Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

LES AVANTAGES

Un DIU n’a pas d’hormones : il ne modifie que peu vos cycles. C’est une contraception autorisée dans toutes les affections aggravées par les hormones : maladie lupique, cholestase, varices, phlébite, surpoids, thrombophilie.

Il ne modifie pas votre libido, ne donne pas de sécheresse vaginale.

Bien placé, on l’oublie : les règles sont un peu plus abondantes, parfois un peu douloureuses. La contraception est assurée à 99 %  pour cinq ans, voire plus lorsqu’on approche de la ménopause : on ne change pas le stérilet passé 48 ans, on le laisse en place jusqu’à la ménopause qui se définit comme douze mois consécutifs sans règles.

Il est remboursé par la Sécu.

Il est compatible avec le tabagisme.

On vit normalement avec un DIU : on peut prendre tous les médicaments que l’on veut, y compris des anti inflammatoires ( mais si on prend un antiinflammatoire comme cortisone, aspirine, ibuprofene, on a un rapport protégé le soir même , le lendemain, plus de souci) . On peut porter des tampons.

LES INCONVENIENTS

Il donne des règles parfois importantes et fatigantes. Ce peut être la cause d’une anémie par manque de fer. Il ne faut pas hésiter à prescrire des cures de fer ( fumafer 2 cp par jour ou oligomax fer deux ampoules pour celles qui ne digèrent pas le fer allopathique) pendant les règles et des produits comme EXACYL ampoules ou comprimés à ne prendre que si besoin, quand « ça déborde’, afin de réguler le flux menstruel.

Pour celles qui ne tolèrent pas l’exacyl, ou celles qui ont fait une phlébite, il faut utiliser SEPIA 9 CH 5 granules toutes les trois heures.

Il donne des glaires abondantes parfois striées de sang en milieu de cycle et des métrorragies prémenstruelles et post menstruelles. La durée des règles s’allonge.

Il ne régularise pas les cycles et il est impossible de décaler ses règles pour partir en voyage.  Pour mes patientes qui souhaitent faire un pèlerinage à La Meque, je suis contrainte de retirer le DIU, de prescrire une pilule non stop tout le temps du voyage puis de reposer le DIU au retour car la femme ne doit pas avoir ses règles durant toute la période du pèlerinage.

Le DIU est contraceptif de deux façons :

1 par le cuivre qui est spermicide

2 par une inflammation locale qui grimpe aux ovaires et les fait « buguer ».

On devient OPK de façon transitoire . Si la patiente a des ovaires micro kystiques, bref est déjà OPK,   ce sera l’enfer : coliques expulsives, dyspareunie, kystes fonctionnels, acné… Un DIU, c’est parfait pour toutes celles qui ont un utérus et des ovaires en béton armé.

Attention, le port d’un DIU au cuivre peut déclencher une poussée d’adénomyose, affection invalidante par ses règles abondantes et surtout sa dyspareunie profonde. Les utérus très retournés, dit rétroversés, sont de mauvais candidats au port du DIU : ils n’aiment pas , donnent des contractions et comme le fond de l’utérus est touché par la verge lors des rapports, ceux ci sont très douloureux …et obligent au retrait du DIU. Par ailleurs la présence d’un utérus rétroversé est souvent associé avec une endométriose profonde guère compatible avec un DIU qui l’aggrave.

Le port du DIU peut faire flamber une endométriose passée inaperçue grâce à la prise de pilule : donc jamais de DIU chez une jeune fille qui a des règles abondantes et douloureuses , on peut alors lui déclencher une endométriose invalidante pour le reste de sa vie de femme.

Le DIU ne peut prévenir les grossesses extra utérines, de survenue fort rare, heureusement. Cependant, tout retard de règles nécessite un test de grossesse …au cas où.

Le DIU est la porte d’entrée des microbes, sexuellement transmis ou non, comme le colibacille. Il faut être vigilante et consulter s’il existe des leucorrhées , des métrorragies signes précurseurs d’une endométrite point de départ de la salpingite.

Le DIU peut se sauver de l’utérus et migrer dans l’abdomen : c’est la perforation utérine, heureusement rare, mais qui nécessite une coelioscopie sous AG pour retirer le corps étranger….et on ne sait pas pourquoi il se sauve …ni quand il a décidé de migrer : donc, Mesdames , vérifiez la longueur des fils après vos règles et venez consulter en urgence si il y a un doute sur la présence des fils. …ou s’ils sont trop longs.

Le DIU peut être expulsé lors des règles : on ne sent plus les fils qui sortent de l’utérus.

A la consultation, l’utérus est vide : la contraception n’est alors plus assurée. Cette expulsion est assez rare : elle se fait le plus souvent dès le premier mois, d’où l’importance de la visite un mois après la pose. Certaines patientes ne tiennent pas leur DIU : il glisse. Il faut alors changer de marque, utiliser un grand stérilet comme le TT 380 ou alors opter pour le Mirena qui délivre de la progestérone ce qui diminue les risques d’expulsion.

