INTRAROSA : un nouveau traitement local de la sécheresse vaginale

Ce produit ne sera pas remboursé mais sur prescription uniquement

Il est composé de Prastérone

Son excipient : adeps solidus ( pas de paraben , pas de dioxine de titane )

Posologie : un ovule tous les jours 28 jours par mois

Indications : atrophie vaginale post ménopausique

Surveillance : tous les 6 mois, évaluer le bénéfice et continuer la prescription si les bénéfices sont importants

Contre indications : les mêmes que pour Trophigil

CONCLUSION

il s’agit d’un nouveau médicament, il est comme en phase d’essai donc nous, Médecins, devons signaler tout effet indésirable de ce nouveau produit .

31 commentaires sur “INTRAROSA : un nouveau traitement local de la sécheresse vaginale

  1. il faut trouver un autre médecin nathalie ….Avez vous pensé au laser yag ? c’est une solution pratique , efficace, sans danger et résolvant le problème de façon définitive en trois séances . On peut consulter directement un spécialiste de cette application laser (on en trouve dans tous les services gynécos des grands CHU )

    J'aime

    1. Merci beaucoup de m’avoir répondu si vite.
      J’avais pensé à cette solution.
      Elle est certe,onéreuse mais semble efficace.
      Avez vous une adresse à me conseiller?
      J’habite en région parisienne .
      Nathalie

      J'aime

  2. Bonjour,
    Quel peuvent être les raisons d’une sécheresse vulvaire persistente depuis de nombreuses années ? Comme j’ai une insuffisance ovarienne précoce, les médecins cherchent tjs de ce côté là, mais je suis bien dosée, et augmenter le THS n’avait d’ailleurs pas apporté de changement sensible (j’étais même surdosée, avec saignements etc…). Je pense donc que ce n’est pas hormonal. Je fais très attention (pas de lavant agressif, pas trop de lavage, etc.), mais rien n’y fait. J’ai l’impression que les gels ou crèmes appliqués ne pénètrent même pas la muqueuse et reste à la surface, ce qui peut de plus irriter…. si vous pouvez me donner des pistes … merci !

    J'aime

    1. la piste à mon avis, vu l’insuffisance hormoanle précoce est celle de la maladie autoimmune qui vous prive de récepteurs à l’estradiol . Ce qui marche ce sont les crèmes hormonales locales comme gydrelle plus crème florgynelle sur la vulve ( huile de coco ) en vente libre plus hydroméga ou elteans deux gélules par jour non stop ( omega 3 7 ) en vente libre en pharmacie daria cocktail efficace ++++ au bout d’un mois

      J'aime

      1. Bonjour madame
        J’ai 56 ans et eu une hystérectomie.
        Mon taux de déjà est 4,2 ng/ml ou 14,6 nmo/L.
        1 hélico et 2 médecins refusent de me renseigner…
        J’ai fais le test sans ordonnance.Ceci car tout les traitements hormonaux que je prends depuis 5 ans,ne me font rien,sauf me faire grossir.
        Pouvez vous me dire si la prise de dhea me serais adaptée?
        Merci beaucoup .Nathalie

        J'aime

      2. Je souffre d’une très grande sécheresse intime .
        Pas de bouffées de chaleur.
        Mais douleurs articulaires,fatigué et sautes d humeurs

        J'aime

      3. achetez DHEA 50 mg sur le net et essayez un cp par jour pendant 3 mois ajoutez à la DHEA hydroméga 2 cp par jour en pharmacie ou alors fadiamone qui est un produit intéressant car il y a les cp le matin pour calmer l’irritabilité et la gélule le soir d’omega pour combattre la sécheresse nathalie . Je pense que la DHEA est faite pour vous et que vous vous trouverez mieux au bout de 3 mois . Si ce n’est pas le cas , arrêtez , c’est le corps qui parlera , pas les dosages sanguins

        J'aime

      4. Je vous remercie infiniment de votre réponse .Nous sommes si nombreuses à errer sans trouver de solutions.
        Votre site m est souvent d’un grand secours.
        J’essaie vos propositions et vous tiend au courant pour aider mes soeurs de souffrance!!!

