THM : dernières recommandations 2021

INDICATIONS

C ‘est le traitement de première intention pour faire disparaître les bouffées de chaleur

C’est le traitement de première intention pour prévenir une ostéoporose chez une femme à risque fracturaire

Ce n’est pas un traitement pour prévenir les maladies cardiovasculaires

QUEL THM PREFERER ?

Celui avec des oestrogènes par voie transdermique ( gel ou patch) du 1 au 25 ou 31 de chaque mois du calendrier à la dose minimale efficace ( qui varie selon chaque femme) AVEC de la progesterone naturelle ( ou semi naturelle comme Duphaston) le soir au coucher par exemple Progestan 200 du 1 au 25 de chaque mois du calendrier . Aucune autre progestérone ne doit être utilisée si on veut une innocuité totale du THM.

Les femmes sans utérus peuvent n’utiliser que le gel / patch

A COMMENCER IMPERATIVEMENT AVANT 60 ANS ET LE PLUS TOT APRES LA MENOPAUSE CONFIRMEE . Jamais de THM instauré plus de 10 ans après la ménopause

PENDANT COMBIEN DE TEMPS?

Autant d’années que nécessaire pour en finir avec les bouffées ou pour maintenir une ossature en bon état .

A QUELLE POSOLOGIE : autant de doses de gel ( on peut aller jusqu’à 6 doses d’Estreva par jour ) que nécessaire, la Progesterone 200 reste fixe . A chaque femme de trouver la dose minimale efficace de gel . …ou d’utiliser un patch qui est plus fort . Les estrogènes per os ( Oromone ) sont efficaces mais ils augmentent un peu le risque d’AVC donc à ne pas privilégier si on a besoin d’un THM sur de longues années.

QUI N A PAS LE DROIT DE PRENDRE UN THM ?

La femme qui a fait un infarctus

La femme qui a fait un AVC

La femme qui a été soignée pour un K du sein

QUI PEUT PRENDRE UN THM ?

Antécédent de phlébite : autorisé

HTA contrôlée sans autre facteur de risque cardio vasculaire : autorisé

Diabète contrôlé : autorisé

Hypercholestérolémie isolée : autorisé

LE THM TRANSDERMIQUE

donne t il plus d’infarctus ? Non

plus d’AVC ? non

plus de phlébite ? non

plus de K du sein ? non

LE THM

diminue les risques de

K utérus

K colon

K pancréas

K estomac

et prévient la DMLA ( dégénérescence maculaire de la rétine, cause de cécité )

CONCLUSION

Les notices des produits que l’on utilise pour un THM sont obsolètes . Toutes les CID mentionnées seraient à revoir à la lumière des dernières données de la science …mais cela exigerait des labos de repasser par des contrôles coûteux , de représenter les produits à des commissions , bref , ce n’est pas rentable . Voilà pourquoi vous trouverez dans les notices d’Estreva des effets secondaires qui n’existent qu’avec des produits américains que nous n’utilisons plus depuis longtemps en Europe. Il serait temps aussi que les médecins de famille s’informent sur les dernières recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français publiées en 2021 afin de changer leurs habitudes de …non prescription de produits hormonaux naturels , remboursés sécu tandis que les compléments alimentaires vendus en pharmacie coûtent cher …et ne sont pas indiqués en première intention dans le traitement des bouffées de chaleur !

119 commentaires sur “THM : dernières recommandations 2021

    1. parce que le coeur ne le supporterait pas fleur Risque d’accident cardiaque ou de phlébite aussi . On ne laisse jamais une femme ménopausée à 38 ans voire avant sans un traitement hormonal , ce serait trop dangereux pour ses os fleur

      J’aime

  1. Merci à vous. Moi 61 ans et toujours sous ths, mon médecin veut que j’arrête à cause de l’âge, je refuse…. parceque avec je suis bien,sans je ne dors plus et je suis à plat. Quand les médecins vont ils tenir compte du bien être des femmes et nous considérer mieux,? Merci pour cet éclairage.

    J’aime

      1. bonjour,
        J’ai 66 ans et je suis sous traitement depuis 13 ans , je vais très bien , mais ma gynécologue souhaite que je diminue le dosage ( Vivelledot 50) . Je n’ai pas envie car je vais très bien, je n’ai aucun souci de santé. Qu’en pensez vous ?
        merci pour votre réponse

        J’aime

  2. Ma soeur est décédé d’une récidive de K sein . On me dit que je ne pourrais pas prendre de THM du fait du risque accru de développer moi même un K sein. Qu’en pensez vous . Cert uns parlent d’hormones bio identiques sont possibles
    Je ne suis pas encore Menauposee . Dernière règles sont un cadeau du Père Noël cette année .
    J’ai 54 ans

    J’aime

    1. Vous aurez une ménopause tardive mk bref vous n’aurez jamais besoin d’un THM car les ménopauses tardives se passent sans souci et un THM c’est pour les ménopauses avec bouffées invalidantes pas juste parce que l’on est ménopausée Il n’y a que deux indications pour un THM : la prévention de l’ostéoporose chez les femmes très maigres et ménopausées précocément et les bouffées Vous ne présentez aucune de ces 2 indications donc pas besoin de THM, la question ne se pose pas

      J’aime

  3. Ma gynécologue, par ailleurs très gentille, m’a prévenue que je n’aurais plus « droit » au THM après cinq ans. Depuis un an que je le prends je n’ai pratiquement plus de brûlures ni de cystites. Je suis en bonne santé et je fais régulièrement des mammographie. Si je change de gynéco dans 4 ans, est-ce que je me heurterai au même refus ? Quels risques pour la santé après cinq ans ? Merci

    J’aime

    1. elena je suis navrée que votre gynécologue n’ai pas lu les dernières recommandations du Collège des gynécologues français qui préconise de poursuivre le THM preuves de son innoncence à l’appui ( étude Danoise ) Navrée de savoir que même les spécialistes ne se forment plus Pourtant , il s’agit d’une formation post universitaire obligatoire payée par notre compte formation …mais chaque médecin a sa liberté de conscience et de prescription, si elle refuse alors que les recommandations disent de continuer, elle en a le droit

      J’aime

  4. Bonjour

    Alors je suis un peu perdue…j’ai 53 ans et je n’ai aucun traitement. Dernières règles après 6 mois d’arrêt le 1er décembre (dois je compter les petites pertes marrons de cette semaine ?? fin décembre)
    je crains les pb d’ostéoporose mais il me semble que ma gygy ne soit pas au fait des femmes pré-ménauposée, puisqu’elle ne me propose aucun traitement.
    Mes questions
    1 existe t il des gygy plus spécialisés en pré meno ou en méno
    2 comment seule je peux me prémunir ?

