La ménopause : sécheresse de la peau et des muqueuses

La sécheresse de la peau et des muqueuses est une conséquence quasi constante de la disparition des hormones féminines.

L’avantage de cet état de fait, c’est que l’acné tend à disparaître, les cheveux sont moins gras mais ce sont là les deux seuls avantages.

Les inconvénients de la carence en hormones féminines sont nombreux.

La peau tire, devient plus flasque, les yeux piquent, le vagin brûle mais pas seulement le vagin, la vulve aussi et surtout la muqueuse vésicale s’enflamment.

Parfois, des microbes s’accrochent aux parois et ce sont les cystites à répétition mais même s’il n’y a pas d’infection, la vessie brûle ce qui fait croire à tort à une cystite alors que l’ECBU revient stérile : c’est la fameuse cystalgie à urines claires des femmes ménopausées qui se traite fort bien par un traitement hormonal vaginal prolongé.

Les rides se voient plus et d’autant plus que la femme est fumeuse et/ ou a épuisé son capital solaire.

Peut -on remédier à tous ces désagréments ?

Oui, sans aucun problème

LA PHYTOTHERAPIE

Des capsules riches en omega 3 améliorent la tenue de la peau et sa souplesse.

Elteans 2 à 4 cp par jour ( 4 cp quand la peau est si sèche qu’elle démange) ou Preservision 3  2 cp par jour sont d’excellents produits chers et pas remboursés (hélas) qui contribuent à avoir une peau de pêche et pas une peau de serpent . En appliquant, en plus,  la crème Dexeryl tous les jours, les résultats sont spectaculaires : la peau est douce au toucher et toute lisse.

Deux gélules d’huile d’onagre et de bourrache donnent aussi de bons résultats mais pas aussi spectaculaires qu’avec le cocktail d’omega 3 que je vous ai suggéré.

Localement, on peut se servir d’huile de coco, achetée au magasin bio. En application quotidienne , elle est très performante et remplace avantageusement le gel lubrifiant pour le rapport sexuel.

LES HORMONES FEMININES

Bien sûr, elles améliorent la souplesse de la peau et arrêtent le desséchement des muqueuses.

Les hormones sont bien meilleures pour la peau quand elles sont délivrées par voie transdermique (gel ou timbre) que per os. La meilleure des progestérone est la naturelle.

Les hormones féminines locales (Trophigil, Colpotrophine, Gydrelle) améliorent considérablement le confort vaginal bien mieux que des produits vaginaux non hormonaux comme Replens ou Mucogyne ou Monasens. Je rappelle que les cancérologues autorisent l’utilisation de Colpotrophine et uniquement cette molécule pour traiter la sécheresse vaginale et vésicale des femmes ayant eu un cancer du sein.

Pour celles qui préfèrent les crèmes aux ovules, sachez que on peut couper le bout de l’ovule Colpotrophine pour en sortir la crème que l’on appliquera tous les jours sur la vulve….Voilà un bon moyen de retrouver la crème Colpotrophine, tant utile, qui a disparu des pharmacies.

LA DHEA

Ce produit a une belle action sur la peau, la rendant plus souple parce que plus grasse. Elle efface les tâches de vieillesse sur les mains. Elle donne, un peu, de lubrification vaginale.

LE LIVIAL

C’est une molécule qui a une action rapide sur la sécheresse vaginale et vulvaire. J’ai sauvé bien des femmes âgées du désespoir en leur préconisant 1 cp de Livial un mois en cas de brûlures rebelles vulvaires : les symptômes ont disparu en quinze jours. L’origine du mal était bien donc la sécheresse et pas une tumeur ou une infection. On peut alors prendre le relais de Livial par des ovules hormonaux et de la crème pour la vulve.

Conclusion

La sécheresse post ménopausique est plus ou moins marquée selon les femmes. Elle peut donner les troubles classiques (brûlures lors des rapports sexuels, peau qui tire, yeux qui piquent) mais aussi des symptômes qui orientent vers d’autres étiologies : brûlures vésicales faisant penser à tort à une cystite, brûlures vulvaires évoquant à tort une mycose. Ne jamais oublier qu’il existe aussi une sécheresse tissulaire profonde qui déclenche la fameuse névralgie pudendale de la femme âgée.

Il ne faut jamais négliger les premiers symptômes de sécheresse car, mal soignée, la sécheresse des tissus et des muqueuses peut aboutir à des effets alarmants comme des saignements vaginaux, ou des écoulements vaginaux importants ou des cystites à urines claires bien handicapantes.

Les traitements sont faciles à prescrire et il en existera toujours un qui vous conviendra.

279 commentaires sur “La ménopause : sécheresse de la peau et des muqueuses

  1. depuis quelques temps j’ai une sécheresse sur le mamelon et le sein se rétracte légèrement j’ai passé echo et mammo il y quelques mois et j’ai même eu une biopsie pour présence de calcification, le résultat était positif dans la mesure ou ce n’était pas cancéreux.
    je met sur le mamelon du cicafalte depuis quelques temps mais cela n’a pas trop d’effet
    j’aimerai avoir votre avis je précise j’ai (8 ans je suis sous estreva 1 pression par jour plus DHEA 50 MG
    merci par avance,
    bien à vous

    J’aime

    1. hélène je ne peux rien dire de ce qui vous arrive ne pouvant vous examiner . Voyez un dermatologue pour une biopsie du mamelon ou plutôt un grattage du mamelon afin d’éliminer formellement un Paget du sein qui est une lésion superficielle uniquement du mamelon et juste en dessous . La biopsie des calcifications ne peut pas éliminer ce diagnostic

      J’aime

  2. Bonjour j’ai cinquante ans, toujours réglée mais avec un problème de sécheresse vaginale important que j’ai laissé s’installer par négligence. Cette sécheresse me provoque des envies d’uriner très importante via le nerf pudendal(agravation en position assise).Suivant vos conseils je prends hydromega 3 par jour, des ovules de Colpotrophine que m’a prescrit ma gynecologue et de Cicatridine. Mais je ne sais pas quelle posologie adopter avec mes ovules. En ce moment je prends un jour une Colpo, un jour une cicatrine et un jour rien. Merci de me donner votre avis.

