Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

LES AVANTAGES

Un DIU n’a pas d’hormones : il ne modifie que peu vos cycles. C’est une contraception autorisée dans toutes les affections aggravées par les hormones : maladie lupique, cholestase, varices, phlébite, surpoids, thrombophilie.

Il ne modifie pas votre libido, ne donne pas de sécheresse vaginale.

Bien placé, on l’oublie : les règles sont un peu plus abondantes, parfois un peu douloureuses. La contraception est assurée à 99 %  pour cinq ans, voire plus lorsqu’on approche de la ménopause : on ne change pas le stérilet passé 48 ans, on le laisse en place jusqu’à la ménopause qui se définit comme douze mois consécutifs sans règles.

Il est remboursé par la Sécu.

Il est compatible avec le tabagisme.

On vit normalement avec un DIU : on peut prendre tous les médicaments que l’on veut, y compris des anti inflammatoires ( mais si on prend un antiinflammatoire comme cortisone, aspirine, ibuprofene, on a un rapport protégé le soir même , le lendemain, plus de souci) . On peut porter des tampons.

LES INCONVENIENTS

Il donne des règles parfois importantes et fatigantes. Ce peut être la cause d’une anémie par manque de fer. Il ne faut pas hésiter à prescrire des cures de fer ( fumafer 2 cp par jour ou oligomax fer deux ampoules pour celles qui ne digèrent pas le fer allopathique) pendant les règles et des produits comme EXACYL ampoules ou comprimés à ne prendre que si besoin, quand « ça déborde’, afin de réguler le flux menstruel.

Pour celles qui ne tolèrent pas l’exacyl, ou celles qui ont fait une phlébite, il faut utiliser SEPIA 9 CH 5 granules toutes les trois heures.

Il donne des glaires abondantes parfois striées de sang en milieu de cycle et des métrorragies prémenstruelles et post menstruelles. La durée des règles s’allonge.

Il ne régularise pas les cycles et il est impossible de décaler ses règles pour partir en voyage.  Pour mes patientes qui souhaitent faire un pèlerinage à La Meque, je suis contrainte de retirer le DIU, de prescrire une pilule non stop tout le temps du voyage puis de reposer le DIU au retour car la femme ne doit pas avoir ses règles durant toute la période du pèlerinage.

Le DIU est contraceptif de deux façons :

1 par le cuivre qui est spermicide

2 par une inflammation locale qui grimpe aux ovaires et les fait « buguer ».

On devient OPK de façon transitoire . Si la patiente a des ovaires micro kystiques, bref est déjà OPK,   ce sera l’enfer : coliques expulsives, dyspareunie, kystes fonctionnels, acné… Un DIU, c’est parfait pour toutes celles qui ont un utérus et des ovaires en béton armé.

Attention, le port d’un DIU au cuivre peut déclencher une poussée d’adénomyose, affection invalidante par ses règles abondantes et surtout sa dyspareunie profonde. Les utérus très retournés, dit rétroversés, sont de mauvais candidats au port du DIU : ils n’aiment pas , donnent des contractions et comme le fond de l’utérus est touché par la verge lors des rapports, ceux ci sont très douloureux …et obligent au retrait du DIU. Par ailleurs la présence d’un utérus rétroversé est souvent associé avec une endométriose profonde guère compatible avec un DIU qui l’aggrave.

Le port du DIU peut faire flamber une endométriose passée inaperçue grâce à la prise de pilule : donc jamais de DIU chez une jeune fille qui a des règles abondantes et douloureuses , on peut alors lui déclencher une endométriose invalidante pour le reste de sa vie de femme.

Le DIU ne peut prévenir les grossesses extra utérines, de survenue fort rare, heureusement. Cependant, tout retard de règles nécessite un test de grossesse …au cas où.

Le DIU est la porte d’entrée des microbes, sexuellement transmis ou non, comme le colibacille. Il faut être vigilante et consulter s’il existe des leucorrhées , des métrorragies signes précurseurs d’une endométrite point de départ de la salpingite.

