Les bienfaits des omegas

Il y a dix ans, je revois une fidèle patiente : son examen est parfait, elle , qui était habituée aux vaginites à répétition, a un vagin propre exempt de gardnerella et de candida et , en plus, tout à fait souple et hydraté alors qu’elle démarre une ménopause et a refusé tout traitement hormonal même local. Je l’interroge : a t- elle changé son savon, son mode de vie, ses vêtements ? Non, rien de tout cela, elle prend des omegas per os depuis un an .

Ce sont mes patientes , utilisatrices d’omega , qui m’ont démontré les bienfaits d’une prise continue de ces produits naturels .

Il y a 5 ans, je reçois une fidèle patiente et là, miracle, son examen ne révèle plus aucune sécheresse vaginale . Je lui demande si elle a pris des crèmes vaginales . Non, elle ne prend rien sauf un traitement prescrit par son ophtalmo pour sa DMLA . Je regarde la composition de ce produit en vente libre et je comprends : il est bourré d’oméga !

Depuis 5 à 7 ans, je vois de plus en plus de patientes utilisant des omegas achetés par elles mêmes et franchement, les examens gynécologiques sont parfaits . Je me décide alors d’en prescrire pour mes patientes jeunes ou moins jeunes en sachant que l’on peut en donner aux nourrissons et aux femmes enceintes . Bien sûr , je ne choisis que des produits français, de très bons laboratoires qui ne produisent que des compléments alimentaires exempts de tout additif dangereux ! Ces produits sont en vente libre en pharmacie mais aussi sur Internet où ils sont moins chers et certifiés conformes car délivrés par des para pharmacies françaises sécurisées.

INDICATIONS

VAGIN : assurent la souplesse et l’hydratation vaginale mais aussi la défense immunitaire locale . Sous omégas , les vaginites sont rares, le vagin sait se défendre des agressions de tous les jours , les mauvaises odeurs s’atténuent, la vie sexuelle est meilleure .

VULVE : assurent sa souplesse et son épaisseur . Il n’y a plus de brûlures lors du port de pantalons trop serrés, ou de station assise prolongée. La peau est saine. C’est un très bon produit d’appoint pour soulager la névralgie pudendale.

VESSIE : assurent l’hydratation interne des parois vésicales et urétrales. Il n’y a plus de brûlures mictionnelles , beaucoup moins de fuites urinaires car les sphincters sont plus toniques . C’est un complément indispensable du cranberry pour les femmes sujettes aux cystites à répétition. Idem pour celles qui ont des cystalgies à urines claires qui sont en fait, une forme accessoire de la névralgie pudendale.

PEAU : incontestablement , la peau est moins sèche . Il faut compter un mois de traitement pour voir les premiers effets : finie la peau de serpent, finies les écailles sur les talons, finie la corvée de devoir se passer du lait corporel en quantité ! Désormais , juste une couche de lait corporel et on a une peau douce comme une peau de pêche.

ECZEMA : traitement efficace pour diminuer les poussées d’eczéma

PSORIASIS: très conseillé en traitement de fond du psoriasis, il limite les lésions voire les fait disparaître

YEUX : tous les ophtalmos conseillent les omegas dans les soins oculaires . Ils favorisent le sébum des glandes autour de l’œil, indispensable à la bonne santé de la cornée . Les yeux piquent moins .

BOUCHE : les omegas diminuent la sécheresse buccale

CHEVEUX : améliorent le cuir chevelu , les pellicules disparaissent . Le cheveu pousse mieux .

CONCLUSION

Vous ne risquez rien d’utiliser les omegas per os car, même en utilisant des omegas dans votre alimentation, cela ne suffit pas . Voici mes marques fétiches ….mais il y en a d’autres . Celles que je vous donne sont garanties extra purifiées. Il n’y a aucun effet désagréable pour l’estomac ou le colon.

