Gardnerella : comment l’éviter pour pas cher

Vous savez désormais que le Gardnerella est un petit microbe odorant que nous, les femmes, fabriquons lorsque notre PH n’est pas assez acide .

Il ne sert à rien de prendre des antibiotiques genre Secnol ou Flagyl per os ou en ovules si on n’acidifie pas son vagin pour le restant de ses jours sinon ….il reviendra .

Or la vie moderne n’est pas sympathique pour assurer une bonne écologie vaginale : on s’épile ce qui fait fuir le Doderlein, notre gentil microbe acidifiant, on se lave au savon , on mange des produits industriels avec de minimes traces d’antibiotiques dedans , on porte des pantalons moulants qui chauffent la région vulvaire et tuent le Doderlein etc.

Par ailleurs, le sperme est un antiacide puissant : donc tout rapport sexuel sans préservatif contribue au renforcement du Gardnerella.

Le Gardnerella est un microbe qui existe depuis la nuit des temps mais nos grands mères savaient comment l’éviter :

elles mangeaient bio , évidemment

elles utilisaient comme méthodes contraceptives ou le retrait ( donc pas de sperme dans le vagin) ou les préservatifs

elles faisaient tous les jours des irrigations vaginales ou des bains de siège dans les fameux bidets qui ont disparu de nos salles de bains

La modernité a décrété

qu’il fallait proscrire les irrigations vaginales ….afin de mieux prescrire des ovules médicamenteux et faire ainsi marcher le commerce et des médecins prescripteurs et des pharmaciens et des laboratoires

qu’il fallait faire disparaître les bidets trop encombrants pour des salles d’eau de taille de plus en plus réduite

Résultat : nous sommes en prise avec le Gardnerella , obligées de surconsommer des antibiotiques et puis des probiotiques pour régénérer notre flore ravagée. ….et ainsi, on continue a faire marcher le commerce car les probiotiques , cela coûte un bras si on veut les utiliser en prévention du maudit Gardnerella .

La conclusion s’impose d’elle même : il faut revenir à des pratiques ancestrales, écologiques, peu coûteuses, faciles …..quitte à passer pour des arriérées mais si vous ne disposez pas d’un budget de 30 euros par mois , je ne vois pas d’autre solution pour mener une vie confortable !

Tout d’abord , évitez les protège slips : cela coûte cher et ce ne sont que des dérivés de pétrole. Si vous êtes contrainte d’en utiliser , achetez les en coton pur ( marque UNYQUE à la pharmacie).

Ensuite, achetez une poire vaginale en para pharmacie que vous ferez bouillir chaque semaine. Tous les matins et tous les soirs , faites une irrigation vaginale avec de l’eau tiède et une goutte de Saforelle ou trois gouttes d’extraits de pépins de pamplemousse.

Après chaque rapport, faites une toilette intime avec le jet de la douchette pour faire partir tout le sperme.

Si vous ressentez des démangeaisons , mettez un peu de yaourt brassé bio au bifidus en tartinant bien la vulve avec vos doigts puis avec une pipette pour le fond du vagin pendant quelques jours mais , avec mes conseils de prévention, il ne devrait plus y avoir de crises de gardnerella handicapante …..

Si vous ressentez des picotements , faites des bains de siège ( dans un bidet ou une cuvette ) avec de l’eau tiède et une cuiller à soupe de bicarbonate acheté en grande surface , c’est très efficace contre l’acidité vaginale excessive …..mais pas dans le gardnerella récidivant qui vient d’un manque d’acidité !

CONCLUSION

On peut éviter d’avoir la vie empoisonnée  par le gardnerella à condition de maintenir un PH assez acide ( pas trop non plus) au niveau de son vagin et il existe quelques recettes ancestrales très peu coûteuses pour y parvenir .

Je vous rappelle une recette d’une internaute qui n’a pas utilisé un gramme d’antibiotique pour se débarrasser de son gardnerella …ni vu un seul médecin !

Bonjour, je reviens vous donner des nouvelles si cela peut aider, gardnerella récidivant, parfois mycoses. Ce qui a l’air de fonctionner pour moi: Arrêter les antibios, arrêter la pilule, lavage saforelle, et surtout: cure d’Argent Colloidale 15 ou 20ppm, 3 càs/j (remède ANCESTRAL qui aujourd’hui a été «  »interdit » » en voie interne, je vous laisse vous renseigner par vous même en faisant recherches..) + lactibianne référence tous les soirs au coucher + cure de zinc + vit C. L’idée est de traiter le terrain et de refaire mes défenses immunitaires, retrouver un équilibre interne.

