THM : dernières recommandations 2021

INDICATIONS

C ‘est le traitement de première intention pour faire disparaître les bouffées de chaleur

C’est le traitement de première intention pour prévenir une ostéoporose chez une femme à risque fracturaire

Ce n’est pas un traitement pour prévenir les maladies cardiovasculaires

QUEL THM PREFERER ?

Celui avec des oestrogènes par voie transdermique ( gel ou patch) du 1 au 25 ou 31 de chaque mois du calendrier à la dose minimale efficace ( qui varie selon chaque femme) AVEC de la progesterone naturelle ( ou semi naturelle comme Duphaston) le soir au coucher par exemple Progestan 200 du 1 au 25 de chaque mois du calendrier . Aucune autre progestérone ne doit être utilisée si on veut une innocuité totale du THM.

Les femmes sans utérus peuvent n’utiliser que le gel / patch

A COMMENCER IMPERATIVEMENT AVANT 60 ANS ET LE PLUS TOT APRES LA MENOPAUSE CONFIRMEE . Jamais de THM instauré plus de 10 ans après la ménopause

PENDANT COMBIEN DE TEMPS?

Autant d’années que nécessaire pour en finir avec les bouffées ou pour maintenir une ossature en bon état .

A QUELLE POSOLOGIE : autant de doses de gel ( on peut aller jusqu’à 6 doses d’Estreva par jour ) que nécessaire, la Progesterone 200 reste fixe . A chaque femme de trouver la dose minimale efficace de gel . …ou d’utiliser un patch qui est plus fort . Les estrogènes per os ( Oromone ) sont efficaces mais ils augmentent un peu le risque d’AVC donc à ne pas privilégier si on a besoin d’un THM sur de longues années.

QUI N A PAS LE DROIT DE PRENDRE UN THM ?

La femme qui a fait un infarctus

La femme qui a fait un AVC

La femme qui a été soignée pour un K du sein

QUI PEUT PRENDRE UN THM ?

Antécédent de phlébite : autorisé

HTA contrôlée sans autre facteur de risque cardio vasculaire : autorisé

Diabète contrôlé : autorisé

Hypercholestérolémie isolée : autorisé

LE THM TRANSDERMIQUE

donne t il plus d’infarctus ? Non

plus d’AVC ? non

plus de phlébite ? non

plus de K du sein ? non

LE THM

diminue les risques de

K utérus

K colon

K pancréas

K estomac

et prévient la DMLA ( dégénérescence maculaire de la rétine, cause de cécité )

CONCLUSION

Les notices des produits que l’on utilise pour un THM sont obsolètes . Toutes les CID mentionnées seraient à revoir à la lumière des dernières données de la science …mais cela exigerait des labos de repasser par des contrôles coûteux , de représenter les produits à des commissions , bref , ce n’est pas rentable . Voilà pourquoi vous trouverez dans les notices d’Estreva des effets secondaires qui n’existent qu’avec des produits américains que nous n’utilisons plus depuis longtemps en Europe. Il serait temps aussi que les médecins de famille s’informent sur les dernières recommandations du Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français publiées en 2021 afin de changer leurs habitudes de …non prescription de produits hormonaux naturels , remboursés sécu tandis que les compléments alimentaires vendus en pharmacie coûtent cher …et ne sont pas indiqués en première intention dans le traitement des bouffées de chaleur !