        J'aime

  3. Bonjour Madame,
    J’ai 54 ans, je suis en phase de préménopause, des cycles tous les 3 ou 4 mois depuis un an et demi. Je souffre de vulvodynie depuis 5 à 6 ans, moment de l’entrée en préménopause. J’ai commencé à avoir des ennuis gynécologiques à ce moment là, alors que je n’avais jamais rien eu dans ma vie.J’ai eu un traitement Gydrelle pendant un an et demi, après une période chaotique de 3/4 ans, j’ai eu un petit répit. Toutefois, en fin d’année 2018, j’ai arrêté ce traitement car je ne le supportais plus. La crème me donnait des névralgies. On a cherché et j’ai enfin trouvé pourquoi mon cas s’aggravait après d’être calmé pendant un an et demi. Depuis je jongle entre des gels non hormonaux, de la crème cicatridine sur la vulve, ou encore Cold Cream. C’est certain j’ai perdu beaucoup en confort. D’ailleurs, j’attends des résultats en ce moment d’un PV au labo, je pense refaire une mycose. J’ai vu ce produit INTRAROSA et je me suis dit que j’allais être sauvée ! Que nenni ! Ma gynécologue ne veut pas me le prescrire pour le moment car je ne suis pas décrétée ménopausée, et que j’ai un lupus un peu en veille j’ai d’ailleurs arrêté le Plaquenil sur avis du spécialiste qui me suit). Je n’ai pas eu d’enfants. J’ai un utérus fibromateux et je fais des échographies tous les deux ans pour suivre les évolutions. Ma question : INTRAROSA est-il réservé uniquement aux femmes ménopausées ? Que puis-je éventuellement avancer comme argument à ma gynécologue pour tenter l’essai ? J’en ai un peu marre de galérer depuis toutes ces années. C’est assez stressant et en plus démoralisant. Merci pour votre retour.

    J'aime

    1. oui il est réservé aux femmes ménopausées laurence
      je vous conseille les omega comme Elteans à deux cp par jour , cela soigne bien les peaux et les muqueuses sèches . Peut être pourriez vous prendre RDV auprès du chef de service gynéco de votre CHU pour qu’il détermine les soins à donner comme le laser par exemple ?

      J'aime

  4. Bonjour
    Je vous suis depuis tellement d’années vous m’avez tellement aidée avec vos conseils j’apprécie toujours autant ! Déjà merci d’être là pour nous encore et toujours.

    Il y a 2 mois grosse inflammation de l’urètre vagin qui ressemblait à une infection urinaire = Monuril en première intention par mon médecin traitement prélèvement vaginal dans la foulée car de plus en plus mal présence ureaplasma urealyticum 10 000. Traitement par doxycycline 10 jours. Enfin soulagée plus aucune brûlure et j’ai dégonflée instantanément . Tout allez bien retour de mon chéri est reprise des rapports protégés (préservatif) car je ne prends plus de traitement hormaux (maladie de Behcet) plus j’étais tombée enceinte sous utshort 380. Cette méthode nous va bien depuis mon traumatisme au stérilet à 25 ans.
    Par contre depuis une semaine re brûlure je pense que ma flore a dû morfler suite au traitement je suis sèche et j’ai du mal pendant les rapports j’ai refais un prélèvement j’aurais les résultats demain.

    Je me lave au intima 0% avant j’avais myleuca qui m’allait bien depuis des années mais impossible de le retrouver à ma pharmacie elle m’a conseillé ça avec l’été et la mer intima
    Gel intime durex pas efficace une horreur le préservatif me faisait mal à chaque rapport ce qui a du m’irriter j’ai réussi à trouver le Monasens qui est franchement mieux mais qui est difficile à trouver selon les pharmacies.
    J’ai un peu peur du résultats demain j’ai une gêne depuis une semaine et j’ai des pertes sans odeurs quand je suis assise ou en fait dès que je porte des sous je me sens mal à l’aise que puisse-je faire pour la sécheresse je reprends du trophigil si le prélèvent reviens sans aucun germe ? Ou je peux tester ce nouveau produit ? Et que puis-je faire pour améliorer mon confort ? Je mets souvent des robes mais cela ne suffit visiblement pas j’ai recommencé Elteans depuis 3 jours 2 gélules matin et soir. Je suis vos conseils au mieux merci de votre réponse croisons les doigts pour demain

