La progestérone naturelle : comment s’en servir

258c4-bonheur

PROGESTERONE EN GEL

pour les seins douloureux , application du gel sur les seins matin et soir jusqu’à disparition des douleurs

PROGESTERONE EN COMPRIMES OU EN OVULES

On peut utiliser le même produit comme un ovule ou comme un comprimé à avaler

Attention, per os, il peut y avoir des sensations de vertige et aussi un petit coup de pompe : il faut donc ne prendre ce comprimé qu’au coucher , avant de dormir .

Plusieurs marques : UTROGESTAN c’est la molécule originale , PROGESTAN son générique très bien toléré et deux dosages du 100 et du 200 mg

POUR LUTTER CONTRE UNE INSUFFISANCE LUTEALE

C’est le manque de progestérone en deuxième partie de cycle qui peut donner des échecs de conceptions ou alors des métrorragies prémenstruelles gênantes.

On prescrit Progestan 200 du 15° au 25° jour du cycle ou jusqu’aux règles et ce tous les mois .

C’est la molécule à choisir en priorité si on veut booster sa fécondité car la progestérone naturelle ne bloque pas du tout l’ovulation.

PENDANT LA GROSSESSE

La progesterone naturelle aide à éviter les fausses couches, à stopper les saignements de début de grossesse : on la prescrit en ovule : un ovule de 200 le matin et un le soir et ce pendant un mois à renouveler si nécessaire.

Elle calme aussi les contractions et on la prescrit en ovules : un ovule de 200 tous les soirs jusqu’à 37 sa.

EN DEHORS DE LA GROSSESSE

contre les ménorragies : un cp ou un ovule de 200 de la fin des règles aux règles suivantes

contre le SPM : idem

Ce n’est pas un produit suffisant pour bloquer une endométriose mais il soulage bien les ménorragies des fibromes et de l’adénomyose en étant mieux toléré que les macroprogestatifs : pas de dépression, pas de prise de poids, pas de nausées , pas de risque de méningiome.

PENDANT LA MENOPAUSE

Elle s’utilise en complément d’un gel ou d’un patch d’estradiol

On en prend 100 ou 200 mg ( c’est votre médecin qui choisira le dosage en fonction de la quantité d’estradiol qu’il vous aura prescrit) du 1 au 25 de chaque mois du calendrier. Il vaut mieux faire une pause d’une semaine.

On peut aussi opter pour du 10 au 25 voire du 15 au 25 , l’essentiel étant de prendre au moins 11 jours de progestérone pour empêcher l’estradiol de faire pousser trop l’endomètre.

Cette progestérone naturelle est mal adaptée aux THM de la préménopause car elle ne donne pas des cycles forcément réguliers, elle ne supprime pas les risques de kystes fonctionnels de l’ovaire, bref elle est trop douce pour cette période . On lui préfère Duphaston 10 deux cp  ou Colprone 5 deux cp aux mêmes dates. ….à condition que la patiente supporte la progestérone synthétique mais ces dernières citées sont très douces et peu pourvoyeuses d’effets secondaires comme prise de poids, insomnie, dépression .

CONCLUSION :

La progestérone naturelle est d’un grand secours dans beaucoup de circonstances . Elle a pour avantage d’être bien tolérée ( quand on observe la précaution de la prendre au coucher) et de convenir aussi bien en période de grossesse , d’activité génitale et de ménopause .

