Quelle contraception pour les femmes de 45 ans et plus ?

De plus en plus de femmes divorcées souhaitent reprendre une vie sexuelle ayant trouvé un nouveau compagnon : se pose alors la question de la contraception. Que proposer à une femme qui a quitté sa pilule ou ôté son DIU depuis de nombreuses années ?

Est-on encore féconde à 45 ans ? Encore un peu, oui et pour celle qui n’a pas pris de précaution, une grossesse non désirée, c’est le drame. En trente ans de carrière, j’ai recensé quatre patientes de plus de 50 ans enceintes dont une grossesse extra utérine et une grossesse avec tumeur placentaire. Oui, il est rare mais pas du tout impossible de tomber enceinte à la veille de sa ménopause.

Alors pour choisir la bonne contraception, il faut procéder à un interrogatoire et à un examen clinique rigoureux suivis d’une mammographie et d’un bilan biologique.

Et là plusieurs options s’offrent à nous :

LA CONTRACEPTION NATURELLE PROVISOIRE

C’est, en théorie, la meilleure des contraceptions car elle s’adapte à tous les organismes.

Utiliser un ovule Pharmatex avant chaque rapport sexuel est simple et sans effet délétère sur la santé. La fécondité à 45 ans passés est faible, la protection par ovule spermicide est fiable à 99, 99 %.

Certaines patientes sont ravies de cette solution mais beaucoup préfèrent une contraception qui n’interfère pas avec les rapports sexuels.

La méthode des températures n’est pas adaptée aux femmes de cet âge car les ovulations sont trop aléatoires.

LA CONTRACEPTION DEFINITIVE

Par ligature des trompes  c’est une option à proposer aux femmes qui ont des cycles encore réguliers.

Pour celles qui ont entamé leur préménopause avec cycles très irréguliers et premières bouffées de chaleur, il n’est pas pertinent de proposer une intervention avec anesthésie…à quelques mois d’une l’infertilité définitive.

LE DIU AU CUIVRE

En théorie, c’est un très bon moyen de contraception, en pratique, ce n’est pas évident de faire supporter à un utérus un peu fibreux la présence d’un corps étranger. Autant il est assez aisé de changer un DIU chez une patiente qui le porte depuis de nombreuses années, autant une première pose après 45 ans peut s’avérer délicate : saignements et douleurs pendant un mois et tolérance médiocre le plus souvent.

LE DIU MIRENA OU KYLEENA OU JAYDESS

Il est à proposer pour toutes celles qui ont des règles douloureuses et abondantes….à condition qu’il n’y ait pas de problème de poids. La période pré ménopausique est propice à une prise de poids intempestive et le Mirena risque d’aggraver la situation. Par ailleurs, la diminution des règles peut, chez certaines femmes, entraîner des sensations désagréables de gonflement : il faut prévenir la patiente de ces possibles désagréments et savoir retirer le stérilet s’il ne convient pas.

Les DIU kyleena et Jaydess ont l’avantage de ne pas faire prendre trop de poids mais ils ne suppriment pas les règles

LA PILULE OESTRO PROGESTESTIVE

Elle ne peut plus être proposée car trop de risques d’infarctus ou de phlébite à cet âge

LA CONTRACEPTION PROGESTATIVE PURE

On peut proposer au choix :

Implant (attention à la prise de poids),

Luteran 10 : génial pour toutes les patientes ayant un utérus fibromateux ou une adénomyose, et comme on n’en aura besoin que de quelques années, les risques de déclencher un méningiome sont infimes . C’est une option pour celles chez qui  Cerazette  ou le port du Mirena a échoué .

Cerazette : très bien tolérée car ne fait pas grossir. Elle donne une aménorrhée quasi constante ce qui semble très agréable à beaucoup de mes patientes qui ne recherchent pas des cycles réguliers,

Microval : très bien tolérée, ne fait pas grossir mais à ne pas prescrire chez des femmes ayant des règles abondantes et rapprochées,

Lutenyl : macro progestatif très intéressant chez les patientes souffrant d’une pathologie mammaire bénigne mais attention : peut faire grossir…..et est pourvoyeuse de méningiomes . 1/2 cp 20 jours arrêt 8 jours est bien suffisant .

Surgestone 0.500 20 jours sur 28 a les effets de Luteran et Lutenyl sans méningiome …jusqu’à présent c’est une macroprogestative donc attention au poids

Colprone 5 deux cp 20 jours sur 28 très intéressante molécule , fait peu grossir, ne donne pas de méningiome

En conclusion : la contraception d’une femme de 45 ans doit être la moins délétère possible sur le poids, les artères. Ce sont toutes les contraceptions que j’ai détaillées pour les fumeuses ou les femmes en surpoids ou ayant des problèmes vasculaires qui sont à préconiser en première intention.

Certaines femmes ont du mal à arrêter leur pilule même à 55 ans, même avec un dosage de FSH prouvant une infertilité définitive. Il faut savoir être patiente mais aussi ferme car certaines femmes vous contraindraient à rédiger des ordonnances anti conceptionnelles jusqu’à leurs 60 ans !