    MERCI et bonnes fêtes de fin d’année à toutes

    J’aime

    1. 1 non , il existe juste des médecins qui continuent à se former et d’autres qui vivent sur leurs acquis d’il y a trente ans
      2 d’abord demandez une densitométrie à votre MG , cela vous aidera à savoir si vous êtes à risque fracturaire ou pas Si vous êtes non à risque , le THM peut attendre que vous ayez de grosses bouffées , si vous en avez Si vous êtes à risque votre généraliste pourra aussi vous prendre en charge La ménopause c’est 12 mois d’affilé SANS aucune trace de sang vero co Vous n’êtes qu’en préménopause

      J’aime

      1. Que cela fait du bien d’avoir des infos gyné30…merci 10000 fois !
        est ce possible de n’avoir jamais de bouffées et donc jamais de THM ?
        Toutefois, doit on prendre un « traitement » qqconque à la ménopause ? un traitement qui compenserait par ex la chute de progestérone ou œstrogène ?
        Encore merci

        J’aime

      2. 1 si vous avez un mauvais sommeil, des douleurs articulaires, un manque de libido , cela fera pour le THM Si vous vous portez comme un charme alors non, le THM n’est pas utile
        2 non si notre ménopause se passe bien, on n’a besoin de rien vero co ….sauf de manger comme il faut et de faire du sport pour ne pas encrasser ses artères …et vérifier qu’on ne manque pas de vitamines B9 B12 et vit D par prise de sang

        J’aime

  5. Merci pour ces éclairages précieuses. Ni ma gynécologue, ni mon médecin traitant sont dans une posture « d’accompagnement » vers la ménopause. J’ai 55 ans et depuis 3 mois je n’ai plus mes règles. Pendant 6 mois, je les ai eu un mois sur 2 avec des bouffées de chaleur fréquentes et une fatigue importante…
    Les bouffées de chaleur me « semblent  » anarchiques..pour le moment je n’en ai plus..
    J’ai beaucoup d’arthrose..est-ce que le traitement vous semble à considérer svp ?

    J’aime

    1. oui ann Si j’étais votre médecin je vous le conseillerais ….sous réserve d’un examen qui ne trouve pas de contre indication ( je ne prescris aucun THM si les seins sont plein de microkystes et ou douloureux )

      J’aime

  6. Bonsoir Miss Frottis. J’ai 50 ans, ménopausée depuis 6 mois. J’ai toujours été sujette à de nombreuses mycoses vaginales. Depuis la ménopause : encore des mycoses, baisse de libido, sécheresse vaginale et de la peau (psoriasis de retour), ostéopénie récemment décelée. Disparition, pour l’instant, des bouffées de chaleur qui étaient légères. Je soigne difficilement les mycoses avec Lomexin qui semble rarement me guérir complètement. J’ai commencé Colpotrophine sans savoir encore si cela me réussit. Mon gynécologue me demande de considérer la prise d’un THM. Qu’en pensez-vous ? Merci !

    J’aime

    1. que vous avez une indication du THM : le soin d’une décalcification osseuse zohra Par ailleurs cela vous aiderait à retrouver votre libido et votre hydratation vaginale Quant aux mycoses , je n’ai pas vos pv sous les yeux pour voir de quoi il s’agit car ce n’est peut être pas cela qui vous gêne mais une vaginose ? Si oui colpotrophine la soignera

      J’aime

      1. Une autre question me vient à l’esprit : vous écrivez que les mycoses ont tendance à disparaitre à partir de la ménopause à cause de la chute des œstrogènes. Si je prends un THM, le retour des œstrogènes va-t-il de nouveau favoriser un terrain à mycoses ?

        J’aime

      2. Bonsoir Miss Frottis. Finalement, quels sont les risques ou inconvénients du THM transdermique quand on a pas de contre-indications ? Merci infiniment !

        J’aime

      3. les risques ? aucun les inconvénients ? que cela ne vous aille pas zohra avec maux de tête, saignements , mastose mais ce n’est pas grave, vous l’arrêtez et tout revient comme avant

        J’aime

      4. N’aggraverait-il pas un cancer du sein qui serait apparu pendant le traitement ? D’où les mammographies annuelles ? Merci.

        J’aime

      5. si mais comme on surveille les seins , on peut arrêter le THM à temps zohra Un THM sert à soigner des bouffées de chaleur invalidantes On ne le prescrit que si mammo parfaitement normale Si on juge que les seins sont à risque de K, on ne récuse le THM ,on traite par de la phyto ou acupuncture Seules les femmes ayant des seins indemnes de toute mastose de tout kyste peuvent utiliser un THM . Ces femmes là ont un risque infime de faire un K , sans ou avec le THM cela ne change rien . Quand on prend ses précautions, on ne voit JAMAIS de K sous THM . On ne prescrit pas le THM à toutes les femmes , celles qui ont des seins fragiles sont récusées donc votre inquiétude n’a pas lieu d’être

        J’aime

      6. Merci pour cet éclaircissement. Je n’ai pas de bouffées de chaleur invalidantes mais une ostéopénie (en plus d’autres désagréments comme indiqués dans mon premier poste). Vous disiez que c’est aussi une indication du THM, n’est-ce pas ? Pouvez-vous m’expliquer, s’il vous plait, en quoi ces hormones de remplacement sont naturelles ? Très bonne soirée à vous, Miss Frottis !

