Androcur : comment se sevrer ?

ANDROCUR

Androcur est un produit qui rend « addict » les zones où il opère son action anti androgène : le follicule pileux de la face, les cheveux, les pores de la peau.
Donc, à son arrêt, votre corps va se venger : vous aurez une chute de cheveux , une pousse des poils et une acné aggravée.
Donc, tout ce que vous avez fait n’aura servi à rien.
Pire même, vos cheveux qui ne vous posaient aucun problème vont tomber …un peu …pas des masses mais quand même , vous vous en apercevrez alors que vous n’aviez pris Androcur que pour soigner une acné !
Alors que faire pour éviter ces désagréments ?
Il faut se sevrer d’Androcur dès que les résultats sur la peau et les cheveux sont obtenus.
Comment faire ?
On diminue les doses par deux sur six mois , pas moins et puis on repart sur six mois avec des doses divisées encore par deux.
Par exemple 1/2 androcur provames 2 devient 1/4 androcur provames 2.
On ne change pas la posologie de provames.
Six mois plus tard, on fait 1/4 androcur un jour sur deux…mais ce n’est plus contraceptif.
Si vous n’avez pas besoin de contraception , vous gardez provames 2. Sachez que cette posologie entraîne des cycles très irréguliers, ne soyez pas surprise.
Si vous avez besoin d’une contraception, vous troquez Provames pour Qlaira qui contient du provames plus un progestatif léger contraceptif.
Puis , six mois plus tard, on prend 1/4 deux fois par semaine avec Qlaira et ensuite, on peut arrêter au bout de six mois. Le sevrage est fini, on ne garde que Qlaira en contraception.
Vous voyez que le sevrage est très long.
Donc
Premier principe , tout faire pour ne pas prendre androcur qui ne se justifie , vu ses inconvénients, que dans l’alopécie et l’acné sévère , défigurant le visage et rendant la vie professionnelle difficile ou dans des cas très rares de contre indication vasculaire à une pilule antiandrogénique comme yaz ou varnoline ou triafemi ou belara qui ne donnent pas d’effet rebond à leur arrêt.
Diane contenant de l’androcur provoque un effet rebond et doit être diminuée comme androcur par paliers de six mois.

Deuxième principe, prendre la dose minimale efficace comme 1/2 androcur plutôt qu’un comprimé entier et tentez une estrogénothérapie puissante à côté : jamais provames 1 mais 2 , quatre doses de gel au moins car les estrogènes boostent androcur ( et protègent la muqueuse vaginale et le muscle utérin de l’action corrosive d’androcur) ce qui autorise moins d’androcur pour le même effet antiandrogènes.

CONCLUSION
Androcur ne doit être pris qu’après avoir essayé d’autres traitements , et pour des indications bien pesées, et ce à la dose minimale efficace et le moins longtemps possible avec une diminution très progressive des doses pour ne pas à avoir la mauvaise surprise d’un effet rebond bien désagréable.

186 commentaires sur “Androcur : comment se sevrer ?

  1. Bonjour Docteur,
    J’ai totalement arrêté androcur il y a trois semaines après 1an et demi de sevrage. Pour l’instant, tout va bien. Je n’ai pas de bouton et plus aucune migraine.
    J’ai beaucoup de pertes blanches assez épaisses. Est-ce que cela est un bon signe comme quoi mon système se remet en marche ou bien est-ce que c’est un souci? Je précise que ça ne gratte pas, ne fait pas mal et ne sent pas mauvais.
    Merci par avance

    J'aime

      1. Merci Docteur, donc vous pensez que c’est un signe comme quoi mon cycle est en train de redémarrer? A la base, je suis SOPK avec des règles très peu fréquents donc je serais ravie de voir arriver les règles!

        J'aime

  2. Bonsoir Gynéo,

    C’est bizarre, c’est que maintenant que je ressens les racines très grasses
    j ai acheté Arbum, que faire d autre spr réguler ? :/

    MERCI

    J'aime

    1. je n’en sais rien car je ne suis pas dermatologue accro …ni coiffeuse Vous pourriez demander conseil à votre coiffeur , il a sûrement de bons produits pour vos cheveux

      J'aime

  3. Bonjour,

    J’avais déjà fait une intervention sous une publication.
    Étant donné que pour ma pilosité aucune solution à part mécanique (pince) et/ou médicamenteuse n’est possible et que je prends Yaz (qui me convient très très bien aucun effet secondaire depuis bientôt un an), pensez-vous que rajouter aldactone 50 (voire moins et après avis médical bien entendu) pourrait avoir un impact (même minime) sur les poils ?
    Si oui, combien de temps peut-on prendre aldactone ?
    Merci