Publicités

156 commentaires sur “La progestérone naturelle : comment s’en servir

  1. Bonjour,
    J’ai arrêté Androcur il y a maintenant 5 mois mais j’ai pris beaucoup de poids après l’arrêt.
    Mes règles sont revenues seulement au bout de 4 mois naturellement.
    Avant l’arrivée de cette ci j’ai des douleurs terrible dans la poitrine , bout des seins ultra sensible , poitrine gonflée avec veines apparentes, je n’ai jamais eu ça de ma vie.
    Suite à un bilan nous avons vu que j’avais un manque de progesterone, mon médecin m’a donc conseillé de prendre de l’utrogestan 100 en 2 eme partie du cycles.
    J’ai commencé hier soir , je dois avouer que ma poitrine est moins tendue ce matin mais je me sens gonflée aux niveaux des doigts ( mes bagues ne rentrent plus ce matin), du visage et j’ai une sensation de nausées.
    Est-ce quelques choses de fréquent ? ces symptômes vont ils s’atténuer , dois-je continuer le traitement ?
    Petite précision j’ai préféré prendre l’utrogestan par voie vaginale pour éviter les sensation de vertige.
    Merci pour votre retour.
    Marina

    J'aime

    1. Ce qui vous arrive est bien banal : trouble hormonal post pilule . Il faut de la patience et aussi prendre ergyonagre deux cp par jour en dehors des règles , cela marche très bien pour aider vos ovaires à mieux fonctionner . Je ne prescris jamais utrogestan dans cette indication mais conseille beaucoup plus des médecines alternatives : acupuncture, homéopathie, et bien sûr diététicienne car les kilos pris enrobent aussi les ovaires les empêchant de bien travailler . L’activité physique est très importante aussi pour retrouver un bon équilibre hormonal donc faut il continuer à utiliser utrogestan ? Vous pouvez tester encore un mois ou deux pour voir si votre corps s’habitue à la molécule …

      J'aime

    1. Oui je suis au courant mais le sur risque est très modeste ….que je ne retrouve pas dans mon expérience personnelle tout simplement parce que je ne prescris jamais aucun thm même naturel à une patiente ayant eu des douleurs de sein autrefois ou ayant des kystes indolores dans les seins ou ayant eu une mère avec un K du sein . Ma patientèle est donc triée et bien sûr mes conclusions ne rejoignent pas cette étude où des patientes lambda ont reçu un THM fleur , ceci explique cela

      J'aime

  2. bonjour je prends de la progestérone duphaston + patch vivelledot 37;5 plus de bouffées de chaleur très énervée à la place . Ca vient de la progestérone l’humeur ou des œstrogènes s’il vous plait Miss Frottis ?
    Qu’est ce qu’il faut faire en cas si c’est les œstrogènes et que je dois arrêter si jamais ca vient de ca j’ai peur de ravoir les bouffées de chaleur que si je garde la progestérone non ? est ce qu’il existe la solution alternative
    Merci Miss Frottis

    J'aime

  3. bonjour,
    les dernières études sur traitement combiné progestérone estreva ne s’avère pas très positif. l’utilisation progestérone dans ce traitement combiné augmente cancer du sein, cela s’avère que oestrogène uniquement sont moins nocif et ne provoque autant de cancer du sein, mais malheureusement utilisé uniquement chez les femmes sans utérus, parce que on sait que progestérone protégé utérus. ce n’est pas mon cas , je prends estreva et progestérone , 2 pressions estreva cela fait trop pour moi, j’ai décide de diminuer façon 2 pressions tous les 2 jours en association avec un comprimé progestérone 100 mg ce qui me permets de diminuer progestérone aussi, si je prenais une pression estreva par jour je serai obligé de associer un comprimé de progestérone par jour, c est a dire que je prendrais uniquement 14 comprimé progestérone au lieu de 28 , c’est ce que je voudrais comme but pour diminuer les hormones que je prends pour que cela soit moins nocifs pour ma santé. qu’est ce que vous penser de cette méthode d’applications thérapeutique , avez vous d’autre suggestions peut être ?