Hydravea de chez Nutrixeal : deux à 3 par jour , à base d’extraits de pépins de cassis , que sur Internet

Hydromega de chez Carrare : deux à 3 par jour , à base d’huile d’argousier , 26 euros par mois en pharmacie ou sur le net

Elteans de chez Jaldess: deux à 3 par jour , à base d’huile de poissons des mers froides, 20 euros par mois en pharmacie ou sur le net

207 commentaires sur “Les bienfaits des omegas

  1. Bonjour voilà j’ai une douleur en allant uriner mais j’ai quelques démangeaison avec, es ce plutôt une cystite ou mycose, j’ai rendez que dans une semaine et c’est dure de rester comme sa et d’avoir mal
    Merci a vous

    J'aime

    1. demandez à votre médecin une ordonnance pour un examen d’urines et un pv lulu Buvez beaucoup d’eau et lavez vous à l’eau bicarbonatée c’est contre les démangeaisons

      J'aime

      1. Bonjour je reviens vers vous car j’ai eu mes résultats d’analyse d’urine et c’est mentionné leucocytes 90000/ml, hematies 17000/ml, quelque cellules epitheliale, quelque cristaux d’oxalate de calcium, absence de cylindres. Conclusion leucocytes sans bacteriuries significatives.
        L’analyse es t’elle bonne ?
        Merci d’avance

        J'aime

  2. D’accord mon médecin veux quand même me prescrire logiflox comme sa me brule tjrs quand j’urine, je ne sais pas si c’est bon alors vu l’analyse d’urine?

    J'aime

  3. Bonjour Miss Frottis. Je dois effectuer un dosage oestro/prog/ tsh entre le 2eme et 5eme jour du cycle. Mes regles semblent arriver (pertes marrons faible depuis hier). Je ne voudrais pas fausser les résultats. Dois-je faire la prise de sang demain samedi ou lundi ? Ou ca ne change rien? Merci

    J'aime

  4. Bonsoir .j’ai 36 ans et depuis mes 30 ans et avant ma derniere grossesse mes regles sont devenu abondantes ..Mon gyneco be trouve rien a part un kyste ovarien .mais selon elle est pa vraiment la cause de mon prob..et depuis quelques mois j’ai aussi une sensation de douleurs ou de picotement sur mes seins et mes cycles sont passés de 30 jours et plus à 26 ,25..je ne sais quoi faire ..une amie à moi m’a parlé de signes de menopause??que pensez vous? Et merci beaucoup

    J'aime

      1. Merci c vraiment gentil de m’avoir repondu..que dois j alors prendre pour remedier à ça .sachant que nous essaions d’avoir un 3eme bb .mais ça ne marche pas !

        J'aime

      2. hélas laila il n’y a pas de traitement en vente libre Vous devez voir un gynécologue spécialisé dans le traitement des femmes souhaitant avoir un bébé mais qui n’y arrivent pas

        J'aime

  5. bonjour oui oui je comprends..je veux dire est ce que mon prob a une solution. mon médecin m’a prescrit colprone er après avoir eu des pertes de sang tout le temps .elle a changé pour duphaston ( du 16 au 25eme jour du cycle)..mais qui a pas vraiment diminuer mes symptômes . devrez je lui demandé de me donner un autre traitement ?.je vous remercie pour le temps que vous m’avez consacré pour répondre

    J'aime

    1. voyez avec votre médecin laifa Moi je ne donne pas de médicaments dans les phases lutéales courtes avec désir d’enfant , j’envoie en service PMA pour un traitement de fertilité que seul le spécialiste de PMA a l’autorisation de prescrire

      J'aime

  6. Bonjour
    J ‘ai 53 and, lors de mon dernier frottis, on a décelé un col avec fond inflammatoire et mycose.
    Or je n ai aucun écoulement, probablement donc mycose asymptomatique.
    Par contre etant ménopausée, je resssens effectivement un peu de sécheresse, un peu de tiraillement dans le vagin.
    J ai antécédent de k du sein donc aucune hormone.
    Ma question : pour le gynéco aucun problème la dedans, d ailleurs il ne m en a pas du tout parlé (pour lui si aucun signe de sa part lors des résultats c est que c est bon).
    Mais je reste perplexe à l idée de laisser traîner une mycose asymptomatique sur fond inflammatoire !!!
    Comment peut on y remédier ?

