Les produits vaginaux locaux : lesquels et pourquoi

LES PROBIOTIQUES LOCAUX

Physioflor ou Medigyne : ils ne sont vraiment utiles que dans le soin d’une vaginose. Ils rendent parfois service dans un soin de brûlure vulvaire liée au SGUM ( sécheresse intense) . Ils ne peuvent empêcher un candida de s’installer . Attention, dans un vagin fragile, ils sont agressifs! Ce ne sont pas des produits anodins.

Trophigil ou sa copie Florgynal ( sur ordonnance) est un mélange de probiotiques et d’hormones féminines locales pour nourrir les probiotiques car , sans estrogène, un probiotique meurt dans la journée….d’où l’intérêt de Trophigil pour prévenir vaginites et cystites de la femme pre ou post ménopausée. Sa seule CID c’est K du sein personnel. Moi, je l’utilise en prévention du gardnerella même chez la femme non ménopausée car il est faiblement hormoné ….et remboursé sécu . Certaines de mes patientes ne peuvent pas régler 10 à 20 euros de gélules probiotiques.

Je n’ai pas trouvé de différence d’efficacité entre les différents probiotiques proposés par le pharmacien. Mes habitudes reviennent à Medigyne mais si le pharmacien ne l’a pas en stock , il peut en proposer un autre, je n’y vois pas d’inconvénient.

Les probiotiques vaginaux soignent le gardnerella et le préviennent si on fait des cures soit 7 jours par mois après les règles soit un jour sur 2 ou 3.

LES ACIDIFIANTS LOCAUX

Physioflor AC ou Geliofil ou Hydrabalance

Je me sers de Geliofil pour donner de la qualité au Doderlein déjà présent.

Quand le Doderlein est indiqué +++c’est mauvais signe : il est trop abondant, cela pique et brûle . Geliofil va réguler sa quantité, augmenter sa qualité et faire disparaître les brûlures . Geliofil, je l’utilise beaucoup chez la femme enceinte 7 jours par mois pour prévenir le Gardnerella.

Physioflor AC , je m’en sers comme « anti mauvaise odeur » . Dès qu’il y a odeur corporelle intime , c’est que le vagin n’est pas assez acide . Un physioflor AC et tout disparaît dans l’heure. Très utile avant et après un rapport pour éviter l’alcalinité des secrétions masculines qui diminuent nos défenses locales.

LES HYDRATANTS LOCAUX

Cicatridine , Mucogyne, Idracare, Palomacare,Replens sont des produits à base d’acide hyaluronique hyperhydratant.

Cicatridine par exemple a de multiples avantages :

Il répare, sans le faire souffrir, un vagin décapé pour des ovules agressifs ….ce que les probiotiques locaux ne peuvent pas faire sans irritation ou un vagin traumatisé par un rapport un peu trop hard ou un vagin desséché par un SGUM . Avant de mettre des ovules hormonaux ou probiotiques, il convient de s’assurer par 6 jours de Cicatridine que le vagin va accepter sans souffrir les produits qui le guérissent.

Les saignements venant col sont aussi très bien soignés par Cicatridine….s’ils ne sont pas liés à une lésion virale ou une infection bactérienne bien sûr !

Il soigne la sécheresse vaginale des femmes qui ne peuvent prendre des ovules hormonaux mais je trouve que , dans ce cas précis, Replens fait mieux.

LES PRODUITS HORMONAUX

Colpotrophine est sans danger pour les seins : c’est un produit très actif contre le SGUM et absolument indispensable à raison de cures de 10 jours d’affilé dans la Névralgie Pudendale . La NP est aggravée par Trophicrème et pas du tout soignée par Trophigil , seule Colpotrophine fonctionne .

On peut devenir allergique à Colpotrophine au bout de plusieurs années de prise alors il faut passer à Cicatridine

Trophigil est indispensable pour prévenir les cystites et le Gradnerella

Il recoule peu ce qui est confortable .