    J’aime

  3. Bonjour
    45 ans… transpiration nocturne, peau et cheveux très secs .. et surtout sécheresse intime !! Ça brûle .. pas fort mais ça gêne. Est-ce possible si tôt ?? Quel traitement ? Ça pourrit la vie !

    J’aime

    1. 1 oui
      2 manhae plus huille de coco bio tous les jours plus elteans deux cp par jour plus replens ou mucogyne au fond du vagin un jour sur deux Tous est en vente libre constance

      J’aime

  4. Bonjour ,
    Question sécheresse vaginale, j’arrive à garder le cap avec des probiotiques LactoG Crispatus. Seulement voilà, ces derniers temps, impossible d’aller à la piscine sans réactiver les irritations. Quelles solutions existe-t-il ? J’ai cherché des maillots de bain étanches, les seuls que j’ai trouvés sont pour l’incontinence. Y a-t-il d’autres solutions ?

    J’aime

  5. Bonjour miss frottis, 47 ans, fille DES, ménopausée, sans THS et avec une adénomyose sévère, je lutte contre la sécheresse et le gardnerella avec ladyflor vaginosis, 500mg de vitamine, huile de coco bio en externe et elteans en interne, sur vos précieux conseils. Avec mon exposition au Distilbène et l’adénomyose, ai-je droit aux ovules de colpotrophine ? Pourriez-vous m’en conseiller d’autres, non hormonaux contre la sécheresse ? Merci pour vos réponses !

    J’aime

  6. Bonjour. J’utilisais Feminat de chez Bionops depuis 18 mois et en étais très satisfaite. Hélas le laboratoire a arrêté la commercialisation de ce produit. Avez vous un produit similaire à conseiller facile d’utilisation ?Merci

    J’aime

  7. Bonjour,

    Merci pour tous vos conseils.
    Je suis quasi ménopausée (Deux fois des règles en un an), j’ai 47 ans. En quelques mois j’ai eu plusieurs cystites, le dernier ECBU ne signalait aucun microbe. Maintenant, je ressens des brûlures vaginales…
    Pensez-vous qu’Hydromega et Idracare suffiront à résoudre ces problèmes ? Ou bien est-ce que cela nécessite un autre traitement ?
    Je précise que j’ai des inflammations : bassin hanche, à cause d’arthrose et tendinites dues à une maladie chronique (hypophosphatémie familiale). J’ai l’impression que les poussées inflammatoires influent…
    Certains médecins me conseillent un THS, d’autres non, mais j’ai quand même 2 tantes maternelles qui ont eu un cancer du sein.

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    J’aime

    1. vous avez une cystite à urine claire liée à un SGUM ou Syndrome Génito Urinaires de la femme Ménopausée . A cela s’ajoute une inflammation chronique du pelvie qui en rajoute dans la cystalgie . Bref vous êtes et sèche et enflammée Colpotrophine ovules par cure de 10 va vous faire du bien , cela ne donne pas de K du sein . En tous les jours il faudra utiliser les omega 3 PER OS comme hydromega Elteans ou Hydravea et de l’huile de coco bio sur la vulve . Si vous pouvez utiliser des ^phyto anti rhumatisme ce serait bien et aussi rajouter de la silice liquide tous les jours dans le thé ou le café du matin à acheter au magasin bio, c’est excellentissime pour les tendinites . PS un régime sans lait frais et sans gluten diminue l’inflammation et de nos intestins et de toutes nos articulations . Ce serait excellent dans votre maladie chronique inflammatoire pour la diminuer . Le stress donne aussi des poussées donc faites 3 fois par jour de la cohérence cardiaque : vous trouverez des exercices faciles sur le Net , 5 minutes d’exercice donnent 3 heures sans stress à la suite : excellentissime pour faire baisser le cortisol , très mauvais produit naturel de notre corps quand il est secrété en excès lors d’une vie stressée !

      J’aime

  8. Bonjour,
    48 ans, ménopausée (pas de règle depuis 11 mois), j’applique Gydrelle deux fois par semaine prescrite par ma gynécologue et prends 2 gélules d’Elteans par jour. Je ressens des brulures au niveau de la vulve et elle est rouge. Faut-il que je consulte? Est-ce un début de mycose (aucune perte ni démangeaison)? Est-ce que je peux utiliser des ovules de Cicatridrine en plus de Gydrelle?
    Merci pour votre réponse et pour votre blog si formidable.

    J’aime

      1. Merci.
        Cicatridrine en quelle posologie et quelle crème?
        Est ce que je reprends gydrelle ensuite si c’est redevenu normal?
        Merci.