    J'aime

  7. Bonsoir Miss Frottis,
    J’ai besoin d’un conseil ou de réponses à quelques questions.
    1) Je saigne après chaque rapport sexuel protégé, et ma vulve reste enflée, très rouge et douloureuse pendant plusieurs jours. A quoi cela peut être du ? Ayant la vulve et le vagin très sensibles, existe-t-il des solutions pour soulager cela ?
    2) Après un rapport protégé AVEC préservatif, j’ai des pertes qui sont normales mais une odeur très particulière, plutôt forte et un peu désagréable (mais pas d’autre signe de vaginose). Cela n’arrive pas tout le temps. Pourtant, aucune sensation de pertes anormales, pas très abondantes, inodores hors rapport, et de couleur normale. Est-ce normal ou est-ce signe d’une infection ? De quoi cela peut-il provenir ?
    Pour info, je souffre de vuvlodynie depuis plusieurs années mais aucune solution n’a été trouvée.
    Je vous remercie beaucoup.

    J'aime

    1. 1 je ne sais pas ne pouvant vous examiner
      2 ce n’est pas une infection juste une irritation
      3 la vulvodynie c’est un état pas un diagnostic de pathologie Vulvodynie veut dire douleur de la vulve . Les causes sont le lichen, la dermite, la dystrophie vulvaire, la névralgie liée à une endométriose située bien plus haut que la vulve, à une né vralgie liée au port de pantalons trop serrés, à une névralgie liée à une contraception inadapté et des douleurs post traumatiques après viol ou inceste alicepp . Le fait que vous saignez après chaque rapport m’oriente vers une endométriose non encore découverte : des caillots de sang se logent dans le col et cela le fait saigner à chaque rapport . La vulve enflée m’oriente vers la dystrophie vulvaire . J’ai donc deux diagnostics possibles en tête et chacun a son traitement spécifique ….Seul un professeur gynécologue en CHU pourra faire le diagnostic exact de vos ennuis et donc prescire le bon traitement

      J'aime

      1. Je vous remercie pour votre réponse complète.
        Donc l’irritation peut engendrer des odeurs désagréables après rapports ?
        Je vous remercie, j’en suis à plus d’une dizaine de gynécologues et spécialistes depuis 5 ans mais le problème n’a pas été réglé.
        Très bonne journée et encore merci

        J'aime

  8. Bonjour Docteur!
    Je prends Elteans depuis quelques jours. Dois-je arrêter les gouttes Zymad D que je prenais quotidiennement jusque là ? (7 gouttes)

    J'aime

  9. Bonjour Docteur.
    J’ai 48 ans et je commence à souffrir de sécheresse vaginale et de douleurs pendant les rapports. J’ai des antécédants de vestibulite. Que me conseillez-vous comme traitements locaux et per os? J’ai des antécédants familiaux de cancer du sein, je préfère donc si possible éviter les hormones. Merci beaucoup.

    J'aime

  10. Bonjour, je pose ma question ici

    En mars, j’ai eu une vaginose qui a eu du mal à guérir, j’avais encore des démangeaisons 1 mois et demi après le traitement et la sage femme m’a prescrit Mucogyne pour repulper le tout d’après ses termes car avec le traitement de la vaginose, ça a aminci les parois.

    J’ai commencé à avoir des démangeaisons du côté gauche d’une paroi vaginale fin juin. Et je pensais à une mycose, je prends un traitement anti-fongique à la pharmacie.

    Une semaine après, c’est toujours pareil, pour voir un gyneco, c’est un an et demi d’attente chez moi, mais on a on a des urgences gynéco avec des internes en gynecologie. Je m’y rends donc, l’iinterne me fait un prélèvement et me represcrit un traitement anti fongique car il pense que c’est une mycose récalcitrante.

    Il me dit que si ça va pas, je dois revenir. Le prélèvement je le reçois 2 jours après, il est négatif.

    Une semaine après, c’est toujours pareil, il me donne un traitement pour l’herpès, le prélèvement herpès revient négatif 2 jours après. J’arrête le traitement.

    Il me dit que si je reviens, il me donnera un traitement par cachets pour une mycose.