    J'aime

  4. par rapport estreva est ce que c est correct que je prends tous les 2 jours 2 pression a la place de 1 pressions par jour, ce qui va me permettre de diminuer la progesterone qui est toujours associé et la je dois ajouter que les changements provoque parfois des migraines , mais peut etre il faut attendre un peu que je m ‘habitue au changement de dosage ? aujourd’hui hui c’est le jour que je ne prends pas et je commence déjà a avoir mal a la téte, cela seras t’il mieux peut une pression tous les jours et arrêter la progesterone pendant 2 semaine; merci d’avance pour votre réponse

    J'aime

  5. merci pour vos réponses, est ce que cela s’applique aussi a la situation ou j ‘appliquerai 2 pressions estreva avec progestérone pendant 2 semaines et ensuite une pression estreva sans progestérone les 2 semaine suivantes,,,le but c’est de savoir si la méthode de 12 jours de progestérone uniquement pour protéger utérus est suffisant dans le cas ou on applique une pression d’estreva ou quand on applique 2 pressions estreva est toujours bien et suffisant,

    bon dimanche à vous

    J'aime

  6. Est-il normal d’avoir les jambes lourdes et des bouffées de chaleur sous DUPHASTON 10 mg – 2 par jour en continu. J’ai 52 ans et un utérus fibromateux et prend DUPHASTON depuis 15 jours en replacement de LUTERAN.

    J'aime

    1. curieux effectivement mumu faites un dosage de FSH la préménopause est peut être arrivée et patientez un peu avant d’appeler votre médecin cela arrive que notre corps soit addict à luteran et se sente moins bien sous une autre molécule

      J'aime

  7. Bonjour,

    J’ai fais mon écho de datation jeudi avec une sage femme pour bb1.. Elle n’a pas vu de cœur battre.. Elle m’a dit que la grossesse c’est arrêter.. Jetait denser être a 7sa mais pas sur.. Car je sais pas quand j’ai ovulé. Elle a voulu que je fasse une aspiration..

    Du coup j’ai était direct au urgence il m’ont dit non, il on vérifier pas de cœur qui bat.. Mais ils m’ont dit que peut être c’est trop tôt.. Du coup j’ai rdv jeudi prochain..

    J’ai fais une pds hcg hier pour me rassurer je suis à 63 314 mui/ml.

    Quand pensez vous ?

    J’ai peur..

    J'aime

    1. le taux des BHCG ne veut pas dire si le coeur bat encore ou pas vanessa Il n’y a aucune urgence pour un curetage, on doit vérifier dans quelques jours , parfois le coeur se met à battre, ce serait dommage de penser que tout est fini alors que tout commence . Je ne peux pas vous dire si la grossesse va bien ou pas mais moi, dans ce genre de cas, je contrôle toujours car on a parfois d’heureuses surprises surtout que vous ne connaissez pas votre date d’ovulation et qu’au début d’une grossesse on a l’embryon sans le coeur qui bat plus tard

      J'aime

  8. Bonjour Docteur,
    Voilà, j’ai 56 ans et je souffre de névralgie pudentale qui est soignée avec un app!§areil (éco tens) mais bien que seule depuis des années, je viens de rencontrer quelqu’un. Malheureusement au passage à l’acte, rien ne va! Sécheresse vaginale, j’ai donc vu ma gynécologue qui n’a pas compris ma détresse, traitement 1 ovule de Trophygine avec de la crème. Ce n’est pas glamour, je vais faire fuir mon amoureux. Que prendre?

    J'aime

    1. huile de coco bio à tartiner tous les jours sur la vulve plus pendant les rapports , les hommes adorent son odeur, plus elteans deux par jour pour humidifier les muqueuses de l’intérieur ce sont des omegas et c’est bon pour la santé . Le trophigil mettez le le matin sophie
      f

      J'aime

      1. erreur de ma part : ovules physiogine, et non trophigil mais sans doute pareil, j’ai essayé le matin mais fort désagréable, ça coule….
        vraiment rien d’autres? je ne suis pas la seule souffrant de sécheresse vaginale! merci

        J'aime

    1. on ne s’occupe jamais d’un taux de HCG qui dépasse 6000 , il varie d’un jour l’autre , cela ne signifie rien du tout . Curieux qu’on vous ai prescrit cet examen inutile , seule une écho voit la bonne santé de bébé, jamais les HCG vanessa

      J'aime

  9. En fait c’est moi qui est voulu car je suis aller voir jeudi dernier pour une écho de datation une sage femme qui n’a pas vu de cœur battre est à voulu que je me fasse aspiré mais je vous avez déjà expliquer ce soucis plus haut..

