VAGINITES : les antibiotiques ne sont pas utiles . Partie 1 : la vaginite a candida .

Ils sont même grandement néfastes car ils tuent immanquablement notre bon bacille de Doderlein et il faut alors des semaines et des semaines avant de retrouver une flore de bonne qualité .

Ils sont néfastes car , utilisés bien trop largement, ils induisent des résistances . Un beau jour , vous ne pourrez plus vous soigner d’une maladie potentiellement mortelle car plus aucun traitement antibiotique ne fonctionnera . Voulez vous compromettre votre avenir en traitant par antibiotiques une affection non mortelle que nos grands mères savaient soigner sans l’aide d’un médecin ?

Ils sont dangereux car ils peuvent donner des effets secondaires parfois très graves .

Aussi faut -il les réserver aux infections dangereuses pour vous même comme la syphilis, le gonocoque, le chlamydiae ou dangereuses en cours de grossesse comme le gardnerella que l’on doit soigner par antibiotiques uniquement pendant une grossesse ou au cours de l’accouchement comme le streptocoque B qui ne se traite par antibiotique que lorsque la poche des eaux est rompue.

Bien sûr il faut traiter par antibiotiques les infections gynécologiques profondes comme les endométrites ( infection de la muqueuse interne de l’utérus ) , les salpingites, car une infection profonde non soignée peut donner des séquelles douloureuses, une stérilité voire une péritonite mais là, je parle de vaginite , une infection toujours bénigne du vagin qui est un organe superficiel . Le plus souvent, la vaginite n’est pas une vraie infection mais juste la colonisation du vagin par des germes venant de nos propres intestins qui se sont mis là parce que notre système digestif ne fonctionne pas bien ou parce que notre nourriture n’est pas vraiment bien adaptée ou parce que notre bacille de défense a disparu , tué par des savons agressifs, des sécheresses intimes pas soignées….et une nourriture non bio qui contient , hélas, des traces des antibiotiques donnés dans beaucoup d’élevages . On retrouve ces traces dans le lait, les œufs , la viande et il suffit d’un millionième d’antibiotique pour tuer le Doderlein .

VAGINITE A CANDIDA

le candida est d’origine digestive , ce n’est pas une IST . Cette levure adore les milieux acides , chauds , humides et ….sucrés

Or notre alimentation est un peu trop sucrée , pas forcément sucres rapides mais aussi le sucre des yaourts ( oui , un yaourt non sucré contient 6% de sucre ( galactose ) ! Plus le sucre des farines modernes que l’on trouve dans le pain , les pâtes ….

Question chaleur et humidité , rien ne s’arrange : réchauffement climatique plus vêtements en synthétiques hyper moulants : le vagin étouffe alors qu’il a besoin d’oxygène et de fraîcheur pour ses défenses immunitaires locales .

Question acidité : pas terrible non plus , l’alimentation moderne : trop de produits transformés , trop de nitrites partout….

Quand, à cet état écologique pas très brillant, vous ajoutez les antibiotiques pris pour un oui ou un non ( et prescrits pour un oui ou un non ) vous obtenez un milieu propice à l’éclosion du candida par millions. Le candida n’est jamais embêtant à quelques colonies, c’est un hôte banal de nos intestins , c’est quand les quelques colonies deviennent des millions de colonies qu’il va être gênant.

Quels sont les produits non dangereux pour notre flore que l’on peut utiliser contre le candida ?

Lavages au Saforelle ou au Mycolea ou tout autre savon prescrit par votre pharmacien contre le candida mais le plus simple c’est l’eau bicarbonatée ( on en trouve au magasin bio) . Le candida déteste le bicarbonate , il n’aime que l’acide , il va fuir un environnement basique . Voilà aussi pourquoi les régimes alimentaires « basiques » pour diminuer l’acidité de notre corps aident à ne plus faire de candidose . Vous trouverez facilement ce régime basique sur le Net .

FUNGIZONE en pipette au fond du vagin : c’est un antifungique pur qui respecte le Doderlein . Attention fugizone per os ne peut pas soigner une candidose vaginale car il ne traverse pas la barrière intestinale. Ce produit n’est délivré que sur ordonnance .

FLUCONAZOL : que ce soit Orofluco ou Beagyne, ce produit respecte notre flore car ce n’est pas un antibiotique mais un antifungique pur . Il est autorisé pendant une grossesse . Il ne faut pas en abuser car c’est un médicament qui attaque le foie , pas question de s’en gaver mais il est remarquable en traitement ponctuel . Il n’est délivré que sur prescription médicale.