        J’aime

      2. cicatridine ovules six soirs de suite et cicatridine crème six matins de suite ouis reprendre gydrelle Si nouvelles rougeurs voir votre gynéco genevieve et arrêter gydrelle en attendant son diagnostic

        J’aime

  9. Bonjour madame,
    Ménopausée depuis 4 ans je mets Trophigil deux fois par semaine.
    Depuis ma ménopause ma poitrine a augmenté, est-ce du au manque d’hormones ? Ou au Trophigil ? Ou autre ?
    J’ai les yeux très secs, mon ophtalmologue me dit que c’est du à mon problème de thyroïde. Mais n’est-ce pas du à la ménopause plutôt ? Que puis-je prendre hormis les collyres ? Je ne peux pas prendre de produits trop iodés ou certaines plantes me dit mon pharmacien.
    Merci beaucoup
    Cordialement

    J’aime

    1. vous devez prendre des omegas 3 excellents pour la santé de TOUTES les femmes : ils combattent TOUTES les sécheresses nana Elteans, Hydromega, en vente libre sont excellents : deux par jour 25 jours sur 30 12 mois sur 12

      J’aime

  10. Bonjour, en combien de temps le traitement hormonal agit-il sur la sécheresse intime et les douleurs tendineuses ?
    Quand peut on raisonnablement augmenter d’une à deux doses d’Oestrodose ? Merci

    J’aime

  11. Bonjour,
    J’ai 55 ans, plus de règles depuis un an donc ménopausée. Après un traitement antibiotique pour un kyste enflammé sur la nuque, ma flore vaginale a dû en subir les conséquences et depuis 1 semaine j’ai une gêne à ce niveau. En plus depuis 2 jours ma vulve est rouge et un peu gonflée et me picote. Que me conseillez-vous ? J’ai mis une ovule de cicatridine hier soir mais ça me démange encore plus. Merci de vos conseils et bonne journée

    J’aime

  12. Bonjour,
    Je reviens vers vous suite à mon message du 22 octobre. J’ai 55 ans et plus de règles depuis 1 an. J’ai suivi vos conseils et mis un ovule monazol et de la crème il y a 5 jours suite à certainement une mycose post antibiotique. Je suis nettement moins rouge et ça me pique beaucoup moins au niveau de la vulve mais j’ai encore une gêne vaginale. Dois-je remettre un ovule ? ou refaire ma flore vaginale ou intestinale ? merci et bonne journée.

    J’aime

    1. et si vous laissiez le temps à vos muqueuses de cicatriser lara ? Non pas d’ovules décapants , utilisez cicatridine ovules ou patientez en huilant la peau avec de l’huile végétale d’arnica

      J’aime

  13. Bonsoir Docteur,
    Je souhaiterai votre avis : j’ai 57 ans ménopausée depuis plusieurs années; . Je souffre de sécheresse vaginale, mes rapports étaient douloureux, mon mari ne comprenait pas, il m’a quitté. Et puis j’ai repris confiance en lisant vos messages, j’ai consulté une nouvelle gynécologue qui m’a prescrit Gydrelle, et je lui ai parlé du laser qui est en effet disponible dans ma région. Mais quelle déception pour moi quand elle m’annonça que mon vagin était trop atrophié, que déjà à l’auscultation, je saignais avec le spéculum donc avec le laser pour l’avoir pratiqué avec son confrère elle pense que ce n’est pas envisageable dans mon cas, en résumé elle m’annonce brutalement qu’à 57 ans toute vie de couple est terminée pour moi! Alors je ne vois pas l’intérêt de me prescrire Gydrelle?

    J’aime

    1. qui sait lizzou ? il faut quand même tenter Pour votre vie sexuelle , heureusement que toute vie sexuellle ne se résume pas au coït vaginal . C’est le temps d’explorer le Kamasutra et de tester les ses toys modernes notamment les « vaginettes  » que ces messieurs adorent

      J’aime

  14. Bonjour,
    J’ai 55 ans, je suis ménopausée et je prends un TSH depuis septembre (une dose d’Oestrodose + progestérone). Cela a bien amélioré ma sécheresse vaginale, mais pas celle de ma peau en général qui me cause des démangeaisons. Est-ce qu’augmenter Oestrodose pourrait rendre ma peau moins sèche ? J’ai lu que vous recommandez Eléans, je prends déjà des gélules contre la chute des cheveux sans grand succès. Est-ce que les deux sont compatibles ? Merci !

    J’aime

    1. Elteans marche très bien sur les cheveux et sur la peau J’ai doublé ma masse capillaire avec deux cp d’Elteans en non stop , je suis ravie de cette association huile de poisson hule de bourrache et vitamine E Sinon Hydravea de Nutrixeal est formidable pour la sécheresse de la peau et des muqueuses, mes patientes en sont ravies, cela marche bien mieux qu’estrodose corinne et ça peut s’associer bien sûr

      J’aime

  15. Bonsoir, est ce qu’on peut combiner Hydraeva avec Elteans, contre sècheresse vaginale et de la peau ? avec en plus de l’huile d’onagre et de bourache ? quant au livial, est ce qu’on doit l’utiliser un peu en dernier recours contre la sécheresse ou en cas de baisse de libido ? j’ai 49 ans, pas de symptômes de ménopause à part une sécheresse des muqueuses et une baisse de libido.merci

    J’aime

    1. 1 oui mais ça va vous coûter très cher tous les mois emeline
      2 en cas de baisse de la libido c’est quasi le traitement miracle , le seul disponible et oui il marche super sur la sécheresse même à deux comprimés par semaine mais il n’est pas en vente libre et rares sont les médecins qui acceptent de prescrire ce THM « de niche  »

      J’aime

      1. bonsoir, merci.
        pour le livial, j’envisage de prendre le traitement, j’ai des extrasystoles suivie par un cardio mais rien de préoccupant, allergique (pas aux médicaments ni aliments) asthmatique, pas de thrombose, je suis plutôt en forme en général et dynamique. mais je lis que le THM augmente le risque du cancer du sein et d’AVC, et je lis sur les forums tout un tas de symptômes pas très sympathiques comme pertes vaginales et odorantes, migraines ophtalmiques et je suis très myope etc…mais par contre diminue le risque d’ostéoporose. ça c’est ++ !
        est ce qu’il y a des études scientifiques sur les effets secondaires et risques de ce médicament ?
        retrouver une bonne libido est très tentant mais à quel prix sur ma santé sur du moyen ou long terme ?
        est ce que vos patientes vous rapportent des effets indésirables et problèmes particuliers ?