184 commentaires sur “THM : dernières recommandations 2021

  1. Bonsoir miss frotti, un peu plus haut dans les commentaires j’apprenais le tout début de ma grossesse et m’inquiétait d’avoir utilisé un ovule de colpotrophine la veille..la petite graine s’est bien accrochée je suis désormais à 8 mois de grossesse d’une petite fille !
    Seulement voilà j’ai toujours mon atrophie des muqueuses due à des années d’androcur sans oestrogenes et des mois de ménopause artificielle,aggravée j’imagine par les utrogestan que je met encore matin et soir(plus pour longtemps!)
    J’apréhende énormément le post partum car même inondée d’oestrogènes comme on l’est à 8mois de grossesse j’ai toujours mes brûlures urinaires quotidiennes dues à l’atrophie..alors je n’ose imaginer ce que ça donnera avec la chute des hormones après l’accouchement…je pense faire du laser mais on m’a répondu d’attendre 6mois post partum. En attendant pourrais je mettre des ovules de cicatridine? Malgré les saignements post accouchement?
    J’ai une autre question sans trop de rapport..j’ai bcp perdu mes cheveux au premier trimestre sans cause trouvée (tsh et fer ok), maintenant ils sont beaux comme jamais! Mais je sais que je vais les perdre énormément après l’accouchement car ça me l’a fait à chaque fausse couche.. alors je me demandais..pensez vous que je pourrai appliquer de l’estreva ou oestrodose directement sur le haut de mes tempes?(là où je perd le plus..on dirait mon père.. !)
    Sachant que j’ai énormément d’endométriose et de l’adenomyose est ce que ça pourrait avoir un impact sur la sphère gynéco où est ce que c’est trop éloigné pour ça ?
    Sinon slinda pourrait m’aider ? (Meme si elle risque d’aggraver mon atrophie…)
    Merci de votre patience

    J’aime

    1. 1 oui
      2 oui
      3 oui
      4 trop éloigné
      5 un peu mieux qu’optimizette mais c’est pas le top pour les cheveux et pour l’atrophie c’est pas génial Utilisez vous l’huile de coco ? C’est super efficace tous les jours sur la vulve

      J’aime

      1. Merci pour votre réponse. Oui j’applique de l’huile de coco tous les jours depuis plusieurs mois mais sans effet..je continue dans le doute.
        J’avais lu que slinda était désormais la seule progestative légèrement anti androgénique..?

        J’aime

  2. D’accord merci. J’ai une dernière question : j’aimerais tenter les omega 3 pour mon atrophie des muqueuses, j’ai celles d’Arkopharma j’espère que ça conviens pendant la grossesse notamment pour le risque de mercure dans les poissons.. mais par contre j’ai la peau très très très grasse depuis environ une semaine et pleins de gros boutons qui arrivent sur le menton, et les cheveux bien gras aussi, pile quand je sort enfin de l’alitement …les omega 3 ne risquent ils pas de rendre ma peau encore plus Grasse ??

    J’aime

  3. Bonjour Miss Frotti,

    Tout d’abord bravo pour votre blog, la lumière au bout du tunnel vu tout ce qu’on lit à droite à gauche, du tout et n’importe quoi !

    Comme je ne suis pas très à l’aise avec ma nouvelle gynéco (retraite pour l’ancien, une perte pour moi), j’aimerai vous exposer mon cas afin d’avoir un conseil précis.
    J’ai 57 ans, ménopausée depuis presque 2 ans maintenant (confirmée), et j’ai beaucoup de bouffées de chaleur et sueurs nocturnes, n’étant pas une excellente dormeuse de base, je vous laisse imaginer le tableau ; heureusement, j’ai un bon mental qui prend le relais ! mais je me rends compte que je fatigue mentalement, comme une certaine confusion, problème de concentration, difficulté à trouver mes mots par moment, ça me pèse un peu dans mon travail.
    Je n’ai plus de thyroïde depuis 1996 (ablation nodules), donc sous traitement depuis, toute la panoplie habituelle et sous Euthyrox actuellement 100ug/jour.
    Dernière mamo ok, juste un tout petit kyste.
    J’ai testé :
    * Abufène = aucun effet
    * patch Estradiol + progesterone pendant 1 mois = aucun effet ;
    * Livial 2.5 pendant plus d’un mois, à 2 reprises = aucun effet
    * traitements naturels divers et variés = aucun effet

    Qu’en pensez-vous ? avez-vous une idée de traitement qui pourrait me convenir et m’aider au moins pendant quelques années ?