Gydrelle ou Trophicrème

Très pratique d’utilisation, très efficace dans la sécheresse banale post ménopausique , il est très puissant et peut donner des saignements utérins si on en met trop souvent. Il aggrave la NP et est CID si antécédents de K du sein ou de phlébite . A chaque femme sa posologie : tous les 2 jours, tous les 3 jours ou 1 fois par semaine. On peut alterner avec Cicatridine ou Mucogyne ou Replens.

CONCLUSION

A chaque pathologie , son produit.

Non, les probiotiques ne sont pas toujours utiles , ils peuvent même être délétères si mal utilisés mais mieux vaut un probiotique vaginal qu’un ovule anti fungique décapant ….et inutile chez la femme ménopausée ! Trop de pharmaciens délivrent du Monazol ou du Lomexin en lieu et place de Medigyne pourtant plus approprié pour traiter une brûlure dont, sans examen clinique, on ignore l’origine !

Oui l’association probiotiques / hormones marche mieux que les probiotiques seuls mais ces produits ne sont délivrés que sur ordonnance .

Oui Cicatridine ou autre produit contenant de l’acide hyaluronique est utilisable par toute femme et pour toute symptomatologie : saignements, brûlures , sécheresse intime. Si vous avez un souci perso : achetez Cicatridine , vous ne pourrez pas aggraver la situation et vous patientez 3/4 jours . Soit les symptômes s’atténuent ( très utile dans picotements, brûlures, irritations) et il est inutile de consulter soit ils persistent et c’est le moment de prendre RDV avec votre soignant.

Si vous avez de mauvaises odeurs corporelles , achetez directement un probiotique vaginal pour en faire une cure de 10 jours puis entrenez votre flore restituée par un acidifiant deux fois par semaine. Si rechutes fréquentes, il faut consulter.

Le prochain billet sera consacré aux traitements vulvaires locaux.

26 commentaires sur “Les produits vaginaux locaux : lesquels et pourquoi

  1. Le problème de Trophigil est qu’il contient des hormones, dont l’estriol qui a été la cause de mon hyperplasie endom. ! 😦
    Il est certes moins dosé, mais il faut aussi le prendre sur 20 j , c’est long qd même , donc ?
    1) au vu de mes antécedents pensez-vous que je puisse qd même le prendre régulièrement en tt de fond en remplacement du Physioflor ? combien de j/mois, tous les 2 mois, 3 mois ou ? sur l’année ?
    2) ou ne dois-je le garder et le prendre qu’en cas de pbs ou en prévention qd AB ?…puisqu’il n’y a rien d’autre 😦 …et là aussi combien ? qd ?

    3) ou vaut-il mieux que je ne prenne rien à la place de Physioflor, j’arrête et je croise les doigts ?
    Vous pensez que Colpo + Cica seuls peuvent me suffirent ?

    4) vous ne m’avez pas répondu pour Géliofil , il n’apporte rien ? je l’arrête aussi ?

    Dern question, les probiotq per os sont-ils aussi efficaces ?…ce n’est pas ce que j’ai lu …
    Si oui, posologie sur l’année ?

    J’aime

    1. Desolée, je viens de penser à autre chose …
      5) Si je trouve encore du Gynophilus LP, je poursuis avec ça à la place de Physio ?……ou pas la peine puisqu’il comme il faudra bien arrêter, autant le faire maintenant ?

      J’ai besoin d’être rassurée et d’avoir des consignes précises ! 🙂
      Que me conseillez-vous de faire au niv de mon ttt de fond pour faire au mieux ds mon cas ?
      Merci pour vos réponses

      J’aime

    2. euh sûrement pas MK Vous condondez les produits ! Trophigil contient de l’estriol ET DE LA PROGESTERONE ce qui ne lui permet pas de provoquer une hypertrophie de l’endomètre ! De plus en utilisant trophigil deux fois par semaine la dose hormonale est ridiculement basse !