        J’aime

      2. les risques de K du sein sont augmentés de 0;1% A vous de voir si cela vaut le coup ou pas emeline Quant aux autres risques c’est du grand n’importe quoi forumique !

        J’aime

  16. Bonjour
    Je souffre de sécheresse vaginale avec gêne urinaire, ayant eu une plhébite je ne peux pas prendre de TSH je prends de l’Elteans et du replens en gel tous les trois jours, que puis-je prendre en plus pour améliorer les choses si c’est possible ? Merci d’avance

    J’aime

    1. cicatridine ovule les soirs sans replens huile de coco en application vulvaire tous les jours hydravea de chez nutrixeal 4 par jour à la place d’elteans et equilibre acide base de chez le stum à commander comme hydravea sur le net 3 cp par jour en non stop caillaute pour retirer l’acidité du corps qui aggrave la sécheresse et bien sûr boire beaucoup d’eau ou de tisanes mais ni thé ni café

      J’aime

      1. Bonjour
        Je voudrais savoir combien de temps pour voir une amélioration avec ce traitement car l’hydravea n’est pas donné et si on peut diminuer au fur et à mesure ?
        Les bouffées de chaleur durent combien de temps après l’arrêt des règles ?
        Bonne journée

        J’aime

      2. amélioration en un mois ensuite on passe à deux par jour caillaute Le problème c’est que les produits très efficaces sont chers Sinon il reste le laser , c’est 1200 euros non remboursés mais le problème est réglé définitivement !

        J’aime

  17. Rebonjour
    J’ai l’impression que les bouffées de chaleur sont moins nombreuses et intenses cela explique l’aggravation de la sécheresse ou c’est une coïncidence ?
    Bon weekend

    J’aime

  18. Bonjour souffrant de sécheresse vaginale j aimerais essayer la prise d’hydravea mais il y a de la vitamine À dans la composition dont la prise ne semble pas indiquée pour des anciennes fumeuses, ce qui est mon cas. Pourrais-je en prendre tout de même ? Merci d’avance

    J’aime

    1. l’excès de beta carotène est synergique de l’effet cancérigène du tabac mais 1 hydravea ne contient pas d’excès de b carotène mais que 30 % de la dose obligatoire par jour pour sa santé 2 vous ne fumez plus ute donc pas de danger

      J’aime

      1. Bonjour MIss Frottis, j’entame mon 3ieme mois d’ Elteans et ma secheresse vaginale s’est beaucoup améliorée, merci.
        Par contre je souffre de plus en plus de douleurs articulaires et je crois avoir vu dans un des commentaires que vous parliez d’un régime sans gluten et sans lactose? Je me suis mise depuis quelques semaines au régime végétarien car j’ai un taux de « mauvais » cholestérol trop élevè, faudrait alors aussi enlever le fromage?
        Merci d’avance

        J’aime

  19. bonjour je suis ménopausée depuis 2/3 ans et souffre de sècheresse vaginale . comme j’ai fait une phlébite mon gynéco ne veut plus me prescrire du Trophigil – il me conseille d’alterner tous les 3 jours replens ( pas d’amélioration en application seul) et du geliofil . je ne suis pas enthousiaste car peu satisfaite du replens . j’ai lu votre commentaire a caillaute misi elle fait mention de gene urinaire , ce qui n’est pas mon cas. que me conseillez vous ?

    J’aime

    1. cicatridine tous les jours en ovules plus huile de coco en crème tortue plus hydravea 4 cp de chez nutrixeal une merveille contre la sécheresse vaginale et un bon protecteur vasculaire !

      J’aime

  20. Merci beaucoup. Le cicatridine est à prendre le jour ou le soir? sur quelle durée ? Est ce Un traitement au long cours.? Je réserve le geliofil pour les prises d antibio et éviter les mycoses? Merci encore beaucoup

    J’aime

  21. Bonjour,

    Je suis ménopausée depuis 6 ans, j’utilise Mucogyne , pas de traitement pour la ménopause, j’ai une mauvaise odeur vaginale, je précise que je n’ai pas de démangeaisons ou brûlures.

    Pouvez-vous me conseiller.

    Merci

    Cordialement

    J’aime

    1. vous avez perdu vos lactobacilles martine Il faut refaire votre flore avec vivagyn ou medigyne trois fois par semaine plusieurs mois voire années puisque vous n’utilisez pas de traitement hormonal local qui redonnerait une bonne flore sans passer par les probiotiques vaginaux Mucogyne ne peut rendre le service d’un ovule hormonal au niveau de la bonne flore

      J’aime

  22. Bonjour miss frottis, j’ai 34 ans je prend depuis 1 an luteran 10mg en continu (après avoir essayer beaucoup de pilule (saignement intempestifs), afin d’enrayer mes spm très handicapant), ça fonctionne plutôt bien. J’ai eu deux épisodes de spooting au bout de 6 mois, 3 jours de fatigue + spooting, novembre pareil… J’ai toujours eu un « terrain » de sécheresse (avec androcur et micro pilule). Cette fois ci je ressens tiraillements permanents au niveau du vagin, qui me brûle, je remarque la vulve rouge et irritée à l’entrée du vagin, aucune perte anormale. Ma gynéco ayant pris sa retraite, j’ai filé voir une sage-femme « oui c’est irrité et rouge » mais rien du tout au prélèvement vaginal… Je suis perdue…

    J’aime

  23. Bonjour docteur
    Mon gynécologue a lnetranger m’a donné un traitement à base de crème
    Bi est : 2 msg par jour
    Dhea: 25 mg par jour
    Progestérone : 200 mg
    Testostérone : 1 mg par jour
    Mon généraliste en France me dit que cette combinaison est trop et me bourre d’hormone d’où ma prise de poids ( 4/5 kg) . Elle me propose le traitement de base français.
    Qu’en pensez vous?
    Est ce à cause de la testostérone que j’ai grossi?

