Le gardnerella pendant la grossesse

Il doit être traité par antibiothérapie par voie orale : Flagyl 500 1 cp matin et soir 7 jours. Pendant la grossesse, une telle infection du vagin peut provoquer un travail prématuré, une perte des eaux prématurée et donc des naissances prématurées et nécessite absolument un traitement.

On prescrit par précaution Geliofil six soirs de suite tous les mois pendant le restant de la grossesse pour éviter les récidives. Les probiotiques per os peuvent être utilisés en non stop : probiolog, maxiflore …. ils sont très utiles pour maman et bébé.

On fait le bilan complet de la vaginite par recherche de candida que l’on traitera par Beagyne, autorisé pendant la grossesse ou ovules de Monazol et par la recherche de mycoplasmes et chlamydiae que l’on traitera si nécessaire et là l’amoxycilline semble être une thérapie alternative acceptable pour le traitement des infections génitales à Chlamydia au cours de la grossesse par rapport à l’érythromycine. La clindamycine et l’azithromycine peuvent être envisagées si l’érythromycine et l’amoxycilline sont contre-indiquées ou non tolérées. Contre le mycoplasme genitallium, le seul qui importe, on prescrit

  • AZITHROMYCINE PO : 500 mg 1 fois/j le 1er jour, puis 250 mg 1 fois/j les 4 jours suivants
  • En 2e intention, JOSAMYCINE PO : 1 g 2 fois/j pendant 14 jours
  • On ne prescrit pas de Doxycline pendant une grossesse, cela jaunit les dents du bébé

CONCLUSION

La grossesse est le seul moment où je conseille les antibiotiques dans le traitement de la vaginose . En dehors de la grossesse , je m’en passe et préfère Ladyflor vaginosis en traitement immédiat et Medigyne vaginal trois fois par semaine en traitement de fond ou Trophigil même posologie si les hormones ne sont pas contre indiquées.

10 commentaires sur “Le gardnerella pendant la grossesse

  1. Bonjour Miss Frottis,
    Comment traiter une vaginose à gardnerrella et une mycose génital (tenace) pendant la grossesse ? Que conseillez-vous comme traitement ? et surtout dans quel ordre les appliquer ?

    Merci

    J'aime

  2. Merci docteur pour votre réponse
    Peut on faire des longues cures de quelques mois ? Que conseillez vous ?
    Merci poir votre blog et vos precieux conseils
    Lise

    J'aime

  3. Bonjour miss frotti j’ai une question très bête…
    Suite à une vaginose (hors grossesse) je dois mettre des pipettes de geliofil. J’ai mis la première ce matin (je me suis réveillée très tôt donc restée allongée longtemps après)
    Seulement j’ai eu du mal à faire sortir le produit je m’y suis reprise en plusieurs fois bref j’ai senti que le tube se gorgeait d’air quand je le ressortait et que je m’était « injectée » plein d’air dans le vagin assez profondément…
    C’est sûrement ridicule mais j’ai lu plusieurs articles récemment qui parlaient d’une pratique très dangereuse quand lors d’un cunnilingus on nous soufflais dans le vagin,comme quoi cela pouvait causer de l’air dans le péritoine et être très grave voir mortel dans de rares cas..
    Les articles précisaient que souvent l’air soufflé par le partenaire part sur les côtés et n’entre pas réellement dans le vagin donc rares sont les complications..
    Hors moi j’ai fait rentrer beaucoup d’air bien profondément et rien n’est ressorti alors c’est sûrement ridicule de m’inquiéter mais j’ai eu tellement de péripéties génitales ces temps ci (et ça continue) que je préfère en avoir le cœur net, qu’en pensez vous ?
    Merci pour votre patience une fois de plus

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s