        J’aime

  7. Bonjour miss frottis je suis très inquiète! Je viens de découvrir que je suis enceinte ce matin avec un test pipi! Hors j’ai mis un ovule colpotrophine hier soir ! Avant ça je n’en mettait pas mais ma gynéco me les as prescrit pour une atrophie due à la ménopause artificielle que jai subie l’été dernier (endometriose et adenomyose). En fait hier soir j’ai ouvert l’ovule avec une paire de ciseaux et j’ai mis environ les trois quart du contenu de l’ovule bien au fond de mon vagin et sur ma vulve… je viens de lire que les oestrogenes sont formellement interdits aux femmes enceintes ! C’est grave ? Quel est le risque? Malformations ? Fausse couche ?
    En arrêtant ça me fait une chute d’oestrogènes qui risque de me faire saigner non ??
    Merci d’avance je suis très stressée car déjà deux fausses couches dont une tardive a mon actif

    J’aime

    1. AUCUNE IMPORTANCE toutes mes félicitations pour cet heureuse nouvelle anais PS aspegic nourrisson 1 par jour pendant 4 mois prévient les fausses couches tardives Prenez aussi des vitamines de grossesse et appelez votre gynéco pour qu’elle vous donne d’autres conseils anais

      J’aime

      1. Merci beaucoup je suis rassurée !
        J’espère que cette petite graine va bien s’accrocher !! Merci à vous pour cette patience sans faille dont vous faites preuve depuis des années !

        J’aime

  8. Bonjour,

    Je reviens vers vous suite aux dernières recommandations sur le THM.

    J’ai eu, à 30 ans, une phlébite suite à une césarienne. Après des investigations, j’avais, à ce moment là, un petit déficit en protéine S.
    Après une nouvelle prise de sang cet été en vue de mettre en place un THM ( arrêt de mes règles à 40 ans avec bouffées de chaleurs , je les ai supportées pendant 4 ans jusqu’au mois de mai dernier ou c’est devenu infernal),
    mon taux de protéine S était normal.

    -THM débuté en août, Utrogestan 100 et Oestrogel 1,5 dose/j, tout été rentré dans l’ordre, meilleure qualité de vie.

    Seulement, fin novembre, j’ai fait une phlébite superficielle au bras droit.
    J’ai donc arrété le traitement sur recommandation de mon phlébologue.

    Entre temps, les nouvelles recommandations sont sorties.
    Qu’en pensez-vous?
    Est-ce que je rentre dans le cadre d’antécédents de phlébite ou le THM est autorisé?
    Je vais avoir 45 ans.
    ( Je tiens à préciser que pendant prés de 15 ans, j’ai pris la pilule sans n’avoir aucun problème.

    Encore merci
    Stéphanie

    J’aime

    1. Une phlébite superficielle n’est pas considérée comme une vraie phlébite et ne contre indique en rien ni la pilule et encore moins le THM naturel stéphanie Votre angiologue n’est pas gynécologue

      J’aime

      1. Merci beaucoup pour votre retour 🙂

        D’ailleurs, je me suis permise, lors de mon contrôle début janvier, de lui faire part des nouvelles recommandations concernant le THM ( et de votre site), dont il n’était pas au courant.

        Après consulté ces recommandations,, il m’a répondu que cela ne concernait que la progestérone.
        Je lui ai répondu que le cela devait concerner les oestrogènes car un THM sans oestrogènes, quel interêt ?? Alors qu’il peut être donné sans progestérone aux femmes sans utérus! AI-je eu raison?

        Pour l’instant, les bouffées sont revenues, mais légères.
        Puis je tenter de rester sans traitement?
        Et donc le reprendre si elles venaient à s’intensifier?

        Encore merci pour votre gentillesse 🙏🏻

        J’aime

      2. la progesterone ne se donne pas aux femmes sans utérus mais est obligatoire au moins 12 jours par mois pour celles qui ont un utérus La progestérone naturelle ne fait pas coaguler le sang stéphanie
        tant que les bouffées sont légères oui bien sûr Fadiamone menopause à acheter sur le net est un très bon tt anti bouffées sans hormones mais vous pouvez aussi reprendre le traitement

        J’aime

  9. Bonjour Docteur,

    Souffrant d’une insuffisance ovarienne primaire, j’ai pris Climaston 2/10 de mes 19 à mes 32 ans. J’ai 34 ans et ai du changer de traitement il y à deux ans car le semaine de pseudo règles du passage des comprimés roses aux jaunes me rendaient malades (fatigue, douleurs). Je prends désormais du progynova 1mg accompagné d’utrogestan 200mg, sans problème particulier hormis spotting tres frequents et prise de poids (sous le nombril surtout). Je voulais savoir si passer au progynova 2mg pourrait aider. Faudra-t-il dans ce cas également passer à l’utrogestan 200mg?

    J’aime

    1. 1 pas sûr
      2 oui ariane
      PS pour la prise de poids voyez comment rééquilibrer votre métabolisme par la micronutrition cela marche super !
      Activelle fonctionne bien comme THM sur les utérus fragiles qui saignent facilement

      J’aime

      1. Bonjour Docteur,
        Je fais suite à mon message ci-dessus.
        En allant récupérer mon ordonnance l’autre jour, je me suis rendue compte que j’avais dû progynova 2mg couplé à de l’uteogestan 100mg. Peut être ma dose de progestérone est trop faible par rapport aux œstrogènes ? Ceci pourrait-il expliquer les migraines, spotting, prise de poids depuis que j’ai arrêté le Climaston 2/10 pour passer au progy+utro? Merci infiniment !

        J’aime

      2. Bonjour, je vous réponds ici au sujet du Climaston: j’avais arrêté après plusieurs années de traitement sans problèmes, car je ne supportais plus la semaine des saignements de privation: mal partout, dos quasi bloqué, fatigue, déprime… Cela va beaucoup mieux sous progynova+utrogestan. Comme j’ai régulièrement des petits saignements aléatoires, je me posais la question de apsser à utro 200 car a priori pas trop de risque à augmenter la progestérone. Qu’en pensez-vous? merci infiniment!

        J’aime

  10. Bonjour que pensez vous de cette nouvelle pillule belge a base estetrol, drovelis, qui pourrait etre utilisee aussi pour le traitement de la menopause ? merci beaucoup par avance

    J’aime

    1. elle me semble excellente mais hélas sur la notice, le labo a mis toutes les CID des pilules ordinaires style Minidril alors que cette pilule 1 diminue les risques de K du sein 2 diminue les risques de phlébite, d’HTA, de cholestérol ….ce que ne fait pas Minidril et autres OP classiques diane Je suis dégoûtée car mes patientes en lisant la notice vont penser que c’est une pilule dangereuse Drovelis n’a pas l’indication THM mais évidemment qu’elle pourrait servir de THM !

