Un nouveau DIU cuivre : le stérilet Ballerine

Ce dispositif dont le nom exact est IUB Ballerine se compose de 17 petites billes de cuivre préchargées dans un inserteur de très faible diamètre ( 3.2 mm, le plus fin du marché) . Il conviendra donc à toutes les femmes y compris les nullipares .

De part sa forme en trois dimensions , on constate beaucoup moins de douleur à la pose et après l’insertion, moins de malaises vagaux, moins d’expulsion, moins de malposition, quasiment pas de perforation, moins de dysménorrhée et moins de saignements handicapants pendant les règles .

Son efficacité contraceptive est identique à celle d’un stérilet classique.

A ce jour, ce stérilet n’est pas encore pris en charge par la sécurité sociale ….mais peut être pris en charge par certaines mutuelles qui remboursent les contraceptions non remboursées. Son prix indicatif est de 138 euros pour une durée de 5 ans

A noter que certains conseils régionaux proposent aux femmes de moins de 26 ans un coupon appelé PASS SANTE d’une valeur de 130 euros qui leur permettra d’avoir accès à ce type de DIU . Vous pouvez obtenir ce pass en le téléchargeant sur le site de votre région .

54 commentaires sur “Un nouveau DIU cuivre : le stérilet Ballerine

  1. Bonjour

    Merci pour cette information. En effet il paraît moins « intimidant » ou agressif.
    Savez-vous quel laboratoire a conçu ce DIU ? On dirait que la forme est pensée…

    Belle journée

    J'aime

  2. BONJOUR
    au niveau de votre expérience professionnelle personnelle avez vous constaté( par retour patientes ) que les règles sont moins abondantes que les règles avec un stérilet au cuivre standard ?( j ai lu que oui a priori dans le post mais entre la théorie et la pratique ..)
    merci

    J'aime

  3. Bonjour, j’ai entendu que ce dispositif contiendrait du Nickel et donc serait très mal supporté par des patientes intolérantes ou allergiques, comme les dispositifs Essure qui ont été retirés. Êtes vous au courant de cette notion? Merci

    J'aime

    1. aucune information fiable à ma disposition à ce sujet Espérons que cela ne fasse pas comme essure ….mais ce n’est guère possible car si il y a le moindre souci : douleur par exemple , hop on retire le dispositif donc on maîtrise mieux cette contraception que les ressorts

      J'aime

  4. Bonjour, j’ai 58 ans, ménopausée, j’ai de la sécheresse vaginale et je
    Prends Physioflor tous les jours. J’ai mis des ovules de cicatridine pendant un mois qui m’ont fait du bien, j’ai arrêté une semaine pour voir ce qui se passait, j’ai les ai
    Repris depuis 5 jours car commencais à avoir une gêne mais en fin d’après midi, je me sens irritée. Est-ce normal ?
    Peut-on les prendre tout le temps ? Que me conseillez vous ? Merci pour votre réponse

    J'aime

  5. Bonjour, je me permets d’intervenir car j’ai entendu que de nombreux cas de grossesses avaient été recensés avec le port de ce stérilet/DIU. j’habite à Bruxelles et les gynécos du plus grand hôpital de la ville sont formels: plus de prescription et retraits en masse de ce dispositif. en revanche on m’a conseillé un nouveau DIU aregtn et cuivre sensé limiter les infections et autres désagréments.