      J’aime

  2. Bon alors si je résume et si j’ai bien compris :
    1) je prends Gynophilus LP (à la place de Physioflor LP) tant que j’en trouve, et je fais la même posologie càd 2 ov/m tous les 2m

    2) puis je passe à Trophigil (à la place de Gynophilus LP) pour le remplacer
    Par contre là, ce qui m’embête, c’est que vous me conseillez une posologie qui n’a rien à voir avec celle que je prenais pour Physiof LP ou Gynophilus LP = juste 2x/m et tous les 2 mois ! 🙂

    Car comme je le disais, je prends déjà ov de Colpo 2x/sem + ceux de Cica aussi 2x/sem .
    Et je trouve déjà que ça fait bcp de choses à introduire ds mon vagin, puisque je n’ai plus que 2j/sem sans rien !….et jusqu’à 72 ans donc 😉
    Si je dois encore r+ Trophigil 2x/sem, il me faut le caser sur ces 2 j libres, entre les autres ov, ce sera donc tous les j qq chose …..perspective qui ne m’enchante vraiment guère 😦

    C’est la seule posologie possible 2x/sem si on veut qu’il soit efficace , c’est ça ?
    Ou il y a-t-il une possibilité de réduire la posologie ? moins/sem ? ou pas ttes les sem ? ou plus distante, pas tous les m ? voire ds l’idéal, comme celle des LP ? 🙂 …..sans nuire à son efficacité ? ..ou ce n’est pas envisageable ?

    J’aime

    1. colpotrophine est obligatoire MK ? parce que trophigil la remplace très bien Cicatridine obligatoire ? parce que trophigil la remplace très bien La posologie efficace pour lutter et contre la sécheresse et contre la vaginose c’est un jour sur deux . Si vous avez horriblement peur des hormones alors trophigil deux fois par semaine à la place de colpotrophine hormonale elle aussi cicatridine entre les deux pour l’hydratation Le gynophilus ne va plus être commercialisé mais tant qu’il est là , c’est du trophigil sans les hormones donc totalement inutile quand on est ménopausée puisque les probiotiques vaginaux ne survivent que s’il y a des estrogènes dans votre vagin d’où l’utilité de trophigil qui est du gynophilus plus un peu d’hormones . Faites comme vous voulez MK jamais vous ne pourrez vous faire du mal avec colpotrophine ./ gynophilus/ trophigil/ cicatridine . Mes patientes n’utilisent qu’un seul de ces produits parfois deux mais aucune n’utilise trois à 4 produits vaginaux car certains sont redondants : colpotrophine ce sont des hydratants donc concurrencent cicatridine , colpotrophine ce sont des oestrogènes donc concurrence Trophigil ; Trophigil est probiotique hydratant et hormonal c’est du gynophilus plus de la colpotrophine plus de la cicatridine en un seul et même produit d’où son efficacité !

      J’aime

      1. Bonsoir je me permets de vous répondre concernant trophigil qui je pense est semblable à Florgynal. J ai eu Florgynal pendant 2 à 3 mois et malgré le peu de progestérone qu il contient cela a pourtant bien ré-inflammé mon endometriose profonde et le nodule présent. Je dois l’ arrêter et passer un IRM de contrôle. Prudence alors sur ce médicament qui règle un souci mais en provoque un autre et pas des moindres. Chaque femme étant différentes et ne réagissant pas toutes de la même façon.

        J’aime

      2. Oui chaque femme est différente elo On ne prescrit jamais du trophigil à une endogirl sauf problème de vaginose Par ailleurs chez certaines endogirls même colpotrophine n’a pas été supporté Dans ces cas seule l’huile de coco antiseptique naturelle et une alimentation dépouvue de sucres aussi bien lent que rapide peuvent venir à bout d’une vaginose récidivante Donc tout dépend 1 de l’objectif prioritaire de soins 2 de la sensibilité aux hormones de chaque femme La Médecine est un Art ! Mais je répète , il ne sera plus possible en 2024 d’utiliser des probiotiques vaginaux pourtant extrêment utiles et dépourvus d’hormones