      J’aime

  11. Bonjour miss frottis,
    ménopausée depuis 5 ans,il me semble subir depuis un yoyo hormonal avec des troubles divers et variés suivant que je suis en crise d’ostroegenie ou de secheresse (mauvais sommeil, douleurs diverses,troubles de l’humeur,palpitations,troubles du transit, secheresse intime (malgré un traitement local bien conduit), cystites, envies plus frequentes,,.retention d’eau …)
    Afin d’essayer de « lisser » tout cela, ma gynecologue m’a prescrit un THS: EStreva gel 1 ou 2 pressions, et progestan 200mg ,1 gelule le soir.
    Cela fait à peu près 1 mois et demi que je prends ce traitement à raison d’une pression par jour.
    Mes seins sont tendus et douloureux, j’ai pris un peu de poids. Je fais regulierement de la retention d’eau, des palpitations, je me sens parfois nerveuse. J’ai toujours quelques douleurs de temps à autres. Suite à un rapport un peu douloureux malgré le maintien du traitement local en plus du THS (nous n’en avions pas eu depuis quelques mois), je ressens comme une inflammation du vagin avec envies frequentes.
    Pensez vous que je puisse passer à 2 pressions d’estreva par jour malgré les douleurs au sein, les palpitations et la nervosité? Au bout de combien de temps puis je esperer un effet?
    Vous remerciant

    J’aime

  12. Quelle déception! Si le THS ne le fait pas, auriez vous une solution face à ce yoyo hormonal qui dure maintenant depuis quelques années (dernieres regles en Fevrier 2018 et avant dernieres 13 mois et demi plus tôt) et qui est bien handicapant avec tous les problèmes que j’évoque plus haut? Et combien de temps cela risque t il encore de durer? Merci

    J’aime

    1. vos seins ne supportent pas le moindre estrogène hélas donc il vaut mieux arrêter plutôt que de faire un K du sein valerie Jamais de THM quand il donne mal aux seins, c’est impératif , c’est signe de souffrance cellulaire la douleur alors stop Vous serez mieux sous phyto Laquelle ? Ergyflavone deux par jour en pharmacie est bien , très complète Il faut aussi des cures de vit B ( pour le moral comme Bnat total de chez Bionops, un concentré de vit B indispensable pour le cerveau ) du magnesium de la vit D et des omegas 3 en plus du tt local pour la sécheresse Je vous conseille Hydromega, 2 par jour c’est de l’huile d’argousier (omega 7) et des anti oxydants , super pour l’irritabilité nerveuse mais cela fera moins bien sur la sécheresse que Elteans ( omega 3) Vous devez aussi éliminer de votre alimentation tout ce qui prédispose au yoyo affectif : le lait , les yaourts, les sucreries, les gâteaux : juste deux fruits par jour question sucre PLus on mange sucré plus on est fatiguée et irritable Idem pour le tabac ce n’est pas le stress qui fait fumer, c’est fumer qui accentue le stress Le sucre c’est comme le tabac , un poison pour l’organisme ..et une addiction aussi dont il faut se défaire Le sport aide beaucoup mais aussi la relaxation, la méditation, la sophrologie L’acupuncture, la réflexologie, l’ostéopathie peuvent vous aider à être plus sereine et surtout plus constante dans vos émotions La DHEA est pas mal : elle booste, donne le moral, ne fait jamais mal aux seins A voir …

      J’aime

  13. Merci pour vos conseils miss frottis
    Je fais des cures de magnevieB6, donc je pense que c ‘est OK pour le magnesium et la vit B. Ma gyneco m’ a prescrit de la vitamine D donc là aussi c’est OK. Je ne prends que du lait vegetal et mange un yaourt de brebis par jour ainsi qu’un yaourt de soja pour le calcium .. Je vais essayer de réduire encore plus les sucres rapides. Les omegas 3, j’ai essayé ELTEANS à raison de 2 par jour pendant au moins 2 mois et je n’ai pas vu d’effets notables.
    Je prends depuis des années du cranberry Gyndelta tous les jours, que j’ai remplacé il y a quelques temps par du granio+reducys qui associe cranberry et probiotiques. Sur les conseils de ma gyneco, j’ai rajouté à ce traitement quotidien du gyndelta PC au moment des rapports: rien n’y fait: je fais toujours des cystites post coîtales
    Je fais un peu de marche, un peu d’acupuncture. Je vais essayer de me remettre à la meditation et à la relaxation.
    Sans parler de ERGYFLAVONE que je connaissais pas et que je vais sans doute essayer également, que pensez vous de tout cela? Des corrections à apporter?
    Et si je prends ERGYFLAVONE qui contient des isoflavons de soja, puis je continuer à prendre un yaourt de soja par jour et 1 fois par semaine du tofu?

    J’aime

    1. 1 non ce n’est pas OK pour toutes les vit B Vous manquez de B1 B9 B12 entre autre
      2 le yaourt de brebis n’est pas aussi anti inflammatoire que le yaourt végétal , c’est mieux que le vache mais ce n’est pas le top
      3 Omecor serait peut être mieux
      4 precyst est mieux Mes patientes sous precyst non stop n’ont pas de cystites post coïtales
      5 oui il faut prendre du soja +++ qui ne donne aucune K du sein ( sinon les asiatiques battraient le record de K alors qu’elles sont minoritaires à en faire )
      6 il manque la diminution drastique du sucre, le fromage le matin , le poisson le soir , que deux fruits par jour …Ok pour le tt local mais il manque aussi le lithotamne indispensable pour éviter les cystites en alcalinisant les urines

      J’aime

  14. Et j’ai oublié: j’ai un traitement local à raison d’un ovule colpotrophine tous les deux jours avant l’instauration du THM et 2 jours par semaine depuis + crème colpo tous les jours. Malgré ceci, les omegas 3 2/jour et du Monassens au moment des rapports, toujours des rapports un peu douloureux et suivi de cystite

    J’aime

  15. Merci mis frottis.
    Je note pour les vitamines B qui me manquent. En cure comme le magnesium? tous les combien?
    Je vais essayer Precyst
    Et le lithotamne, en cure également?