101 commentaires sur “Quelle contraception pour les femmes de 45 ans et plus ?

  1. Bonjour,
    Je suis actuellement sous microval. Très bien tolérée mais elle est contraignante (point de vue timing!) Mon gynécologue m’indique qu’il existe désormais un DIU Kyleena moins dosé que MIRENA (mauvaise expérience avec ce dernier: mycoses à répétition, fatigue, perte de cheveux). Ma question est la suivante: la dose quotidienne par le DIU Kyleena est-elle bien plus supérieure à celle d’un simple comprimé microval?
    Merci beaucoup GYNE30. Vos articles sont vraiment un puits d’information! Vous apportez des éclairages nouveaux sur différents types de problèmes!

    J’aime

      1. Oui j’ai testé Cerazette effectivement (plutôt antigone G son générique) pendant longtemps. Mais je suis sujette à l’acné sous forme de kystes et la sage-femme m’avait demandée de tester microval on ne sait jamais…et puis j’ai constaté une petite amélioration depuis deux ans. Je la tolère parfaitement. Mais si j’ai bien compris je dois choisir entre l’acné ou les migraines (en effet, je suis sujette aux migraines assez violentes avec aura depuis mon enfance). Dans mon cas le problème est double: acné et migraine, du coup les solutions sont assez restreintes. Le dermato me met sous antibio 2 fois par an et me dit de changer de contraception, le gynéco me dit qu’il ne peut m’aider que sur le plan de la contraception…chacun reste dans sa spécialisation. Or je suis persuadée ne pas être la seule dans ce cas. C’est dommage à notre époque de ne trouver un bon interlocuteur que par le biais du net…merci de prendre le temps de répondre à toutes ces personnes. Cordialement,

        J’aime

  2. Bonjour Miss Frottis,
    Bravo et merci pour ce blog si précieux ( vous me faites penser à ce vrai soignant/écrivain de Martin Winckler…). Mon gyneco, le seul qui ait des rdv avant 10 mois pour de nouvelles patientes, m’ a prescrit du luteran, j’ai 45 ans, pour un SPM extrêmement inconfortable. J’ai par ailleurs un DIU au cuivre posé il y a 2 ans par une sage femme ( faute de gyneco, et à juste titre précautionneusement par rapport à mes ATCD de depression), mais je sens vraiment l’inflammation à partir de J15 et j’ai des règles très hémorragiques. Dois je le faire enlever ? Et le luteran est il susceptible de me faire grossir ? ( j’avais pris 20 kg en 18 mois suite à la prise de psychotropes pour une dépression sévère,heureusement surmontée depuis qqes années). Merci pour vos réponses. Bien cordialement.

    J’aime

    1. 1 luteran plus DIU égale souvent spottings
      2 oui c’est possible hélas lili
      3 je serais vous , je troquerais le DIU cuivre pour le Jaydess : pas de prise de poids, diminution importante du SPM

      J’aime

  3. Chère Gyne 30, j’aimerais avoir votre bon conseil.
    Je suis sous triafemi depuis un an qui me convient très bien pas de souci particulier. Sauf que lors de la période d’arrêt (raccourcie de 2 jours sous vos conseils car je suis migraineuse), j’ai constaté avoir des règles assez abondantes et vraiment mal au ventre.
    Comme je suis une personne anémiée je m’interroge…
    est-ce que je dois m’inquiéter d’un flux assez important sur 2/3 jours sous Cette pilule? Merci pour votre retour belle journée.

    J’aime

      1. D’accord je les enchaîne donc normalement comme si j’avais fait une pause, je ne tiens pas compte des couleurs
        C’est bien cela? Merci

        J’aime

  4. Bonjour Docteur,

    J’aurais 49 ans en novembre, je n’ai pas d’enfant, je ne fume pas , pas de cholestérol ni d’hypertension.
    Je prends la pilule Leeloo depuis 2013, on me disait malgré mon âge, que je pouvais la prendre si elle me convenait et je dirais depuis environ 2016, j’ai des migraines le plus souvent lors de l’arrêt des 7 jours. Mon gynéco m’avait proposé de l’arrêter pendant 6 mois pour voir si les migraines persistaient.
    Autre solution, arrêter complètement la pilule et faire attention (préservatif). A mon âge, je ne suis pas pour le préservatif même si je sais que je ne vais pas prendre encore longtemps la pilule. Je pensais la prendre jusqu’à 50 ans puis faire le dosage du FSH.
    1 – Ces migraines peuvent-elles augmenter le risque de phlébite, AVC, autres…
    On m’a parlé de la pilule Claréal Gé sans œstrogène mais elle est de 3ème génération et changer de pilule à mon âge est-ce bon ?
    Que me conseillez-vous ?