LADY FLOR candidosis : c’est un traitement naturel, en vente libre, contre le candida . Vous pourrez trouver des informations sur ce produit en lisant l’article que j’y ai consacré.

LA PILULE PROGESTATIVE PURE : elle diminue les estrogènes qui acidifient le vagin donc on ne fait jamais de candida sous progestive pure ….sauf prise d’antibiotiques !

ATTENTION : les probiotiques vaginaux acidifient le vagin, ce ne sont pas des produits pour lutter contre la candidose ++++++

ATTENTION : les ovules Monazol , Econazol , Lomexin et autres sont des ovules antifungiques mais aussi, hélas ,antibiotiques, donc ils tuent le Doderlein . Vous ne devez vous en servir que de façon très ponctuelle , jamais plus d’un ovule ou deux par mois sinon vous allez décaper votre vagin et déclencher une névralgie . Sans compter que ces produits sont parfois très allergisants et qu’ils peuvent entraîner des brûlures !

CONCLUSION

Le candida se dépiste sur un prélèvement . Il existe quantité de pertes blanches, quantité d’irritations, quantité de démangeaisons qui ne sont pas des candidoses . Si vous vous auto médiquez avec des ovules prescrits en vente libre chez le pharmacien, vous allez utiliser des produits antibiotiques afin de vous soigner certes mais aussi vous allez vous décaper les muqueuses tout en tuant vos défenses locales ! Il vaut mieux utiliser de l’eau bicarbonatée, des ovules de Lady flor candidosis en attendant les résultats du pv ….si vous n’êtes pas guérie. Une fois le résultat prouvant la candidose, préférez les traitements per os de fluconazol pour ne pas détériorer vos muqueuses ni tuer le Doderlein .

Ensuite , il faut faire en sorte de ne pas rechuter donc

1 revoir votre alimentation

2 diminuer le stress par le sport , le yoga ou la méditation

3 revoir votre habillement et vos protections hygiéniques

4 revoir votre contraception

5 améliorer votre système immunitaire digestif par des probiotiques genre femibion deux cp par jour non stop sur 9 mois un an

Dans un prochain billet je parlerai de la vaginite à gardnerella trop souvent traitée par antibiotiques alors qu’il ne s’agit que d’un désordre écologique et pas d’une véritable infection.

19 commentaires sur “VAGINITES : les antibiotiques ne sont pas utiles . Partie 1 : la vaginite a candida .

  1. Bonjour, votre article est très interessant mais dans un cas comme le mien je ne sais plus ce qui est bon de faire…J’ai un streptocoque b depuis des mois qui ne me lâche pas,en 1mois et demi j’ai eu du strepto b et mycose à 15j d’intervalle,à chaque fois on me donne de l’amoxicilline et ovule de monazol à mettre,donc en 1mois et demi sa fait beaucoup,surtout que à chaque fois on me donne 2ovules de monazol a mettre,un directement et l’autre a renouveler 1semaine après,depuis 1mois je prends des omegas 3et6,et j’ai recommencé des probiotiques je prends ergophylus intima,ma flore vaginale est peu abondante voir inexistante,en plus de ça j’ai une vestibulodynie provoquée donc des brûlures déjà existante constamment donc avec tout ça en plus je vous laisse imaginer ça ne s’arrête jamais c’est un cercle vicieu…j’allaite mon fils de 7mois donc ça n’aide pas non plus..Je ne sais pas si vous avez un conseil précis à me donner avec mon cas.Merci beaucoup vos articles m’aide beaucoup.

    J'aime

    1. c’est sûr que
      1 l’allaitement est un désastre écologique pour le vagin car votre immunité est très basse . Prenez vous des vitamines pour l’allaitement ? C’est épuisant un allaitement même si c’est satisfaisant donc prenez oligobs allaitement . Le manque de vitamines donne des infections à répétition
      2 c’est de la pure folie que de traiter par antibiotiques locaux et généraux votre colonisation vaginale par strepto et candida . Et si vous testiez suvegel ionic ou lady flor ? Arrêtez tout antibio local ou général , tentez de supporter les brûlures avec de l’huile de calendula , cela fait un bien fou en application locale , à acheter au magasin bio et soyez patiente . Dès le sevrage , votre vagin va récupérer elsq OK pour les omegas et les probiotiques per os bien sûr , je suis confiante, la nature va vous guérir mieux que les tt allopathiques