    J'aime

    1. je ne comprends pas qu’on vous ait autorisé cette pds inutile vanessa , vous savez fort bien que seule la seconde échographie infirmera ou affirmera le diagnostic de grossesse interrompue dans son évolution . On ne peut rien en déduire des BHCG ; il existe des grossesses évolutives avec des BHCG bas et des grossesses finies avec des BHCG hauts

      J'aime

  10. Bonjour Docteur,

    Je reviens vers vous 6 ans après car vous aviez été d’une grande aide. (Ovaires polykystique,. Cycles irréguliers, kystes )
    Aujourd’hui j’ai 2 filles.
    J’ai accouché en Juin par César ienne (c’est ma 2e césarienne après 3,5 ans ) tout de suite après l’accouchement j’ai saigne environ 3 semaines ce qui est normal…j’ai allaité des la naissance malgré que le lait etait peu (allaitement mixte avec lait industriel) puis bébé n’a plus été patiente pour le peu de quantité de lait que je produisait et donc je elle prenait que le biberon des 2,5 mois.
    Vers le 20 Septembre je commence a avoir un écoulement vaginal avec des lochies..je ne m’inquiète pas je me dis que les règles font leur retour.celq dure 2 semaines puis le sang que je pense être les règles commencèrent..au début le coulement était normale,puis toute les 1 heure je dois changer de serviettes hirgenique sans compter les gros caillots de sang ,énormes comme la taille du kiwi. Je prends rdv chez le médecin il me propose une contraception , chose que j’ai du mal a accepté au vu des kystes que cela m’a créé auparavant.et donc on émet un plan qui est celui d’observer encore un mois encore comment les saignements vont s’estomper ou pas.
    Seulement ces gros caillots qui sortent me font peur..je me demande si cela est normal ?
    Je ne fais pas de fievre, pas de douleur pelvienne..mais j’ignore si le retour de couches peut il être ainsi ? Les saignements abondants avec caillots on commence la semaine dernière et nous sommes a la deuxième semaine …pensez vous que les retours de couches peuvent être ainsi ?

    J'aime

    1. cela ne me semble pas tout à fait normal mary ann mais je ne peux pas vous examiner pour vérifier la grosseur de l’utérus, s’il est bien rétracté, s’il n’y a pas une rétention placentaire . Cela m’arrive de voir des utérus mous qui saignent en post partum, c’est souvent une infection qui l’empêche de se rétracter et cela ne donne ni douleurs ni fièvre juste des caillots . Avec Augmen tin six jours tout s’arrange

      J'aime

      1. Bonsoir docteur ,

        Je viens aux nouvelles, j’ai vu le médecin jeudi après midi qui m »a fait une prise de sang et a vu que mon taux d’hémoglobine était bas, (je saignais encore, avec de gros caillots de sang) il m’a expédié a l’hôpital qui eux m’ont pris de suite en charge.le gynécologue m’a fait une échographie et a constaté des tissus…ou débris sur l’utérus …tout ceci s’est soldé en curetage. J’ai beaucoup ri peur car c’est la première fois que l’on me fait ça. Vu que j’ai des ovaires polykystique et sur bien avant ma première grossesse j’avais des cycles irréguliers je me demande si cette intervention ne viendra pas dérégler le cycle.(après mon 1er accouchement mon cycle était régulier)
        Bref, depuis l’opération je ne saigne plus du tout.mais ils m’ont dit Que des petits saignements peuvent apparaître dans quelques jours ou pas. Ils m’ont dit qu’ils pensent que c’était des débris du placenta…?? Mais que voilà après curetage ils ont regardé échographie tout a été enlevé.
        Après cela dois je m’inquiéter dur mon cycle ?