    2- On m’a trouvé 3 fibromes dont le plus grand mesure environ 3 cm.
    On me dit qu’il n’y a rien d’inquiétant car ils ne se trouvent pas dans la cavité et qu’on peut les laisser sachant qu’à la ménopause ils vont se dessécher. (en 2008 on m’a opérée d’un fibrome prolabé dans le douglas).
    Faut-il les surveiller ? Si oui, tous les combien de temps ?
    Ces fibromes font-ils grossir le ventre ?
    Peut-on ressentir une douleur lors des rapports ?
    Merci
    Cordialement

    J’aime

    1. on ne prescrit plus leeloo à votre âge à cause du risque d’avc, on prescrit desogestrel qui sèche les fibromes ne donne pas d’avc et pas de migraine et qui se prend jusqu’à 55 ans si besoin marie

      J’aime

  5. Il s’agit du Destrogel Biogaran 75 ?
    Elle est mieux que Claréal Gé ?
    Je peux la prendre au 8ème jour après l’arrêt des 7 jours de ma pilule Leeloo ?

    Faut-il les surveiller mes fibromes ? Si oui, tous les combien de temps ?
    Ces fibromes comme ils sont situés font-ils grossir le ventre ?
    Peut-on ressentir une douleur lors des rapports ?

    J’aime

  6. Bonsoir docteur,

    Je n’ai pas plus de 45 ans (seulement 41) mais j’ai l’impression que c’est pareil pour pas mal de vos confrères.
    Pour résumer j’ai eu un enfant en 2010 et donc cérazette pendant quelques temps qui me donnait des spottings (mais pas le choix car allaitement). J’ai dû arrêter l’allaitement pour cause de prise d’antidépresseurs et on m’a remise sous mercilon. Mais j’ai arrêté la pilule pendant quelques années et la galère a commencé. J’avais 35 ans et j’ai eu beaucoup de mal à trouver un gynéco qui accepte de me prescrire autre chose que leeloo (que j’ai essayé mais qui ne me convenait pas du tout, acné et prise de poids). Tout le monde voulait que je passe au DIU mais je n’en avais pas plus envie que cela, ayant des règles abondantes et douloureuses lorsque je ne suis pas sous pilule.

    Bref une de vos consoeurs a accepté de me mettre sous Qlaira, depuis 2018. Cette pilule me convient bien, même si j’ai constaté une légère augmentation de mon taux de triglycérides (mais prise de sang juste après le déconfinement, est ce que ce ne serait pas lié à mon alimentation plutôt?? On ne sait pas trop….). J’ai des règles sous Qlaira, ce qui est rare parait-il. Malheureusement la gynéco a fermé son cabinet l’hiver dernier, me laissant avec une ordonnance de Qlaira pour un an.

    Je suis donc allée tout récemment voir un autre médecin pour avoir un renouvellement de mon ordonnance. Or elle a poussé des hauts cris et me dit qu’il est hors de question de me prescrire Qlaira à nouveau. « C’est pour votre bien que je ne vous la prescrit pas. Plus de 40 ans, pas possible ». Donc prescription de optimizette. Mais je suis un peu inquiète du changement puisque cérazette m’avait provoqué des spottings. Et j’ai un compagnon à présent, nous n’avons pas spécialement envie de reprendre les préservatifs.

    Je vais continuer Qlaira jusqu’à ce que je n’ai plus de plaquette mais que faire ensuite?

    Pensez vous que je puisse essayer de changer comme indiqué ? Et si oui dois je demander Cérazette à ma pharmacie malgré l’ordonnance indiquant « optimizette »?

    Croyez vous qu’il est possible qu’un confrère me prescrive à nouveau Qlaira? Je ne fume pas, je ne suis pas migraineuse, pas d’antécédent médical particulier à part le léger surpoids et le taux de triglycérides un peu élevé.

    Vais je devoir me résoudre au DIU qui est la première solution proposée par tous les médecins mais qui ne me tente vraiment pas trop?

    Merci par avance de vos réponses,

    Bonne soirée

    J’aime

    1. 1 changez de médecin jusqu’à trouver celui qui acceptera de vous prescrire Qlaira . Faites un régime car c’est votre surpoids qui entraîne trop de triglycérides loupiotte
      2 vous pouvez exiger Cerazette la vraie la payante
      3 le diu cuivre ? mais ce n’est pas indiqué avec de l’adénomyose car vous avez de l’adénomyose sinon vos règles ne seraient pas abondantes et douloureuses
      4 tentez le DIU Kyleena Il donne des spottings mais en serrant les dents 4 mois , ça finit par s’arrêter ….toujours le problème de l’adénomyose évidemment Qlaira est LE traitement efficace de cette pathologie bénigne maintenant qu’on ne peut plus prescrire Luteran

      J’aime

      1. Bonsoir,

        et merci de votre réponse si rapide. J’en ai parlé autour de moi et j’ai constaté que je n’étais pas la seule à avoir l’impression de ne pas être écoutée par les spécialistes.Le nombre de femmes qui ne se sentent pas comprises par leur gynéco…

        Je vais donc suivre vos conseils et dans un premier temps essayer de trouver quelqu’un qui voudra bien me prescrire Qlaira. Des proches m’ont conseillée d’aller voir une sage femme, ce que je vais sans doute faire. Si jamais je ne trouvais pas d’autre solution je demanderais la vraie Cérazette même si j’ai un peu peur des effets secondaires….

