La névralgie pudendale : comment faire le diagnostic

EXAMEN CLINIQUE

le toucher vaginal est fondamental

Contracture des releveurs ? Non

Si oui, la douleur est un syndrome de contracture myofasciale des muscles obturateurs internes ( donnant douleurs vésicales et envies d’uriner fréquentes sans infection urinaire ) . Ce syndrome est très fréquent, plus fréquent que la NP !

Gâchette des élévateurs ? non

Gâchette du muscle obturateur interne ? non

Si oui, la douleur est liée à une contracture des muscles élévateurs de l’anus ( donnant une sensation de boule vaginale)

Gâchette au canal pudendal ? OUI

Gâchette de la cloison vésico vaginale ou rectovaginale ? non

Si oui , suspicion d’endométriose externe

Gâchette myométriale ? non

Si oui , suspicion d’adénomyose ou endométriose du muscle utérin

ELECTROMYOGRAMME

DOPPLER DES VAISSEAUX PUDENDAUX

Si modification de la vascularisation, suspicion d’atteinte du nerf pudendal

PISTES THERAPEUTIQUES

source de chaleur

lyrica

ostéopathie

infiltrations

chirurgie

208 commentaires sur “La névralgie pudendale : comment faire le diagnostic

  1. Bonjour
    J’ai des douleurs pelviennes depuis 3 ans. Pas vraiment de diagnostic précis sur la cause.
    Accentuées non pas au moment du rapport sexuel mais plusieurs heures après. J’ai abandonné !
    Il y a des hauts et des bas avec ces douleurs. Je peux passer plusieurs jours sans aucune douleur et tout à coup sans crier gare, un cycle de plusieurs jours de tiraillements, brûlures incessants commence.
    J’ai du Lyrica.
    J’ai eu une longue période d’accalmie et je m’en croyais sortie. Le retour des rapports sexuels semble avoir relancé mes douleurs ?
    Hier je suis allée faire le contrôle gynécologique annuel (frottis etc…)
    Et aujourd’hui j’ai vraiment très mal. Je crois que cet examen a complètement relancé mes douleurs
    Je suis désespérée….,
    Dois-je définitivement abandonner ce genre de contrôle?
    Que faire pour couper cette crise ? J’ai eu tant de mal à avoir une accalmie durable et tout est foutu en l’air….

    J'aime

    1. 1 les contrôles HPV se font désormais par recherche directe du virus et que tous les 5 ans si on a plus de 30 ans ou par frottis tous les 3 ans si on a moins de 30 ans . Les frottis chaque année c’est fini
      2 l’examen au speculum relance les douleurs c’est normal mais il n’a pas lieu d’être si le frottis a été fait et si vous ne saignez pas lors des rapports Donc oubliez le speculum, on ne vous en posera pas d’un bon moment . La recherche du virus HPV peut se faire dans les urines donc plus besoin de speculum
      3 Omegabiane DHA deux par jour de chez Pileje c’est un anti inflammatoire naturel plus Xprim sur ordonnance eve et de la patience . Vous avez une neuropathie inflammatoire qui est due certainement à des pesticides et autres perturbateurs endocriniens . Elle ne passera que si vous changez radicalement de mode de vie : plus aucun stress , pas facile ! , régime quasi vegan sans gluten et sans lait de vache avec des aliments alcalins , omega 3 plus plus et probiotiques pour tapisser la paroi intestinale pour qu’elle ne laisse plus passer les citokynes inflammatoires

      J'aime

  2. Bonjour, on m’a diagnostiqué une vestibulodynnie il y a quelques mois (douleurs vulve/vagin/vestibule et même rectum) et ma kiné me dit que côté muscles je suis relachée, mon spécialiste m’a envoyé faire de l’hypnose et m’a donné une crème (Amitriptyline 10g excipial hydrocreme 90g ). pourquoi est ce que si les muscles sont relâchés j’ai toujours mal?

    J'aime

  3. bonjour, j’ai été diagnostiquée pou rune vestibulodynnie, est ce que la flore vaginale joue un rôle dans cette pathologie? est ce prendre des probiotique pour la flore aiderait?