Pour l’argent colloïdal je voulais rajouter :3càs/j en dehors des repas pendant 30j max, ensuite une cuillère à café suffira en entretien

25 commentaires sur “Gardnerella : comment l’éviter pour pas cher

  1. Bonjour

    Merci pour ce billet fort intéressant et je partage votre analyse

    Toutefois pour revenir à ce gardnerella est ce que le geliofil est un bon remède

    Mes’regles Se sont terminées ça matin et je ressens une légère sécheresse sur la vuvle mais aussi une légère démangeaison à l’entrée du vagin

    Que préconiseriez vous ?

    Avec mes remerciements

    J'aime

  2. Bonjour, merci pour votre article ! Est-ce qu’en cas de récidive il est conseillé de traiter aussi le conjoint ? Et autre question : gardnerella (chez la femme ou chez l’homme) peut-elle entraîner des difficultés pour concevoir ? J’ai lu ici et là qu’elle pouvait modifier la glaire cervicale et donc la rendre moins accueillante pour les spermatozoïdes, qu’en pensez-vous ? Merci pour vos réponses !

    J'aime

    1. 1 je n’ai jamais trouvé que traiter le conjoint permettait de se débarrasser définitivement du gardnerella kombav
      2 il n’est jamais cause de stérilité bien au contraire puisque c’est l’acidité qui entrave les spermatozoïdes et c’est cette acidité qui nous protège du gardnerella . Un PH non acide, alcalin, est bienfaisant pour la fécondité ….mais pas pour les odeurs !

      J'aime

  3. bonjour Miss frottis, je reviens vers vous car après 2 prélèvements vaginaux négatifs au gardnerella indiquant une flore de doderlein abondante, je souffre toujours de cette odeur caractéristique, qui survient le surlendemain d’un rapport, et qui disparaît ensuite en 2 jours (rapports non protégés car essai bébé). Est-ce qu’on peut parler dans mon cas d’une infection ? ou alors juste d’une prolifération ponctuelle suite à une modification du PH de ma flore qui ensuite se normalise ? et dans ce deuxième cas, est-ce embêtant pour concevoir?je veux bien acidifier la flore juste après un rapport mais apparemment ça n’est pas bon pour la conception puisque les spermatozoides aiment les milieux alcalins… et est-ce que ça pourrait induire des fausses-couches ? (j’en suis à ma deuxième consécutive et forcément je me pose des questions, alors que pourtant les PV sont négatifs…). Merci beaucoup pour votre réponse!

    J'aime

      1. merci beaucoup (avec du retard, désolée) pour votre réponse. est-ce que vous pensez qu’après un rapport, un petit rinçage intra-vaginal avec une poire contenant de l’eau acidifiée (par exemple avec du vinaigre) puisse être une bonne idée pour ne pas laisser le temps aux mauvaises bactéries de se développer ? si je le fais 30 minutes après le rapport sexuel, je suis normalement assurée que les spermato seront bien au-delà du col de l’utérus et donc que la ré-acidification du vagin ne va pas leur nuire ? merci !

        J'aime

  4. Bonjour
    faisant des infections à gardnerella à répétition, on m’a prescrit de la crème gydrelle. je suis en période de ménopause (dernières règles, il y a 6 mois). Celà veut-il dire que je dois prendre cette crème à vie?
    Merci bcq

    J'aime

  5. Bonjour missfrottis.,
    Peut on avoir un gardnerella avec un Pv normal (flore d’aspect normal,prédominance de lactobacilles,grade 1 spiegel,score<3 de nugent)?
    Et si ce n'est pas possible qu'est ce qui peut donner odeur, gonflement et irritation ?
    Cela fait 1 an et demi que je traite (au départ grade 2 score 4 à 6) et ça revient toujours. Pourtant je suis en premenopause, mes règles se raréfient, pas de pilule et je traite sans antibio..
    Merci

    J'aime

      1. allergie à l’élasthane ? allergie aux serviettes ? vous avez essayé les protège slips en coton lavables ? de se laver avec jailys aussi ? d’utiliser du geliofil ? ou du mucogyne ?