Les fils peuvent gêner le partenaire. Pas de problème, on les recoupe au ras du col.

Parfois, on ne retrouve plus les fils ce qui empêche le retrait facile du DIU. Il faut alors prescrire un comprimé de CYTOTEC une heure avant le retrait du stérilet. Le Cytotec ouvre le col et on peut alors passer une pince de Bengolea fine à travers le col pour aller chercher le stérilet. Ce n’est pas très douloureux mais on échoue parfois et il faut alors confier notre patiente à un chirurgien pour retirer le DIU sous légère anesthésie par hystéroscopie.

On ne peut pas garantir à la patiente qu’il n’existe pas d’avortements ultra précoces sous DIU au cuivre. Normalement, le DIU exerce son action contraceptive en donnant de très mauvaises ovulations : les ovules de mauvaise qualité ne sont pas fécondés. Cependant, il peut arriver qu’il y ait fécondation : l’oeuf arrive dans l’utérus où il ne se nide pas car les conditions locales sont défavorables. Pour mes patientes croyantes pratiquantes, je préconise le Mirena qui bloque toute ovulation : sous Mirena, il n’y a aucun avortement ultra précoce possible.

Mon prochain billet sera consacré au DIU Mirena.

ATTENTION DANGER

Il ne faut jamais garder un diu au delà de dix ans .

Il faut toujours changer ses diu à la date indiquée sur la notice ( à un an près ) car le diu s’altère avec le temps.

Il ne faut jamais garder un diu loin après sa ménopause . Le stérilet , c’est du plastique qui a une certaine durée de vie . Au bout de plusieurs années , il se décompose et des morceaux de pétrole ( le plastique , c’est fait avec du pétrole) passent dans la muqueuse utérine, peuvent créer une inflammation persistante source de cancer .

Une de mes patientes a fait un K très compliqué , pas habituel, de l’intérieur de l’utérus car elle avait gardé son stérilet au moins dix ans après sa ménopause . Comme il ne la gênait pas, elle ne s’est pas méfiée.

Cet avertissement est valable pour le Mirena : tout corps étranger à durée de vie limitée n’a pas sa place dans l’utérus d’une femme ménopausée.

CONCLUSION

Le DIU cuivre est un très bon moyen de contraception ….pour les femmes qui le supportent et , sauf exception comme antécédents de salpingite, SOPK, endométriose, adénomyose,  il peut être posé à toutes les femmes QUI DOIVENT LIRE LA NOTICE avant la pose afin de connaître les effets secondaires possibles du produit qui n’est pas anodin et d’accepter les risques du corps étranger ….et la surveillance que son port induit .

85 commentaires sur “Contraception par DIU au cuivre : avantages et inconvénients

  1. Bonjour, j’étais sous zoely pendant plusieurs années qui m’a fait une sécheresse vaginale et un perte de libido. Depuis quelques mois, je suis sous diu cuivre. Je n’ai plus de sécheresse vaginale mais mes migraines sont remontées en flèche. De plus, j’ai eu des règles plus abondantes et plus longues (plus de 10 jours) mais entre chaque période de règles, j’ai des saignements plus ou moins abondants chaque jours. Ce peut-il que le sterilet au cuivre ne soit pas supporté par mon corps ? mes migraines sont assez invalidantes. Est-ce qu’une pilule faiblement dosée pourrait être un bon compromis (sécheresse, libido, migraines) ? Merci de votre réponse et bonne journée.

    J'aime

  2. avril 2018 cela fait bientôt un an elle n’est plus valable votre écho pareil pour le frottis marion tout évenement intercurrent doit faire reprendre TOUS les examens , un K se développe hélas parfois en 15 mois , l’histoire du frottis tous les 3 ans c’est juste pour faire faire des économies à la sécu pas pour la protection à 100% des femmes ! J’ai reçu trois témoignages d’internautes ayant fait un K en moins d’un an …c’est rare mais cela se voit , cela pourra attendre le 27 03 le frottis mais une écho pourrait être prévue avant chez un radiologue prescrite par votre généraliste

    J'aime

  3. je serais à votre place je me ferais poser un mini 7MED en cuivre argent qui augmente peu le volume des règles naturelles et puis on fait le point dans six mois Si ménorragies douloureuses c’est bien de l’adenomyose et là vous n’aurez pas le choix ce sera le diu hormonal lilou

    J'aime

  4. Bonjour ,

    Merci pour votre réactivité.
    Je n’ai jamais entendu parler de ce stérilet merci pour l’info.
    Alors oui effectivement les deux premiers jours menstrues douloureuses et très abondantes , durée totale 6 jours…
    J’ai oublié de préciser que mon utérus est rétroversé et dans votre article vous disiez que c’etait aussi une raison de contre indication

    J'aime

    1. disons qu’il y a peu de chances que ce corps étranger ne vous donne pas douleurs et ménorragies mais peu de chances c’est pas zéro vous pouvez tenter mais sans aucune garantie lilou et un diu cela se retire facilement s’il ne convient pas !