Le DIU peut se sauver de l’utérus et migrer dans l’abdomen : c’est la perforation utérine, heureusement rare, mais qui nécessite une coelioscopie sous AG pour retirer le corps étranger….et on ne sait pas pourquoi il se sauve …ni quand il a décidé de migrer : donc, Mesdames , vérifiez la longueur des fils après vos règles et venez consulter en urgence si il y a un doute sur la présence des fils. …ou s’ils sont trop longs.

Le DIU peut être expulsé lors des règles : on ne sent plus les fils qui sortent de l’utérus.

A la consultation, l’utérus est vide : la contraception n’est alors plus assurée. Cette expulsion est assez rare : elle se fait le plus souvent dès le premier mois, d’où l’importance de la visite un mois après la pose. Certaines patientes ne tiennent pas leur DIU : il glisse. Il faut alors changer de marque, utiliser un grand stérilet comme le TT 380 ou alors opter pour le Mirena qui délivre de la progestérone ce qui diminue les risques d’expulsion.

Les fils peuvent gêner le partenaire. Pas de problème, on les recoupe au ras du col.

Parfois, on ne retrouve plus les fils ce qui empêche le retrait facile du DIU. Il faut alors prescrire un comprimé de CYTOTEC une heure avant le retrait du stérilet. Le Cytotec ouvre le col et on peut alors passer une pince de Bengolea fine à travers le col pour aller chercher le stérilet. Ce n’est pas très douloureux mais on échoue parfois et il faut alors confier notre patiente à un chirurgien pour retirer le DIU sous légère anesthésie par hystéroscopie.

On ne peut pas garantir à la patiente qu’il n’existe pas d’avortements ultra précoces sous DIU au cuivre. Normalement, le DIU exerce son action contraceptive en donnant de très mauvaises ovulations : les ovules de mauvaise qualité ne sont pas fécondés. Cependant, il peut arriver qu’il y ait fécondation : l’oeuf arrive dans l’utérus où il ne se nide pas car les conditions locales sont défavorables. Pour mes patientes croyantes pratiquantes, je préconise le Mirena qui bloque toute ovulation : sous Mirena, il n’y a aucun avortement ultra précoce possible.

Mon prochain billet sera consacré au DIU Mirena.

ATTENTION DANGER

Il ne faut jamais garder un diu au delà de dix ans .

Il faut toujours changer ses diu à la date indiquée sur la notice ( à un an près ) car le diu s’altère avec le temps.

Il ne faut jamais garder un diu loin après sa ménopause . Le stérilet , c’est du plastique qui a une certaine durée de vie . Au bout de plusieurs années , il se décompose et des morceaux de pétrole ( le plastique , c’est fait avec du pétrole) passent dans la muqueuse utérine, peuvent créer une inflammation persistante source de cancer .

Une de mes patientes a fait un K très compliqué , pas habituel, de l’intérieur de l’utérus car elle avait gardé son stérilet au moins dix ans après sa ménopause . Comme il ne la gênait pas, elle ne s’est pas méfiée.

Cet avertissement est valable pour le Mirena : tout corps étranger à durée de vie limitée n’a pas sa place dans l’utérus d’une femme ménopausée.

CONCLUSION

Le DIU cuivre est un très bon moyen de contraception ….pour les femmes qui le supportent et , sauf exception comme antécédents de salpingite, SOPK, endométriose, adénomyose,  il peut être posé à toutes les femmes QUI DOIVENT LIRE LA NOTICE avant la pose afin de connaître les effets secondaires possibles du produit qui n’est pas anodin et d’accepter les risques du corps étranger ….et la surveillance que son port induit .

194 commentaires sur “Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

  1. Bonjour Docteur,

    Ayant des ovaires polykystiques et ne supportant aucune pilule (soit aggravation de l’acné, soit maux de jambes, de tête, cholestérol ou état dépressif) je ne sais pas vers quelle contraception me tourner. Sans contraceptif je fais un peu d’acné (mais je suis actuellement sous Roaccutane) et je n’ai que très rarement mes menstruations (sauf quand je prends du chrome et myo-inositol alors là je suis réglée tous les mois). Le DIU cuivre m’est donc contre-indiqué si j’ai bien compris ? Si je ne supporte ni contraception hormonale ni stérilet, il me reste alors les méthodes de contraception dites « naturelles » c’est bien ça ?