    J'aime

    1. 1 pas du tout
      2 non
      3 ce qui vous aidera c’est une hygiène de vie qui diminue la production de molécules pro inflammatoires qui aggravent la douleur . Donc
      alimentation vegan sans gluten sans produits laitiers
      gestion du stress par hypnose , sport, méditation , cohérence cardiaque, sophrologie
      sommeil régulier
      probiotiques intestinaux pour empêcher les cytokines inflammatoires de traverser la paroi intestinale
      omegas 3 riches en DHA qui sont des interrupteurs de la douleur comme omegabiane DHA de pileje à prendre en non stop audrey

      J'aime

      1. est ce que dans mon cas tout ce qui est magnétiseur ou reikki pourrait aider à combattre la douleur ou est ce que c’est jeter l’argent par les fenêtres?

        J'aime

  4. Bonsoir,
    Je viens vers vous car j’ai vraiment besoin d’aide. J’ai 25 ans. Et je suis migraineuse avec Auras. Suite au articles publiés j’ai arrêté toutes sortes de pilule et en effet mes migraine on diminué de moitié. Mais toujours présente. Je me suis faite poser un stérilet en cuivre mona Lisa il y a 1 ans. Sauf que j’ai des douleurs pelvienne tout les mois pendant presque 15 jours a chaques fois. Je me tord de douleur, et je n’arrive pas a trouver de solution a mon problème. Es normal ? Dois-je l’enlever ? Quel traitement ?
    Merci beaucoup !!
    Marie

    J'aime

    1. Jamais de DIU chez les OPK ça déclenche d’affreuses douleurs d’ovaires et c’est normal . Les OPK ne supportent que la pilule en contraception ou les préservatifs ou le Mirena mais pas le cuivre maried Cerazette est autorisée chez les migraineuses avec aura et le Mirena aussi

      J'aime

      1. D’accord mais sur votre blog vous dite que la cerazette ne doit pas être donner au femme de moins de 40 ans.
        Migraine avec aura et OPK c’est difficile a vivre et a trouver une contraception qui ne soit pas dangereuse et qui me conviennent

        J'aime

  5. Bonjour
    Je viens déposer mon témoignage
    Ce forum m’ayant tant aidé en période de détresse
    Pour rassurer
    J’ai accouché il y a plus d’un mois d’un gros bébé de 4kg par voie basse avec ventouse et déchirure. Ma névralgie ne s’est pas empirée, elle est restée constante je n’ai pas plus de douleurs
    Ça s’est même légèrement relâché
    J’hésite même a faire la rééducation

    J'aime

      1. Presque 4 mois se sont écoulés maintenant, je n’ai pas fait la rééducation et j’ai beaucoup moins mal qu’avant. Évidemment je reste assise le moins lgtps possible, j’essaye de marcher chaque jour, je fais peu de sport mais depuis mon accouchement j’ai repris une vie casi « normale »

        J'aime

  6. Bonjour, j’ai été diagnostiquée vestibylodynnie (j’ai des douleurs permanentes) par mon spécialiste (le docteur Bautrant) et j’ai une hypersensibilité côté vessie importante (comme si j’avais tout le temps une cystite sauf que ce n’est pas le cas) soulagée en partie par le laroxyl. je sais que les douleurs vulvaires viennent de la vestibulodynnie mais côté vessie aussi? cette pathologie de nerf enflammé me cause beaucoup de stress au quotidien j’imagine que ça fait partie de la pathologie? merci pour vos réponse c’est tellement difficile à vivre au quotidien…

    J'aime

    1. 1 oui
      2 oui
      3 il faut désenflammer le corps : alimentation quasi vegan, gestion du stress par hypnose ou cohérence cardiaque ou sport ou yoga ou sophrologie , prendre des omega 3 riche en DHA comme omega biane DHA de chez Pileje , prendre des probiotiques comme Maxiflore de synergia . Bref il faut soigner TOUT votre corps et pas que la zone touchée audrey Patience et courage vous y arriverez avec le temps

      J'aime

  7. d’accord, du coup vaut il mieux que je prenne oméga 3 biane DHA ou hydravea pour ma vestibulite et sécheresse vaginale? je prends 5 gouttes de laroxyl par jour, est ce que ça ne peut pas provoquer la sécheresse vaginale? merci pour vos réponses.