      J'aime

    1. son seul intérêt est de ne pas tomber car il est fixé par un petit crochet au fond de l’utérus syrine pour le reste je ne peux rien dire puisqu’il n’est pas posé dans mon pays

      J'aime

  5. bonjour,
    je porte mon 3eme stérilet en cuivre . celui-ci a été posé en juin dernier.
    j’ai très régulièrement des mycoses et vulvites car mes règles durent longtemps et je pense que le contact avec les protections féminines n’est pas bon. mes règles durent plus de 10 jours mais avec un flux très abondant que pendant 3-4 jours.
    De plus depuis sa pose j’ai des douleurs au psoas très fréquentes et malgré less séances de kiné et d’ostéopathie je n’ai pas d’amélioration. Je me demande si cela peut avoir un lien avec le stérilet ?
    qu’en pensez-vous ?

    J'aime

  6. Bonsoir docteur sur un de vos commentaires vous parlez du stérilet mini 7 med en cuivre et argent actuellement je porte un jaydess je ne supporte plus les hormones en plus des saignements 2 semaines chaque moi je voudrai changer pour celui en cuivre es que j’aurai une chance de pas trop saigner avec celui la aussi j’ai fais une recherche et je ne le trouve pas merci pour vos réponses complète

    J'aime

  7. Bonjour docteur je ne trouve rien en se qui concerne ce sterilet pouvez me parlez de se sterilet j’ai rdv jeudi avec la gynécologue je voudrai savour si il provoque des saignement comme le sterilet en cuivre standard merci beaucoup pour votre reponse

    J'aime

  8. Merci docteur le sterilet c’est le 7 med NSHA c’est sa et que pensez vous des contraception ditrs naturel a part le sterilet comme la cape cervical et les spermicide mon gynécologue me dit que c’est risqué comme contraception pour une femme qui accoucher 2 fois

    J'aime

  9. Bonjour docteur je viens de me faire placée le sterilet 7 med NSHA je voulai savoir combien de temps on saigne après la pause car j’ai des petits saignements depuis la pause et aussi dans la notice j’ai lu pour les effets indesirables une prise de poids es possible merci pour votre réponse

    J'aime

  10. Bonjour docteur, hier soir ma gynéco a tenté de me poser un stérilet au cuivre ( je suis nullipare ) et elle n’a pas réussi car mon utérus était trop spasmé, elle m’a dit que je devais être stressée. Du coup on va réessayer le mois prochain. Avez-vous des conseils pour me détendre afin que la pose soit possible ?

    J'aime

  11. Bonjour,

    Je suis âgée de 29 ans et ai porté un DIU Mona Lisa durant deux ans. Avant cela, j’étais sous pilule depuis mes 15 ans. On m’a retiré le stérilet le 27 mai car nous souhaitons concevoir. Je n’ai jamais été réglée durant le port du stérilet. Mes règles étaient toujours très douloureuses, une écho a été effectué il y a quelques mois pour endométriose mais RAS. Chose étrange, depuis le retrait du stérilet, ma poitrine à beaucoup diminué sans que mon poids global ne change.

    A ce jour, je suis au 38ème jour de mon cycle. Je n’ai aucun saignement. De temps en temps depuis la semaine dernière, quelques douleurs légères au niveau des ovaires. Depuis hier, forte douleur au niveau de l’ovaire gauche. A l’intérieur du vagin, une boule dure et douloureuse se fait sentir lors de rapport a environ 8 à 10 cm de la sortie du vagin vers ma gauche. La douleur est supportable mais tire fort y compris lorsque je m’étire ou me retournais dans le lit. Il s’agit de petits pics de douleurs ciblés sur cette zone. Pas de règles pour le moment. il y a quelques jours j’ai effectué un test de grossesse qui était négatif.

    J’ai vu mon médecin traitant ce mardi pour des pertes blanches jaunâtres qui m’inquiétaient. Elle m’a prescrit une prise de sang pour vérifier si grossesse il y a mais m’a demandé d’attendre lundi prochain pour la faire. Le prochain rdv avec mon gynéco possible n’est pas avant le mois de septembre…

    Je ne sais plus comment interpréter mon corps et je suis de plus en plus inquiète. Pourriez-vous m’éclairer ?

    J'aime

  12. Bonjour,

    Ayant essayé avec spottings ou migraines un grand nombre de pilules (Qlaira, Jasminelle…) et contraceptions, 40 ans, 2 enfants, 4 cures de Roaccutane par le passé ( un essai de Cérazette -hors allaitement car en ce temps-là cela convenait…- m’avait fait perdre mes cheveux et donné une peau excessivement grasse en quelques semaines… ), l’anneau Nuvaring a convenu quelques années mais migraines et spottings en février dernier, je retente actuellement le DIU cuivre Mona Lisa 380 (essayé il y a 5 ans, expulsé le 1er et règles abondantes sous le 2e, retiré au bout d’un an et demi car mycoses et gênes vaginales, pelviennes…)
    Posé il y a une semaine, j’ai des saignements très abondants depuis 5 jours et des douleurs pelviennes et lombaires (correspondant à ma période d’ovulation théoriquement ).
    Mon utérus est antéversé, et une échographie effectuée hier montre deux ovaires et un utérus parfaits (pas de kystes ni fibromes etc.) et un DIU bien placé à 2 cm du fond utérin… Je suis très sportive, amoureuse et rêve d’un féminité vécue dans l’insouciance et la spontanéité…

    Spasfon, Spifen, Antadys… combien de temps puis-je attendre pour que mon corps s’adapte à ce DIU dont j’aimerais tant être satisfaite ?
    Voyez-vous une autre solution pour moi ? Une pilule plus dosée en œstrogènes pour enrayer les spottings ? ( j’ai perdu beaucoup de poitrine ces dernières années…)
    Mes médecins évoquent souvent la ligature des trompes ?