    En vous remerciant par avance

    J'aime

    1. le DIU cuivre n’est pas magique mais dans votre cas, cela vaut mieux que des pilules heyline . essayez , si c’est affreux question règles douloureuses ou trop abondantes et bien vous le retirerez . …mais ça ira bien vous verrez

      J'aime

  2. Bonjour, j’aimerai avoir votre avis sur la possibilité que le DIU en cuivre puisse engendrer de l’acné ? Je n’ai jamais eu d’acné en état adolescente, j’ai pris la pilule pendant 10 ans (à partir de 18 ans) (apparition d’un peu d’acné les dernières années de prise de pilule) puis je l’ai arrêtée en janvier 2019. Peau très belle jusqu’à la pose du stérilet en cuivre en juin 2019. Depuis c’est une catastrophe, acné virulente de type inflammatoire et douloureuse partout sur le visage. Etant donné que cela est apparu juste après la pose du stérilet je me demandais si cela pouvait être lié ou est-ce tout simplement le fameux effet rebond ? Je n’ai pas de problème de règles douloureuses, elles sont régulières et ne durent que 3 jours.

    Par ailleurs, je mange globalement sainement, je fais des cures de desmodium/artichaut radis noir pour aider mon foie mais pas résultat depuis 7 mois.

    Je vous remercie vivement pour votre retour,
    Bonne journée à vous,

    J'aime

    1. le DIU excite vos ovaires qui fabriquent trop d’androgènes Par ailleurs le DIU contient du cuivre et certaines personnes sont allergiques au cuivre et font des réactions cutanées acnéiques si elles ont du cuivre en elles .C’est peut être votre cas . la seule solution c’est le retrait du diu et un soin de peau fait par un dermatolgue avec des antibiotiques peut être une cure de roacutane et envisager une pilule antiacnéique vraie …ou pas de pilule du tout si pas de roacutane leo

      J'aime

      1. Bonjour, je vous remercie vraiment pour votre retour qui me permet de mieux comprendre les choses.

        Pour tout vous dire, j’ai été sous Diane 35 pendant 3 mois sans aucun effet sur la peau et sous triafemi pendant 4 mois (pour soigner l’acné) alors que j’avais déjà le stérilet en cuivre en moi et il n’y eu aucun effet sur l’acné. La seule fois où je n’avais plus d’acné c’était sans pilule et sans stérilet.

        Je pense qu’il faut que je teste tout simplement de l’enlever. Je ne souhaite plus d’hormones ni prendre roaccutane.

        Je vous remercie.

        J'aime

  3. Bonjour,

    J’ai un DIU en cuivre depuis maintenant un an. La prise d’hormones m’est à présent contre indiquée. J’ai le sopk et des cycles très longs (environ 74 jours). Mon seul souci est que j’ai des phases de spotting récurrentes avec des douleurs au fond de l’utérus. Ces phases peuvent durer plus de deux semaines avec des pertes marrons parfois abondantes, avec de longs filaments. Cela m’inquiète même si ma gyneco pense que cela est juste dû au dérèglement hormonal et donc aux cycles anovulatoires liés aux ovaires pokykistiques. Est-ce dangereux d’avoir de longues phases de spotting entre mes règles ?

    Avant la pose du DIU, j’ai pris la pilule pendant plus de 10 ans et j’avais des cycles déjà irréguliers avant de prendre la pilule mais ces périodes de spotting sont apparues après l’arrêt de la pilule.

    Merci par avance pour votre retour.

    J'aime

  4. Bonjour Dr, j’ai un stérilet en cuivre depuis 1 an, globalement cela se passe bien même si j’ai eu des mycoses récidivantes, qui ont l’air d’être parties suite à la prise de fluconazole pendant 1 mois et demi. J’ai eu une infection urinaire il y a un mois donc j’ai pris un sachet d’antibio. Depuis, j’en suis à mon 45ème jour sans règle, par contre j’ai eu des spottings qui ont duré 15 jours… Je vais aller faire un test de grossesse pour me rassurer mais selon vous comment expliquer ce retard ? Normalement mes cycles sont autour de 28/32jours. Merci beaucoup Maïa