        Le curetage a t-il un impact sur l’utérus ?

        Comment se fait il que 4 mois apres accouchement ces débris où se reste se si t manifesté ?

        Merci d’être
        toujours réactive face a nos inquiétudes

        Merci bien

        J'aime

  11. Bonsoir Docteur,
    Je reviens sur mon précédent message, j’ai vu ma gynécologue sans lui dire que j’ai eue un AVC en 2008, maintenant tout va bien, mais ménopausée je souffre horriblement de sécheresse vaginale sans pouvoir avoir de rapports sexuels avec mon nouveau compagnon après des années d’abstinence (divorce) je suis donc un traitement : ovule de physiogine ainsi qu’une crème identique physiogine. Mon médecin généraliste a vite supprimé ce traitement car j’ai des antécédents d’avc donc pas de patch, rien. Son nouveau traitement est monasens, cicatridine en crème et voilà! donc plus rien à insérer dans le vagin, comment pensez vous que ma sécheresse puisse guérir, je suis vraiment au bout du rouleau, croyez vous à un autre traitement, j’ai 56 ans, je suis déprimée, que me conseillez vous? Avec tous mes remerciements pour votre aide. Sophie

    J'aime

    1. utilisez huile de coco bio en externe plus ainara gel en intra vaginal en vente libre à la pharmacie et deux gelules d’elteans par jour Si pas d’amélioration dans trois mois , pensez à faire du laser et vous serez guérie à 100 % sophie

      J'aime

  12. Merci Docteur ,
    Avec tout cela , 2 césarienne (en espace de 3,5 ans )ils m’ont dit lorsque j’ai accouché qu’ild procéderont a une césarienne ils ne me laisseront pas aller en voie basse,.avec cette rétention placentaire puis je espérer avoir un 3e bébé ?

    Merci beaucoup

    J'aime

      1. Merci à vous..

        Ne connaissant pas bien la rétention placentaire c’est pour cela que je posais la question si ce dernier ne posais pas de risque pour une futur grossesse…merci pour vos réponses docteur

        J'aime

  13. bonjour est ce normal d’avoir des saignements je suis censée être ménopausée d’aprés ma prise de sang fsh à 111 : oestradiol inférieur à 0.25 j’ai des saignements depuis vendredi qui se sont arrétés et repris cet aprés midi j’ai des douleurs aux ovaires !

    J'aime

  14. je ne sais plus du tout j’ai posté en début d’année vous m’avez dit que j’étais ménopausée je n’ai plus de contraception depuis 10 mois j’ai vu ma gynéco il y a 15 jours car j’avais des douleurs aux ovaires surtout à droite rien vu à l’échographie elle quitte son cabinet ! faut que j’en retrouve une autre ce sont pas des saignements en continu ça a commencé vendredi puis ça s’est stoppé et ça a resaigné hier aprés midi mes derniéres vraies régles datent de 2014

    J'aime

    1. christelle votre médecin généraliste peut demander une écho pour voir s’il y a fibrome ou polype . On parle de ménopause confirmée lorsque l’on a passé 12 mois consécutifs sans saignements . Les dosages hormonaux sont moins fiables que cette donnée clinique Donc je ne peux pas dire puisque vous étiez sous pilule que vos dernières règles datent de 2014 Non , la pilule trompe sur les cycles naturels . Vous êtes nature depuis 10 mois seulement, ça c’est vrai et 10 mois sans règles ce n’est pas une ménopause FSH élevée ou pas . Alors avant d’avoir peur d’un polype ou d’un fibrome ou d’un cancer , pensez d’abord à un trouble hormonal avec ce que l’on appelle des règles en deux temps . Je ne suis pas inquiète et vos examens complémentaires prouveront que tout est bénin . Vous êtes infertile à jamais mais des règles inopinées peuvent survenir jusqu’à ans après une ménopause confirmée sans aucun préjudice