    J'aime

      1. j’ai fait un ECBU dont voici les resultats :

        Hématies 0/ml (0 à 10000)
        Leucocytes 17 000/ml (0 à 10000)

        Quelques cellules épithéliales
        Absence de cristaux
        Absence de cylindres

        examen des cultures :
        compte de KASS : 0
        cultures : cultures stériles

        commentaire : Absence de critères cytobactériologiques évocateurs d’infection urinaire.

        est ce normal ce nombre de leucocytes élevés?

        (j’ai une vestibulodynie et une hypersensibilité périnéale dont les douleurs sont soulagées par le laroxyl)

        J'aime

      2. cela arrive oui dans l’inflammation liée à votre pathologie Vous avez des douleurs nociplastiques , voilà pourquoi le Laroxyl est si précieux . Vous avez comme une fibromyalgie mais localisée au périnée . Cela se soigne mais comme une fibromyalgie : nutrition adéquate, relaxation, omega 3 , probiotiques , hypnose, ostéopathie , médicaments antalgiques des terminaisons nerveuses . C’est un long chemin qui vous attend pour guérir car il faut faire plusieurs choses en même temps pour diminuer cette névralgie périnéale mais on y arrive avec de la patience audrey

        J'aime

      1. d’accord merci j’ai eu très peur qu’à cette pathologie déjà très difficile à vivre (j’ai des douleurs en permanence) se rajoute une cystite interstitielle…

        J'aime

      2. la dernière fois que j’ai vu le docteur Bautrant et que je lui ai parlé de mon hypersensibilité de la vessie et de mon envie fréquente d’uriner il m’a examiné et il a indiqué dans son rapport « pas de gâchette vésicale » qu’est ce que ça veut dire par rapport à la vessie?

        J'aime

  8. Bonjour,

    NP depuis trois ans, j’ai depuis un examen gynécologique traumatique, une sensation de pesanteur, de poids, constante au niveau de l’anus et des grandes levres… est-ce que il peut s’agir d’une aggravation de la NP ? Cette sensation ne me quitte pas, et est très aggravée lorsque je suis assise…

    J’ai peur qu’il s’agisse de varices pelviennes. Il paraît que ce sont les mêmes symptômes. Mais je n’en ai pas ailleurs et je n’ai pas d’enfants… qu’en pensez vous ?

    Merci d’avance,

    Manon

    J'aime

  9. j’ai été diagnostiquée vestibulodynie depuis un an, c’est normal dans ce cas d’avoir une hypersensibilité de tout le périnée et des douleurs dans toute la vulve? je dois revoir mon spécialiste pour faire le point et envisager l’opération…

    J'aime

  10. Bonjour je me suis fait opéré dé lendometriose a 3 semaines. J’ai attrapé une infection urinaire à cause de la pose vésicale durant 3 jours et une sonde jj pose il y a un an. Le traitement Avec la fosfomycine n’a pas fonctionné donc on a commencé le traitement avec bactrim lundi et depuis mardi jai des douleurs au niveau de la fesse une sorte de brûlure et décharge. J’ai du mal à rester assise longtemps alors qu’avant je n’avait pas ce souci. J’ai vu dans la fiche du médicament que les effets secondaires de ce médicament est d’avoir une neuropathie. Je trouverais vraiment étrange que jai ces douleurs dans le nerf pudendal lors de la prise de ce médicament. Est-ce justifié? Ces douleurs partiront avec l’arrêt du traitement?

    J'aime

  11. J’ai été opérée il y a deux mois d’une vestibulite et toujours beaucoup de douleurs. J’imagine que c’est normal, mes cicatrices tirent beaucoup, je mets mucogyne tous les soirs, est ce que les gelules d’hydravea peuvent me soulager car j’ai evidemment la sensation de beaucoup de secheresse vulvaire. Qu’est ce qui pourrait me soulager d’autre?