    Merci pour votre excellent site… il est tellement nécessaire quand chaque médecin a une vision très partielle et partiale…

    J'aime

    1. il faut attendre 3 mois pour savoir si cela vous ira esmeralda et si échec il reste le Mirena . Vous avez deux problèmes : un utérus fragile et des migraines . Les migraines interdisent à votre âge une pilule qui pourrait cicatriser votre utérus genre femi . L’utérus qui saigne réclame luteran qui serait très bien pour les migraines mais qui est soupçonné de provoquer des méningiomes . Donc nous sommes dans une impasse . La ligature vous donnera les règles du DIU cuivre mais pas les spottings . Hélas vous ne trouverez aucune contraception sans effets secondaires mais les saignements douloureux ne peuvent être acceptés longtemps sans fatigue et anémie

      J'aime

  13. Bonjour docteur,
    Nous avons échange il ya quelques mois sur le stérilet en cuivre qui m’a provoqué une chute de cheveux et une alopécie qui m’a perte 40% de ma masse de cheveux. Vous m’avez conseillé de prendre de la biotine et autre chose mais j’ai oublié. Pouvez vous s’il vous plaît me dire l’autre complément que je dois prendre.
    Je vous remercie.
    Cordialement.
    Slad

    J'aime

  14. Bonjour docteur je reviens vers pour vous posez une question voilà après la pose de mon sterilet 7 med nsha mon ventre a triplé de volume es liée au sterilet ?? actuellement en vacances je ne peux consulter sa a commencer 2 semaines apres la pose merci

    J'aime

  15. Je ne supportais plus les hormones trop de migraines saignements 15 jours par mois au bout de 2 ans et demi je n’en pouvais plus . Jusqu’à quand j’aurai le ventre gonflé j’ai ce sterilet depuit le 7 juin

    J'aime

      1. Effectivement docteur a l’échographie de contrôle y’avais un kyste a l’ovaire droite depuis janvier et quand j’en ai parler a mon gynécologue ma dit que c’est rien je vais essayer de faire une echo ici pour voir son évolution

        J'aime

  16. Re bonjour , merci pour votre réponse rapide, je viens de recevoir mes résultats mais je ne sais pas les interprétés ces marquer, leucocytes a 2000 /ml et hématies a 3000/ml , cellules ephiteliales :quelques , absence de cristaux et absence de cylindre, et a la fin ces marquer examen bactériologique a suivre , cela veut dire quoi ? qu’il n’ont pas terminer. Donc pour vous il faut que je face une cure de magnésium.Merci.Lucie

    J'aime

  17. Bonjour,

    Je suis opk et après avoir testé androcur, diane, triafemi et yaz que je n’ai pas supporté je souhaiterais tester le diu cuivre car sans hormone + aldactone pr diminuer les symptomes. Qu’en pensez-vous ? pourquoi dites-vous que diu cuivre n’est pas recommandé pour opk?

    J'aime

    1. les résultats seront très moyens lou, le diu réveillant les OPK et aldactone donnant des cycles très anarchiques. Mais ,bon, ce n’est pas grave d’être OPK , cela finit par passer avec les années

      J'aime

      1. Merci de votre réponse! En quoi le diu réveille t il les opk? et que pensez vous de aldactone?
        Quelle autre alternative me reste-t-il dans ce cas?

        J'aime

      2. 1 parce que c’est comme çà qu’il est contraceptif : il fait buguer les ovaires par l’inflammation qu’il provoque localement
        2 je ne le prescris jamais tout seul dans l’acné ….puisque je ne soigne pas les acnés, je les confie à mes collègues dermato
        3 je ne sais pas : les préservatifs plus naturopathie ou homéopathie , cela fonctionne super pour soigner les OPK ou alors trouver une contraception qui vous aille à peu près, la perfection n’étant pas de ce monde, il faudra vous contenter de la moins mauvaise des solutions et approcher la perfection …..mais l’atteindre, non, c’est hors de portée . Il faut diminuer votre niveau d’exigence, sérier les priorités : votre acné est elle prioritaire ? Si oui , il vous faut un très bon tt antiacné : pilule adaptée ou régime anti acné avec médecines alternatives Votre contraception est elle prioritaire ? Alors vous accepterez les défauts du DIU La contraception et les soins antiacné sont ils prioritaires ? Alors , il vous faut trouver la moins intolérable des pilules . La vie est une succession de choix