      J'aime

  15. Bonjour Docteur,

    J’aurai 50 ans dans un mois et je suis sous Qlaira. Ma gynécologue m’avait proposé de prendre une pilule micro (Luéva) mais j’ai eu une semaine de migraines abominables ainsi qu’un sorte de syndrome de sevrage (tremblements, pâleurs, …) qui ressemblaient aux migraines cataméniales. Les effets de ce sevrage des oestrogènes m’ont vraiment inquiétée. Cet état s’est dissipé rapidement lorsque j’ai repris Qlaira.
    Comment penser la suite?
    Merci d’avance pour votre réponse.

    J'aime

  16. Bonjour Chère Docteur, et merci pour votre expertise ! Vous êtes formidable ! Voilà ce qui m’amène : j’ai 54 ans et pas encore ménopausée, j’ai depuis quelques mois des pertes sanguinolantes, qui ressemblent plus à des glaires sanguinolantes qu’à des règles et ça dure ! parfois 15 jours, cela s’arrête pour ça reprend, pénible ! . SPM +++ , déprime qui va et vient… Je me demandais ce que vous pensiez des crème progestérone ( style du Dr L…) je prends déjà des gélules de Yam ( 6 /jr) et cyclonorme ( 2 par jour) …Qu’ en pensez vous ?
    dernièrement j’avais un FSH de 3.6 LH 14.59 et oestradiol 809 pg/ml
    Un grand merci !

    J'aime

    1. vous êtes en hyperestrogénie marie annick j’espère que vous n’avez pas une hyperplasie de l’endomètre ou un polype C’est à dépister en écho avant de vous lancer dans une crème à la progestérone

      J'aime

      1. Ah voilà 😉 j’aurais dû le préciser ! ( que j’avais ce fibrome) mais je vais consulter quand même ! merci encore 😉 bonne soirée

        J'aime

  17. J’ai oublié de signaler que je désirais arrêter Qlaira parce qu’il me semblait avoir eu soudain de la cellulite suite à un dérèglement hormonal. (?) Je ne suis pas en surpoids et je mange très sainement. Sous Luéva, j’ai aussi eu des bouffées de chaleur. (Sous Qlaira, mon FSH était à 27, je ne sais pas si c’est pertinent).
    J’ai aussi essayé Déso 20 qui, il y a quelques mois m’avait donné des tensions mammaires. Mais je me demande si ses dosages identiques en continu ne me conviendraient pas actuellement mieux que Qlaira.
    Encore merci.

    J'aime

  18. bonjour je reviens vers vous après 7 ans de repos
    j’ai 52 ans des douleurs articulaires et des grosses fatigues.
    luteran 10 depuis 20 ans en continu, plus d’utérus depuis 10 ans.
    maintenant luteran 5 mg et un patch estrapatch que je mets depuis trois jours.
    ma question et de savoir combien de temps avant d’avoir un équilibre sur les articulations et la fatigue.
    et il a t-il une augmentation du stress avec un patch a la plus petite dose.
    sachant que je prends de prozac et tranxene après avoir été opéré des pudendaux et cluneaux.
    encore merci a l’avance

    J'aime

      1. merci pour votre réponse sur le luteran
        mais pour le patch que je prends depuis trois jours,
        y a t il un délai pour calmer les douleurs articulaires et la fatigue importante .
        j’avais il y a dix ans eu la meme chose avec les articulations , la phyto avait ete un succès (serelys) mais apparement pas assez fort aujourd’hui.

        mon medecin parle d’un gros manque d’oestrogene.
        pour le luteran je continuai a le prendre car j »avais toujours des ovulations importantes,
        merci encore beaucoup pour vos réponses,

        J'aime

      2. il faut compter un mois à une dose suffisante plume et comme selon les peaux il faut du 25 ou du 37.5 ou du 50 ou du 75 je ne peux pas dire si la dose que vous utilisez est suffisante même au bout de 1 mois pour vous soulager

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s