    J'aime

    1. Bonjour, dans un autre de vos billets vous dites qu’hydravea améliore la tonicité des muscles de la vessie et evite les fuites urinaires, j’ai une vestibulite opérée et un syndrome de contracture des élévateurs ainsi que de l’anneau fibreux central du périnée, ces gelules seraient donc contre-indiquées dans mon cas si elles renforcent la tonicité ?

      J'aime

      1. la tonicité des parois pas la contractibilité marie aucun danger dans votre cas au contraire , une paroi saine et hydratée est moins douloureuse

        J'aime

  12. Bonjour, 3 mois après ma vestibulectomie j’ai toujours les petites lèvres extremement sensibles a tout contact même le plus infime.. est ce normal? Qu’est ce qui pourrait m’aider ?

    J'aime

    1. il faut revoir votre spécialiste marie votre névralgie vestibulaire n’est pas guérie et il vous faut des soins que seul lui pourra vous prescrire comme du lyrica ou du laroxyl ou du cymbalta bref des traitements pour les névralgies du vestibule que sur ordonnance de spécialiste

      J'aime

      1. D’accord merci, vous avez des patientes qui prennent du cymbalta? En sont elles contentes?Vous savez quels sont les effets secondaires? Merci

        J'aime

  13. Bonjour, j’ai des brulures vulvaires, aux grandes lèvres , au vestibule et des douleurs clitoridiennes, le laroxyl ne me fait pas d’effet et me cause beaucoup d’effets secondaires. Mon médecin me parle du cymbalta, est ce que c’est plus efficace que le laroxyl du coup? Merci pour votre réponse

    J'aime

      1. Mon specialiste me parle d’hypersensibilité pelvienne (j’ai été opérée de ma vestibulite il y a 4 mois) qu’est ce que c’est et comment ça se traite? On en guéri ?

        J'aime

      2. je ne suis pas spécialiste des douleurs pelviennes celine seul un professeur de gynécologie peut vous en parler et vous donner des pistes de traitements

        J'aime

  14. Je prends 5 gouttes de laroxyl pour vestibulite et hypersensibilité périnéale. Je dois passer au cymbalta, faut il faire un sevrage du laroxyl avant? Les douleurs et hypersensibilité clitoridiennes et vulve et les petites lèvres douloureuses sont elles liées à l’irritation du nerf qui reste encore (vestibulite opérée)?les petites levres encore un peu gonflées et les rougeurs de la vulve sont elles liées au nerf encore enflammé ?

    J'aime

  15. Je n’ai pas de démangeaisons et mes pertes sont normale et sans odeur particulière, mais même le vagin est douloureux, ca cause aussi des douleurs vaginales la nevralgie?ça ne peut pas être une mycose ou une infection? Le docteur Bautrant l’aurait vu si c’était le cas? (Les examens vaginaux sont impossibles dans mon cas)