    J'aime

  5. Bonjour Dr,
    J’ai 40 ans et deux enfants de 4 et 7 ans, depuis ma dernière grosses j’ai un stérilet en cuivre Mona Lisa (je n’ai pas supporté Mirena entre les deux grossesses) et depuis ces 3 ans j’ai des vaginites à répétition (avec mauvaises odeurs) qui sont traitées par antibio si ça ne passe pas avec Geliofil et surtout une chute de cheveux très importante (au point d’avoir des endroits clairsemés – plusieurs cures de complément alimentaire et minoxidril n’ont eu aucun effet). Mes cycles sont d’environ 34 jours avec des règles plutôt abondantes pendant 5 jours.
    Pensez vous que ces problèmes puissent être liés au stérilet ? Si oui dois je changer de contraception ? Mais pour laquelle… je n’ai vraiment pas envie de reprendre des hormones, on vit tellement mieux sans…
    Merci d’avance pour votre aide précieuse.

    J'aime

    1. 1 oui tout est lié par manque de fer chronique donc infections locales récidivantes et alopécie
      2 oui pour préservatifs, ovules spermicides pharmatex en attendant la ligature Prendre du fer et une bonne cure de BION claire

      J'aime

  6. Bonjour,

    Je ne sais pas si vous êtes toujours disponible sur ce blog. Je me permets de vous écrire car cela fait deux ans que je porte un Diu Novaplus et depuis que je le porte j’ai de l’acné. Je suis suivie par un dermatologue qui me dit que je souffre d’acné vulgaire et non hormonale mais avant de mettre le diu, je n’étais plus sous pilule depuis 1 an et même si le retour à la vie sans hormone est passé par une phase d’acné, elle avait disparu dans les 6 mois qui ont suivi. On me dit que le cuivre n’influence pas l’acné mais je me demande si ma peau s’améliorerait en le retirant ? Mes cycles sont longs +30 jours et irréguliers. Qu’en pensez vous ? Merci

    J'aime

      1. Pourtant on me dit que le diu en cuivre n’agit pas sur les hormones. Donc jusqu’à présent je ne le considérait pas comme responsable… J’ai eu rdv avec une gynécologue qui m’a dit que la durée du cycle (long et irrégulier) pouvait aussi avoir un effet car mes ovaires travaillent mal. Donc il est plutôt faux de dire que le diu en cuivre n’influe pas sur l’acné…

        J'aime

      2. et bien on ne vous a pas dit la vérité marianne Le DIU excite les ovaires qui fabriquent trop d’androgènes , c’est comme ça que c’est contraceptif . Si c’était naturel, ce ne serait pas contraceptif à 99% !! votre gynéco a raison

        J'aime

  7. Merci Dr pour votre réponse. A partir du moment où le diu sera retiré et sans reprendre de contraception (dans l’immédiat) , avez-vous une idée de combien de temps l’acné disparaîtra ? (en continuant mon traitement dermatologique)

    J'aime

      1. Re bonjour, je me permets car à ce jour vous êtes la seule à m’apporter des réponses claires… J’ai pris la pilule melodia pendant plusieurs années (adolescence) et je l’avais arrêtée l’année avant le stérilet (cause maux de tête 20 jours par mois environ + comme elle était de 3eme génération la sage femme qui m’a reçu m’a dit qu’il fallait absolument changer !). Je pense qu’elle avait un effet bénéfique pour ma peau car j’ai changé pour optilova qui du coup était de 2de génération sauf qu’elle m’a complètement déréglée, j’ai eu une poussé d’acné qui s’est arrêtée toute seule 2 semaines après l’arrêt de cette pilule! En plus je lui avais dit que j’avais la peau acnéique… Bref, auriez vous une pilule semblable à melodia me conseiller ? Sachant que j’ai 27 ans, pas d’antécédents, peau sujettes à l’acné (légère à modérée), je ne fume pas et suis sportive sans surpoids… Un grand merci pour vos conseils.