    J’aime

    1. non la testosterone ne fait pas grossir macha La prise de poids en ménopause est liée à une alimentation inadéquate pour la période Il ne faut manger que du poisson, des légumes , les légumes féculents et oublier la farine donc le pain, les pizza , les quiches et plus aucun fromage sauf le dimanche et plus aucun sucre Méfiez vous des fruits Il faut les prendre à index glycémique bas ; vous trouverez la liste sur le net Une diététicienne vous accompagnera pour le rééquilibrage alimentaire . La plante Berberine est votre alliée

      J’aime

      1. je vous remercie infiniment, je peux donc continuer ce traitement en faisant un rééquilibrage alimentaire et je pourrais alors perdre du poids??

        J’aime

  24. Bonjour, la sécheresse vaginale peut-elle causer des brûlures en dehors de tout rapport sexuel ? Résister à un traitement hormonal standard ? En combien de temps agit une cure d’omega 3 ? Merci beaucoup

    J’aime

    1. 1 oui
      2 oui Les THM fonctionnent mal , la colpotrophine ovules fonctionne mieux
      3 en trois semaines max si vous prenez hydravea de nutrixeal à 4 cp par jour Autrement , je ne peux rien certifier corinne

      J’aime

  25. Merci pour vos conseils, j’ai tout acheté et commencé illico ! Je trouve que les tiraillements sont intermittents mais bien intenses, est ce que mucogyne va en venir à bout ou un petit arrêt de luteran peut être bénéfique (tiraillement + bas de ventre gonflée comme avant les règles sachant que j’ai mis du temps à avoir un confort sous luteran j’ai peur de retourner à la case départ) ? En vous remerciant

    J’aime

      1. Bonjour, je reviens vers vous après 3 semaines de mucogyne en pipette, huile de coco et hydromega (2/jour) mais je sens tjs une irritation/brulure (j’ai eu une semaine mieux tout de même et de nouveau hyper sec), pas de perte, le « terrain » est sec et j’ai laissé tomber les jean qui amplifie le frottement. La pharmacienne m’a conseillé de tenter cicatridine ovule, je tente, une pause d’un mois de luteran (en poursuivant le traitement local) peut il m’aider à résoudre cette sécheresse ? Ou encore un peu de patience ?

        J’aime

      2. Je vais faire une pause alors, pour le reprendre (ma crainte est de me retrouver avec un spm handicapant) c’est au premier jour des règles ?

        J’aime

  26. Bonjour Miss Frottis,

    Je prends chaque soir prévision depuis 2 mois et j’ai retrouvé un confort intime.
    Quelle fréquence dois-je prendre ce complément sur l’année ?
    Je vous remercie pour votre réponse.

    J’aime

  27. Bonjour MissFrottis

    je voulais vous faire un retour sur Hydraeva sur la sécheresse des muqueuses, ce produit est cher mais il a un très bon effet sur ma peau et contre la sécheresse vaginale. juste une question, j’ai depuis des pertes comme celles de l’ovulation (transparentes, « filantes » et parfois blanches) mais pas d’odeur ni de gêne, j’ai 49 ans, ménopausée depuis 1 an. merci pour vos très bons conseils j’ai trouvé beaucoup d’aides en lisant vos articles quand j’étais en pré ménopause et ménopause. un soutien pour toutes les femmes des plus jeunes ou plus âgées

    J’aime

      1. Bonsoir,
        suite à mon dernier message sur les effets d’hydravea et les pertes, c’était bien des glaires d’ovulation au final car j’ai eu par la suite des pertes marrons qui se sont terminées en vraies règles mais moins abondantes qu’avant la ménopause. j’entends dire que c’est assez courant au début d’un ménopause ?, 49 ans, 1 an sans règles jusqu’à maintenant…. je voulais aussi dire que je ne sais pas si c’est le traitement mais avant mes règles et maintenant d’ailleurs j’étais en super forme et très positive sans évènement ou causes particulières
        , toujours la grosse routine mais j’ai vraiment une humeur comme je n’en avais plus ressentie depuis très longtemps (légèreté, bien être ) excès d’ostéogènes et de sérotonine je ne sais pas ? mais ça fait vraiment beaucoup de bien

        J’aime

  28. par ailleurs vous conseillez Livial pour la libido, je n’ai pas encore sauté le pas. je me sens mieux mais ma libido n’est pas franchement satisfaisante. à voir pour un prochain retour, bonne journée

    J’aime

  29. Bonjour Miss Frottis
    Menauposee depuis 1 an 1/2 environ , je souffre de sécheresse vaginale et fatigue entre autre … faut il préférer colpotrophine ou gydrelle ?
    Pour la fatigue ?
    J ai une ou deux suées nocturnes par nuit également . Merci !