    J'aime

  16. Bonjour Miss Frottis, je vous remercie, parce qu’il est rare de trouver une bonne définition de la Np et des syndromes associés, comme le syndrome myofascial. Il a fallu 5 ans pour qu’on pose ce diagnostic me concernant. La NP est au second plan, les troubles urinaires (envies permanentes qui donnent envie de mourir) sont le symptôme principal. En plus de la névralgie clunéale, j’ai un syndrome vésical douloureux, ce qui me semble « normal », puisque désormais, le NP est un des sous-types du SVD, la CI en est le 1er sous-type. Je suis sous gabapentine et valium, je vois la kiné pour relâcher un périnée hypertonique, je ne vois plus l’ostéopathe car il est trop loin de chez moi et, dans le contexte actuel, c’est difficile. J’ai un syndrome régional douloureux complexe et une hypersensibilisation centrale, entre autres, car, finalement la liste est longue dès que le périnée est touché. Je ne guérirai pas, et les idées noires s’enchainent. Mais je me bats. J’ai remarqué que le stress avait un impact considérable. Dès que je suis stressée, les envies deviennent encore plus pressantes, je dois me rendre aux toilettes toutes les 5 minutes.
    J’ai arrêté le THS, comme vous me l’aviez suggéré. Le gynécologue m’a néanmoins proposé de ne prendre que de la progestérone naturelle, mais après 3 jours, j’ai arrêté, j’avais encore plus envie d’uriner. J’ai passé une IRM et j’ai revu le gynécologue qui m’a expliqué qu’on voyait des follicules, donc, je ne suis pas ménopausée, ll pense que l’absence de règles est liée à ma dénutrition. Il m’a prescrit optimizette et je ne sais pas bien pourquoi (pour un meilleur équilibre hormonal), ni à quoi m’attendre, il parait que la progestérone non naturelle n’augmente pas les envies pressantes. Depuis quelque temps, mes douleurs augmentent, peut-être à cause d’une certaine sécheresse, je ne sais pas. Mais ce qui m’effraie surtout, c’est que, malgré l’hypertonicité de mon périnée, j’ai des fuites, petites mais comme ça m’angoisse beaucoup (j’imagine le pire quand je dois sortir de chez moi, les pires scenari me viennent à l’esprit). Pensez-vous que je puisse prendre hydravea, que ça pourrait m’aider ? j’endure les douleurs vésicales, j’essaie d’accepter avec les douleurs urétrales (les pires) mais si je me dis que je vais me faire pipi dessus, alors, là, je pense immédiatement à sauter d’une falaise.

    J'aime

    1. je ne peux pas répondre au sujet de ces fuites Seul un urologue après bilan pourrait vous dire d’où cela provient et que faire marie Dans la douleur nociplastique que ce soit NP ou Lyme ou fibromyalgie , il faut connaître les règles de base 1 une alimentation maison sans lactose peu de gluten très riche en aliments alcalins vous trouverez cette liste sur le net , pas de sucre bien sûr 2 des probiotiques pour renforcer la barrière intestinale contre les molécules pro inflammatoires qui pourraient la franchir 3 des omega 3 DHA « interupteurs  » de la douleur 4 gestion du stress par yoga ,sophro, cohérence cardiaque, méditation … 5 bon sommeil avec plantes plus ou moins mélatonine selon les cas 6 médecines alternatives : ostéopathie, reflexo , hypnose Pour vous il faut aussi hydrater le pelvis avec colpotrophine ovules en cure mensuelles de 10 . Je laisse au spécialiste ou à votre médecin traitant la prescription d’antalgiques des terminaisons nerveuses : cymbalta, laroxyl , lyrica . Les antidépresseurs ont une action directe sur la douleur névralgique et sont d’une très grande aide thérapeutique Il ne faut pas les craindre

      J'aime

  17. Bonjour miss frottis.
    Grâce à nos discussions anterieures, où je vous parlais de mon stress et de mes cystalgies sans microbes, j ai rebasculé du trophigil à la colpotrophine depuis une 15 aine de jours (auparavant, colpo pendant 4 ans puis 8 mois de trophigil puisque ménopausée)
    De nature très anxieuse, je viens de faire une grosse crise de contractures dans tout le corps, crise qui a du mal à passer (je soupconne un burn out/depression). J’ai notamment tous les muscles du bassin contractés ainsi que les muscles pelviens internes (je le sens à l’introduction de l ovule colpo).
    Or je dois ce matin faire un prelevement vaginal pour quelques pertes sans demangeaisons ni brulures.
    Je me demande si cet acte ne serait pas susceptible de me declancher une quelconque névralgie (j’ai eu les cystites sans germes, j’ai parfois l’aine qui brule., douleurs aux cuisses..)
    Qu’en pensez vous? Merci

    J'aime

    1. 1 je ne prescris JAMAIS JAMAIS de pv sur des pertes asymptomatiques Je traite par cicatridine c’est tout Je fais un pv quand ça brûle ou ça gratte ou ça brûle un tout petit peu à la miction valerie
      2 oui la pose du speculum va être difficile Demandez un pv par écouveillonnage du vagin c’est suffisant pour tout voir JAMAIS de speculum lors de contractures , cela les accentue