      J'aime

      1. Merci de votre réponse si rapide,non je ne prend pas de vitamines pour l’allaitement,je vais prendre tout ce que vous m’avez dit je vais essayer car oui je penses qu’à part abîmé encore plus mon vagin ce qu’on m’a donné ça n’ira pas mieux..c’est fou que quelque chose d’aussi naturel que l’allaitement mette autant en ruine le vagin😓😓.merci beaucoup

        J'aime

  2. Bonjour jai un candida glabrata, on ma prescrit ovule creme mais pas d’amélioration, je dois refaire un prélèvement la semaine prochaine, peut t’on faire un antifongigramme avec ?
    On ma parler de orofluco vous en pensez quoi ?
    Cela fait plusieurs moi que je traine ce candida mais rien ne le fait partir

    J'aime

      1. Daccord
        On peu l’utilisé aussi pendant les règles ? Peu ton avoir des rapport protéger ?
        Sa ne déséquilibre pas la flore de l’utiliser pendant 20 jours ?
        Désolé de ces question mais cela me stress beaucoup de pas réussir à guérir cette infection

        J'aime

  3. Bonjour, et merci pour tous vos articles sur lesquels je tombe et retombe immanquablement à chaque crise (gardnerella, mycose, infection urinaire)… et ce depuis des années maintenant. J’ai 38 ans, et une petite fille.
    J’ai tenté tout un tas de traitements : allopathie, homéopathie, aromathérapie, avec quelques trêves parfois, mais sans réellement savoir ce qui avait agit !

    J’ai réussi à me débarrasser définitivement des infections urinaires grâce à l’huile essentielle d’origan. Une goutte 3 fois par jour pendant 3 jours, cela a été radical. J’ai donc pu arrêter les traitements minute qui me soignaient, certes, mais me flinguaient aussi toute ma flore !

    Aujourd’hui, cela fait quasiment 6 mois que je prends du Femibion Intime (1 à 2 comprimés par jour, selon l’état du moment), j’utilise Polybactum pendant 3 jours après chaque règle, ainsi que Gynophilus. Mais cela revient par alternance, gardnerella/mycose, et c’est insupportable… Le gardnerella ne revient pas à chaque cycle, mais une fois sur deux. La mycose, quant à elle, revient à chaque cycle, voire 2 fois par cycle.
    Je précise que je n’utilise plus de contraception, car je ne supportais pas Optimizette (légers saignements en continu pendant des mois, douleurs mammaires, etc. et surtout AUCUN impact sur les infections vaginales !)
    Je ne mets plus d’ovules antimycosiques, ou de façon très exceptionnelle, car elles font plus de mal que de bien.
    J’utilise parfois quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (antifongique) avec de l’huile de bourrache, cela « semble » enrayer la mycose. Mais elle revient !
    Dernièrement, j’ai fait une cure d’huile d’argousier (hydromega, recommandé sur un autre billet) en croisant les doigts très fort pour que cela agisse… En vain.
    Bref, vous l’aurez compris, je patauge complètement, et cela se ressent sur mon humeur. Je ne suis pas loin de la déprime…
    Help please !

    J'aime

  4. Merci pour votre réponse. Ma gynéco m’avait prescrit 3 mois de beagyne à raison d’un comprimé par semaine, mais je ne suis pas sure qu’elle sera ok pour me prescrire 1 an de traitement. Je vais tenter…
    le régime sans lait est faisable mais sans sucre, il y en a partout !!
    Pour le reste rien d’insurmontable. Merci à vous.

    J'aime

  5. Bonjour,
    Savez vous s’il est possible d’associer 2 probiotiques vaginaux ? Comme ils ne contiennent pas tous les mêmes bactéries, je me demandais si c’était possible d’en mettre 2 à la fois. Par exemple physioflor (l. crispatus) et gynophilus (l casei rhamnosus).
    J’ai lu que cette association était bénéfique (http://www.cngof.asso.fr/d_livres/2007_GM_141_bohbot.pdf) mais je n’ai trouvé aucun probiotique contenant les 2.
    En revanche elle existe sous forme orale.
    J’essaie de mettre toutes les chances de mon côté …!
    Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s