    J’aime

    1. En cure de trois mois à renouveler si nécessaire valérie ça donne meilleur moral Dès que le moral flanche on en reprend Le lithotamne moi je le prends non stop c’est un traitement de fond pour le bien être général ( il empêche les cystites , les vaginites , les acidités gastriques et apporte du calcium contre l’ostéoporose ) , c’est un indispensable de la bonne santé au long cours comme les omegas 3 d’ailleurs …et comme le magnesium chez toutes les stressées et anxieuses qui le mangent en permanence ! Il existe des magnesiums du super marché qui sont pas chers et fonctionnent bien

      J’aime

  16. Bonjour miss frotti, ça n’a aucun rapport avec l’article et j’en suis désolée mais je n’ai pas encore trouvé de gynéco la où j’habite depuis peu.
    J’ai fait mon écho de datation hier (je suis à 6sa) tout est normal sauf que j’ai un gros kyste du corps jaune de 6cm par 5cm..le radiologue m’a dis qu’il allait finir par éclater et faire tres mal..
    J’ai une question, si ce kyste éclate, alors plus de corps jaune, plus de progesterone, donc arret de la grossesse, non?
    On ne m’a rien expliqué et ce kyste me semble énorme j’ai peur d’une torsion ovarienne qui obligerait à arrêter la grossesse aussi.. qu’en pensez vous ?
    Merci beaucoup pour votre patience

    J’aime

    1. le radiologue n’est pas gynéco anais Non un kyste de grossesse n’éclate JAMAIS il disparaîtra à 3 mois lorsque le placenta prendra le relais des ovaires pour faire tenir la grossesse

      J’aime

      1. Merci beaucoup vous me rassurez…je suis désolée mais j’ai une dernière question: je viens de recevoir le résultat de mon PV et il y’a écrit flore de doderlin absente et colonies monomorphe mais absence de vaginose ou mycose. Je met du geliofil tous les soirs a part la veille au soir du prelevement,comment ma flore de doderlin peut elle être absente ? La vaginose me pend au nez alors !

        J’aime

  17. Bonjour miss frottis,
    Je souhaite prendre du lithothamne pour éviter les cystites à répétition. Est-ce que vous savez à quelle dose il faut le prendre pour alcaliniser les urines ?
    Merci pour tous vos conseils.

    J’aime

    1. il existe des bandelettes de PH urinaire en vente au magasin bio pour savoir si la quantité prise est suffisante Moi j’utilise equilibre acide base de Le Stum et 3 cp par jour c’est OK Chez Arkopharma 2 gélules suffisent

      J’aime

  18. Je précise pour ma question un peu plus haut que je n’ai pris aucun antibiotique quel qu’il soit et je suis enceinte alors avec un plus le geliofil tous les soirs je ne comprend pas comment ma flore de doderlin peut etre absente…

    J’aime

  19. Merci pour votre réponse, j’ai acheté des gellules de medigyne et je viens d’en mettre une. Est-ce que ces ovules risquent d’interagir avec les ovules de progestérone que je met matin et soir ? Je ne voudrait surtout pas avoir de chute de progestérone à 6sa ..

    J’aime

      1. Merci, j’ai donc mis un ovule medigyne hier soir et ce matin ça me brûle encore plus, en continu, et me donne l’impression que j’ai envie de faire pipi alors que non (même symptômes depuis presque un an.. )

        J’aime

  20. bonjour docteur
    en 2 mois , je observe que mes règles durent 1 jour demi alors que d’habitude c’est 3 jours
    le 1er jour flux abondant et 2eme jour quelques gouttes
    de plus j’ai beaucoup de migraines pendant les règles
    j’ai 42ans et je ne prends pas la pilule et je ne suis pas enceinte
    qu’en pensez vous
    merci

    J’aime

  21. Bonjour,

    Je veux arrêter mon THM pris depuis 1 an et demi (vivelledot 25 + progestan 100 pris 1 jour sur 2) et passer sous phyto.

    1 / Comment l’arrêter progressivement avec un patch et 1 jour sur 2 de progestan ? …
    2 / A quel moment commencer la phyto pour une bonne transition par rapport à la fin progressive du THM ? …
    3/ Je pense prendre les premiers temps soja + serelys pour une bonne transition puis supprimer serelys et conserver tout le temps le soja (si tout va bien) mais pendant combien de temps prendre les 2 , donc au bout de combien de temps arrêter le second ? …

    Merci d’avance pour vos conseils, je ne sais pas comment faire.

    J’aime

    1. 1 un patch tous les 15 jours 1 progestan un jour sur 3 pendant 3 mois puis stop
      2 dès maintenant serelys 1 par jour et soja
      3 le soja c’est contre les bouffées donc dès qu’il n’y en a plus vous arrêtez. Cela ne sert que contre les bouffées Le soja prendra le relai pour votre vie entière afin d’être en bonne santé tara

      J’aime

  22. vous m indiquez en 3 d’arreter le soja si plus bouffées mais aussi de le prendre pour la vie , pouvez vous me préciser …
    mais surtout pendant combien de temps je dois prendre les 2 : serelys (en + du soja) pour la transition apres thm , j’arrete serelys au bout de combien de temps ? (je garde le soja seul après)

    J’aime

    1. le soja en yaourt , lait, tofu pour la vie tara le soja en comprimés non
      serelys au bout de 6 mois voyez ce que ça donne à l’arrêt si bouffées on repart pour 6 mois et ainsi de suite jusqu’à ….65 ? 75 ? ans

      J’aime

  23. Bonjour,

    Je suis ménopausée depuis au moins 5 ans. Apres plusieurs essais avec utrogestan ou duphaston (les deux associer avec du estreva ou oestrodose), je ne supporte aucuns des deux. Mal aux yeux et déprime avec utrogestan et migraine avec duphaston.
    Ma gynécologue maintenant parti en retraite voulait absolument que je prenne livial mais j avais préfère essayer le naturel mais cela ne me convient pas du tout.
    Ma nouvelle gyneco me propose la moitié d un patch femsetevo. Qu en pensez vous ?
    En premenopause je me sentais bien avec lutenyl ou luteran mais ces traitements ne sont plus possible a cause des risques et de l âge.
    J ai des niveaux hormomaux tres bas, bouffées de chaleur, fatigue, trouble du sommeil, aucunes envies…..
    Depuis cette ménopause je suis obligée de prendre un traitement pour la tension qui est limite.
    Puis avoir votre avis ? Un autre traitement m irait il mieux ?

    J’aime

  24. Il est revenu depuis un moment ici. Ma gynécologue me demande de le couper en deux mais les bords se découlent. Je suis obligé de coller un adhésif transparent sur le patch.
    Est il fort comme THM ? Est il préférable a livial ou par exemple activelle niveau innocuité ?