        Et pour les triglycérides oui j’ai déjà modifié mon alimentation pour que ce souci disparaisse, j’en avais déjà eu un peu à la fin de l’adolescence et j’avais réussi à corriger le tir.

        Encore bravo pour tout ce que vous faites et ce sans langue de bois.

        J’aime

      2. jamais une sage femme ne vous prescira Qlaira , elles n’en n’ont pas le droit, elles ne peuvent que prescrire des pilules banales comme cerazette c’est tout loupiotte

        J’aime

  7. Bonsoir,
    Je prends depuis peu optimizette ( j’ai presque fini la 1er plaquette ) et j’ai 47 ans . J’ai des spottings depuis le début et depuis 3 jours je perds du sang . Je sais que c’est normal mais au bout de combien de temps doit-on envisager une autre pilule ? Merci !!!

    J’aime

      1. Après 15 jours de spottings plus 15 jours de perte de vrai sang accompagnés de caillots, j’ai décidé de l’arrêter .A 48 ans et avec des cycles réguliers, la contraception est elle indispensable ? Merci

        J’aime

  8. bonsoir Docteur,
    J’ai 53 ans et je ne suis pas encore ménopausée.
    Depuis plusieurs mois j’ai des cycles plus rapprochés et surtout des règles très hémorragiques.
    Mon dernier cycle n’en finit pas depuis plus de 15 jours avec des règles , puis de petits saignements, puis de nouveau des règles tellement hémorragiques que j’ai du prendre de l’exacyl.
    J’ai toujours eu un peu d’adenomyose mais ces hémorragies, certes non douloureuses sont tes handicapantes. Une solution thérapeutique est elle possible ? Jài entendu que le lutenyl et luteran ne doivent plus être prescrits? Je n’imagine pas saigner ainsi jusqu’à la ménopause…..
    Merci de vos conseils!

    J’aime

  9. Bonjour, J’ai 40 ans et sous optimizette depuis bientôt 3mois, prescrite pour me »sauver » d’un spm très difficile (physique et psycho). 1er mois RAS J’étais trop contente, mais voilà, depuis presque deux mois, spottings continuels, plus ou moins importants mais en permanence, qq douleurs aux ovaires, Et, seins Vraiment TRÈS douloureux, très gonflés, mastose.., ma question est la suivante ; dois je persévérer quelques mois encore en espérant que ça s’arrange, où bien considérer que malheureusement cette pilule ne me convient pas ? Et en ce cas que faire suivant votre expérience?, c’était un peu la pilule de la dernière chance, et revivre (subir) mes cycles naturels me fait presque peur

    J’aime

  10. Bonjour,
    J’ai 48 ans et sous le traitement suivant depuis quelques années : Colprone 5 (2 comprimés pdt 20 jours) et Provames 2 (1 comprimé pdt 20 jours) avec arrêt 7 jours puis reprise. Pas de souci particulier, mais vu mon âge, ma nouvelle gynéco me propose Optimizette Ge en continu. Je crains entre autres les effets secondaires d’acné … qu’en pensez-vous ? Merci pour votre réponse.

    J’aime

    1. pourquoi pas colprone seule mary ? ce qui gêne votre gynéco ce sont les hormones féminines , elle souhaiterait que vous les arrêtiez pour éviter les AVC ou les infarctus Il n’y a pas obligatoirement acné sous optimizette

      J’aime

      1. Est ce que Colprone seul a un effet contraceptif ? Sinon, en effet, je peux continuer Colprone seul, si c’est compatible avec mon âge .. ma nouvelle gynéco ne connaît pas bien Colprone, ni l’association avec Provames, d’où sa proposition d’Optimizette … tant qu’à changer, vaut-il mieux passer à Cezarette ? Encore merci pour vos conseils !

        J’aime

      2. 1 oui
        2 bizarre qu’elle ne connaisse pas colprone Peut être est elle très jeune ? C’est une progestérone qui a 40 ans de bons et loyaux services
        3 bof c’est pareil question acné mary

        J’aime

  11. Oui ma gynéco est très jeune, moins de 30 ans je pense … ayant eu des soucis d’acné dans le passé, je ne voudrais pas réveiller tout ça, même à mon âge ! Colprone utilisé seul peut-il entrainer de l’acné ou autres problèmes ? Merci pour toutes vos réponses

    J’aime

  12. Bonjour Docteur,
    J’ai 48 ans, je n’ai plus de contraception depuis septembre 2019, mes règles étaient revenues « à la normale » mais depuis 4 mois mes cycles raccourcissent : tous les 16 ou 17 jours !! Et mes règles durent une semaine donc en gros je suis tranquille à peine 2 semaines par mois 😦
    J’avoue que j’hésite entre « rester sans rien » mais supporter cet état jusqu’à être (enfin!!!) ménopausée ou reprendre des hormones forcément moins naturelles…
    Puis-je essayer de prendre Cérazette jusqu’à la ménopause ?
    Je précise que je ne suis pas fumeuse et que je n’ai aucun problèmes de santé.