        J'aime

  8. Bonjour !
    Je suis nullipare j ai eu un sterilet cuivre standard pendant 4 ans car je perd le short.
    Mon sterilet cuivre a été changé car il avait bouge. Nous avons essayé de remettre un short mais je l ai a nouveau  » perdu ».
    Depuis que j ai le nouveau DIU cuivre standard j ai de gros inconfort lors des rapports et des symptômes d infections urinaires mais sans infections.
    Je vais faire enlever mon sterilet qui est selon moi trop grand et me cause tout ces soucis ( je n avais pas ces symptômes lors de la petite période ou j avais le short ).
    Je vais me faire poser le DIU ballerine. Je pense qu il s adaptera mieux à mon anatomie. Qu en pensez vous ? Merci

    J'aime

  9. Bonsoir Dr.
    J’ai un stérilet au cuivre depuis 7 mois.
    Mes règles sont légèrement douloureuse d’abondance un peu plus qu’avant. J’ai cependant des pertes avant et après, j’ai l’impression d’être jamais nette.
    J’ai de l’acné.
    Et le plus gros du problème c’est que j’ai les ovulationS douloureuseS (la je suis à J11) j’ai pourtant des cycles de 28/30 jours. Des douleurs de règles (irradiant dans le bassin, les fesses). Est ce normal que les ovulations soient douloureuses, et même à J11 comme ça ??
    Je m’inquiète.
    Merci à vous

    J'aime

    1. intolérance au diu victoire vos ovaires sur réagissent au corps étranger et fabriquent trop d’estrogènes trop d’androgènes pas assez de progestérone d’où tous vos ennuis Prenez deux gelules d’ergyonagre tous les jours sauf règles pour atténuer …ou changez de contraception cela n’ira pas en s’améliorant

      J'aime

  10. Bonjour, je suis étudiante en médecine et intéressée par le sujet.
    J’ai arrêté la pilule il y a plus d’un an (diane 35) car je n’avais plus d’acné, et je voulais également ressentir mon corps sans hormones. Pendant 6 mois: cycles très réguliers, peau stable, rien à signaler. J’ai donc décidé de passer au stérilet en cuivre. Deux mois après, l’enfer à commencé, acné, pilosité augmentée voir hirsutisme, cycles toujours régulier par ailleurs… Je suis maintenant sous spironolactone (toujours sous DIU cuivre) .. Je n’ai jamais fait le lien avec mon stérilet en cuivre, car sans hormones. Je n’ai pas non plus le profil d’une opk avec qu’un seul critère de Rotterdam sur 3: hyperandrogénie isolée (morphotype très mince également). Pensez vous que le stérilet en cuivre soit à l’origine de mes maux ?
    Je vais bientôt avoir rendez vous chez un endocrinologue pour écarter des diagnostics différentiel, et je pense maintenant à enlever mon stérilet (et faire une écho de controle concernant mes ovaires).

    J'aime

    1. il existe deux problèmes avec un DIU cuivre 1 c’est un corps étranger dans l’utérus qui l’enflamme légèrement mais suffisamment pour que cette inflammation parvienne aux ovaires qui dysfonctionnent avec très légères hyperandrogénie et si vous avez la peau sensible avec beaucoup de récepteurs dans vos pores , il y aura acné . Le BH peut être tout à fait normal car il est bien difficile de déceler un petit excès d’androgènes . Dans les OPK LH est supérieure à FSH et c’est LH qui commande la fonction endocrine de l’ovaire Si LH est un peu en excès vos hormones féminines comme masculines le seront aussi et si votre peau contient des récepteurs trop sensibles aux androgènes , c’est l’acné assurée . 2 le cuivre du DIU : vous pouvez y être un peu allergique et le cuivre ce n’est pas bon pour le zinc . On a besoin de beaucoup de zinc pour éviter l’acné . Par ailleurs le DIU donne des règles plus abondantes, des glaires idem Or le zinc fuit par les fluides et le sang . SI vous ne consommez pas de foie de veau , d’huîtres ou de pain de seigle , vous serez en déficit chronique de zinc elodie

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse.
        Pensez vous qu’il ne vaudrait pas mieux d’enlever le stérilet et passer à une pilule moins doser que la diane (par exemple triafémi) tout en essayant de diminuer les dosages de spironolactone lorsque mes symptomes diminueront?