        J’aime

      3. Effectivement ma gyneco m’avait prescrit florgynal pour reconstituer ma flore de doderlein trop faible dû au manque de progestérone.
        Que peut-on prendre ou appliquer svp afin de reconstituer la flore de doderlein sans traitement hormonal? Je vous lis souvent concernant Cicatridine, en ovule cela peut il être bénéfique pr la flore de doderlein?
        Merci par avance

        J’aime

      4. il faut prendre des probiotiques per os elo comme ergiphilus, probiolog fort , femibion pendant 3 mois et mettre une semaine par mois du geliofil

        J’aime

      5. Bonjour docteur J’ai 60 ans,souffre d une grande sécheresse vaginale et surtout je suis fibromyalgique. Il y a environ deux ans,vous êtes la seule à m avoir conseillé cicatridine et colpotrophine(qui ne passe pas dans le sang car cela agrave les symptômes de la fibro) Je vous en remercie énormément. Ces ovules sont très bien et m hydrate convenablement. Mais elles coulent beaucoup.A force,c’est lassant… Est ce que trophigyl est un inconvénient pour la fibro?Tout en gardant cicatridine… Si oui,à quelle fréquence? Merci de vos précieux conseils…

        J’aime

  3. Je viens de penser à qq chose :
    Je suis sujette à des cystalgies à urine claire /NP qui se sont calmées avec mon ttt de fond.
    Vous m’aviez dit à l’époque que le seul prod efficace pour ce type de pb était les ov de Colpo .
    Que se passera-t-il si je les supprime pour ne plus prendre que Trophigil ? (puisque son apport en oest est bien moindre !)
    Sera-il aussi efficace contre mes cystalgies /SVD ?
    Merci 🙂

    J’aime

    1. cela peut remplacer colpotrophine MK . A chaque femme son oestrogène et impossible de dire à l’avance si vous pourrez vous passer de Colpotrophine . Dans le cas où ce serait impossible il faudra utiliser Trophigil les jours où vous ne mettez pas la colpotrophine . Je vous rappelle qu’en 2024 tout probiotique vaginal non médicamenteux en vente libre sera interdit à la vente

      J’aime

  4. En fait, laissons la partie manquante…
    Ma gyn est partie à la retraite et je n’ai plus personne pour le moment vers qui me tourner …je dois tout gérer toute seule…..ceci explique cela …désolée, mais j’ai tellement peur que mes pbs ne réapparaissent si je change qq chose :-((

    Donc si je vous ai bien comprise, même avec mes antécédents d’hyperplasie et de SVD :

    1) vous me conseillez de changer mon ttt de fond (que je suis depuis plus de 5 ans avec de bons résultats ) en prévision de l’arrêt des probiotiques, et parce que certains prod sont redondants (pourquoi ne me l’a-t-on jamais dit ?) c’est ça ?

    2) je supprime Colpo, je supprime Cica et je ne prends pas Gynophilus (à la place de Physioflor) , c’est ça ?

    3) je ne prends QUE Trophigil (qui remplace les 3 autres) tout seul, 1 tous les 2 j, toute l’année, jusqu’à 72 ans , c’est ça ? …….et je vois si ça va …..

    L’imprégnation hormonale de Troph sera forcément moins bonne (que Colpo)
    4) pas de conséquences ? et sa progestérone ne fait rien non plus ?

    5) quels symptômes doivent m’alerter sur le fait que Trophigil ne suffirait pas (en apport d’oest) par rapport à Colpo ? que peut-il se passer ? je vais retrouver mes pbs ?

    Si Trophigil ne suffit pas et qu’alors je reprends du Colpo 2x/sem, vous me dites de mettre Trophigil tous les autres jours .
    6) ça ne va pas faire un surdosage d’hormone tout ça ? => re-pbs etc
    Sans parler du fait que du coup, me revoilà avec un ov tous les j ! 😦
    7) pourrais-je envisager de ne le mettre que 2x/sem aussi en alternance ou ce ne sera pas suffisant ?