    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse 🙂

    J’aime

      1. Merci beaucoup pour votre réponse rapide 🙂
        Grâce à vous mon choix est fait, j’attaque Cérazette dès mes prochaines règles !!

        J’aime

  13. Bonjour,
    J’ai 54 ans et j’ai toujours mes règles régulièrement, tous les deux mois environ.
    Je prends Microval mais je l’oublie de temps en temps ce qui m’angoisse. Ma gynécologue me dit que je ne risque plus rien à mon âge, alors que le médecin qui m’a fait ma mammographie me dit que j’ai raison de continuer la pilule.
    Je n’ai jamais fait de dosage.
    Qu’en pensez-vous vous ?
    Merci
    Est

    J’aime

    1. le dosage est inutile puisque vous avez encore des règles vous n’êtes pas en ménopause baillet Etes vous encore féconde ? non, je ne le pense pas car un utérus de 54 ans et des ovaires de 54 ans ne permettent plus l’obtention d’une grossesse spontanée menée à son terme mais il est possible de faire des fausses couches donc le mieux c’est de garder microval jusqu’à rester six mois sans règles, La les risques de fausse couche sont réduits à néant et vous pourrez arrêter microval

      J’aime

  14. Bonjour Docteur,
    J’ai 46 ans, pas d’enfant par choix, je prends la pilule depuis 26 ans, optimizette depuis 2018 que j’ai arrêté le 31 janvier 2021 car je souffrais de plus en plus de rapports douloureux (fissures de la vulve) et j’avais depuis longtemps le pressentiment que c’était lié à optimizette car j’avais une sécheresse vaginale très importante. Sinon je supportais parfaitement cette pilule, aucun autre symptome et surtout plus de règle ce qui était génial. Très rapidement après l’arrêt d’optimizette tout à changé, libido, lubrification naturelle, souplesse du vagin etc etc mais sans contraception je ne voulais pas avoir de rapport et on n’a pas envie de préservatif (en couple depuis plus de 10 ans) . Mais ne voulant pas rester sans contraception j’ai revu ma gynéco qui m’a prescrit microval (très contraignante car doit être prise à heure fixe).
    Y a t il un espoir que cette pilule me cause moins de sécheresse vaginale qu’optimizette svp ?
    Une autre gynéco m’a dit aujourd’hui de ne pas prendre microval car elle n’était pas fiable, du coup je suis stressée (quel est votre avis svp ?)
    Elle m’a parlé de Slinda mais j’ai lu qu’elle était diurétique alors que moi j’ai plus besoin de garder de l’hydratation que d’en perdre. Slinda et sécheresse vaginale avez vous des retours svp ?
    Y a t il une pilule plus recommandée lorsque l’on a comme effet secondaire une sécheresse vaginale très importante ? (le moindre frottement me fait saigner et déchire ma peau).
    Est ce que colpotrophine ovule plus creme (elle est revenue !) en local sont sensés contrecarrer la sécheresse provoqué par optimizette (parce que sans cet effet cet pilule était top pour moi qui voyage beaucoup en plus)
    Le sterilet cuivre me fait peur et les règles abondantes après ne plus en avoir eu cela ne me fait pas rêver.
    Merci d’avance pour votre retour, vos conseils car votre blog est formidable, tellement riche en informations précieuses.

    J’aime

    1. 1 la ligature de trompe serait appropriée laura
      2 les ovules spermicides marchent super à votre âge
      3 colpotrophine ne pourra jamais remplacer la nature
      4 microval est très efficace à votre âge ,si on la prend sans 3 heures de décalage mais attention, cycles rapprochés pendant 9 mois avant de retrouver des cycles normaux laura Non rien ne vaut les ovules pharmatex en attendant la ligature ou la vasectomie de votre conjoint

      J’aime

  15. Bonjour miss frottis
    Depuis un mois et demi je prend en continu, une pilule generique de Cerazette et cela fait 15jours que je saigne comme des règles et je suis épuisée Mon côté intime est donc perturbé avec mon partenaire est ce que je peux arrêter de suite alors qu’il me reste 10jours de comprimés pour terminer ma plaquette en cours?
    Je n’en peux plus de saigner en arrêtant ça en finira avec les saignements ?
    Merci

    J’aime

  16. Bonsoir
    Depuis quelques mois je souffre d’insomnie, du coup je suis fatiguée et très irritable. J’ai acheté de gélules de gryffonia et de tryptophane. Je suis sous le générique de cerazette(biogaran), qui me convient puisque j’ai de règles très légères et tous les 3 mois. J’ai lu sur internet que le gryffonia était déconseillé en cas de contraception par pilule. Qu’en pensez-vous ?