        J'aime

  11. Bonsoir miss frotti,

    Habituée de votre blog et de vos ticket Candida et gardnerella je change cette fois ci de rubrique.
    Je vous explique, il y a environs deux ans je décide d’arrêter la pilule 13 ans sous pilule ) pour passer au stérilet au cuivre, tout se passe très bien au début malgré des règles abondantes, mais rapidement je commence à avoir des infections à candida et gardnerella, après un an de port du stérilet je décide de le faire retirer pour reprendre la pilule ( leeloo gé ) pour en finir avec ces infections qui me pourrissent la vie. 8 mois sous fluconazol et me voila tirée d’affaire. Ça fait 2 mois que je n’ai plus de fluco et pour le moment RAS, malgré que j’ai souvent de petites brûlures et des pertes un peu épaisses, je sens que ma flore est fragile mais des séances d’acuponcture m’aident beaucoup.
    Bref, je ne supporte plus l’idée de prendre des hormones, j’ai des sécheresses vaginale et je sens que ma flore est fragile ( j’ai utilisé probiotiques, huiles…)
    J’aimerais revenir au stérilet mais j’ai peur de retomber dans les infections… qu’en pensez vous ??

    Merci

    Ginette

    J'aime

  12. Bonjour, je viens de découvrir votre blog! je me pose en ce moment des questions au sujet du DIU au cuivre. Je viens de retirer le mien le mois dernier car projet de grossesse. J’ai déjà deux enfants et je portais le stérilet depuis un an et demi. Depuis mon premier post partum ,J’ai des cycles très réguliers .cette semaine je pensais donc être enceinte car j’ai 4 jours de retard de règles, cependant le test est négatif 2 fois. J’ai senti mon ovulation il y a environ 15 jours, je la ressens tjrs très bien. Est-ce que le retrait du stérilet peut modifier la durée du cycle? Si oui combien de temps faut il? Sur Internet beaucoup de femmes parlent de perturbations de cycles après retrait mais je ne trouve aucune explication médicale. J’ai du mal à comprendre comment sans hormones les cycles peuvent être perturbés.merci beaucoup

    J'aime

  13. Bonjour, je reviens vers vous suite à mes résultats biologiques (à J3-4 du cycle) :
    FSH : 7,3 UI/L , LH : 2,9 UI/L ; 17 β oestradiol : 38 pg/mL ; testosterone : 0,24 ng/mL et le reste du bilan des androgènes ( soit la D4A, DHEA, et 17 OH progestérone ) sont également dans les normes. J’ai fait retiré mon stérilet en cuivre dans le bénéfice du doute tout de même. La question que je me pose, comme je suis sous spironolactone, est ce que à elle seule peut réduire les niveaux des androgènes dans le sang ? ou agit t’elle plutot sur les récepteurs et donc inhibe leur action ? ( peut être une question un peu trop spécialisée je m’excuse si c’est le cas ), car mon bilan est peut être faussé dans le premier cas.
    Pour rappel mon probleme était une hyperandrogénie « clinique » suite à la pose du stérilet.

    J'aime

      1. Merci.
        De part les résultats, le diagnostic d’opk peut être éliminé ? IMC à 19,4, cycles réguliers de 28 jours, FSH > LH … Hyperandrogénie clinique isolée (à la bio pas d’hyperglycémie)

        J'aime

  14. Bonjour, j’ai eu plusieurs stérilets depuis mes 20 ans. J’en ai 31, un enfant de 4 ans, mon dernier stérilet a un an a peu près, depuis plusieurs mois j’ai de grosses douleurs dans le bas ventre entre l’ovulation et mes règles + le moi dernier 20 jours de retard de règles. j’ai fait une écho et j’avais un kyste fonctionnel de 6 cm, et le dernier jour de mes règles déjà beaucoup de follicules a chaque ovaires.. (la radiologue ma dit que mes ovaires carburaient a fond) de plus pendant la période post ovulation et pré règles, les rapports avec mon partenaire sont douloureux.. Est ce possible que se soit mon stérilet qui créé ce kyste fonctionnel?

    J'aime

    1. oui steffy disons qu’il ne peut pas du tout corriger un emballement des ovaires lié au stress, au contraire il l’aggrave Patience cela se soigne un kyste fonctionnel et peut être que cela ne se reproduira plus

      J'aime

      1. merci pour votre réponse, c’est super de pouvoir parler de ce qui nous tracasse, d’être écoutée et d’avoir des répnses !