    J'aime

    1. prenez en non stop deux cp d’elteans, en pharmacie ou sur le net, c’est remarquable contre les brûlures intimes aude et la sécheresse vaginale aussi résultat en 15 jours
      monasens s’achète sur internet sinon avez vous testé mucogyne ?
      je vous dédéconseille intra rosa trop de brûlures en perspective pour vous et aucune indication chez la femme non ménopausée, on ne vous la prescrira pas

      J'aime

  5. Bonjour Miss, c est encore Eloise.
    J ai suivi vos.conseils. je mets du mucogyne depuis 4 jours.
    Comme mes douleurs vulvaires persistent surtout à l entrée du vagin, j ai réussi à avoir rv avec une sage femme (tous les médecins sont indisponibles). Bilan pas de mycose ou autre. Une sécheresse des muqueuses qui peut expliquer ces vives douleurs type brûlures. Elle m a dit de continuer le mucogyne et de me tourner vers un complément alimentaire pour aider.
    J ai vu que vous conseillez Eleteans, Est-ce adapté à mon cas où me conseillez vous autre chose?
    D après elle la fausse couche peut faire chuter les hormones et créer des carences en ostrogenes source de secheresse. Mais je dois voir avec mon gyneco dans ce cas.
    Elle m a dit que cela pouvait aussi être lié aux nerfs et de voir avec un osteopathe. Qu en pensez-vous?
    Bonne journée et merci pour vos conseils.
    Eloise

    J'aime

  6. Bonjour,
    Je souffre de sécheresse vaginale, avec des brûlures qui me donnent souvent à tort l impression d avoir une infection urinaire. J ai toujours envie d aller aux toilettes, j ai une sensation de brûlure après la miction, mais les ecbu reviennent stériles. Cela dure depuis plus d un mois.
    1. Est-ce la sécheresse vaginale qui cause ces envies incessantes d uriner? 2.Comment apaiser ma vessie qui me paraît très irritée?
    Pour la sécheresse, j utilise quotidiennement un lubrifiant, qui apaise, mais n est pas suffisant.
    3. Puis je essayer trophigil? J ai 40 ans.
    Merci
    Elisa

    J'aime

  7. Merci pour ces conseils. Je viens de lire votre article sur les omegas. Je vais en acheter
    Je ne pensais pas que la sécheresse vaginale pouvait être aussi douloureuse au quotidien, et je ne parle même pas des relations sexuelles, non envisageables avec ces douleurs. Je croise les doigts pour que ce traitement fonctionne!
    1 Que voulez-vous dire par hydratation? Car je bois déjà beaucoup. Hydrater les muqueuses?
    2 J essaierai l huile de coco. Je teste le gel Taido, conseillé par ma pharmacienne. Avez-vous eu des retours dessus? Je le trouve plus apaisant que mucogyne, qui parfois me semble accentuer les brûlures pendant l heure qui suit. Est-ce que je peux associer les deux?
    Je vous remercie!
    Elisa qui veut retrouver une vie normale!