    Lors de mon renouvellement de médicaments, j’en parle à mon doc traitant qui me donne du Gynophilus, ce sont des capsules de probiotiques à mettre localement deux fois par jour.

    Ça gratte moins mais jeudi de la semaine dernière, je sens que ça brûle ect.

    Pour mettre la capsule, faut l’humidifier ou la mettre avec du lubrifiant, je me sers du Mucogyne qu’on m’a donné en mars et là, ça empire mes brûlures.

    J’ai passe deux jours à pleurer et à ne rien manger tellement ça brûlait.

    Samedi matin, je retourne aux urgences gyneco, cette fois-ci, l’interne, c’est une dame. Elle me demande ce que j’ai comme contraception, je lui dis que c’est l’implant et je lui explique tout depuis le début.

    Pour elle, mes brûlures sont en fait de la sécheresse vaginale sûrement du à l’implant. Un implant, c’est 100% de projesterone de ce qu’elle m’en a expliqué et en gros, je manque d’œstrogènes.

    Donc là, j’ai des ovules d’oestrogene à mettre un soir sur deux… Le problème, c’est que le jour ou je mets pas l’ovule, je suis très sèche et ça me gêne et j’ai toujours cette irritation, personne ne sait d’ou elle vient, je dois également voir un dermato pour un souci de kystes sebacees sur la grande lèvre.

    J’enlève mon implant mardi prochain.

    Qu’en pensez vous?

    Cordialement.

    J'aime

    1. que votre gynéco femme a raison deborah vos muqueuses sont très séches Heureusement tout va cicatriser au retrait de l’implant Tentez trois cycles naturels avant de reprendre une contraception Vous pouvez prendre Elteans ce sont des omega 3 anti sécheresse deux cp per os tous les jours cela vous aidera à guérir

      J'aime

      1. Merci beaucoup.

        Mon prélèvement a révélé quelques colonies d’escherichia coli. Que faut-il faire dans ce cas là ?

        Bonne journée à vous.

        J'aime

      2. Merci pour votre retour.

        J’ai appelé l’interne en gyneco mais pour lui, ce n’est pas nécessaire de me donner un traitement car pas d’infection. Pour les brûlures, il m’a dit de continuer un jour sur deux pour Colpotrophine.

        Autre question: J’ai une démangeaison côté gauche à l’intérieur du vagin ou vers l’intérieur de la petite lèvre. Ils m’ont dit que j’étais irritée.

        On m’a donné Monazol et une crème pour l’herpès mais cela ne part pas. Que puis je faire ? Ça brûle et ça gratte en même temps par moments.

        J’ai commencé une cure d’ultra levure pour les intestins.

        J'aime

      3. vous avez une névralgie pudendale gauche deborah qui s’aggravera si vous mettez des ovules décapants antifungiques Ce n’est pas une mycose mais une branche du nerf pudendal coincée à gauche Seul un spécilaiste de la NP trouvé sur pudendal site pourra vous faire le diagnostic de certitude Il n’y a pas de traitement hors colpotrophine , omegas 3 comme hydravea de chez nutrixeal et ne pas rester assise plus de 10 minutes, ne pas porter de vêtement serrés

        J'aime

      4. Dans mon métier, c’est compliqué de rester debout, je suis en formation pour être secrétaire médicale.

        J’ai dit aux internes que ce n’était pas une mycose mais ils ne me croient pas…

        La névralgie peut s’en aller avec le retrait de l’implant ?

        J'aime

      5. oui c’est bien possible que cet implant assèche vos gaines nerveuses deborah Si on peut se lever de son bureau pour faire quelques pas avant de se rasseoir ne serait ce que pour chercher le courrier , apporter un document , chercher un stylo … Apportez un coussin à billes pour votre chaise, il ne faut pas que la vulve soit à plat sur la chaise

        J'aime

      6. Des patientes viennent d’Espagne et de toute l’Europe consulter le Dr Bautrant à Aix deborah De toutes façons vous n’avez pas besoin de lui, le diangostic a été fait et le Laroxyl anti névralgique a été proposé On ne peut rien faire de mieux

        J'aime

      7. J’ai eu Laroxyl pour une double hernie discale bilatérale comprimant L4 L5, pas pour la névralgie. Je ne savais même pas que j’avais ça.