        J'aime

  18. Bonjour !

    J’ai 26 ans. Il y a un peu moins d’un an, j’ai troqué mon implant contraceptif pour un DIU au cuivre. J’en suis plutôt contente, mis à part des douleurs intenses le premier jour des règles. Ceci étant dit, ces 5-6 derniers mois, mes cheveux se sont notablement affinés, je ne m’en étais pas inquiétée outre mesure, mais depuis ~1 mois, je souffre d’une importante chute de cheveux (je ne m’en suis pas alarmée tout de suite, les chutes un peu plus importantes à l’automne m’étant déjà arrivé) qui ne semble pas vouloir s’arrêter, ce qui m’angoisse fortement puisque je peux clairement voir que ma chevelure se dégarnit, elle est clairsemée, c’est extrêmement flagrant sous éclairage… Est-ce que ça pourrait être dû au stérilet ? À autre chose ? Que puis-je faire pour endiguer le phénomène rapidement ? Je dois voir mon médecin traitant et gynéco bientôt mais la perte est telle que j’aimerais pouvoir au moins la ralentir au plus vite si c’est possible…

    J'aime

  19. Bonsoir, voila je me suis faite poser une Diu au cuivre 7med jeudi midi, au début tout allait bien de légères pertes mais rien de méchant et les douleurs étaient style règles.
    mais voila hier soir les saignements ont commencé a s’intensifier, aujourd’hui de vivent douleur coté gauche assez éradiquant.
    J’ai appelé et me voila partie aux urgences gynécologie: résultat hématome dans l’utérus et kyste de 4cm sur ovaire gauche donc tout s’explique.
    Maintenant le seul traitement que l’on m’a donné est de Ponstyl, tramadol, doliprane.
    Ce kyste provient-il de la pose du stérilet? car échographie faite avant la pose et il n’y avait rien.
    va t-il partir tout seul puisque je n’ai aucun traitement a part de l’anti douleur?
    merci d’avance.

    ceci explique ma douleur mais pas mes saignements qui sont semblables a règles post accouchement.

    J'aime

    1. j’espère que tout va s’arranger mimi mais je ne prédis pas l’avenir . Je ne crains pas le kyste c’est un banal kyste fonctionnel qui va partir tout seul . Je crains plus les saignements douloureux , il ne faudrait pas qu’ils s’éternisent ou soient présents tous les mois, ce serait invivable mimi . Affaire à suivre …

      J'aime

  20. Bonsoir Dr
    Je sollicite vos connaissances car je suis perdue. J ai 3 enfants dont le dernier a 2 ans et demi. Je porte un diu cuivre depuis peu après mon rdc. depuis 6 ou 7 cycles mes règles sont très abondantes cela est très invalidant de j2 à j5 je change de protection toutes les 2 h même la nuit je suis extrêmement fatiguée et je perds mes cheveux. Je ne tolère pas bien le fer que j espace à 1 jour sur 2. Ma gyneco m’a prescrit dicynone mais j’ai perdu l’ordonnance et je ne sais plus quelle est la posologie dois je le prendre pdt toute la durée des règles ? J’ai envie de me le faire enlever mais de toutes mes amies qui ont partagé leur expérience avec moi sur la pilule pas un seul retour positif donc je me sens coincée.. aussi depuis mon rdc vers 7-8 mois après la naissance de mon dernier j’observe chaque mois à la même période (5-6 jours post ovulation) des douleurs insoutenables durant quelques heures, qui ressemblent à des contractions de travail (pr avoir accouché 3 fois sans péridurale) je suis pliée par terre et je pleure de douleur en attendant que ça passe. J’ai l’uterus retroversé pr information. À quoi peuvent être dues ces douleurs ? Merci infiniment

    J'aime

    1. mais vous avez de l’endométriose utérine ou adénomyose ! C ‘est évident ! Vous avez des coliques expulsives sur DIU et des ménorragies invalidantes , ce mode de contraception n’est pas du tout mais pas du tout fait pour vous , pas étonnant que vous soyez si mal en point ! Il faut changer pour le DIU hormonal qui va traiter votre endométriose . Bien sûr une IRM doit confirmer mon diagnostic mais je suis formelle , votre utérus rétroversé , qui a été abîmé comme pour toutes les femmes par vos grossesses ( chaque accouchement nous abîme l’utérus et le périnée , pourquoi croyez vous que les stars se font porter leurs enfants par des mères porteuses ? présente des caillots dans son muscle caillots qui donnent douleurs de contractions comme un accouchement et règles abondantes …surtout si on lui met un corps étranger au cuivre dedans ! PS ce n’est pas parce que des copines n’ont pas supporté la pilule que vous, vous ne la supporterez pas ! Bref faites vous retirer votre DIU au plus tôt et utilisez des préservatifs en attendant l’avis de votre médecin pour la nouvelle contraception mais celle ci ne peut plus rester en place sans vous épuiser