    J’aime

      1. Oui , moi aussi…
        c’est pour cela que je voulais avoir votre avis.
        Je préfère prendre des plantes que des somnifères.
        Merci

        J’aime

  17. Bonjour
    J’ai 47 ans , je suis sous cerazette enfin son générique biogaran. Cela fais neuf mois que je la prends.
    Il y a quelques jours j’ai remarqué que j’étais décalée dans ma prise. Pas un oubli , mais c’est comme si j’avais pris deux fois ma pilule le même jour. Je ne m’en souviens pas…. du coup je vais commencer ma nouvelle plaquette avec un jour d’avance. Y a t’il un risque ? Qu’en pensez-vous ?
    Merci

    J’aime

  18. Bonjour, ne pouvant supporter aucune contraception, je vais tenter Pharmatex.. sur internet je trouve des mini ovules, des ovules, des capsules vaginales … quelles sont les différences ? y en a t il que vous préconisez plus que d’autres ? Merci

    J’aime

  19. Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre blog très instructif. J’ai 45 ans et n’avais plus de contraception depuis 5 ans (préservatifs). J’avais eu un stérilet cuivre pendant 5 ans auparavant et n’ai jamais eu aucun souci de douleurs ou saignements avec celui-ci. C’était absolument parfait, la contraception rêvée 🙂 Mais étant tombée enceinte avec le précédent stérilet, j’ai attendu et me suis finalement décidée à en reprendre un. Je l’ai depuis le 21 juillet. La pose s’est bien passée. J’ai eu mes règles deux jours après (cela les a avancées de quelques jours), cela s’est bien passé. Mais j’ai des saignements depuis l’ovulation (6 jours aujourd’hui) et suite à un rapport je saigne (cela me mets presque le doute, on dirait mes règles). Du coup, je suis très stressée et me demande si c’est normal… Vais-je m’habituer ? Combien de temps dois-je attendre pour savoir si je peux m’habituer ou si je dois l’enlever ? Est-ce inquiétant de saigner comme cela après un rapport ?
    Merci beaucoup

    J’aime

  20. Bonjour,

    J’ai 46 ans mon généraliste m’a prescrit Optimizette j’étais auparavant sous seasonique. j’ai pris sous cette dernière 3kg et des règles hémorragiques a l’arrêt des 3 plaquettes.

    A 27 ans j’ai eu un gros épisode d’acné depuis plus rien je crains que optimisette réveille cet acné et une prise de poids.

    Merci de votre réponse

    J’aime

    1. 1 acné oui possible mais pas certain
      2 prise de poids non stéphanie
      3 slinda est LA pilule des femmes acnéiques ayant dépassé l’âge de prendre une pilule plus classique donc à tester

      J’aime

  21. Bonjour Docteur,
    J’ai 49 ans, je suis sous cerazette. Comment je peux savoir si je suis en pré ménopause. N ayant plus de règle depuis que je prend cerazette.
    Merci

    J’aime

  22. Bonjour
    Je suis sous cerazette depuis un an. J’ai commencé par les génériques, j’en ai essayé plusieurs. Ayant eut de effets secondaires, tension et hypersensibilité des seins, règles longues…. Le seul avantage c’est qu’avec un de ses génériques j’avais des règles tous les trois mois. J’ai décidé de passer sous cerazette l’original. Première plaquette, mes règles ont durées 15 jours, il est vrai que c’était des petites pertes mais 15 jours…..
    Et aujourd’hui j’ai des pertes …. J’avoue que je ne sais pas trop quoi penser.
    Dois je demander à changer de pilule ? Quelle autre solution de contraception je peux prendre, sachant que j’ai 47 ans et pas d’antécédents…
    Qu’en pensez vous

    Peut on faire un test de ménopause si on prend cerazette ?
    Pour savoir à quel niveau l’on est ?
    Mon médecin me dit que sous pilule cela ne sert à rien.
    Merci

    J’aime

      1. Merci pour votre retour
        Les ovules permicides sont sur prescription ?

        J’ai rdv en janvier avec ma Gyneco, je vais patienter….
        Merci

        J’aime

  23. Bonjour,
    J’ai 51 ans, je souhaite reprendre la prise de contraceptifs (suite à une nouvelle relation) je ne prends rien actuellement.
    On m’a parlé de Microval
    Qu’en pensez-vous ? Quels risques à mon âge ?

    J’aime

  24. Bonjour Dr,
    Je vous remercie pour votre formidable blog qui répond à nombre de questions que je me pose. Après une pose et retrait de Mirena 1 mois après (migraines, déprime, etc…) puis qq années plus tard un DIU en cuivre, également retiré 6 mois après (règles hémorragiques, SPM +++, placards aux seins et adneofibrome), l’essentiel de mes 20 ans de contraception a consisté en la méthode du retrait qui s’est avérée 100% efficace grâce à l’implication de mon ex-mari (pendant 18 ans) et de mon second concubin (pendant 2 ans). Aujourd’hui, mon partenaire actuel ne semble pas très à l’aise avec le retrait. Je me suis donc fait poser un Kyleena, mais à nouveau céphalées et sensations de vertiges. Je compte donc aussi le faire retirer prochainement. Très clairement les DIU ne sont pas pour moi !
    Que me conseillerez-vous à 46 ans sachant que mon partenaire rencontre des troubles de l’erection (+50 ans) que le préservatif aggrave ?
    En attendant le posé du Kyleena, la gyneco m’avait prescrit 3 mois Colprone qui m’avait semblé ok, me conseillez-vous de continuer pendant 3 ou 4 ans ? Y a-t-il des risques graves associés (K du sein ou autres, cardiovasculaires) ?
    Les ovules spermicides ? Dans ce cas, peut-on les placer plusieurs heures avant le rapport (5-6h avant) ?
    Merci par avance pour votre aide