    J’aime

  25. Bonjour,
    Au bout de 3 semaines de femstevo j ai souvent des maux de têtes et des migraines. Je crois que je ne supporte pas non plus ce ths. Mais sans rien je ne suis pas bien du tout.
    Que me conseillez vous ?
    Ma gynécologue m avait dis de revenir la voir si cela ne convient pas, qu elle passerait sur un ths en comprimes mais ce n est pas aussi innocent sur les risques vasculaires.
    Dois je encore insister avec ce traitement ? Sinon que prendre ?
    Merci d avance pour vos conseils.

    J’aime

  26. Bonjour,
    J’ai 54 ans, en ménopause et en THS depuis presque un an. Je prends 3 doses d’estreva et 100 mg de progestérone naturelle.
    Ce traitement (qui a un peu évolué au cours du temps), m’a permis de ne plus avoir de bouffées de chaleur notamment pendant la nuit et de réduire considérablement mes douleurs articulaires importantes aux doigts.
    Par contre je souffre encore d’hyper séborrhée et de transpiration du visage, qui me rendent la vie impossible. La peau du visage me fait très mal. Je ne supporte aucune crème un peu nourrissante car l’hyper séborrhée me provoque une légère dermite séborrhéique alors que ma peau est devenue très sèche et très sensible.
    J’ai par ailleurs développé une pilosité sur le visage et sur le corps avant même de commencer le traitement. Celui-ci ne semble pas l’arranger.
    J’ai vu une dermatologue qui me dit que la solution est du côté du THS. (Je prends des omégas 3 et des vitamines).
    Est-ce que c’est possible que la progestérone prise par voie orale stimule mes glandes sébacées ? Au début du traitement je prenais 200 mg de progestérone et j’ai eu des problèmes d’acné très importants.
    Mon gynécologue homme n’est pas très sensible à ces problèmes. Auriez-vous un conseil à me donner ?
    Cordialement. Géraldine.

    J’aime

    1. hélas je ne peux que vous conseiller d’ajouter de l’aldactone 50 à votre THM , c’est une anti hormone masculine puissante Il faudra en parler à une dermato si votre soignant ne connait pas les propriétés anti séborrhée de la spironolactone geraldine

      J’aime

  27. Bonjour,
    J’ai bientôt 50 ans et je suis ménopausée depuis environ 1 an. J’ai commencé en janvier un THM (1 pression oestrogel/jour + 2 comprimés vaginaux/semaine d’Utrogestan 100). En fait, je n’avais pas d’autres désagréments que la bouche sèche, des réveils nocturnes et un moral en berne. Je ne vois aucune différence depuis que j’ai commencé le THM ni en mieux, ni en pire. Mon gynécologue me laisse décider de continuer ou d’arrêter au vu des bénéfices-risques (j’ai une hypercholestérolémie traitée et une hépatite auto-immune légère, mais le diagnostic n’est pas formel). Je ne sais pas quoi faire car j’ai bien compris qu’il vaut mieux commencer un THM dès le début de la ménopause et car il semblerait que le THM protège de la maladie d’Alzheimer et d’autres maladies. Que me conseillez-vous?

    J’aime

    1. utrogestan c’est tous les soirs sinon aucun effet sur l’endormissement sandrine . La bouche sèche ne se traite pas avec un THM c’est peut être le début d’une maladie autoimmune ou syndrome de Goujerot . Le moral est meilleur sous DHEA que sous THM classique ou alors sous griffonia ….qui améliore aussi le sommeil . Je trouve que czen nuit marche bien pour avoir un bon sommeil . A part la DHEA tout est en vente libre et peut s’associer avec un THM utile pour les os et les muqueuses et sans danger pour vos artères . Vous présentez plus un léger syndrome dépressif ( réveils nocturnes , moral en berne) qu’une ménopause . Rhodiole rose plus griffonia seraient bien utile ou alors le Millepertuis sandrine

      J’aime

  28. Bonjour,
    Suite à une endometriose +adenomyose, j’ai eu une hystérectomie totale avec tentative de conservation des ovaires à 45 ans. Qqs mois après cette opération, sécheresse vaginale et cutanée importante, baisse libido, mycoses et cystites à répétitions. J’ai 47 ans maintenant, ma gyneco m’a mise sous tibolone-livial depuis 6 mois et ça va beaucoup mieux.
    Je continue à mettre du gel vaginal 2 fois/ sem. Ma peau continue d’être très sèche et perd son élasticité…
    Est ce que livial est aussi efficace qu’un traitement par la peau comme estreva gel pour la sécheresse cutanée ?
    Dois je conserver livial ou essayer estreva pour la sécheresse cutanée ?
    Merci a vous pour vos conseils

    J’aime

    1. 1 oui
      2 les estrogènes peuvent faire repartir l’endométriose et soignent très mal une sécheresse vaginale Vous devriez prendre des omegas 3 pour votre peau et l’hydrater avec le serum 5 de la roche posay bermond

      J’aime

  29. Chère Miss Frottis,
    Après plus de 15 mois sans règles à 45 ans donc probablement ménopausée, est-ce que les taux d’oestrogènes et de progestérone même très bas peuvent fluctuer ?
    au point de faire ressentir des alternances de périodes où on est bien, sans sécheresse intime, avec bon moral (comme en début de cycle) puis effondrement de l’humeur, pleurs irrépressibles, sécheresse, seins un peu plus sensibles, appétit décuplé (comme dans un SPM) ? Si oui combien d’années faut-il pour que cela s’apaise enfin ? (désolée, je suis en souffrance sans quoi je ne demanderais pas, je ne trouve pas de réponse)
    Merci à vous

    J’aime

  30. 55 ans ménauposée depuis 3 ans et très mal, pas le moral, envie de rien, irrascible, perte de cheveux, prise de poids etc…. que préconisez vous comme traitement (sans prendre trop de risques pour ma santé) pour être et vivre mieux ?
    On m’a parlé de colprone et de climaston, qu’en pensez vous ? quelle serait la meilleure posologie ?
    merci par avance de vos bons conseils

    J’aime

    1. colprone n’est pas indiquée manon climaston est bien mais le mieux c’est estreva 2 doses et progestan 100 un cp le soir du 1 au 25 tous les mois jusqu’à 80 ans si vous le voulez : aucun risque d’infarctus, d’AVC , de K du sein . Pour la prise de poids ménopausique : deux remèdes : activité physique et suppression presque radicale des sucres rapides ( pas au delà de deux fruits entiers , jamais en jus, par jour, quasiment aucun pain, pâtes, riz et tout ce qui est à base de farine . On maigrit très bien avec un régime low carb à suivre la vie entière car c’est un régime anti vieillissement, anti K , bon pour les vaisseaux)

      J’aime

      1. Merci donc si je prends climaston 1 5 à raison de 1 comprimé par jour je ne prends pas trop de risque sachant que j’ai eu il y a trois ans une conisation suite papillomavirus oncogène ?