      J'aime

  21. Bonjour Dr
    Je ne souffre pas d endometriose en tout cas je n en ai pas les symptômes je n ai pas mal pdt les règles ni pdt les rapports mais uniquement quelques jours après l ovulation. J ai subi une coelio à l’époque j’avais 25 ans et tout était nickel niveau endometre. Le diu a pu me provoquer une endometriose ou une adenomyose d apres vous ? Je l ai fait retiré ce matin à j1 de mon cycle. la gyneco m’a prescrit mercilon qu’en pensez vous ? Je suis en Algérie et ici les médecins ne dialoguent pas vraiment et ne sont pas à l’écoute elle n’avait d’ailleurs pas pris en compte mes douleurs lors du contrôle du diu par echo. Quelle pilule me conseillez vous ou sinon quel diu hormonal ? Elle me déconseille le diu hormonal sans m’expliquer les raisons…

    J'aime

  22. Bonjour, j’ai 42 ans et je suis nullipare, ne pouvant plus prendre d’hormones, j’ai porté pendant 6 ans un stérilet cuivre mini, qui me convenait sauf sur les derniers mois où les douleurs étaient devenues vraiment incommodantes. Mes cycles, bien que réguliers, s’étaient aussi raccourcis pour arriver à 23/24 jours au lieu des 26/28 habituels.
    Les 5 premières années, règles régulières pas trop abondantes, douleurs fréquentes mais gérables. J’en étais très contente.
    Je l’ai retiré en avril sans le remplacer (à cause des douleurs) et depuis je constate une prise de poids (masse grasse), baisse nette de la libido, manque de lubrification vaginale, règles qui durent un jour, un jour et demi (les cycles ont retrouvé une durée de 26 jours environ) bref, j’ai l’impression d’être à nouveau sous pilule! Je ne m’attendais pas à ça.
    J’en suis au point où j’envisage de remettre un stérilet pour retrouver un état « normal » et pouvoir profiter d’une sexualité épanouissante.
    Est-il possible qu’il y ait eu un effet « rebond » vu que les ovaires ont cessé brusquement d’être « stimulés »? Puis-je espérer que cela revienne, le poids, la libido, etc? Si oui, combien de temps une auto régulation hormonale (si j’ose dire) peut-elle prendre?
    Par ailleurs, est-il possible que l’intensification des douleurs à la fin des 6 ans soit liée au fait que j’ai dépassé d’environ un an la durée recommandée ?
    Merci de votre réponse.

    J'aime

    1. je ne sais pas du tout ce qui se passe dans votre corps anne , aucune de mes patientes n’ayant grossi à la suite d’un retrait de DIU cuivre . Comme vous avez 42 ans , vous entamez la délicate étape qui dure 10 ans de la préménopause avec cycles plus courts , manque d’estrogènes, augmentation de la masse grasse liée à un hyperinsulinisme . Je ne sais pas si le fait de reposer un DIU fera l’affaire mais qui sait ? Vous ne risquez rien de tenter la pose en sachant que vous retrouverez vos douleurs pelviennes bien sûr

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse rapide! Je me doute bien qu’à mon âge le métabolisme commence à changer. Ce qui m’intrigue c’est que cette chute manifeste d’œstrogènes coïncide parfaitement avec le retrait du stérilet, d’où mes questionnements… je vais attendre encore un peu et voir comment cela évolue dans les prochains mois. Merci encore!

        J'aime

  23. Chère Miss Frottis,

    J’ai le nouveau DIU Ballerine (boules de cuivre sur alliage en nitinol : titane + nickel). Or je suis nullipare et je sais la toxicité du nickel, qui, en intoxication chronique, est lourdement tératogène. Devrais-je renoncer à ce DIU pour préserver un utérus sain ou le nickel sera-t-il naturellement éliminé par le corps lorsque je retirerai le DIU pour faire un bébé ?

    Merci beaucoup.

    J'aime

    1. arianne je n’en sais strictement rien . Comme je suis une gynécologue qui a vu passer des modes et des modes de diverses contraceptions ……et du retrait de certaines pour effets secondaires très handicapants , par exemple les dispositifs Essure, je suis d’une méfiance instinctive devant les soit disant nouveautés ! Je ne prescris que des diu mini cuivre expérimentés depuis 30 ans sans effets secondaires notables ….avec un grand taux de satisfaction et peu d’échec …..donc pourquoi faire compliqué avec du nickel alors que l’on peut faire simple et efficace avec du cuivre ? Moi, je suis d’avis de tenter le diu mini cuivre et si intolérance, on passe au nouveau sorti mais mes patientes ne serviront pas de cobayes ….PS le nickel s’il doit vous porter tort question santé , c’est depuis sa pose qu’il va le faire par exemple en donnant des maladies autoimmunes comme le dispositif Essure ….

      J'aime

  24. Docteur, je suis d’origine asiatique, très fine, sans enfants. Mon médecin m’a prescrit un diu short cuivre car j’ai fait une thrombose arterielle à 25 ans sous Jasminelle (zero sequelle). Le mois dernier, j’ai fait une échographie pour un possible SOPK (acné légère persistance à 30 ans) il n’en est rien. L’infirmière m’a alors dit que le diu même short allair me perforer parce que j’étais trop fine… Uterus 7 cm de long, 3,2 cm de large, 2,8 cm de diametre. Quel est votre avis ? Mille mercis. Phuong A.