    J'aime

  6. Bonjour docteur , j’aimerai avoir votre avis. Je vous résume :

    Lors de mon adolescence, je n’avais eu que quelques boutons d’acné.
    Au début de mes études secondaires, il y a 6 ans maintenant, on m’avait donné androcur + provames (aménorrhée secondaire et je me plaignais de boutons).Un Bilan sanguin (FSH LH TESTOSTERONE) avait été fait, sans savoir à quelle période de mon cycle j’étais au moment de la prise de sang. On ne m’a pas expliqué grand chose… Même rien du tout. J’ai voulu aborder le sujet quelques année après voila ce que l’on m’a dit : « ben non vous ovulez pas! » « si vous souhaitez avoir des enfants n’attendez pas trop ». J’avais 21 ans, je ne l’ai pas très bien pris.
    Bref, je tolérais très bien androcur et provames, si ce n’est que c’était très contraignant (à prendre tout les jours sans exception) qui plus est je pense que cette prescription était peut être un peu trop excessive (pilosité modéré + acné modéré). Je pense sincèrement que le contexte n’aidait pas non plus ….le stress des examens, les études de médecines, une mauvaise alimentation,… J’ai arrêté de prendre ce traitement, n’ayant pas de rapports. Et les maux qui m’avaient fait prendre ce traitement, ce sont estompées.

    Puis ,j’ai rencontré par la suite mon compagnon actuel, et j’ai souhaité reprendre une contraception.Et de là, je n’ai cessé de trouver quelque chose de plus adapté :

    DIU en cuivre pendant 2 ans : flambée d’acné tout le long
    Optilova : l’acné est revenu
    Qlaira : contraception quasi parfaite si ce n’est ce qu’au bout de 2 ans , diminution libido et sécheresse vaginale ( plutôt contraignant lorsque l’on est en couple) ; libido revenu à l’arrêt de cette pilule
    Anneau Nuvaring : parfait juqu’au bout de 3mois les boutons reviennent!

    Actuellement, je ne sais plus quoi prendre …… J’aimerai arrêter de prendre la contraception mais malheureusement la contraception masculine n’existe pas encore!
    Auriez vous une piste pour moi ? Repartir sur une pilule ok mais laquelle… ? Par sécurité, je ne peux pas me permettre de ne pas avoir de contraception.

    Merci
    Nina

    J'aime

      1. je suis navrée Nina mais je n’ai rien à vous proposer
        tout DIU cuivre qui restaure la libido vous donnera de l’acné donc voyez ce que vous préférez comme mal : acné ou libido à 0
        qlaira à mon avis la moins mauvaise des solutions OP très doux pas d’acné et pour la libido et bien il faudra patienter de pouvoir utiliser les préservatifs quand les études seront quasi terminées
        Aucune pilule ne restaure la libido sans donner une tonne d’acné
        Aucune anti acnéique ne laisse une libido intacte
        Il reste aussi la solution roacutane plus qlaira et dans un an pose d’un DIU cuivre , l’acné ne devrait pas trop exploser

        J'aime

  7. Binjour docteur
    J’etais sous TRIAFEMI pendant 4 ans, que j’ai arrêté car mal à la tête, plus de libido, sécheresse oculaire et vaginale etc
    puis 1 an d’anneau ETORING que j’ai aussi arrêté car effets secondaires et cela n’allait plus (pires sunavec triafemi), je devais passer au stérilet mais finalement m’a gynéco m’a convaincu d’attendre apres l’été.
    Bref me voila avec une pilule qlaira depuis 1 semaine et demi.
    Alors que dire à part que je ne supporte pas, que j’ai mal à la tête 24h sur 24, mal au ventre, mal au bas ventre, très mal au seins, sensation d’entre oppressée au niveau de la poitrine, fatigue extrême, très mauvaise humeur et pleurs répétitifs, aucune motivation, état anxieux …. bref je pense que je vais l’arrêter.
    La question est de savoir si j’appelle mon gyneco pour retenter TRIAFEMI jusqu’en septembre pour la pose stérilet, ou si j’arrête qlaira demain matin et utiliser que des préservatifs? Ou essayer d’attendre et faire poser le stérilet?
    Je me demande s’il y a un risque de grossesse car j’ai eu rapport non protegé jeudi soir?
    Vaut il mieux tester les préservatifs pendant 1 mois puis faire posernle stérilet au cuivre? Je n’arrive pas à joindre ma gyneco, et le prochain rdv n’est que pour fin mai et rdv sinon avec une sage femme en avril.. je ne sais plus quoi faire. Pourriez vous m’éclairer svp Je suis complètement perdue et ne sais pas vers qui me tourner. Merci d’avance

    J'aime

    1. 1 pas de risque de grossesse
      2 plus aucune pilule préservatif en attendant le DIU ….ou le projet bébé on dirait que votre corps réclame un bébé et refuse toute contraception ….

