime

  28. Bonjour, j’ai 43ans des règles irrégulières, espacées et très peu abondantes (pré ménopause?) j’ai des antécédents de cancer du seins dans ma famille donc j’ai pas envie de prendre la pilule. Je pensais au stérilet en cuivre mais je suis super sensible de l’utérus même un frottis me fais mal.. donc ça m’effraie un peu. A mon âge je ne dois plus être si fertile.. que me conseilleriez vous ?

    J’aime

  29. Bonjour, c’est le deuxième cycle où je suis sous DIU cuivre,avant mes règles naturelles duraient 7à8 jours et j’avais les 2premiers jours abondants et le reste des jours avec peu de saignement et maintenant sous stérilet j’ai les 2,3 premiers jours abondants et très peu après et mes règles ont raccourcis de 5 à 6 jours plutôt.Normalement on dit que sous stérilet c’est tout l’inverse donc j’aimerais savoir si c’est possible que ça me fasse ça à moi?et si c’est normal.Merci

    J’aime

      1. J’aimerai savoir également,le lendemain de chaque rapport j’ai des saignements avec le sterilet est ce que c’est normal?merci

        J’aime

  30. Bonjour, je sors d’un rendez-vous gyneco complètement perdue et j’espère trouver des réponses…
    J’ai 27 ans et j’ai un SOPK depuis maintenant 2 ans. Il m’a été diagnostiqué suite à l’arrêt de ma pilule pour un DIU au cuivre.
    Le DIU a été un échec pour moi (saignements constants).
    Je suis également migraineuse et je prends Triafémi depuis 1 ans et demi.
    Le praticien que j’ai vu ce jour m’a dit de ne surtout pas prendre de pilule avec oestrogène et m’a proposé soit :
    – Optimizette mais je n’ai sincèrement pas envie de la prendre par peur des effets indésirables
    – Me replacer un DIU au cuivre mais j’ai peur de ne pas le supporter + ce que évoquez dans ce billet me conforte dans l’idée de ne pas retenter l’expérience…

    Mon compagnon me soutient et est d’accord pour des contraceptifs « barrières » (préservatif).
    Cependant, qu’est ce que je risque sans contraception avec un SPOK ? Dois je m’attendre a des effets indésirables typiques du SOPK (chute de cheveux, prise de poids, hirsutisme..). A ce jour et sous pilule je n’ai pas ces effets « secondaires » du SOPK (sauf chute de cheveux périodique et quelques poils durs et drus sur le menton).

    Un grand merci par avance pour votre retour !
    Elise

    J’aime

    1. 1 vous ne risquez rien si vous mangez anti inflammatoire , pas sucré si vous faites du sport et de la gestion du stress et si vous prenez ergyonagre et gattilier les 15 derniers jours du mois
      2 la pilule slinda est faite pour vous elise

      J’aime

  31. Bonjour,

    Article très intéressant comme toujours, merci. J’aurai une question pour vous! Peut-on ne pas supporter un 3e stérilet? Je m’explique avant même d’avoir des enfants j’ai eu 2 DIU cuivre que j’ai toujours super bien supporté, pas de douleurs, règles normales etc. J’ai accouché de mon 2e bébé le 30
    Juin 2022 et le 3 aout je me suis fait poser un stérilet, la pose en elle même à été terrible, j’ai accouché sans péridurale et la pose du stérilet a presque été autant douloureuse. Les 3 jours suivants ont été intenses aussi grosse crampes ventre gonflé comme si j’étais enceinte de 3/4 mois. Malheureusement cette douleur n’est jamais partie. Presque 2 mois après j’ai extrêmement mal au bas du ventre, grosses crampes, coliques, douleurs au rein je souffre énormément, impossible d’avoir des rapports intimes, et je n’ai même pas encore eu de règles car j’allaite donc j’imagine même pas avec le retour des règles.. Je me fais donc retirer mon stérilet (Mona Lisa semaine prochaine). Pensez-vous que ces douleurs vont disparaître ou peuvent elles rester? J’ai tellement peur que ça reste. Aussi, puis-je réessayer une nouvelle pose de DIU cuivre dans quelques mois? Je ne veux plus du tout d’hormones, si le DIU cuivre ne fonctionne plus ce sera la vasectomie… un gros merci par avance de votre réponse!

    J’aime

    1. 1 elles vont disparaitre
      2 il se peut que l’allaitement qui sèche +++l’utérus ait favorisé les contractions Oui essayez une nouvelle pose ….après la fin de l’allaitement complet chloé

      J’aime

      1. Bonjour

        Je vous remercie pour votre réponse!
        Je sors d’u. Rdv avec la sage femme et elle n’a pas trouvé les fils… je suis inquiète j’ai rdv que la semaine prochaine chez le gynécologue, et j’ai vraiment mal. Est ce que cela peut être « dangereux » si on ne voit pas les fils? Est ce que c’est possible que le stérilet ait bougé et que ce soit cela qui me cause de la douleur ? Merci!

        J’aime

      2. oui c’est possible que le DIU soit en dehors de l’utérus et qu’il faille le repêcher par coelioscopie ou en travers dans le muscle utérin et qu’il faille le retirer par hysteroscopie chloe Passez une écho avant le DRV gyneco ou allez aux urgences gynéco de votre hôpital c’est mieux

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s