    J’aime

    1. gydrelle peut être que le produit passera un peu dans votre corps pour atténuer la fatigue ….sans garantie dom Essayez plutôt le maca soyam de chez fenioux pour et le bouffées et la fatigue

      J’aime

  30. Bonsoir Miss Frottis
    J’ai 52 ans, hystérectomie totale il y a 2 ans avec conservation des ovaires n’étant pas encore ménopausée.
    Mes derniers rapports ont été très douloureux, sécheresse ( ?) J’ai même pensé que j’avais une mycose tellement j’étais irritée mais apparemment pas de pertes.
    Depuis la semaine dernière, mauvais sommeil et bouffées de chaleurs toutes les nuits.
    Ma peau est plus sèche, j’ai constamment les lèvres gercées.
    Selon vous c’est bien cette satanée ménopause et son lot de gentillesses?…
    Je vois ma gyne seulement dans un mois, j’ai l’impression en lisant votre blog que de nombreuses solutions sans ordonnance donnent de bons résultats.
    Que me conseilleriez-vous?
    Merci d’avance pour votre aide précieuse..

    J’aime

  31. Bonsoir miss frottis
    Je n’ai pas réussi à avoir ma gynéco au téléphone au sujet des saignements sous Activelle. Mardi je vois mon médecin traitant et vais lui demander si elle peut me prescrire du Livial.
    Ma question : J’ai des seins avec « dystrophie kystique bilatérale sans éléments péjoratifs » (je site la conclusion de la mammographie) est ce que je peux quand même prendre du Livial ?
    Merci pour tout

    J’aime

  32. Bjr miss frottis.

    Ménopausée depuis 3/4 ans , je suis toujours sujette à un yoyo hormonal parfois pénible. Ma gyneco m’a parlé de crises d’oestrogénie. Je me demande maintenant si je ne fais pas des crises de secheresse.
    Longtemps embêtée par des infections urinaires recidivantes (sterilet mirena puis premenopause), elles s’étaient enfin calmées (grâce à colpo ovules 1 jour sur 2?) même si persistaient de temps en temps des gênes urinaires (mais pas besoin d’antibio)
    Fin 2019:début 2020, j’ai eu pendant plusieurs mois une mauvaise odeur des premieres urines du matin sans autre symptome. J’ai pensé à une colonisation urinaire et en Fevrier 2020, une veritable infection s’est declanchée qui m’a obligée à prendre un antibio (monuril). Ont suivi une mycose (simple examen clinique sans prelevement) traitée par econazole et une vaginose bacterienne (prelevement) traitée (grâce à vos bons conseils) par 20 jours de trophigil.(je n ‘avais pas de gyneco à l’époque et mon medecin traitant voulait me donner un antibio!)
    En mai 2020, ayant enfin trouvé une gyneco, celle ci m’a changé mon traitement local: je suis désormais sous trophigil 1 jour sur 2 plus trophicreme en application vulvaire tous les jours.
    pas de problème notable par la suite, si ce n’est à la fin de l’été de grosses demangeaisons au niveau du cuir chevelu puis des sensations de brulures au niveau du visage et du corps. Crise de secheresse? Cela s’est reglé au bout de quelque temps avec shampoing et crèmes pour peaux atopiques.

    Tranquille depuis , voilà qu’en mars de cette année, je renote une mauvaise odeur sur les premieres urines du matin. Et 1 mois plus tard, de nouveau obligée de traiter par antibio une nouvelle infection
    Hasard ou pas, j’ai à nouveau des petits problemes de brulures au niveau de la peau+ prob de transit + legers coups de chaud la nuit: nouvelle crise de secheresse?

    S’agit il bien selon vous de « crises de secheresse » par trop grand manque d’oestro? (pas au niveau vaginal à priori car pas de probleme aux rapports grace au traitement local et monassens).
    Avez vous une solution pour les problemes qui m’embetent le plus, à savoir les problemes urinaires?
    Est il possible d’utiliser sur le long cours trophigil tous les jours et trophicreme en vulvaire 2 fois par jour? ou cela fait il trop d’hormones? (cela permettrait une diffusion jusqu’aux parois de la vessie?)

    Vous remerciant par avance pour les conseils que vous pourrez m’apporter

    J’aime

    1. vous pouvez utiliser trophigil et trophicrème autant de fois que vous sentez que c’est necessaire Les colonisations bactériennes urinaires et les cystites vraies ne se traitent que par un sachet de monuril jamais un autre antibio Il n’y a jamais de mycose post monuril et jamais de « mycose » qui ne puisse passer avec des probiotiques comme femibion intime deux cp par jour un mois Ne pas utilsier d’ovules décapants chez une femme ménopausée c’est la règle . Les problèmes de peau sont des allergies liées au fait que votre peau n’est pas soignée de sa sécheresse , il faut prendre elteans ou hydromega deux cp par jour en non stop pour hydrater à fond votre corps Vous éviterez ainsi des crises de démangeaisons et brûlures du corps Soignez votre alimentation pas de laitages peu de gluten et que des produits cuisinés maison pour éviter la chimie de l’industrie agro alimentaire qui allergise le corps valerie Les probiotiques en cure sont vos alliés à ne pas oublier pour un bon état général

      J’aime

  33. Merci pour votre réponse miss frottis.

    C’était bien un sachet de monuril que j’avais pris après mon infection de Fevrier 2020, comme après chacune de mes infections urinaires d’ailleurs. Or effectivement jusque là, je n’avais eu aucun problème vulvovaginal par la suitel. Cette fois ci toutefois, une gêne s’est declarée, et à l’examen clinique, le médecin traitant avait conclu à une mycose sans faire de prélèvement avant le traitement d’econazole. Par contre, un prélèvement a eu lieu qq jours après le traitement: pas de levures bien sûr, ni de germes quelconques, mais étonnamment une flore de Doderlein abondante. Est ce que une flore abondante peut provoquer des « pertes » semblables à celles d’une mycose? (d’où l’erreur du medecin?)

    Sinon, vous parlez de femibion intime pour passer une « mycose ». Est ce mieux que gynophilus en voie vaginale ou est ce equivalent?