    J'aime

  4. Bonjour docteur,
    Actuellement en sevrage d’androcur, je passe de 1/4 tous les jours pendant 21 jours avec 7 jours d’arret + estreva 1 dose tous les jours à 1/4 un jour sur 2 pendant 6 mois et passerai ensuite a 1/4 1jour sur 3 pendant 6 mois. Ma question est: dois je continuer à arrêter androcur pendant 7 jours par mois en passant a 1jour sur 2 ou dois je le prendre en continu ?
    Par avance merci

    J'aime

  5. Bonjour,
    j’ai pris androcur pendant 1 an 1/2 cp/jour pendant 20j et d’être à 3 doses /j ost 25 j. Ma gygy veut que j’arrête mais n’a pas voulu faire de sevrage (bien que je lui ai demandé ) elle m’a prescrit luteran 10 à la place avec estreva. J’ai peur de perdre à nouveau mes cheveux car je n’ai retrouvé qu’un tiers de ma chevelure et j’ai encore des pouls noirs qui poussent sur le visage. Que dois je faire ? je suis un peu perdue …

    J'aime

      1. Bonsoir, merci pour votre réponse, j’ai un peu d’androcur le temps de prendre rdv avec un endocrinologue sur les conseils de mon médecin traitant . Pourriez vous me dire si 1/4 d’androcur et 3 doses d’estreva sont ils suffisants en terme de contraception afin de commencer un sevrage ?

        J'aime

    1. Bonjour,
      Moi j’insisterai pour avoir le sevrage progressif ce qui aide bcp, c’est souvent conseillé et ce que j’ai fait. et malgré cela mon problème ces les racines et peaux grasses .
      Après il faut prendre de suite des compléments alimentaires pour les cheveux et peaux Zinc, bardane etc….
      Bon courage

      J'aime

      1. vous avez tout à fait raison mais le médecin est maître de sa prescription et très très peu de médecins vont désormais accepter de prescrire ce médicament hors AMM . Il est encore autorisé mais après une IRM normale

        J'aime

      2. Oui c’est pas évident, il ya aussi une décharge à signer avec l IRM. Peut etre pour juste un moins de façon a prendre 1/4 de cp 1/2 jours pour le sevrage mais bon.

        D’ailleurs, moi j’ai souvent des spasmes urinaires ou gene rectale ou ça lance vers le vagin, j’ai pensé à une descente d’organes mais je le verrai qd même ?

        J'aime

  6. Bonjour Dr,

    J’ai vu ma gynéco hier et pas de descente d’organes, juste un utérus fibromateux si j’ai bien compris.
    Depuis 3 mois j’étais sous Surgestone qui me correspondait assez bien sans Estreva (sur ses conseils) et plus de règles youpi !
    Et elle m a dit qu’ils arretent de le produire Surgestone et me le remplace par LUTENYL et me dit, cette fois, que c’est pas bien d’etre sans oestrogènes car je prépare une ostéroporose etc et me redonne une pression de Estreva,

    Est-ce un équivalent Luntenyl ?
    Que faire au niveau de Estreva sachant que j’ai 43 ans et cystite tous les 3 mois ?
    Merci de vos conseils

    J'aime

    1. Bonsoir.
      Jusqu a quel âge peut on prendre la pillule ? Ou plutôt à quel âge ou quel moment conseillez vous de ne plus la prendre…pour ma part jasminelle.
      Merci

      J'aime

      1. si vous êtes en bonne santé anita pas au delà de 45 ans Si vous êtes un peu en surpoids pas au delà de 40 ans Si vous fumez pas au delà de 35 ans

        J'aime

      2. Je vous donne les recommandations de notre Haute Autorité de Santé anita . Chaque médecin prescrit en son âme et conscience . Il n’y a aucune obligation de suivre les recommandations de l’HAS c’est juste que si vous faites une phlébite sous Jasminelle à votre âge, le Médecin prescripteur ne pourra pas présenter la moindre excuse en cas de poursuites judiciaires , la pilule 3G n’étant pas recommandée à un âge avancé : trop de risques vasculaires aussi la plupart des médecins ne s’autorisent pas une telle prescription à l’aube de la préménopause alors qu’il existe des alternatives thérapeutiques sans danger vasculaire question contraception mais peut être que Jasminelle vous est indispensable et ne peut pas être remplacée par une pilule moins dangereuse pour les vaisseaux ….je ne connais pas votre dossier

        J'aime

  7. Bonjour Docteur,
    Je prends Androcur seul depuis plusieurs années, mais avec de longues periodes d’interruption.
    Je fais énormément de rétention d’eau et j’ai pris 9 cm de tour de ventre (sans prendre de poids!) en 5 ans.
    Est ce la prise d’Androcur ou au contraire son arrêt qui provoque la rétention d’eau et la prise de graisse abdominale ?
    Merci.