    Cela fait longtemps que je demd une sol° à ma gyn pour diminuer la qté d’ov que je mets, elle m’a tjs dit que je ne pouvais pas m’arrêter sous peine de réapparition de mes pbs ! ….et bien sûr, ne m’a JAMAIS suggéré votre sol° !?!?! ….
    J’ai vraiment envie de suivre vos conseils, mais j’avoue ne pas être sereine sur les effets éventuels possibles sur la tranquilité (vagin/vessie) que j’avais si durement obtenue 🙂

    Vous m’assurez que tout devrait bien se poursuivre même avec ces changements ?

    J’aime

    1. alors pour ne pas brusquer votre corps on ne va changer les choses qu’à la marge MK 1 prenez votre tt habituel tant qu’il existe gynophilus
      2 quand ce dernier sera supprimé il faudra mettre Trophigil en lieu et place de Gynophilus et laisser tout le reste comme c’est Donc pour le moment on ne change RIEN . On avisera en 2024

      J’aime

  5. Ah ….ok !
    Merci Dr pour votre écoute, votre patience [surtout face à mes questions sans fin ;-)] et tous vos conseils !
    Je vais faire comme cela alors, et je vous recontacterai à la fin de mon « stock » de Gynophilus pour voir avec vous comment faire au mieux à ce moment-là.
    Encore merci ! 🙂

    J’aime

  6. Bonjour
    Je suis ménopausée depuis deux ans maintenant.
    Depuis quelques jours j’ai des pertes non odorantes mais « collantes » comme des glaires mais plutôt jaunes.
    En séjour à l’étranger j’ai changé de savon mais toujours naturel à base d’aloe vera.
    Aurais je pu attraper une infection dans les toilettes publics même si je ne m’assoie jamais?
    Comme je n’ai pas de médicament avec moi à part Gydrelle et Lomexin, Est ce que l’huile de coco pourrait faire quelque chose?
    En vous remerciant beaucoup pour votre avis

    J’aime

    1. vous avez une vaginite atrophique banale genevieve Suvegel va bien fonctionner pas la peine de mettre des ovules antibiotiques comme lomexin . Gydrelle c’est pour après en entretien vaginal sur le long terme 1 à deux fois par semaine à l’année pour éviter les rechutes . L huile de coco est super aussi pour l’entretien à l’année

      J’aime

      1. Merci beaucoup. Est ce que cicatridrine pourrait aussi faire l’affaire en attendant de rentrer en France pour acheter Suvegel?

        J’aime

  7. Bonjour, j’ai été opérée du dos et j’ai été sondée durant 5h. J’ai eu des symptômes d’infection urinaire et on m’a prescrit Cefixime. J’ai commencé le traitement lundi et des brûlures vaginales sont apparues jeudi.

    J’ai eu des brûlures vaginales sous implant il y a 2 ans et ça s’est stoppé au fil des mois suite au retrait.

    Je n’ai pas de contraception hormonale actuellement vu que j’ai une ligature des trompes.

    Je suppose que mes brûlures proviennent de l’antibiotique car je n’avais rien avant de le prendre. Je vais demander un PV à mon médecin.

    Si jamais mon prélèvement revient négatif, est ce que les brûlures peuvent être de nature hormonale même si je n’ai pas de contraception ? Peut on voir si il y a un souci hormonale avec une prise de sang ? Qui doit la prescrire ? Le généraliste ?

    Si jamais c’est hormonal, puis je prendre Colpotrophine ? Je tolère très mal Cicatridine et Physioflor.

    Merci et bon dimanche.

    J’aime

    1. c’est une névralgie post traumatisme de la sonde violet Seule la patience en viendra à bout , les antibios renforcent les brûlures en agressant les muqueuses ….Cela disparaîtra en un mois Aucune pommade ne fera , cicatridine ovules peut aider

      J’aime

      1. Je ne supporte pas les ovules de cicatridine malheureusement. Quelle autre alternative j’ai ?

        Mais comment une sonde urinaire a pu me donner des brûlures vaginales ?

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s