La névralgie pudendale : comment faire le diagnostic

EXAMEN CLINIQUE

le toucher vaginal est fondamental

Contracture des releveurs ? Non

Si oui, la douleur est un syndrome de contracture myofasciale des muscles obturateurs internes ( donnant douleurs vésicales et envies d’uriner fréquentes sans infection urinaire ) . Ce syndrome est très fréquent, plus fréquent que la NP !

Gâchette des élévateurs ? non

Gâchette du muscle obturateur interne ? non

Si oui, la douleur est liée à une contracture des muscles élévateurs de l’anus ( donnant une sensation de boule vaginale)

Gâchette au canal pudendal ? OUI

Gâchette de la cloison vésico vaginale ou rectovaginale ? non

Si oui , suspicion d’endométriose externe

Gâchette myométriale ? non

Si oui , suspicion d’adénomyose ou endométriose du muscle utérin

ELECTROMYOGRAMME

DOPPLER DES VAISSEAUX PUDENDAUX

Si modification de la vascularisation, suspicion d’atteinte du nerf pudendal

PISTES THERAPEUTIQUES

source de chaleur

lyrica

ostéopathie

infiltrations

chirurgie

170 commentaires sur “La névralgie pudendale : comment faire le diagnostic

  1. Bonjour
    J’ai des douleurs pelviennes depuis 3 ans. Pas vraiment de diagnostic précis sur la cause.
    Accentuées non pas au moment du rapport sexuel mais plusieurs heures après. J’ai abandonné !
    Il y a des hauts et des bas avec ces douleurs. Je peux passer plusieurs jours sans aucune douleur et tout à coup sans crier gare, un cycle de plusieurs jours de tiraillements, brûlures incessants commence.
    J’ai du Lyrica.
    J’ai eu une longue période d’accalmie et je m’en croyais sortie. Le retour des rapports sexuels semble avoir relancé mes douleurs ?
    Hier je suis allée faire le contrôle gynécologique annuel (frottis etc…)
    Et aujourd’hui j’ai vraiment très mal. Je crois que cet examen a complètement relancé mes douleurs
    Je suis désespérée….,
    Dois-je définitivement abandonner ce genre de contrôle?
    Que faire pour couper cette crise ? J’ai eu tant de mal à avoir une accalmie durable et tout est foutu en l’air….

    J'aime

    1. 1 les contrôles HPV se font désormais par recherche directe du virus et que tous les 5 ans si on a plus de 30 ans ou par frottis tous les 3 ans si on a moins de 30 ans . Les frottis chaque année c’est fini
      2 l’examen au speculum relance les douleurs c’est normal mais il n’a pas lieu d’être si le frottis a été fait et si vous ne saignez pas lors des rapports Donc oubliez le speculum, on ne vous en posera pas d’un bon moment . La recherche du virus HPV peut se faire dans les urines donc plus besoin de speculum
      3 Omegabiane DHA deux par jour de chez Pileje c’est un anti inflammatoire naturel plus Xprim sur ordonnance eve et de la patience . Vous avez une neuropathie inflammatoire qui est due certainement à des pesticides et autres perturbateurs endocriniens . Elle ne passera que si vous changez radicalement de mode de vie : plus aucun stress , pas facile ! , régime quasi vegan sans gluten et sans lait de vache avec des aliments alcalins , omega 3 plus plus et probiotiques pour tapisser la paroi intestinale pour qu’elle ne laisse plus passer les citokynes inflammatoires

      J'aime

  2. Bonjour, on m’a diagnostiqué une vestibulodynnie il y a quelques mois (douleurs vulve/vagin/vestibule et même rectum) et ma kiné me dit que côté muscles je suis relachée, mon spécialiste m’a envoyé faire de l’hypnose et m’a donné une crème (Amitriptyline 10g excipial hydrocreme 90g ). pourquoi est ce que si les muscles sont relâchés j’ai toujours mal?

    J'aime

  3. bonjour, j’ai été diagnostiquée pou rune vestibulodynnie, est ce que la flore vaginale joue un rôle dans cette pathologie? est ce prendre des probiotique pour la flore aiderait?

    J'aime

    1. 1 pas du tout
      2 non
      3 ce qui vous aidera c’est une hygiène de vie qui diminue la production de molécules pro inflammatoires qui aggravent la douleur . Donc
      alimentation vegan sans gluten sans produits laitiers
      gestion du stress par hypnose , sport, méditation , cohérence cardiaque, sophrologie
      sommeil régulier
      probiotiques intestinaux pour empêcher les cytokines inflammatoires de traverser la paroi intestinale
      omegas 3 riches en DHA qui sont des interrupteurs de la douleur comme omegabiane DHA de pileje à prendre en non stop audrey

      J'aime

      1. est ce que dans mon cas tout ce qui est magnétiseur ou reikki pourrait aider à combattre la douleur ou est ce que c’est jeter l’argent par les fenêtres?