    J’aime

  25. Bonjour docteur,
    Quelle contraception conseillez-vous svp à une femme de 39 ans avec:
    – un antécédant de GEU
    – peau à tendance acnéique
    – antécédants de vestibulite/vaginisme
    – antécédants familiaux de cancer du sein
    Merci par avance.

    J’aime

  26. Bonjour,
    Je prends actuellement cerazette mais je crois comprendre qu’elle est plus dosée que le diu kyleena. Est-ce bien le cas? Est-ce que ce dernier est moins nocif pour les cheveux et la prise de poids s’il y a moins de diffusion hormonale dans tout le corps?
    Merci bcp

    J’aime

  27. Bonjour miss frottis,

    Quelle pilule conseilleriez-vous à une femme de 40 ans qui a une peau à tendance acnéique et des antécédants familiaux de cancer du sein?

    Merci par avance.

    J’aime

      1. Merci docteur pour votre réponse.
        J’ai une dernière question svp.
        Est-ce que le stérilet à la progesterone est mieux indiqué dans les cas d’antécédants familiaux de cancer du sein? (En comparaison avec la pilule à la progesterone).
        Merci.

        J’aime

  28. Bonsoir
    Je vous ai écrit il y a deux jours mais je ne retrouve pas mon post.
    Je suis sous cerazette, le 9 février j’ai oublié de prendre le premier comprimé de ma nouvelle plaquette. Je l’ai pris le lendemain avec plus de 12 heures de retard. Ayant eut un rapport le 6 février, j’ai pris une contraception d’urgence. Je suis stressée dès que j’oublie ma pilule même si j’ai 48 ans !
    Fin mars retour de mes règles après plusieurs mois sans. 8 jours de règles. Là 25 avril règles de nouveau. Cela fait 10 jours , je n’en peux plus. J’ai un lichen, le port de serviettes hygiéniques sur cette durée est pénible. J’ai l’impression d’avoir une sécheresse, j’ai même une fissure très douloureuse.
    Vous m’avez répond que ce chamboulement était peut être dû à la prise de la contraception d’urgence.
    Que me conseillez vous ?
    Merci

    J’aime

    1. de tout arrêter pour faire cesser les saignements et de ne porter que des serviettes lavables réutilisables sam A votre âge vous pouvez faire une pause de 15 jours pour la cicatrisation utérine sans craindre de grossesse On n’ovule que très rarement Utilisez aquaphor pour la cicatrisation vulvaire

      J’aime

      1. Bonjour
        J’ai vu ma Gyneco, qui me conseille de prendre antigone pour essayer de faire stopper ses épisode de règles à rallonge.
        Qu’en pensez vous s’il vous plaît ?

        J’aime

      2. il faudra être très patiente avant qu’antigone ne vous mette en aménorrhée sam Courage mais c’est une bonne idée sur le long terme Il faut compter 3 à 6 mois d’adaptation

        J’aime

  29. Donc arrêt de cerazette 15 jours. Puis reprise, je serai protégé au bout de sept jours ?
    Je vais commencer à m’intéresser aux serviettes lavables.
    Merci

    J’aime

  30. Bonjour,
    J’ai 47 ans et pas de contraception depuis plus de 10 ans.
    Je souffre d’alopécie diffuse depuis mes 43 ans.
    Je vous passe le nombre d’examens réalisés mais en résumé pas d’alopécie androgène ni aucun autre pb de santé. Cela fait 3 ans que je fais de la mésothérapie dans le crâne sans grand résultat mais c’est pire encore quand j’arrête. Je prends également depuis 3 ans de manière régulière un mélange de bepanthene et biotine mais rien n’y fait je continue à perdre mes cheveux. J’ai passé le pas depuis 2 ans du port d’un volumateur capillaire.
    J’ai des règles régulières mais des suées nocturnes depuis 6 mois. Mon gynécologue refuse de me prescrire une pilule (certaine évite la perte de cheveux) car il dit qu’à 47 ans c’est trop risqué et mon médecin traitant renvoie la balle vers mon gynécologue. Je précise que je n’ai aucun antécédent familial de risque quelconque, je fais un bilan sanguin tous les 6 mois et je pratique le sport 3x par semaine.
    Quelle pilule me conseilleriez vous pour que je reparte à la charge auprès de mon gynécologue ? On m’a parlé de Leeloo ?
    Un immense merci pour votre aide.