    J'aime

  25. Bonsoir !
    Je voudrais vous demander- j’ai un stérilet en cuivre depuis 2 ans a peu près. Je suis au soir du j19 et j’ai des pertes marron- beige… J’ai eu des problèmes familiaux BCE weekend que j’ai mal vécu et depuis je me sens comme si j’aurais mes règles. Est ce possible ? Sachant que j’ai vu mon gynéco il y a un mois et mon écho était normal col normal. Je m’inquiète. Mes cycles sont habituellement de 24 a 27 jours. Serait il grave si j’ai mes règles demain ou après demain a j20-21? Je dois m’inquiéter ? Je suis malade? Merci

    J'aime

  26. Bonjour,
    On m’a placé un stérilet au cuivre mini en mai dernier. J’ai eu deux grossesses avant. Tout s’est bien passé jusqu’ici. Mais depuis un mois, j’ai presque tous les jours des pertes allant du rose clair au rose assez foncé, un peu sanguinolentes, plus quelques douleurs dans le bas-ventre. Les règles des deux derniers cycles étaient un peu moins abondantes, mais aussi longues.
    Dois-je m’inquiéter au sujet de ces pertes ?
    Merci pour votre réponse
    Cordialement

    J'aime

    1. il faut faire un test de grossesse et ensuite s’il est négatif, une visite chez votre gynéco pour qu’il élimine une infection sur DIU qui donne métrorragies et petites douleurs pelviennes Mais un trouble du cycle avec présence de microkystes sur les ovaires peut donner aussi métrorragies légères , douleurs pelviennes et je penche plutôt pour cette hypothèse car vos règles ont changé de volume . Une infection sur DIU ne change pas le volume des règles, une mauvaise ovulation oui langevin . A votre gynéco ou votre généraliste de faire de diagnostic différentiel

      J'aime

      1. Merci pour votre réponse rapide ! Un trouble de l’ovulation peut-il être un signe de pré ménopause ? J’ai en effet 41 ans…

        J'aime

      2. Bonjour,
        Suite à votre réponse (pour des saignements avec un stérilet mini au cuivre), j’ai fait un test de grossesse qui s’est avéré négatif. Les saignements ont quasiment cessé mais les douleurs abdominales, lombaires et pelviennes augmentent. J’ai un transit ralenti et une sensation de gêne quand je vais à la selle et des douleurs abdominales et pelviennes en même temps. J’ai fait une coloscopie l’été dernier, tout était ok de ce côté-là.
        Je vais essayer d’avoir un rendez-vous rapidement avec ma gynécologue, mais ce n’est pas certain. Pensez-vous que je doive aller aux urgences ? Merci beaucoup pour votre réponse.
        Cordialement

        J'aime

      3. non ce n’est pas une urgence vous avez une intolérance majeure au DIU qui ne s’amendera que lorsque vous le retirerez Votre utérus essaie d’accoucher de votre DIU Il se peut aussi qu’une endométriose se développe Demandez une prescription d’IRM à votre généraliste c’est le seul examen pour dépister une endométriose Je crois bien que c’est une endométriose digestive et pelvienne !

        J'aime

      4. Bonjour,
        Je viens de faire une échographie pelvienne prescrite par ma gynécologue par mail. (je vous ai écrit il y a quelques jours pour des douleurs pelviennes avec mini stérilet cuivre en augmentation + des saignements en dehors des règles (avant et après, règles moins abondantes) qui ont maintenant cessé. Suivant vos conseils, j’ai fait un test de grossesse pris en pharmacie, fait lundi dernier, négatif). Résultats de l’échographie : « Épaississement de la muqueuse utérine qui mesure entre 21,8 et 23 mm au-dessus du DIU et au sein de cette muqueuse, on retrouve des petites hypodensités de petite taille mesurant 6,8 × 6,4 mm et 13,2 × 14,8 mm qui ne sont pas vascularisées au Doppler couleur. Le DIU est en place et sa partie haute est distante du fond utérin de 17,6 mm. Les ovaires sont d’échostructure mircofolliculaire. » Le reste est « normal ».
        Le médecin qui m’a fait l’échographie conseille une IRM à la recherche de polypes muqueux en contact avec le DIU.
        Je contacte ma gynécologue lundi, mais je souhaiterais avoir votre avis. Dernière règles : le 31/10.