    J'aime

    1. c’est de l’hyperinsulinisme emilie Il faut 1 faire du sport 2 supprimer tout sucre et aussi tout gluten : adieu pain pâtes, tourtes pizzas quiches 3 pas de fromage sauf un peu de chèvre 4 pas de viande rouge que du poisson

      J'aime

      1. Merci, aucun medecin ne m’avait parlé de ça ! On m’avait parlé d’une éventuelle production trop forte de cortisol, ecartez vous cette hypothèse ? Malheureusement je ne mange déja aucun des aliments que vous avez cité dans la liste et ça ne s’arrange pas…

        J'aime

      2. cela pourrait être cela aussi emilie c’est pourquoi un RDV chez un endocrino nutritionniste vous serait profitable surtout si vous mangez correctement beaucoup de protéines et de légumes cuits et faites déjà un régime low carb

        J'aime

  8. Bonjour,
    J’entame la phase de sevrage a 1/4 de cp un jour sur deux.
    Dois-je prendre Provames un jour sur deux aussi ou continuer de le prendre tous les jours?
    De même pour la phase suivante à 1/4 de cp deux jours par semaine?

    A savoir que je n’enchaine pas sur Qlaira. Je cesse toute contraception hormonale.

    Merci beaucoup!

    J'aime

  9. Bonjour, cela fait un an que je me sèvre progressivement en androcur : d’un demi comprimé de 50mg je suis passé à un huitième de comprimé. Tout se passe très bien jusque là. Sur conseil de ma généraliste, j’ai donc maintenant au bout d’un an réduit également provames : de 2mg par jour je suis passée à 1mg. Cela fait deux mois et j’ai des boutons qui réapparaissent. Est-ce que peut-être j’ai été trop rapide avec le sevrage de provames ? Dois-je reprendre un peu plus de provames pour faire cela plus en douceur ? Par exemple un jour sur deux du 2mg et un jour sur 2 du 1mg ? Ou bien un jour sur trois du 1mg ?

    Je ne sais pas quoi faire et les boutons empirent.

    Merci beaucoup !!

    J'aime

  10. Bonjour
    Merci pour vos conseils. Est ce que aldactone + jasmine peut remplacer androcur pour la chute de cheveux? Le resultat est il bon? Est ce qu il y a encore des medecins qui prescrivent androcur pour la chute de cheveux? Merci

    J'aime

  11. Bonjour,
    J’ai 38 ans et je prends Androcur depuis un peu plus de 20 ans. Actuellement j’ai de plus en plus de douleurs au niveau de l’utérus, à base de contractions. Quand ça m’arrive c’est que je prends Androcur depuis trop d’années sans arrêt, j’arrête alors 2 mois et je peux le prendre de nouveau plusieurs années sans douleurs. Le problème c’est que ces 2 mois suffisent aussi pour faire repartir mon hirsutisme et mon acné sévère. Auriez-vous une idée sur quoi prendre pour un peu « amortir le choc »?
    (En ce moment je prends sur 21 jours 1/2 Androcur et Oromone 1, plus d’Oromone me provoque des maux de tête).
    Merci

    J'aime

  12. Bonjour docteur. Je prenais Androcur durant 4 ans, pour une acné modérée mais gênante… résultat : une peau nickel et 3kg en moins sur la balance. Parfait. Mais absence totale de règle.
    Il se trouve qu’à l’échographie ma gynécologue m’a détecté des ovaires dystrophiques modérés… je suis donc allée voir un Endocrino pour des tests, en arrêtant Androcur en octobre (que je prenais à très faible dose). Mes règles sont revenus grâce à la prise de Duphaston en décembre pour réaliser ces test. Fin janvier : j’apprends que je suis enceinte, je ne souhaite pas d’enfants et fait une ivg en février… depuis mes cycles sont ok… on m’a posé un stérilet en cuivre… et mes dernières écho ne montraient pas d’ovaires polykystique… sauf hier ou ma gyneco me parle d’ovaires multi folliculaires… quel est la différence avec le SOPK ?

    Ma question : l’effet rebond d’androcur peut il encore arriver ? A savoir que ma peau est nickelle et que mes 3kg perdus auparavant sont revenus.

    J'aime

    1. 1 les ovaires multifollicullaires c’est banal sous DIU quand on est jeune loin de sa ménopause Ce n’est pas une pathologie hormonale comme la dystrophie polykystique qui donne une hyperandrogénie
      2 non c’est fini laura Si vous avez de l’acné à nouveau ce sera du au stress
      2

      J'aime

  13. Bonsoir docteur, sevrée d’androcur depuis bientôt 9 mois mon acné semble se stabiliser malgré qu’il soit encore présent mais je suis très enflée, pas une grosse prise de poids mais vraiment gonflée et je perds également encore énormément mes cheveux a tél point que j’ai peur de me retrouver chauve… j’enchaîne les compléments alimentaires mais sans résultats…avez vous un conseil ?
    Je souhaite tomber enceinte donc je ne sais pas quoi prendre pour limiter les dégâts en attendant…
    Merci de votre réponse

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s