        J'aime

      8. mais une hernie entraîne une névralgie par compression du nerf ( sciatique ici , pas pudendal mais c’est le même traitement antalgique ) deborah Toute névralgie est soulagée par quelques gouttes de Laroxyl qu’on prescrit quand elle est handicapante Quand elle est intermittente , on ne prescrit pas de Laroxyl , on attend que ça passe

        J'aime

      9. J’ai pris du Laroxyl 6 gouttes tous les soirs de février à début juillet. J’ai arrêté début juillet, pensez vous que l’arrêt du Laroxyl a pu révélé la névralgie ? Je n’avais rien avant de l’arrêter… Je porte que du coton, rien de serré, et même allongée ça brûle.

        Je pense commencer une cure d’Elteans.

        J'aime

      10. alors tout s’explique deborah J’avais vu juste , vous avez une névralgie Hélas cela ne guérit pas vite Il faut souvent prendre Laroxyl pendant des années et des années si on veut être soulagée tous les jours

        J'aime

  11. Bonjour Madame,
    Ménopausée depuis 10 ans, j’ai eu un cancer du sein en 2019 avec une chimiothérapie terminée en avril 2020 puis une ovariectomie prophylactique en février 2021. A la ménopause, j’ai souffert d’un cycle de cystites récidivantes, infectieuses et aussi à urines claires avec d’importantes cystalgies. Cela a été résolu avec un traitement local et Serelys.
    Depuis mai, tout recommence (+ sueurs nocturnes), j’ai l’impression de vivre une deuxième ménopause. Cela a d’importantes répercussions psychologiques au moment où je commençais à aller mieux.
    Par téléphone, ma gynécologue me recommande d’augmenter la fréquence du traitement local et de prendre Femmannose. Auriez-vous un conseil supplémentaire ?
    Merci d’avance.

    J'aime

    1. oui prenez aussi Hydravea de chez Nutrixeal deux par jour des omegas 3 végétaux de très grande qualité qui vont vous aider à diminuer la sécheresse des muqueuses 2 par jour non stop et acupuncture pour les bouffées valérie

      J'aime

  12. Bonjour docteur, j’ai 25 ans, avant-hier j’ai fait une colposcopie et biopsie du col de l’utérus, suite à un frottis ASCUS avec hpv positif 35,39,68. On m’a découvert une petite lésion, je suis dans l’attente des résultats de la biopsie. J’ai eu extrêmement mal, je ne veux plus jamais refaire de biopsie. Actuellement j’ai encore des pertes de sang et des douleurs. On m’a donné deux canules de palomacare pour cicatriser. Je suis allée à la pharmacie pour en acheter d’autres mais il n’ y en avait pas.
    – J’ai donc acheté mucogyne ovules à la place , savez-vous si c’est comparable à palomacare svp ?
    -combien de temps dois-je prendre mucogyne ?
    – y a t’il un autre produit plus efficace pour cicatriser le col de l’utérus ?
    -En ce concerne la lésion, on m’a conseillé de prendre colpofix, savez vous quand est ce que je peux le commencer ? (Dois je le commencer directement après mucogyne ?)
    -J’ai vu qu’il existait également papilocare, lequel est plus adapté dans mon cas entre papilocare et colpofix ?
    -enfin pensez-vous que la lésion puisse être cancéreuse ? Je ne comprends pas j’ai demandé à ma gynécologue si elle avait vu une verrue elle m’a dit que non, c’était une zone qui ne s’est pas coloré au lugol, de plus cette zone saignait 😦
    Merci beaucoup docteur (PS veuillez m’excuser pour les doublons)

    J'aime

  13. Bonjour 👋

    J’ai une sensation de fourmillements/chatouillement/compression au niveau du sexe et du clitoris depuis mi juillet qui a commencé 1 semaine après des brûlures vaginales ainsi qu’une gêne à l’anus côté gauche et des douleurs type brûlures dans les fesses. Mon gynécologue me dit que c’est peut être le syndrome d’excitation génitale persistante mais il n’en est pas sûr.

    Il a écarté une névralgie et une vulvodynie.