        J’aime

      2. Merci et dernière question peut-il y avoir une éventuelle intéraction ou effet quelconque si je prends mon comprimé de climaston le matin en même temps que mon cachet de levothyrox 125 (suite ablation partielle lobe thyroide il y a plusieurs années) ? le climaston peut-il éventuellement influer sur ma TSH ?

        J’aime

      3. tant qu’on retrouve des bouffées à son arrêt manon parfois à 60 ans on peut arrêter, parfois 65 parfois 70 parfois 75 Ilne donne aucun K du sein ( si patiente avec seins parfaits bien sûr , jamais de THM si mastopathie kystique douloureuse) ni d’infarctus

        J’aime

      1. hum hum ce n’est guère prudent manon Les derniers articles sur THM et K du sein disent qu’il faut arrêter tout THM si douleur dans les seins et si augmentation de la densité mammaire car risque de K +++ Le THM ne donne aucun K du sein même pris 20 ans à l’unique condition d’avoir des seins parfaits Donc, chez vous, il y a un risque minime mais un risque de favoriser un K . Je ne peux pas vous donner le % de risque . Les K sous THM sont de bons pronostic dans la majorité des cas. Donc , ne connaissant pas votre dossier, ne pouvant vous examiner , je ne peux pas dire si vous prendriez un grand risque ou un tout petit. Pour moi je récuse le THM chez toute patiente ayant eu mal aux seins pendant sa vie de femme réglée…ce qui me permet de constater que j’ai 0 cas de K du sein sous THM même chez des patientes le prenant depuis 20 ans

        J’aime

      2. Dans ce cas avec une menaupose difficile et très handicapante (moral en berne, sauts d’humeur, perte d’envies, problèmes de concentration et mémoire) et avec des seins ACR 2 (mastose dans le passé) que préconiseriez vous concrètement comme traitement et posologie associée ? Merci par avance pour vos bons conseils et avis.

        J’aime

      3. DHEA 50 mg 1 cp par jour non stop manon : topissime pour moral, libido , mémoire et aucun effet délétère sur la glande mammaire Pas facile de trouver un médecin acceptant de vous en prescrire hélas Sinon phytothérapie : millepertuis , griffonia et surtout rhodiole rose plus magnesium très utile pour libido et mémoire

        J’aime

      4. Merci mais je ne comprends pas pourquoi les médecins ne veulent pas prescrire la DHEA 50 mg alors que cela peut vraiment soulager sans risque de K du sein ?

        J’aime

  31. 1 Merci. C’est long 5 à 10 ans, j’espère que je serais sereine ensuite.
    Il n’y a aucun traitement ou chose à faire pour le mental (en plus de tous vos conseils ci dessus pour l’alimentation) ?
    2 C’est étrange car en période de crises de pleurs ce que je ressens c’est tout à fait semblable à ce qui est décrit par les femmes enceintes qui pleurent pour un rien mais vraiment fort, or elles ont au contraire un très haut niveau d’hormones.
    3 Est-ce que les soucis de peau du visage qui brûle peuvent aussi être liés à la ménopause ? (sans vraiment avoir de bouffée de chaleur) Et si oui est-ce qu’avec le temps ça va arrêter ?
    Merci !

    J’aime

    1. 1 pour tout ce qui est mental les plantes font très bien : safran et millepertuis claire Il existe plein de bons compléments alimentaires en contenant avec du magnesium et des vit B Très important en cette période , les vit B et le magnesium
      2 je ne sais pas

      J’aime

  32. Bonjour
    Non ménopausée à 57 ans j ai subi hysterectomie ovariectomie il y a un an pour hyperplasie atypique de l endometre
    J ai eu un thm par oestrodose 1 pression que j ai tenté de réduire car mal aux seins ,les bouffees de chaleur sont revenues immédiatement
    Un gyneco m a recommandé dermestril 25 car libération de l œstrogène plus régulière,ainsi qu un comprimé de progesterone pour protéger la poitrine
    Depuis 1 mois j ai de nouveau mal
    Le médecin traitant me propose d essayer oestrapatch 40 mais seulement 3 semaines sur 4
    Ma question est :le fait d être 7 jours sans traitement va t il m aider à supporter un patch à 40 ,moi qui ne supporte pas un patch à 25 en continu ?
    Personnellement j aurais plutôt essayé dermestril 25 mais en arrêtant 7 jours par mois
    Ou bien couper estrapatch 40 en deux …donc ce serait un peu moins dosé que dermestril 25
    Sachant que j ai toujours eu des problèmes de douleurs dans la poitrine ou aux jambes avec les traitements hormonaux (cerazette,duphaston…)malgré des mammographie acr2
    Merci de votre réponse car j ai l impression de devoir choisir entre douleurs aux seins et bouffees de chaleur invalidantes

    J’aime

    1. je suis tellement désolée pour vous carine mais aucun THM ne sera toléré par vos seins …Quel dommage que l’on vous ait retiré les ovaires Ce n’était pas nécessaire dans le simple risque de K de l’utérus Vous n’aviez pas de risque de K des ovaires Vos seins ne supportent aucun estrogène et les dernières recommandations en matière de THM c’est JAMAIS si seins douloureux , risque accru de K du sein si douleur sous THM . Ce serait plus sage de renoncer à un produit qui risque de vous mener au cancer Essayez la phytothérapie ( sauge, houblon, pollen ) et l’acupuncture Vos seins souffrent , écoutez votre corps Si vraiment vous voulez continuer les estrogènes malgré les risques encourus faites des cures très courtes d’estrogènes à très faible dose ( n’importe lequel , c’est égal pour la glande mammaire ) avec de grands espaces sans estrogènes pour limiter la prolifération cellulaire. Jamais de progestérone sauf progestogel avec une hystérectomie car il y a plus de risque de K du sein si on rajoute la progestérone .Vos seins ont beaucoup de récepteurs aux estrogènes et lorque les récepteurs sont remplis, c’est douloureux …et dangereux bien sûr . Une fois la douleur là, il faut quitter de suite l’estrogène jusqu’à sa dispartion complète puis on reprend et ainsi de suite …si vraiment malgré mon avis , vous acceptez d’utiliser des estrogènes