    J'aime

  8. Bonjour

    Votre article m’a interpellé-
    Je souffre de sécheresse vaginale depuis un an cest survenue à la suite dune infection urinaire qui a été très longue a traiter à la suite de ça jai enchaîner les mycoses et inconfort gêne urinaire après des ovules d oestrogène je suis venue a bout des mycoses , plusieurs mois après j enchaîne les infections urinaires… jai fait un check-up qui montre une flore normal , mais une Lh élevée pourtant ma dernière échographie montre une grande réserve ovarienne . Dois je traiter la Lh élevée?
    Je suis opk depuis 7 ans mais apparemment les echographie récente ne montre plus de signe de ça.
    Lors d’examens pour la vessie on y a trouvé une inflammation fonc on ma fait une cystoscopie sous anesthésie générale pour chercher la cause…aucune cause trouvé juste une confirmation quil y a une inflammation de la vessie et de uretre … je suis sous furamag pdt 1 mois un cachet avt de dormir et une complément de cranberry vitamine C – Ma vessie est moins douloureuse mais 4 jours après le traitement je ressens des brûlures vaginale et au niveau de uretre je n’arrive pas bien à situer où…
    On ma fait prendre un cachet de fljconazol avt le traitement –
    Ma gyneco m’avait prescrit gydrelle pour 12 mois mais je ne le met plus jai l’impression d’avoir encore plus de forte douleur de brulure quand je le met… donc j’utilise mucogyne pour avoir des rapports et je m’en injecte après rapport mais je me retrouve aujourdhui après les rapports à avoir des btulures et une douleur vaginale qui va jusqu’à la vessie..je ne sais pas si ça me fait ça car jai l’inflammation.
    Le check-up a été fait en russie dans un des meilleures hopitale-
    Jai aussi insister que souvent les brulures ou douleurs s’accentue après que je sois aller à la selles..
    Pensez vous que tout ce doit lié à la secheresse inexpliqué ?
    Que puis je prendre? Je vous avoue que je suis désespérer…
    On ma demander si j’avais déjà eu une inflammation gu vagin ou des ovaires ce qui pourrait expliquer celle de la vessie mais a ma connaissance non ..
    Jai aussi impression que le mucogyne accentue les brulures

    Merci d’avance pour votre réponse

    J'aime

    1. vous avez hélas une névralgie vaginovésicale que seul un spécialiste de la névralgie pudendale saura traiter LH élevé chez une OPK c’est normal Seuls les ovules colpotrophine améliorent les NP jamais les autres produits mais à utiliser après une cure de polygynax . Votre cas est bénin mais trop complexe pour être débrouillé par internet . Les chefs de service gynéco des CHU savent traiter les névralgies vésicales , prenez RDV JENNIFER

      J'aime

  9. Bonjour miss frottis,

    J’ai des violentes douleurs lors des rapports sexuels profonds, savez vous à quoi est-ce due?
    Mon frottis était normal mais il montrait une zone de remaniement, est ce lié ?
    Que dois je faire svp je m’inquiète j’ai 24 ans.

    J'aime

      1. Bonjour miss frottis,

        Merci pour votre réponse. J’ai consulté ma gynécologue. Elle m’a prescrit une échographie pelvienne pour la dyspareunie profonde, et a écrit sur l’ordonnance : « adenomyose ? »
        -pourriez vous me dire ce que ce terme veut dire svp ?
        -Est ce que l’échographie permettra de déceler ce que j’ai ?
        Merci d’avance docteur

        J'aime

      2. 1 adénomyose = endométriose profonde = caillots de sang dans le muscle utérin C’est mon diagnostic à moi aussi
        2 l’adénomyose se voit très bien à l’écho berthie
        3 il n’existe pas beaucoup de traitements hélas hormis le retrait de l’utérus ou de la phytothérapie en attendant la ménopause qui règle le problème . Vous en discuterez avec votre gynécologue , les traitements hormonaux sont très decevants ne permettant pas de supprimer toutes les douleurs et ayant bon nombre d’effets secondaires .

        J'aime

  10. Merci beaucoup docteur pour vos éclaircissements, c’est grâce a vous que j’ai osé consulter pour mes douleurs!
    Désolée pour toutes mes questions, ce sont mes dernières.
    Quelle est la phytothérapie recommandée svp ?
    Est-ce que je pourrais avoir un enfant, j’ai 24 ans, j’aimerais en avoir un dans 1 ou 2 ans ?
    Merci d’avance.

    J'aime

    1. Seul un naturopathe pourra vous conseiller au mieux berthie et bien sûr que vous aurez un enfant , vous êtes jeune donc avec des ovaires de grande qualité . L’adénomyose ne rend pas stérile , seule l’endométriose externe peut parfois rendre inféconde mais cela se soigne très bien ….si vous en aviez mais ce n’est pas le cas

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s