    Qu’en pensez vous ? Suivant comment je suis assise, la sensation s’accentue.

    J’ai toujours des brûlures vaginales après arrêt du colpotrophine que j’ai eu durant 20 jours.

    Ma sage femme m’a donné trophigil en capsules (2 par jour), cicatridine en creme et ergyphilus intima en probiotiques, une fois tout cela fini, j’ai 10 jours de cicatridine en ovules.

    Si le traitement ne marche pas, on enleve l’implant, elle pense que ça fait peut être trop d’hormones.

    Comme je suis en obésité (132 kilos) , elle m’a dit qu’on mettrait plutôt un stérilet. Sinon, côte pilule, il faudrait que je prenne une progestative, donc même problème qu’avec l’implant.

    J'aime

    1. tentez le retrait de l’implant puis la pose d’un DIU cuivre ou les préservatifs le temps de voir ce qui se passe cirilla Ne pouvant vous examiner je ne peux vous dire ce qui vous arrive Je suis étonnée qu’une névralgie ait été éliminée car ce que vous me décrivez y ressemble beaucoup Aucune sécheresse ne donne ce genre de douleur qui change selon les positions Il doit y avoir un nerf coincé quelque part Vous avez une vulvodynie et elle vient d’un nerf qui irrigue le clitoris , la vulve et l’anus et la fesse gauche Bien sûr il ne faut plus porter aucun pantalon pour ne pas blesser encore plus le nerf Ergyphillus per os oui mais jamais de probiotiques vaginaux quand ça brûle, jamais Cicatridine ne fait pas de mal mais je ne sais si ce sera suffisant pour traiter un nerf abîmé

      J'aime

      1. Je porte des pantalons de pyjama très large donc peu de frottements chez moi. Si je porte des jupes ou robes, les collants ne vont il pas frotter comme les pantalons ?

        À l’examen, quand mon gyneco a touché la vulve, je n’avais pas de douleurs et je n’ai pas de douleurs pendant les rapports.

        Ma sage femme ne voit rien de particulier à l’examen clinique à part que je suis rouge feu.

        Que pensez vous de son traitement ? J’ai également eu des prélèvements pour des pertes jaunâtres, on attend les résultats.

        Par contre, j’ai eu très mal lors des prélèvements, ça ne m’était jamais arrivé jusque là.

        Je prenais Du Laroxyl jusque mi juin et jamais eu de soucis. Depuis que je l’ai arrêté, ça s’enchaîne. Je le prenais pour des fourmillements d’une hernie discale bilatérale L4 L5. Très efficace mais Laroxyl me fait dormir, j’ai gabapentine à la place.

        Ma SF je lui ai parlé de ces douleurs, elle m’a demandé si j’ai eu une écho, j’ai dit non. Quelle écho faut il faire ?

        J'aime

      2. On ne porte pas de collants , c’est contre productif On ne doit pas porter de pyjama la nuit mais une chemise de nuit longue Il faut que votre vulve respire ++++ pour se réparer On met des bas ou de grandes chuassettes . Le Laroxyl est LE traitement des névralgies , normal que vous ayez mal après son arrêt puisque vous avez bien une névralgie Seul un médecin gynécologue diplômé dans un grand hôpital pourra vous trouver votre traitement , sauf si votre généraliste s’y connait en antalgiques anti névralgies . Votre SF ne peut pas s’occuper de vous, votre problème échappe à ce qu’elle a l’autorisation de faire . Une écho ne voit rien ; regardez sur pudendal site le nom d’un spécialiste des névralgie La vulvodynie dont vous souffrez est une forme de névralgie . Le spécialiste vous fera passer IRM et doppler pour savoir où le nerf est blessé Sans l’aide du spécialiste on ne peut rien faire de bien . Vous êtes rouge feu car vous avez une dystrophie vulvaire qui fait partie de la névralgie La zone est mal irriguée et la peau devient brûlante et fragile mais ça se passe à l’intérieur donc tous les traitements externes sont inutiles L’ostéopathie fait bien mais il faut traiter le nerf abîmé et çà, seul un gynécologue dans un grand centre peut le faire

        J'aime

      3. En hiver avec des bas, je vais avoir froid, on a des températures assez basses. Et des pantalons très larges ça n’irait pas ?