      J'aime

  8. Bonjour docteur,

    J’ai 24 ans, je n’ai jamais pris la pilule, je suis stressée car en janvier on m’a diagnostiqué de l’endométriose utérine interne profonde et une plage d’adénomyose fundique postérieure. Epaississement des deux LUS. Je n’ai aucune atteinte des ovaires ni des trompes.
    J’ai seulement des douleurs aux fesses les 2 premiers jours de règles, mais à part ça je vis très bien, je n’ai aucune douleurs.
    On m’a prescrit la pilule leeloo en continu, je devais la débuter en février, je l’ai prise pendant 3 jours ensuite je l’ai arrêté car je ne veux pas prendre de pilule, je ne veux pas qu’elle m’apporte plus de problème que j’en ai déjà.
    Le mois dernier, la gynécologue a demandé à ma mère si je prenais bien ma pilule, ma mère a répondu que oui alors qu’elle sait que je ne la prend pas, la gynécologue a répondu que je dois la prendre, c’est très important.

    Aujourd’hui j’ai vu la gynécologue, elle m’a demandé si je prenais bien ma pilule leeloo en continu, je lui ai répondu que oui et elle m’a prescrit 9 plaquettes et m’a dit que dans 9 mois on fera l’IRM. Elle m’a affirmé qu’il n’y aura plus aucune lésion d’endométriose. Sauf que comme je ne prends pas la pilule, elle risque de remarquer que les lésions sont encore là :(.

    -Pensez vous qu’elle pourrait savoir par l’intermédiaire de l’IRM que je ne prenais pas la pilule ?

    De plus je lui ai parlé de mon désir de mariage et de bébé l’année prochaine, elle m’a répondu qu’il faudra que je la prévienne avant, elle m’a dit qu’on arrêtera la pilule et elle me prescrira un médicament pour pas que les lésions reviennent et après ça je pourrais faire un bébé.
    -Savez-vous quel pourrait être le traitement dont elle parle ?
    -Pensez-vous que prendre la pilule en continu puis le traitement dont la gynécologue parle serait efficace?
    -Devrait-je quand même suivre les recommandations de mon gynécologue alors que j’ai juste des douleurs aux fesses 2 jours par mois ?

    Je vous remercie docteur.

    J'aime

    1. vous avez tort de mentir à votre médecin . Vous devriez lui dire pourquoi vous avez peur de la pilule . Nous ignorons quand une endométriose rend stérile . Peut être ne serez vous jamais stérile malgré votre endométriose pas soignée . Peut être que cette endométriose va progresser et rendre votre vie de femme invivable , non seulement car vous serez inféconde ce qui rendra très triste et vous et votre mari et votre famille et votre belle famille mais aussi parce que vous aurez des douleurs affreuses lors de vos rapports sexuels . L’endométriose fundique postérieure signifie douleurs lors des rapports . Quel dommage de sacrifier ainsi ses chances de mener une vie d’épouse et de mère comblée tout cela pour ne pas prendre le traitement de votre maladie ….D’autant qu’il existe des traitements plus soft que l’on peut essayer par exemple duphaston 2 cp 10 à 15 jours par mois pour tenter de faire régresser les nodules et surtout, surtout de ne pas voir progresser la maladie . Certaines patientes ont des nodules dans le rectum et on doit les opérer avec parfois l’obligation de porter une poche pour les excréments . L’endométriose est une pathologie bénigne mais qui fait mal , mal lors des règles mal lors des rapports et c’est une maladie qui se propage d’organes en organes . Vous devriez bien réfléchir . Personne ne peut vous forcer à prendre des hormones mais vous devez connaître TOUS les risques d’une absence de traitements car il n’existe pas de plantes pour soigner cette maladie . Si vous acceptez le risque d’avoir une vie de femme et de mère amputée , alors oui, prenez vos responsabilités mais dites le franchement à votre médecin . Nous sommes libres de ne pas vouloir nous soigner même du cancer mais oui cela se verra que vous ne prenez pas la pilule et à l’IRM et lors d’une banale échographie !