        J'aime

  15. Bonjour Dr

    Je suis porteuse d’un stérilet cuivre depuis 10 mois. Je le tolère moyennement. J’ai 30 ans, beaucoup d’acné. Et des douleurs aiguës toujours au même moment : vers J7 de mon cycle, la nuit . A j7 j’ai encore des spottings. Pour des cycles de 30 environ. Cette douleurs vive nocturne toujours au même moment est elle inquiétante? Douleur pelvienne principalement à l’ovaire parfois irradiant dans mes cuisse et l’anus.

    Dois-je m’inquiéter ?

    Cordialement

    J'aime

      1. Merci de votre réponse.
        Le reste du temps je n’ai pas mal. C’est un épisode de douleur qui ne dure pas. Je n’avais pas ça avant le stérilet.
        J’ai un projet d’enfant à moyen terme, cela m’inquiète beaucoup de ne pas pouvoir.
        Dois je penser à le retirer ?

        J'aime

      2. Si vous acceptez la contraception par préservatifs pourquoi pas camille Sinon, je ne vois pas ce qui pourrait entraver votre fertilité ….sauf si les douleurs empirent

        J'aime

  16. Je vous remercie,
    Je n’ai pas bien compris votre message initial qui m’a inquiété alors.
    Car pour moi « endométriose » me renvoie à des difficultés pour avoir un enfant.
    Je vous remercie de votre aide.

    J'aime

    1. oh non ! si toutes mes patientes ayant de l’endo étaient infertiles je ne ferais plus de déclarations de grossesse . Seules quelques patientes sont infertiles et si par malheur une pointe d’endo vous rendait infertile , il suffit de procéder au retrait du nodule d’endométriose par coelioscopie pour vous rendre fertile à 100 % !

      J'aime

  17. Bonjour ,
    J’ai un stérilet au cuivre depuis un an.
    Comment expliquer les spotting? Après mes règles ça traîne, j’ai des petites pertes marrons, Je suis obligée de porter quotidiennement un protège slip. Des petites pertes non odorantes, comme des fins de règles très longues. Ça se calme j’ai l’impression après l’ovulation. Mais ça fait une grosse partie du cycle contraignante. (Frottis et prélèvement vaginal RAS).
    Merci de vos conseils.

    J'aime

    1. c’est parce que votre utérus supporte mal ce corps étranger qui l’emflamme et empêche une bonne cicatrisation post règles C’est assez fréquent comme effet secondaire, bénin, banal mais fort gênant Exacyl cp sur ordonnance peut arrêter ces saignements 4 cp par jour 4 jours tous les mois elisa

      J'aime

  18. Bonjour Docteur
    M’on acné est réapparu après 3 ans de stérilet auparavant sous diane 35 et roaccutane
    Deux phlebites en antécédents
    Est ce que mon acné peut provenir tout de même du stérilet alors que je l’ai supporté 3 ans?
    Quelle solution je pourrais adopté pour une contraception sans risque anti acné ?
    Merci d’avance

    J'aime

      1. antécédents d’acné sévère , règles abondantes et douloureuses = intolérance au DIU julie Ce n’est pas un moyen de contraception adapté à votre physiologie

        J'aime

      2. Merci beaucoup 😊
        Vous auriez une pilule a me conseiller compatible avec mes antécédents de phlebite ?
        J’ai également des migraines souvent…

        J'aime

      3. Merci beaucoup pour votre réponse rapide
        J’aurais moins d’acné que sous diu cuivre?
        Si cela ne fonctionnait pas je pourrais prendre luteran ou androcur sous surveillance irm tt les 5 ans ou cela n’est pas adapté a mon cas?

        J'aime

      4. Je l’espère aussi
        Elles sont si dangereuse pour que les médecins refusent de les prescrire ou les cas de méningiomes sont rares ?

        J'aime

      5. plus aucun médecin n’accepte de prendre le moindre risque médico légal pour traiter une acné julie C’est ainsi, trop de judiciarisation de la médecine, sans compter les recommandations de la haute autorité de santé : seules des pathologies comme l’endométriose peuvent justifier de la prescription de luteran En dehors de ce genre d’affection c’est hors AMM et donc condamnable par un Tribunal si un méningiome apparaît

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s