        J'aime

  4. Bonsoir,
    Je viens vers vous car j’ai vraiment besoin d’aide. J’ai 25 ans. Et je suis migraineuse avec Auras. Suite au articles publiés j’ai arrêté toutes sortes de pilule et en effet mes migraine on diminué de moitié. Mais toujours présente. Je me suis faite poser un stérilet en cuivre mona Lisa il y a 1 ans. Sauf que j’ai des douleurs pelvienne tout les mois pendant presque 15 jours a chaques fois. Je me tord de douleur, et je n’arrive pas a trouver de solution a mon problème. Es normal ? Dois-je l’enlever ? Quel traitement ?
    Merci beaucoup !!
    Marie

    J'aime

    1. Jamais de DIU chez les OPK ça déclenche d’affreuses douleurs d’ovaires et c’est normal . Les OPK ne supportent que la pilule en contraception ou les préservatifs ou le Mirena mais pas le cuivre maried Cerazette est autorisée chez les migraineuses avec aura et le Mirena aussi

      J'aime

      1. D’accord mais sur votre blog vous dite que la cerazette ne doit pas être donner au femme de moins de 40 ans.
        Migraine avec aura et OPK c’est difficile a vivre et a trouver une contraception qui ne soit pas dangereuse et qui me conviennent

        J'aime

  5. Bonjour
    Je viens déposer mon témoignage
    Ce forum m’ayant tant aidé en période de détresse
    Pour rassurer
    J’ai accouché il y a plus d’un mois d’un gros bébé de 4kg par voie basse avec ventouse et déchirure. Ma névralgie ne s’est pas empirée, elle est restée constante je n’ai pas plus de douleurs
    Ça s’est même légèrement relâché
    J’hésite même a faire la rééducation

    J'aime

  6. Bonjour, j’ai été diagnostiquée vestibylodynnie (j’ai des douleurs permanentes) par mon spécialiste (le docteur Bautrant) et j’ai une hypersensibilité côté vessie importante (comme si j’avais tout le temps une cystite sauf que ce n’est pas le cas) soulagée en partie par le laroxyl. je sais que les douleurs vulvaires viennent de la vestibulodynnie mais côté vessie aussi? cette pathologie de nerf enflammé me cause beaucoup de stress au quotidien j’imagine que ça fait partie de la pathologie? merci pour vos réponse c’est tellement difficile à vivre au quotidien…

    J'aime

    1. 1 oui
      2 oui
      3 il faut désenflammer le corps : alimentation quasi vegan, gestion du stress par hypnose ou cohérence cardiaque ou sport ou yoga ou sophrologie , prendre des omega 3 riche en DHA comme omega biane DHA de chez Pileje , prendre des probiotiques comme Maxiflore de synergia . Bref il faut soigner TOUT votre corps et pas que la zone touchée audrey Patience et courage vous y arriverez avec le temps

      J'aime

  7. d’accord, du coup vaut il mieux que je prenne oméga 3 biane DHA ou hydravea pour ma vestibulite et sécheresse vaginale? je prends 5 gouttes de laroxyl par jour, est ce que ça ne peut pas provoquer la sécheresse vaginale? merci pour vos réponses.

    J'aime

      1. j’ai fait un ECBU dont voici les resultats :

        Hématies 0/ml (0 à 10000)
        Leucocytes 17 000/ml (0 à 10000)

        Quelques cellules épithéliales
        Absence de cristaux
        Absence de cylindres

        examen des cultures :
        compte de KASS : 0
        cultures : cultures stériles

        commentaire : Absence de critères cytobactériologiques évocateurs d’infection urinaire.

        est ce normal ce nombre de leucocytes élevés?

        (j’ai une vestibulodynie et une hypersensibilité périnéale dont les douleurs sont soulagées par le laroxyl)

        J'aime

      2. cela arrive oui dans l’inflammation liée à votre pathologie Vous avez des douleurs nociplastiques , voilà pourquoi le Laroxyl est si précieux . Vous avez comme une fibromyalgie mais localisée au périnée . Cela se soigne mais comme une fibromyalgie : nutrition adéquate, relaxation, omega 3 , probiotiques , hypnose, ostéopathie , médicaments antalgiques des terminaisons nerveuses . C’est un long chemin qui vous attend pour guérir car il faut faire plusieurs choses en même temps pour diminuer cette névralgie périnéale mais on y arrive avec de la patience audrey

        J'aime

      1. d’accord merci j’ai eu très peur qu’à cette pathologie déjà très difficile à vivre (j’ai des douleurs en permanence) se rajoute une cystite interstitielle…

        J'aime

      2. la dernière fois que j’ai vu le docteur Bautrant et que je lui ai parlé de mon hypersensibilité de la vessie et de mon envie fréquente d’uriner il m’a examiné et il a indiqué dans son rapport « pas de gâchette vésicale » qu’est ce que ça veut dire par rapport à la vessie?

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s