      J'aime

  18. Un grand merci miss frottis. Je ne pense pas être gênée par ces pertes mais uniquement par des sensations bizarres certainement dûes à une grosse contraction des muscles pelviens internes.
    Vous dites que pour les pertes sans symptome, vous traitez par cicatridine. Mais je vous avoue qu’étant en contracture depuis 3/4 semaines (je viens de decouvrir que c’était peut être du à un état depressif), j’ai très peur de quitter la colpo dont vous m’avez dit que cela détendait les muscles, par peur des nevralgies et particulierement de la NP (j’ai déjà eu à plusieurs reprises des cystalgies à urines claires et j’ai parfois des brulures aux aines)
    1 Que me conseilleriez vous?
    2 Vous parlez d’au moins 5 ans de colpo. Sachant que j’en ai pris pendant 3/4 ans, que l’on me l’a remplacé par trophigil pendant au moins 8/9 mois, et que j’ai repris colpo sur vos conseils il y a une dizaine de jours, à partir de quand je peux m’ estimer « protégée » ? je n’ose meme plus avoir des rapports avec mon mari

    J'aime

  19. Merci beaucoup miss frottis.
    Comme je vous l’ai dit, je suis en période de grosse contractures pelviennes en ce moment, dues au stress
    1 La protection de colpo contre les nevralgies est elle même efficace dans ce cas là?
    2 puis je me permettre , même dans ce contexte de grosses contractures, et alors que je n ai recommencé colpo que depuis une quinzaine de jours, de supprimer colpo le temps d’un traitement à la cicatridine (pour pertes vaginales sans symtomes), sans perdre cette protection?

    J'aime

  20. bonjour, j’ai été opérée il y a 5 mois d’une vestibulectomie et j’ai fait une irm du rachis lombo sacré à la fin de mes règles. il est inscrit « lame d’épanchement liquidien de Douglas », j’ai fait un prélèvement vaginal et pas d’infection, qu’est ce que cela veut dire? (merci pour votre réponse mon gynéco est en vacances et je suis inquiète car les douleurs vulve/périnée sont toujours présentes). je précise aussi que je ne suis pas enceinte, ni grossesse extra utérine (analyse faites aux urgences , aucune grossesse), sur la prise de sang qu’ils m’ont faite aucun symptomes d’infection non plus .

    J'aime

  21. Bonjour miss Frottis,
    Je souffre de nevralgie suite à une hysterectomie faite il y a 5 ans. Je n ai pas de decharges mais des douleurs dans le nombril au méat urinaires, dans les fesses, aux talons et sous les pieds..surtout à gauche….plus un peu partout.
    L ostheo que j ai vu hier m a conseille de prendre des complements alimentaires…mais lesquels?
    Je precise que j ai 55 ans et que même mes yeux comme ma peau et les cheveux sont tres secs…
    Merci par avance de me conseiller car je suis perdue devant tous ces produits proposes sur le net à des prix qqs fois exorbitants. Par ailleurs l alimentation peut elle jouée sur ce genre de pathogies?
    Derniere question, je ne suis plus allee faire un examen gyneco depuis 5 ans car j ai trop peur d avoir mal. Le gyneco que j avais m a dit kom mon medecin que c etait tres rare ce genre de pathologies. Que je n avais pas de chance.
    Mais je me bats ….
    Merci de vos conseils.

    J ai depuis qqs temps plus souvent envie d uriner.

    J'aime

    1. 1 alimentaion anti inflammatoire : aliments alcalins regardez sur le net ce que c’est plus beaucoup d’omega 3 et 0 produits laitiers et très peu de gluten
      2 déjà si vous prenez de bons omega comme hydromega ou elteans vous serez super question peau et bien améliorée question NP
      3 l’examen gynéco est inutile puisque on a retiré l’utérus SI on a laissé les ovaires une écho suspubienne tous les 3 ans pour les surveiller . J’ai plusieurs patientes avec NP post hystérectomie hélas ….

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s