    En ce qui concerne les omegas, au bout de combien de temps peut on espérer avoir un effet s’il vous plait? Et c’est non stop à vie je suppose?

    Merci

    J’aime

  34. Rebonjour miss frottis.

    J’abuse de votre gentillesse et me permet de vous poser une autre question.
    j’ai lu dans vos différents billets que les irritations de la vessie avec envies fréquentes d’uriner étaient une sorte de névralgie et que cela se soignait très bien avec colpo ovules. Est ce le cas avec les autres traitements locaux tel que trophigil, ou gydrelle en crème?
    Si je vous pose cette question, c’est parce que par le passé, j’ai beaucoup souffert de ces maux (en plus de mes véritables infections), et que j’avais effectivement remarqué un mieux )avec colpo ovules , un jour sur deux. Mais il y a 8 mois, on m’a changé ce traitement par trophigil 1 jour sur deux plus gydrelle une fois par jour en application vulvaire. Or, hasard ou pas, depuis mars de cette année, j’ai particulierement l’impression de manquer d’hormone, avec une peau plus sèche partout, des petits coups de chaud le soir, un ralentissement du transit, une colonisation urinaire et de nouveau des envies plus fréquentes d’uriner avec une irritation de la vessie.

    D’où ma question ci dessus: trophigil serait il moins efficace que colpo pour ce type de névralgie?
    Et si oui, comme j’apprécie aussi trophigil pour son apport en probiotiques (les probiotiques par voie orale me donnent mal au ventre), est il possible de mixer colpo et trophigil comme traitement de la secheresse vaginale et vesicale?

    J’aime

    1. je trouve trophigil moins efficace sur ce problème que colpo et gydrelle encore moins efficace voire même délétère pour les névralgies donc colpotrophine , colpotrophine , colpotrophine et on ne change pas une équipe qui gagne valerie

      J’aime

  35. Merci beaucoup miss frottis.
    Alors je vais rechanger et reprendre colpo ovules .

    Peut on, comme pour trophigil , en mettre tous les jours également? (en plus de la crème gydrelle en application vulvaire)

    Et si je mets colpo tous les jours, et que je souhaite de temps en temps faire une cure de probiotiques vaginaux (les oraux me causent mal au ventre) pour une meilleure flore vaginale et donc une protection supplementaire, est il possible d’introduire en même temps dans le vagin une ovule colpo et une capsule de probiotiques?

    J’aime

  36. Ok. Merci beaucoup miss frottis
    Je viens de penser: vous dites gydrelle déletère pour les névralgies. Mais en simple application vulvaire (et non intravaginale) ça peut poser problème aussi, ou je peux garder?

    J’aime

  37. Bonsoir Miss Frottis je suis un THS.
    Un pression oestrogene et un comprimé 100 de progestreone, j’ai mal a la poitrine gauche depuis quelques jours. Le Gynéco m’avait prescrit au cas ou, du progestogel mais ça m’ennuie de reprendre encore des hormones en plus. Qu’en pensez vous?
    Si je dois en mettre dois je l’appliquer sur les deux poitrines?
    Est ce que ca signifie que je devrai toujours en prendre avec le traitement THS?
    belle soirée

    J’aime

  38. Rebonjour miss frottis,

    Je me permets de revenir vers vous car en poursuivant la lecture de vos différents billets, j’ai pu lire que des contractures des muscles obturateurs internes (syndrome de contracture myofasciale) pouvaient donner des douleurs vesicales et envies d’uriner fréquentes sans infection urinaire.
    Cela a fait résonner une cloche en moi car , de nature très anxieuse et stressée, je souffre fréquemment de contractures. (ces derniers temps, au niveau fessier ce qui m’a provoqué à differents reprises des lombalgies).

    Depuis mon infection urinaire de ce mois ci (traitée je le rappelle par monuril), persiste cette irritation urinaire avec envies fréquentes, et une tension du ventre et bas ventre. J’ai par ailleurs à nouveau des douleurs fessières.
    Or juste avant, tout ceci, j’ai vecu une période de gros stress.
    Pensez vous qu’il s’agisse d’un syndrome de contracture myofascial?

    Dans l’affirmative, j’ai bien compris que le stress émotionnel pouvait en être la cause. Mais je voulais savoir si cela pourrait également être provoqué par un stress physique dû à une grosse secheresse?

    Par ailleurs, ai je bien compris: dans ce cas de syndrome myofascial, la colpo est là encore souveraine?

    J’aime

  39. Je vous suis très reconnaissante miss frottis. Grâce à votre blog interactif, j’ai enfin trouvé et compris les 2 raisons de mes incessants problèmes depuis la ménopause! Infections urinaires, cystalgies, contractures diverses, peau qui brûle…Tout se tient et tout est lié! Les coupables sont , une sécheresse générale comme chez beaucoup de femmes ménopausées, mais chez moi accrue par un stress+++, stress qui me provoque aussi régulierement des contractures, qui elles même provoquent des maux divers: cystalgies, lombalgies,douleurs musculaires et tendineuses….
    Je vais donc travailler sur ces deux pistes: reprendre colpo en esperant que mon medecin traitant accepte (ma gyneco débordée n’a pas de RV avant nov!) et travailler sur mon stress par la relaxation, coherence cardiaque, meditation…

    J’ai mis un mois avant de traiter mon infection urinaire par un antibiotique, en espérant qu’elle passe toute seule. (justement pour éviter l’antibio, mais finalement en pure perte). Est ce que j’ai tord de penser que là aussi il y a eu stress physique, déclenchant du coup l’irritation de la vessie et les envies fréquentes? . Car dans ce cas, la prochaine fois je n’attendrai que quelques jours!

