Homéopathie : une petite recette pour toutes celles qui souffrent de cystites et de mycoses fréquentes

 

Cette recette m’a été donné par une de mes patientes ravie de l’avoir utilisée . Il faut juste être très patiente car les effets ne se ressentent qu’après trois mois de traitement mais ils sont durables .

 

MONILIA ALBICANS  7 CH tube dose

un chaque mercredi pendant 12 mois

THYMULINE 9 CH tube dose

un chaque samedi pendant 12 mois

COLIBACILLINUM 7 CH tube dose

un chaque dimanche pendant 12 mois

 

voici une autre recette donnée par une internaute

J’ai souffert de mycoses vaginales récidivantes depuis la naissance de mon premier il y a 10 ans, et je pensais avoir tout essayé ! Mais par hasard j’ai découvert une formule toute naturelle à base d’acide hyaluronique et de cranberries sous forme d’ovules et je croise les doigts depuis une année plus rien!!!! Je les prends en continu.
J’ai testé tous les antifongiques oraux et vaginaux vite plus nocifs que réparateurs… les huiles essentielles malheureusement je ne les supporte pas du tout…. Mais là je suis trop heureuse de pouvoir enfin revivre normalement, grâce à ces ovules fabriqués au Pays-Bas. Je ne sais pas si je peux donner le nom, la marque est isay. Je n’ai qu’une crainte c’est qu’ils arrêtent de les fabriquer ! Voilà si par hasard cela peut aider quelqu’un, tant mieux.
Bonne chance à toutes celles qui ont ce problème qui empoisonne vite la vie!

 

Publicités

20 commentaires sur “Homéopathie : une petite recette pour toutes celles qui souffrent de cystites et de mycoses fréquentes

  1. Bonjour docteur,
    Suite à une.infection urinaire vérifiée par ecbu et traitée, je.continue à avoir une gêne au niveau de la vulve. J ai.fait un test avec une bandelette urinaire pour voir si elle était bien.terminée. il est négatif aux leucocytes et aux nititres. Très faiblement positif aux protéines. Dois je m.inquiéter et aller voir un docteur? Ou est ce normal? Pensez-vous que cela peu expliquer ma gêne au niveau de la vulve?
    Merci.
    Louise

    J'aime

  2. J ai lu sur Internet que cela pouvait être dû à un stress. Ce qui peut être mon cas car je déménage avec toute la famille à la fin.de la semaine. Pensez-vous que cela peut être mon cas? Je suis inquiète et je n ai pas le temps d aller chez le docteur cette semaine…
    Merci pour votre écoute
    Louise

    J'aime

  3. Bonjour,
    Avez vous une idée d’en combien de temps disparaissent les cystaglies et les brûlures vaginales dues au syndrome myofacial ? ( avec laroxyl depuis 10 jours, je commence le kine cette semaine ) il n’y a pas encore d’amélioration, je dors très mal !! mercii

    J'aime

  4. J’ai souffert de mycoses vaginales récidivantes depuis la naissance de mon premier il y a 10 ans, et je pensais avoir tout essayé ! Mais par hasard j’ai découvert une formule toute naturelle à base d’acide hyaluronique et de cranberries sous forme d’ovules et je croise les doigts depuis une année plus rien!!!! Je les prends en continu.
    J’ai testé tous les antifongiques oraux et vaginaux vite plus nocifs que réparateurs… les huiles essentielles malheureusement je ne les supporte pas du tout…. Mais là je suis trop heureuse de pouvoir enfin revivre normalement, grâce à ces ovules fabriqués au Pays-Bas. Je ne sais pas si je peux donner le nom, la marque est isay. Je n’ai qu’une crainte c’est qu’ils arrêtent de les fabriquer ! Voilà si par hasard cela peut aider quelqu’un, tant mieux.
    Bonne chance à toutes celles qui ont ce problème qui empoisonne vite la vie!

    J'aime

  5. Bonjour, c’est Louise, je vous ai écrit il y a un mois pour des cystites récidivantes.
    J’ai eu rv avec l’urologue suite à la cystoscopie, et d’après lui, la solution à mon pb c’est l’opération pour enlever les brides hyménéales (car les infections urinaires surviennent 48h après les rapports sexuels).
    Il m’a adressée au chef de service gynécologie du centre hospitalier, car mon gynécologue (que j’ai vu la semaine dernière), m’a presque rit au nez quand j’ai évoqué cette opération: pour lui, toutes les femmes ont des brides hyménéales, « c’est la vie » (je le cite), et il ne croit pas du tout au lien entre infections et rapports sexuels.
    Comme je lui ai dit que nerveusement j’étais à bout et que ma vie intime en pâtissait, il m’a prescrit furadantime, 2 comprimés à prendre avant les rapports.
    D’où mes questions.
    1) Pensez-vous que cela vaille le coup de tenter l’opération? Il m’a assez convaincue, en dépit des propos de mon gynéco.
    2) Si je prends ces comprimés antibiotiques, est-ce que je risque de développer des résistances et d’abîmer ma flore vaginale? (dois-je prendre quelque chose pour compenser?)
    3) Est-ce que je peux prendre les comprimés juste après les rapports plutôt que juste avant? (histoire de planifier un tout petit peu moins….)
    Merci pour tout
    Louise

    J'aime

  6. Bonjour docteur,
    J’ai une IU à E.coli, j’ai réalisé un ECBU qui a indiqué que les germes eteient sensibles à la foscomycine. J’ai donc pris un sachet de monuril mais j’ai toujours des brûlures plus de 24h après, est ce normal ?
    Je fais des IU à répétions systématiquement après chaque rapport. La section des brides hymeneales vous semble-t-il être une solution? Je respecte déjà toutes les recommandations et rien ne change… La pilule peut être en cause ?

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s