        Avec les ovules, je mets une culotte car trophigil coule mais je dors sans culotte habituellement.

        Il n’y a pas de spécialistes dans ma région (Champagne-Ardenne), mon médecin traitant est également ostéopathe. Le gynécologue a écarté la vulvodynie car pas douloureuse au toucher.

        J'aime

      4. 1 oui
        2 ça n’arrange pas votre dystrophie vulvaire la culotte et les pertes de trophigil
        3 mais si il existe un spécialiste des névralgies ( ou douleurs vulvaires ) au service gynéco de votre CHU cirilla

        J'aime

      5. Ils ne donnent des rdv qu’avec notre gyneco habituel. J’habite à Charleville-Mézières et c’est compliqué de voir son propre praticien.

        Le traitement que la SF m’a donné ne sert pas alors ?

        J'aime

      6. J’attends également les résultats d’un prélèvement pour une éventuelle infection.

        Je peux mettre Trophigil et dormir sans protection/culottes ? Ça ne va pas trop couler ? Ça vaut toujours le coup d’essayer.

        J'aime

      7. Mon médecin traitant m’a prescrit une IRM pour voir si il n’y a pas une névralgie pupendale.

        Prélèvement vaginal négatif.

        J'aime

      8. ça ne se voit pas sur l’IRM cirilla mais sur des dopplers des branches du nerf pudendal , examen qui ne se pratique que chez le Dr Bautrand à Aix

        J'aime

      9. oui mais une IRM interprétée par ses soins et faite dans le centre de radiologie qu’il recommande surtout pour éliminer une endométriose , une des causes de névralgies

        J'aime

  14. Bonjour docteur, j’ai 25 ans, je vous recontacte pour avoir des informations concernant la durée du traitement colpofix. J’ai fait la biopsie cette semaine, j’attends un mois pour commencer le traitement. J’ai lu qu’il fallait le prendre durant 3 mois. Je trouve cela étonnant car papilocare se prend sur 6 mois, ainsi mes questions sont les suivantes :
    -Est-il possible de prendre colpofix durant 6 mois ?
    -Si cela n’est pas possible, est-ce qu’il sera possible de faire 3 mois de papilocare après avoir fait 3 mois de colpofix ?
    -Qu’est ce qui est mieux selon vous ? prendre colpofix durant 6 mois ou bien faire 3 mois de colpofix puis 3 mois de papilocare ?
    Désolée pour toutes mes questions, je suis un peu perdue.
    En vous remerciant. Bonne journée.

    J'aime

  15. Bonjour que me conseillez vous pour une sècheresse intime ? En gélule ou ovule
    A cause de cette sècheresse après les rapports je suis très irriter

    J'aime

    1. 1 elteans cp deux par jour non stop
      2 en association avec ovules, gels, crèmes à l’acide hyaluronique à mettre en local le plus souvent possible la pharmacienne vous conseillera lyloo

      J'aime

  16. Daccord je vais voir pour elteans en pharmacie ou sur le net
    Quesque vous pensez de omegabianne es t’il aussi bon ? Geliofil est bon aussi pour la sècheresse ?
    La pharmacienne m’a juste conseillé un produit pour me laver mais ce n’est pas du tout assez

    J'aime

      1. D’accord que puis utiliser comme ovule alors ? Je pensais que les produits comme geliofil ou gynophilus aidais pour la secheresse car je ne supporte pas les ovule cicatridine elle me brule

        J'aime

      2. Daccord et trophigil par hasard j’en ai eu il y a quelque annee après un antibio ?
        Donc je doit prendre juste elteans ou omegabianne et c’est tout ?
        Desole il existe tellement de produits que je suis perdu

        J'aime

      3. trophigil est un super produit mais il se peut que le vagin ne le tolère pas lyloo J’ai prescrit hydravea de chez Nutrixeal à une patiente qui avait le vagin qui brûlait : deux cp par jour Elle était guérie au bout de 20 jours sans utiliser une seule crème ni ovule Ce peut être aussi une solution pour vous lyloo

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s