      J'aime

      1. Un grand merci docteur pour votre réponse très complète !!!!
        J’ai les idées plus claires. Vous avez raison ça m’arrive d’avoir des douleurs pendant les rapports. J’aimerais vraiment avoir bébé l’année prochaine donc vais la prendre à mes prochaines règles dans 2 jours. Je revois la gynécologue dans 10 mois pour l’IRM, est-ce qu’une prise de pilule de 10 mois sera suffisant pour mettre au repos l’endométriose ? ou devrais-je attendre plus longtemps pour l’IRM ?
        En effet, je ne vais commencer la pilule que maintenant, alors que j’aurai du la prendre depuis plus de 3 mois, est-ce qu’il faudrait mieux décaler l’IRM ou le faire dans 10 mois c’est bon?

        Merci beaucoup pour votre aide.

        J'aime

  9. Bonjour,
    J’aimerai faire part de mon expérience avec ce stérilet.
    Sachant qu’auparavant j’ai testé plusieurs contraceptifs : Pilules, implant et stérilet en cuivre classique en T.
    A savoir qu’à chaque fois cela a été compliqué.
    En soit, j’ai des règles en début abondante et grosses douleurs jusqu’aux jambes… D’une durée assez courte : 3 à 4 jours.
    Ayant déjà le stérilet classique je peux comparer les deux :

    – Classique : Douleur ++ ; Flux abondant ++ ; douleur ++ et gêne au quotidien, durant les rapports… à la longue j’en pouvais plus d’avoir mal tout le temps… Pas de cycle régulier … Tout ça pendant 2 ans…

    – Sur conseil de mon docteur, j’ai voulu tester celui-ci, car j’en pouvais plus des hormones : Il est incroyable, bon j’ai eu très mal à la pose, mais cela dépend de chacune. Sinon :
    Plus aucune douleur : clairement c’est impressionnant.
    Flux réduit (1 protection par jour peu suffire)
    Dure 3 jours
    Clairement l’inverse du « classique » et zéro gêne ni douleur au quotidien !
    Cycle depuis le début réglé comme une horloge !
    Posé en Novembre 2019.

    Évidement nous sommes toutes différentes, j’ai trouvé ma contraception. Elle implique un certain prix pour le moment (env. 150€ pour 5ans). Mais personnellement je revis.

    J’espère que ça pourrait être la cas pour toutes !

    Bonne journée !

    J'aime

  10. Bonjour docteur j’ai réalisé un frottis, j’ai peur car il y a écrit
    -desquamation malpighienne abondante constituée surtout de grandes cellules intermédiaires cyanophiles et de quelques cellules superficielles eosinophiles.
    -flore à bacilles de dordelein s’accompagnant de noueux nus
    -polynucléaires dispersés peu nombreux

    J’ai de l’endométriose, de l’eczéma et j’ai 24 ans.
    Est-ce un début de cancer du col de l’utérus ? Merci

    J'aime

  11. Bonjour,

    Je voudrais partager ici mon expérience avec le strérilet Ballerine afin que ça n’arrive pas à d’autre. J’ai essayé de me faire pauser ce stérilet, mais cela a été impossible car j’ai l’utérus « coudé ». Comme la tige d’insertion est très fine elle s’est carrément tordue et donc la sage femme ne pouvait pas pousser les billes.
    Voila je conseille donc très vivement un examen avant l’achat du stérilet parce que c’est quand même pas donné !