        J'aime

  6. Geliofil, saugelia intilac, physioflor, et je me lave avec myleuca. Je n’ai pas eu mes règles depuis 4 mois donc pas de serviettes ni tampon mais retour quand même de cette odeur et des gènes qui vont avec..
    Une descente d’organe, la constipation ça peut influencer ?

    J'aime

    1. possible stephanie Vous avez un trouble écologique mais je ne sais pas comment en venir à bout Je suis satisfaite de medigyne deux fois par semaine jusqu’à la fin des jours , cela donne un bon PH vaginal

      J'aime

  7. Bonjour, je suis à mon 9ème mois de grossesse. Mon résultat du prélèvement cervico-vaginal indique Flore de vaginose, nugent 8, nombreux Gardneralla vaginalis, absence de Clue-cells et absence totale de Bacilles de Doederlein. Secnol en dose unique ou plutôt le flagyl pendant la grossesse. Je prends également des probiotiques en complément.
    Merci

    J'aime

  8. Bonsoir miss frottis, merci pour vos articles très intéressant,
    Autour de l’ovulation j’ai des pertes importante type blanc d’œuf, je sais que cela est normal mais c’est tout le temps très abondant et je le sens couler, c’est désagréable, cela est il normal?
    Merci beaucoup

    J'aime

  9. Bonjour,
    Cela fait plusieurs mois que je peine à me débarasser de la gardnerella combiné à une candidose. J’ai utilisé flagyl, metrodinazol, secnol etc… Rien n’y fait.

    Les médecins / gynéco que j’ai vu me consacre à chaque fois 10 min de consultation et je n’ai jamais de réponses à mes questions. J’ai commencé à comprendre toute seule qu’il fallait que je refasse ma flore (mon gynéco m’a dit qu’à mon age les probiotiques ne servait à rien). Ensuite j’ai utilisé geliofil puis j’ai commencé une cure de probiotiques. Aussi tous les matins je bois l’eau dans laquelle je fais tremper du fenugrec, j’ajoute de l’extrait de pépin de pamplemousse.

    J’ai l’impression que ça va mieux au niveau des pertes mais mon dernier prélèvement du 7 mai me dit que ma flore est toujours dans le même état : candidose + vaginose dûe au gardnerella.

    Ma question : Est ce que ça sert à quelque chose que je refasse un traitement antifongique (éconazole ovule) et antibiotiques (metrodinazole sur 7jours) ? Est ce qu’il est possible de se débarasser de la candidose et de la vaginose simplement en acidifiant mon vagin et en prenant des probiotiques ?

    Un lavement vaginal avec quelques gouttes d’extrait de pépin de pamplousse peut aider ? ou vinaigre ?

    Ps: mes symptomes sont simplement des pertes un peu plus épaisses ou de couleur bizarre mais je n’ai plus l’odeur de poisson depuis l’été dernier.

    Si vous avez le temps de me répondre je vous serai extrêmement reconnaissante… 🙂

    J'aime

    1. je ne traite que les symptômes : mauvaise odeur , prurit, brûlures, irritations page . je laisse tranquille toute patiente qui a des pertes blanches qui ne la gêne pas . je me fiche bien s’il y a du candida ou du gardnerella , ce ne sont que des hôtes inoffensifs . Faites comme vous faites , c’est parfait . Utilisez la phytothérapie , c’est excellent . N’utilisez pas des ovules antibiotiques comme econazol et encore moins des antibiotiques per os . Vous pouvez utilisez des irrigations , c’est ce que faisaient nos grands mères avec du gros sel ou alors du bicarbonate . L’extrait de pépins de pamplemousse est très judicieux , c’est un antibactérien et antiviral puissant

      J'aime

      1. Donc la physiothérapie permet de faire disparaitre les symptomes mais pas la bactérie dans le vagin ?
        Gardnerella est inofensif mais cela ne risque pas de dégénérer en vaginite / salpingite ?
        J’ai lu un article de l’AFP qui dit clairement ne pas utiliser de bicarbonate donc je vais rester sur l’extrait de pépin de pamplemousse merci 🙂

        J'aime

      2. 1 jamais
        2 ah bon ? pas de bicar dans le gardnerella mais +++dans l’excès de Doderlein qui pique et brûle ou la mycose qui gratte puis brûle zoé

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s