    Et est ce que monuril, antibiotique assez fort je crois, pourrait lui aussi déclencher un stress physique? Car là, difficile de s’en passer pour moi (les traitements naturels ne marchent pas chez moi sans doute car beaucoup trop de bacteries). Si oui, que suggerez vous? une cure choc concomittante de 10 jours de colpo?

    Enfin, si je fais regulièrement des cures de colpo 10 jours, est ce que je peux continuer colpo 1 jour sur 2 le restant du mois car ménopausée ET stressée, donc grosse secheresse.

    Désolée de toutes ces questions, mais ayant trouvé beaucoup de solutions grâce à vos interventions et réponses, j’abuse pour pouvoir me traiter au mieux.
    Merci miss frottis

    J’aime

    1. le monuril est le plus doux des antibios valerie il faut l’utiliser dès que possible Pour colpotrophine à vous de tester la meilleure posologie pour ne jamais avoir de sécheresse A chaque femme sa posologie . N’oubliez pas 1 les omegas 3 genre hydromega deux cp en non stop 2 le lithothamne : une algue rouge qui prévient les cystites : trois par jour de Equilibre acide base des labos LE STUM : avec cela ,plus aucune cystite vous verrez C’est le tiercé gagnant colpotrophine, omega , lithothamne et rien que du bon pour le corps

      J’aime

  40. Un grand merci encore une fois miss frottis.
    Effectivement les omégas 3
    Je ne savais pas pour le lithothamne. Cela m’interesse, mais s’agissant d’une algue et ayant un traitement pour hypothyroidie, pensez vous que je puisse en prendre sans problème?

    J’aime

  41. Merci beaucoup miss frottis. J’ai maintenant un traitement complet pour mettre fin à tous mes problèmes et cela me donne beaucoup d’espoir. C’est sans prix!

    J’aime

  42. Bonjour, Est-ce qu’une intolérance à la colpotrophine peut se révéler brutalement et provoquer des brûlures terribles à la miction ? J’utilise des ovules de colpotrophine 10 jours par mois pour soulager une névralgie pudendale et sécheresse vaginale, depuis 2 ou 3 ans. Sans problème jusqu’à présent. Et depuis trois jours que je recommence un cycle de colpo, je souffre de brûlures à la miction, surtout le matin au réveil, comme des lames de rasoir, qui durent une bonne heure. Ou bien est-ce autre chose qui s’est réveillé avec les ovules ? Je pense que j’avais déjà des petites brûlures au niveau du méat urinaire depuis quelques jours avant de commencer la cure. Candidose ? Merci d’avance.

    J’aime

    1. oui hélas ce peut bien être une allergie nolia je l’ai déjà vue une intolérance brutale à colpotrophine Arrêtez , lavez vous à l’eau bicarbonatée et ensuite vous utiliserez cicatridine ovules

      J’aime

      1. Cicatridine pour réparer les dégâts de l’allergie ? ou bien comme traitement sur le long cours pour soulager la sécheresse et donc la NP ?

        J’aime

      2. 1 oui
        2 oui nolia puisque colpotrophine c’est fini à jamais Rajoutez Hydravea de chez nutrixeal pour soigner en profondeur la sécheresse tissulaire et muqueuse deux à quatre cp par jour non stop

        J’aime

      3. Merci pour votre réponse. C’est un vrai coup dur pour moi cet arrêt de Colopotrophine. J’ai vu mon état général tellement amélioré depuis que je le prenais régulièrement … Je prends déjà Hydravéa, 2 gélules par jour depuis trois ans … je viens de passer à 3/j. Cela m’a notamment permis de continuer à porter mes lentilles de contact que je ne supportais plus.

        J’aime

  43. Bonjour, je me permets de revenir vers vous après ma question sur l’allergie à la colpotrophine. J’en suis à mon troisième ovule de cicatridine et même si les choses semblent s’apaiser petit à petit je souffre encore beaucoup à chaque miction et longtemps après. J’imagine qu’il faut être patiente. Ce qui me ramène vers vous c’est que depuis hier j’ai des démangeaisons sur tout le corps. Sans boutons. Est ce la suite de l’allergie ? Une allergie à la cicatridine ? Ou à la l-glutamine que j’ai commencé hier pour pouvoir prendre des probiotiques ensuite comme vous le conseillez ? Merci pour vos conseils.

    J’aime

    1. je ne sais pas nola ce qui se passe arrêtez la L glutamine et prenez de la clarityne c’est en vente libre nolia Tentez aussi les produits protecteur de la vessie conseillés par votre pharmacien Vous avez une névralgie vésicale et seul lyrica ou laroxyl prescrit par un médecin peut arrêter les brûlures

      J’aime

  44. Bonjour Docteur,
    Sous Tamoxifene depuis 2ans, cela fait 1 an que je souffre de gênes/ douleurs post mictionnelles au niveau de l’urètre ( ECBu négatif) et récemment de brûlures à l’entrée du vagin après les rapports. Sont apparues également des hémorroïdes et des douleurs fessières mais je ne sais pas si cela a un lien.
    Ma question est : le Tamoxifene peut il être à l’origine de ces désagréments?
    Si oui comment puis être soulagée?
    En vous remerciant

    J’aime

    1. 1 oui
      2 mucogyne ou cicatridine en vaginal et en vulvaire tous les jours plus huile de coco en vulvaire tous les matins plus hydromega 2 gélules per os tous les jours En vente libre C’est une sécheresse intense des tissus qui vous donne cela tartanpion

      J’aime

      1. Merci beaucoup, je vais me procurer tout cela rapidement.
        Et cela peut être une sécheresse même si je n’ai pas de démangeaisons ?

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s