    J’espère que mon expérience pourra au moins éviter ce pépins à d’autres !

    J'aime

  12. Bonjour docteur besoin d’avis, j’ai 27 ans.
    Je suis à environ 4 jours de mes règles (d’après mes calculs car je prends plus de contraceptif et mois dernier j’ai eu 4jours de retard).
    Ca fait donc 2 mois que j’ai arrêté en attendant rdv la Semaine prochaine.
    Hier soir rapport avec mon conjoint sauf que le préservatif à craqué à la fin.
    C’est notre premier incident 😅
    J’ai acheté une pilule du lendemain au cas où. Est-ce que je devrais la prendre ou pas la peine? Est-ce que d’après Vous il y a un risque de grossesse?
    Merci.

    J'aime

  13. bonjour
    y a t il un risque que le stérilet ( tous types de stérilet ) bouge AVEC LA CUP menstruelle +/- éponges ( je ne trouve pas de topic a ce sujet )merci de votre expérience

    J'aime

    1. je peux juste vous dire que plusieurs de mes patientes ont retiré malencontreusement leur DIU en retirant leur cup : elle fait ventouse si on ne pense pas à bien la pincer avant de la retirer elodie

      J'aime

  14. Bonjour, j’ai 23 ans et ai arrêté la pillule en janvier. Je n’ai jamais eu mes règles depuis. J’ai fait une échographie ras et ne suis pas enceinte.
    Ma généraliste m’a donné un traitement pour faire revenir mes règles mais je n’ai rien eu, cela fait 15 jours.
    Qu’en pensez vous ? Romane

    J'aime

  15. Bonjour Missfrottis, mon dermato m’a diagnostiqué un mélasma au visage et m’a dit de changer de pilule. A la place de Trinordiol que je prends depuis 1 an et demi ma gynéco m’a donc prescrit Misolfa mais d’après ce que j’ai pu lire, ce choix n’aidera probablement pas ces tâches qui me complexent beaucoup.
    J’aimerais arrêter la contraception hormonale à cause des effets secondaires (rétention d’eau, légère acné et maintenant le mélasma) mais j’ai commencé à prendre la pilule il y a 7 ans, à 18 ans, à cause d’un kyste ovarien fonctionnel. J’ai également eu un autre kyste sous pilule.
    J’ai désormais 26 ans, pensez-vous qu’avec le DIU cuivre mes kystes reviendront ? Et si c’est le cas les kystes nuiront-ils à ma fertilité ?
    J’aurais adoré poser toutes ces questions à ma gynécologue mais la consultation vidéo qui m’a coûté 30 euros n’a duré que 10 minutes … Merci pour tout le travail que vous faites ici depuis des années !!

    J'aime

    1. 1 oui hélas
      2 non mais il vous feront un mal de chien . La contraception sera alors 200% efficace car vous refuserez les rapports !
      3 avez vous suggéré Slinda ? une progestative pure ou alors le patch Evra ? peu de melasma et pas de KO yta

      J'aime

      1. vous pouvez toujours tenter yta et allez consulter un naturopathe et un ostéopathe pour qu’ils vous aident à ce que vos ovaires ne refassent pas de kystes fonctionnels Et si un kyste repousse et bien vous souffrirez jusqu’aux règles où il part . La vie est un choix Ceci dit , je serais à votre place je ne tenterais pas le DIU cuivre avant d’avoir mon premier enfant car la pilule rend fertile à son arrêt les femmes sujettes aux kystes : ce serait dommage de vous priver de ce bien fait là yta

        J'aime

  16. Bonjour,

    Le sterilet m’est « interdit » car j’ai fait une salpingite à 20 ans.
    J’ai 29 ans, ce stérilet est-il envisageable ?