        Cela peut-il s’agir d’une grossesse quand même derrière le stérilet qui n’aurait pas été détectée au test urinaire ?
        Cette épaississement de muqueuse et ces éventuels polypes peuvent-ils être le signe d’une allergie au DIU (allergie au cuivre) ?
        Est-ce un signe d’endométriose alors que je n’ai en jamais fait avant ? (J’ai 41 ans)

        Merci beaucoup d’avance pour votre réponse. Cordialement

        J'aime

      5. 1 non pas de grossesse de plus de 17 jours
        2 oui il s’agit d’une adénomyose ou endométriose profonde très fréquente à votre âge et avec un DIU comme contraception langevin

        J'aime

      6. Bonjour,
        Pour résoudre le problème de cette endométriose due au stérilet cuivre, j’imagine qu’il faut enlever d’abord le stérilet au cuivre, puis nettoyer l’utérus ? Quel est le traitement à suivre ensuite ? Aurai-je ensuite de l’endométriose à chaque cycle ? Je dois dire que ça m’inquiète un peu…

        J'aime

      7. 1 oui
        2 on ne touche JAMAIS à un utérus plein d’endométriose sous peine de voir flamber la maladie
        3 oui langevin Regardez ce qu’est cette pathologie sur endofrance , c’est bien expliqué . A chaque fois qu’on a ses règles la maladie progresse un peu , progresse beaucoup si règles abondantes et pas du tout si aménorrhée . L’endométriose disparaît temporairement lors d’une grossesse ou d’un allaitement et définitivement à la ménopause Donc pour voir régresser cette pathologie , il faut reproduire les conditions de la grossesse : pilule en continu ou de l’allaitement progestatifs en continu ou de la ménopause injections pour réaliser une ménopause transitoire …..quand les deux premières solutions ne donnent pas satisfaction ….ou alors faire un bébé !

        J'aime

  27. Bonjour , J’ai eu une gène début de semaine et c’était rouge du coup ça met arriver il y a un an mon médecin m’avait prescrit polygynax ça avait bien marcher plus rien pendant 1 ans car avant ça ,ça avait duré très longtemps et les ovules ne faisait rien. Et la c’est revenu début de semaine du coup elle ma prescrit poligynax j’en suis a 5 jours hier ça allait je me sentais mieux depuis 4 jours, et la depuis ce matin5em jours je ressens encore une gène et j’ai regarder c’est redevenu rouge alors que je n’avait plus rien c’est rouge et un peu gonflé que dois je faire continuer pendant les 12 jours ou arrêter le polyginax ? cela me fait un peu peur je pensais être débarrasser.

    J'aime

  28. Bonjour,
    j’ai fait remplacer mon DIU cuivre au bout de 5 ans. Le nouveau, modèle quasi identique, me donne des douleurs de règles insupportables. J’en suis au 3e cycle et les douleurs ne passent pas. Je n’ai jamais eu cela avant. Ma gynéco a contrôlé après le 2e cycle qu’il n’y avait pas de problème et n’a rien vu.
    Ne tolérant plus les pilules, le DIU cuivre est mon seul moyen de contraception sympa… je tiens à rester sur ce moyen, mais que se passe-t-il? Pourquoi après avoir super bien vécu pendant 5 ans, d’un coup ça ne passe plus?

    J'aime

    1. il faut demander à votre gynéco de tirer sur les fils de 2 mm peut être qu’une branche du DIU touche une trompe , cela ne se voit pas à l’écho marie . Sinon c’est que vous faites une poussée d’endométriose ….et qu’il faudra retirer le DIU pour en mettre un différent

      J'aime

      1. Merci beaucoup pour ce conseil, je vais le mettre en pratique. Votre blog est précieux, merci bcp c’est grâce à vous que j’ai compris il y a plusieurs années que la pilule était la cause de tous mes petits bobos si gênants… merci merci

        J'aime

  29. Bonjour, je voulais vous demander car j’ai l’entre du vain qui me brûle et qui est rouge depuis plusieurs semaines et j’ai reçu mes résultats de prélèvements aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il n’ont rien trouvé cela m’inquiète car du coup je ne sais pas ce que j’ai. Sur mes résultats il y a marqué nombreuse cellulu epytheliales et rares polynucléaires est ce que cela veut dire qu’il y a une infection ces ce que j’ai vu sur internet ma je ne suis pas sur. Sinon ces marques absence de trichonomas, flore bactérienne polymorphe avec dominance de lactobacille. Présence d’assez nombreux morphotype lactobacillus, absence de Gardner Ella, et mobilincus. Présence de germe appartement à la flore commen sale. Flore d’abondance normal, chlamydia négative, neisseria gonorrhoeae négative et au prélèvement d’urine 3000 de leucocytes et 3000 de hématies, pouvez vous me dire si je vais voir mon gynécologue avec ces résultats il va me dire qu’il y a quelque chose ou rien même si j’ai mal ? Merci

    J'aime

      1. D’accord et cela ce voie dans les résultats des analyses que ces une inflammation c’est ça ? Pouvez vous me dire comment on peut soigner une inflammation car j’avais mit monazol et lomexin mais ça n’a rien donner, en tout cas merci de vos réponses. Lucie

        J'aime

      2. 1 oui c’est rouge et sans germe lucie
        2 monazol lomexin JAMAIS dans les inflammations , ça les aggrave ! betadine rouge diluée en bains de siège et séchage au séchoir froid , aucune crème ne marche

        J'aime

Répondre à Arianne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s