    J’aime

    1. leeloo fait tomber les cheveux oubliez louise Demandez Slinda , elle vous sera accordée et essayez d’obtenir Aldactone 50 1 cp tous les jours Voyez une dermato si besoin ou une endocrino pour la prescription de ce produit qui fait repousser les cheveux et n’est pas dangereux pour la santé

      J’aime

      1. Merci pour vos conseils. J’avais pris du spironolactone qui est de la même famille que l’ Aldactone au début de ma perte de cheveux pendant 1 an mais je ne supportais pas le traitement : humeur dépressive, crampes dans les jambes et lorsque je l’ai arrêté ma chute de cheveux s’est accentuée. Quels sont les effets de Slinda ?
        Merci pour vos précieux conseils.

        J’aime

      2. disons que cette hormone n’est pas contraire aux cheveux et est autorisée chez les femmes de plus de 40 ans louis Aucun médecin n’acceptera de vous prescrire une vraie pilule anti chute de cheveux car trop de risque d’AVC à votre âge

        J’aime

  31. Bonjour j’ai 47 ans. J’étais sous Jaydess de 2018 à 2022, et depuis 2022 sous Kyleena
    Depuis le printemps 2020, j’ai une fois par mois une perte de champs visuel : pendant 1 à 10minutes je perds la vue sur la moitié supérieure de l’oeil droit (comme si on mettait une feuille devant le haut de mon oeil). Cela survient entre 5 à 10 jours avant mes règles. Mon ophtalmo m’a fait un check-up total : c’est d’après lui un problème d’afflux sanguin dans le cerveau. Et il dit que des femmes font des migraines un peu avant leur règles et il pense que c’est juste ça.
    Mais je commence à m’inquiéter. Est-ce que mon stérilet pourrait être la cause de problèmes artériels dans mon cerveau? Est-ce que je dois le faire enlever? Et si oui, est-ce que ces symptômes disparaîtront?

    J’aime

      1. bonjour gyne30, et merci pour votre réponse.
        pour moi ce n’est pas si simple : si je fait enlever mon DIU ce sera définitivement: la pose du Jaydess a été si douloureuse que je suis tombée dans les pommes. C’est pour ça que avec mon gyneco on a opté pour le Kyleena : certes, le retrait du Jaydess et la pose du Kyleena ont été terriblement douloureux mais j’en ai pour 5 ans de tranquilité, jusque mes 50 ans et après j’arrête.
        Les DIU m’ont été proposés comme solution alternative à l’hysterectomie que je demandais, après avoir été sous pillules inefficentes ou aux effets indésirables graves.

        Je me sens en situation où je dois faire la balance entre un risque éventuel de tomber enceinte, et un risque éventuel de faire un AVC, alors que je ne sais pas si ces risques sont réels.

        J’aime

      2. laure kyleena comme Jaydess ne peuvent donner d’AVC donc gardez votre DIU PS vous avez l’âge d’une hystérectomie ou d’une endométrectomie On ne peut vous la refuser ce qui vous éviterait les hormones

        J’aime

  32. Bonsoir,

    Je vous remercie pour votre blog que je trouve admirable et riche d’enseignements!
    Je me permets à mon tour de vous poser une question…
    J’ai 39 ans et 3 enfants et souffre d’un SOPK qui s’estompe avec l’âge.
    Avant ma 3ème grossesse (2021-2022) j’étais encore sous Jasmine, pilule que je supportais très bien et qui regulait mes soucis hormonaux (perte de cheveux, cheveux gras et hirsutisme).
    Ma gynécologue me dit qu’avec mon âge je ne peux plus prendre Jasmine et ce même si je ne suis pas fumeuse.
    Elle me prescrit Qlaira. J’ai un peu appréhendé le changement parce que Jasmine m’allait parfaitement. Sous Qlaira je ressens une forte sécheresse vaginale (même si j’ai l’impression qu’elle s’estompe après 3 mois d’utilisation) et surtout une forte fatigue.
    Voici mes questions :
    1 / dois je réellement dire adieu à Jasmine étant donné mon âge ou pourrais je pousser encore un peu?
    2/ Est il possible que Qlaira me crée cette fatigue ? Sachant que ma TSH est bonne et suivie régulièrement (j’ai également une hypothyroïdie de Hashimoto) et mon anémie post accouchement à été traitée. Et pour la sécheresse vaginale?
    3/ ma gynécologue me propose de passer à Misolfa, je vis donc tenter pour les 3 prochains mois. Pensez-vous que Misolfa soit une bonne option? Y a t’il d’autres options que je puisse proposer à ma gynécologue ?

    J’aime

    1. 1 on peut jusqu’à 42 ans
      2 possible que ce ne soit pas assez dosé en estrogènes pour vous surtout comparé à Jasmine
      3 super misolfa
      4 si echec Drovelis la nouvelle pilule qui ressemble à Jasmine mais sans les risques de phlébite !!! elle contient Drospirenone comme Jasmine en progestatif et de l’estestrol un oestrogène uniquement fabriqué dans notre corps lors de la grossesse qui est excellent pour la santé contrairement à lestrogène de synthèse de Jasmine et Misolfa Moi je prescris cette pilule jusqu’à 50 ans

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s