    D’avance merci pour votre réponse.
    Bonne journée

    J'aime

    1. Je ne connais pas votre dossier justine pour me prononcer . La salpingite à 20 ans si elle a été soignée à l’hôpital par des perfusions, est très grave et là , il sera interdit de poser un DIU avant un enfant . Si elle n’a eu besoin que d’antibiotiques per os , que votre ventre n’est jamais douloureux , que vous ne souffrez pas de vos règles naturelles , on peut l’envisager mais vraiment sous contrôle strict après recherche de toute infection actuelle . Quand on n’a pas eu d’enfant , le port du DIU est toujours risqué pour son avenir de future mère

      J'aime

      1. Elle a été soignée par perfusion à l’hôpital donc pas possible :/
        C’était au cas où je pouvais (enfin) sortir d’une contraception hormonale.
        Merci d’avoir pris le temps de me répondre 🙂

        J'aime

  17. Bonjour si jamais ça peut intéresser, je vous donne mon retour concernant ce diu, ou plutôt devrais-je dire cet iub. Nullipare j’ai voulu me le faire poser en tant que premier sterilet, ne voulant plus de pilule par soucis pour la planète et mon corps. Mon médecin a eu bcp de mal à me le poser car utérus retroversé apparemment, et d’après ses dires, la tige était rigide ce qui rendait très compliqué l’insertion, là où une tige de sterilet en T classique est souple. Il a failli le casser apparemment. Finalement comme je n’étais pas trop sensible il a pu le mettre. Je ne sais pas si c’est lié à la pose difficile ou au fait qu’il ne me convenait pas, mais douleurs toute la nuit suite à la pose. Et rejet du sterilet au bout de trois semaines avec les premières règles. Une semaine après le retrait je me suis fait poser un stérilet en T de CCD modèle short, insertion quasi pas sentie, pas de crampes après, jamais eu de problème ensuite. Bon j’ai tenté l’innovation mais perdre 150 euros ça fait mal. Comme quoi ça ne convient pas à tout le monde.

    J'aime

  18. Bonjour,
    J’ai 41 ans et jusque là sous Cerazette mais je perds mes cheveux et j’aimerais ne plus prendre d’hormones.
    Je me pose donc la question du stérilet en cuivre.
    Pensez-vous que celui-ci soit plus approprié qu’un classique? J’avais jusqu’à mes 25 ans des règles extrêmement abondantes, et j’ai peu que cela recommence. Est-ce que celui-ci pourrait ne pas entrainer cela?

    J'aime

    1. 1 le diu cuivre donne des règles abondantes
      2 les règles abondantes font perdre des vitamines . Le meiux c’est la vasectomie de votre mari ou la ligature pour vous avec 8 jours de fer à chaque règle cecile

      J'aime

  19. Merci pour votre réponse. Il n’y aura donc pas de différence entre ce stérilet et un classique au cuivre?
    Vous pensez que mes règles redeviendrons très abondantes comme dans ma jeunesse ?

    J'aime

  20. Bonjour,
    Nous avions déjà échangé suite à ma pause de DIU cuivre. J’avais eu durant les premiers cycles des douleurs par pic irradiant vers l’anus. Vous m’aviez conseillé d’être attentive en suspectant de l’endométriose. Au 6ème mois après la pause, les pics de douleurs qui pouvaient apparaitre de manière anarchiques ont quasiment disparu et nécessitent plus de prise de doliprane ou spasfon. Ce jour, je ressens plus fortement qu’avant mon ovulation et les douleurs se présentent plutôt en fin de règles (au moment des dernières jours de pertes brunes) avec des douleurs toujours irradiant vers l’anus mais plus légère (je ne prends plus de médicament). Comment peut on se positionner sur ce risque d’endormétriose ? J’ai 31 ans je n’ai pas d’enfant mais souhaite en avoir.
    merci de votre aide.

    J'aime

    1. une endométriose sévère ne donne pas de si légers symptomes camille Je ne pense pas que votre fertilité soit affectée par le port du DIU . Peut être y a t il un soupçon d’endo mais rien de méchant

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s