      J’aime

      1. Merci pour votre réponse
        Oui je suis écœurée qu on m ait retiré les ovaires…j ai consulté plusieurs gynécologues qui m ont fait peur avec cette histoire de cancer de l ovaire…comme j etais presque ménopausée la question de les garder ne se posait même pas …pourtant ce n est pas faute de leur dire qu après la ménopause les ovaires étaient encore utiles (mais ça on vous le cache );personne ne m a répondu quand j ai demandé si j etais à risque d un cancer de l ovaire …dans l incertitude j ai eu peur et j ai dit oui …je le regrette maintenant mais je pense que la qualite de vie d une femme de mon âge ne vaut pas grand chose malheureusement…

        J’aime

      2. hélas carine peu de gynéco hommes ont intégré l’utilité des ovaires en post ménopause . La suppression des ovaires = 0 hormone féminine ce qui n’est valable à la rigueur que dans les endométrioses affreusement douloureuses ! Les risques de K de l’ovaire sont minimes sauf antécédents de K de l’ovaire chez les ascendants . Je pense que si on proposait à tout médecin homme le retrait de sa prostate « par sécurité , pour éviter un K  » aucun n’accepterait et pourtant la prostate ça ne sert à rien comparé à nos ovaires

        J’aime

  33. Bonjour Docteur,
    Je reviens vers vous aujourd’hui
    J’ai 35 ans, insuffisance ovarienne primaire, du climaston 2/10 de mes 16 à mes 33 ans que j’ai demandé à arrêter car grosses douleurs pendant semaine de saignements, on me passe sur progynova 2mg et utrogestan 100mg et tout se passe bien mais de plus en plus de spotting, on me passe à 200mg d’utrogestan et là, seins gonflés, sensibles, c’est difficilement supportable. Que faire? Repasser à l’utrogestan 100mg? Les spottings sont très anarchiques, à priori pas d’endometriose..
    Merci d’avance,
    Ariane

    J’aime

  34. Rebonjour
    Étant donné que je suis plus ménopausée qu une femme ménopausée (ovariectomie il y a un an )et que je n ai plus aucune hormone féminine,que dois je prendre comme compléments si je décide d arrêter le thm que mes seins ne supportent pas (douleurs même si petit dosage)?je suppose aussi que je dois les prendre plus longtemps qu une femme ménopausée naturellement dont les ovaires fonctionnent jusqu’à 75 ans je crois ? Et pour compenser le manque de testosterone dut fait de leur ablation je dois prendre de la dhea?merci pour vos infos je suis très angoissée par cette castration qui n était pas nécessaire et que je ne souhaitais pas !

    J’aime

    1. 1 DHEA oui ++++à 50 mg voire 75 cela vous fera le plus grand bien
      2 pas d’hormones féminines , jamais donc testez fadiamone qui est très efficace sur le long terme sans aucun danger sur les seins et très bon pour la peau, les muqueuses, les bouffées carine
      3 ostéodensitométrie dans quelques années pour vérifier pas de risque d’ostéoporose Si oui, traitement vitamino calcique plus ou moins actonel selon les résultats

      J’aime

  35. Merci pour votre réponse rapide
    Je n ai aucune ostéoporose à 58 ans par contre énormément d arthrose
    J ai été opérée l année dernière je n etais pas encore ménopausée
    Je prends déjà du magnésium puis je cumuler avec fadiamone?
    Je me posais la question : une femme ovariectomisee doit elle prendre un thm à vie puisqu elle n à plus d hormones du tout ?je pense à celles qui le supportent bien…
    J ai du mal à accepter que j ai désormais moins d hormones qu une centenaire 😦 et j aimerais bien limiter ce vieillissement accéléré !
    Dommage que je n ai pas découvert ce blog avant au moins j aurais eu des réponses !

    J’aime

  36. Bonjour Docteur,

    J’ai 49 ans et je suis ménopausée depuis 3 mois. J’ai quelques bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes qui me réveillent, moral en berne et mes rares derniers rapports ont été douloureux. Ma gynécologue vient de me prescrire Estradiol 0,5mg/0,5g gel (Estreva) et Progesterone 100mg oral (Estima).
    Après avoir lu beaucoup de choses, je m’interroge. J’ai en effet un petit méningiome et je viens également de faire un épanchement péricardique. Ma dernière mammographie indiquait une dystrophie fibrokystique bilatérale modérée et mon ostéodensitométrie mentionne la région col gauche du fémur est déminéralisée (de 0,748 g/cm2 et le T-Score de -1,9). Est-ce que le THS est conseillé dans ce cas?

    D’autre part, j’ai l’impression que si j’utilise le gel Mucogyne qu’elle m’a prescrit un jour sur deux, cela me donne des mycoses (rougeurs, irritations, pertes blanches très épaisses non odorantes). Est-ce que cela peut être le cas ou est-ce que je dois chercher la cause ailleurs? Si oui, y a-t’il une alternative?

    Merci pour votre précieuse aide.

    J’aime

    1. seul le neurologue peut répondre avec certitude sur THM naturel et méningiome sophie et seul le cardiologue peut donner son feu vert pour le traitement. Le col du femur est normal pour le moment aucune inquiétude à son sujet . La mastopathie peut augmenter avec le gel : si c’est le cas, si les mammos et échos montrent une augmentation des kystes et de la densité des glandes , il faudra arrêter le THM Si vous avez mal aux seins sous THM il faudra l’arrêter
      Pour la sécheresse intime gydrelle , ou colpotrophine font très bien et aucune incidence sur les seins . Les ovules de DHEA peuvent être d’un grand secours : aucune incidence mammaire Intrarosa : pas remboursé

      J’aime

    1. oui je suis d’accord blandine La testosterone n’est plus délivrée chez nous car elle était détournée pour le dopage On se sert de cp de DHEA ou d’ovules de DHEA ( intrarosa )

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s