    Merci infiniment pour votre aide et excellente journée.
    Val

    J’aime

    1. 1 il faut boire beaucoup de tisanes de sauge
      2 faites de l’acupuncture cela marche très bien
      3 utilisez de la melatonine plus escholzia pour vos nuits par exemple c zen nuit un par jour
      les suées sont très très difficiles à traiter
      le maca soyam de chez Fenioux peut vous rendre service aussi ou alors taido menoactiv ou alors ergyflavone Il faut trois mois de tt par les plantes avant de dire que cela ne convient pas val

      J’aime

      1. Bonjour et merci pour votre réponse. La mienne a tardé car j’étais à l’étranger !
        Avant vos conseils, j’essayais une combinaison ACTEE A GRAPPES NOIRES (1 cp de 500 mg par jour) + HOUBLON (6 gélules soit 960 mg par jour), et à ma grande surprise cela fonctionne depuis 15 jours environ, plus de bouffées de chaleur la journée, et suées très rares la nuit et surtout plus légères !
        J’étais ravie jusqu’à il y a quelques jours, car j’ai les tétons douloureux et de légères pertes de sang ; d’après vous, cela peut-il être dû aux compléments ci-dessus, où est-ce une coïncidence et du coup l’amélioration ne serait due qu’à un « sursaut hormonal » ?
        Merci d’avance pour votre avis et très belle journée.
        Amitiés,
        Val

        J’aime

  4. Bonjour Docteur,
    Merci pour votre blog super intéressant.
    Je voulais votre avis s’il vous plaît jusqu’au mois de mai j’avais des règles régulières à 28 jours ( âge 50 ans )puis depuis 4 mois plus rien a part une nervosité des seins très douloureux un sommeil très perturbé sans bouffée .
    Qu’est ce que je dois faire dans ce ca s.
    Merci

    J’aime

  5. Bonjour Docteur,

    J’ai 64 ans et demi et je suis ménopausée depuis environ dix ans. J’ai été opérée d’une mastose, il y a une quinzaine d’années. Je n’ai jamais voulu prendre de THS et jusqu’à présent, ça ne se passait pas trop mal. J’ai une bonne hygiène de vie et pour traiter la sécheresse vaginale je prends depuis bien longtemps des omégas 3, des l’huiles d’onagre et de bourrache et localement Replens ou Mucogyne associés à Gynophilus pour entretenir la flore. ( + lubrifiant lors des rapports sexuels)
    Jusqu’à présent, ça suffisait mais depuis quelques temps, la sécheresse est de plus en plus importante et les relations sexuelles deviennent vraiment douloureuses.
    Mon gynéco m’a prescrit du Trophigil, 2 gélules par semaine, pour un an.

    Je viens de lire la notice et je m’inquiète :

    1 Peut-on commencer un THS après 10 ans de ménopause?

    2 Qu’est-ce que ce risque de « perte de mémoire » si le THS est commencé après 65 ans? (J’en suis pas loin.)

    3 Je lis qu’il ne faut pas le prendre en cas de maladie du système immunitaire. Je souffre de psoriasis (d’où les huiles et les omégas 3 que je prends aussi pour ça). Il y a-t-il un risque de l’aggraver?

    4 Le Trophigil peut-il faire prendre du poids?

    5 J’ai lu aussi dans votre blog que sans œstrogènes, les probiotiques sont inefficaces. Quelles alternatives alors à Trophigil autres que celles que j’ai utilisées jusqu’à présent et qui ne semblent plus adaptées pouvez-vous me conseiller?

    Merci beaucoup Docteur pour vos réponses et pour ce blog qui nous aide tant!

    J’aime

    1. 1 trophigil n’est pas un THS juste un tt local très peu dosé en hormones qui ne passent pas dans le sang
      2 pas du tout
      3 pas du tout
      4 aucune vous avez déjà tout essayé cathy IL restera ensuite le laser yag ou la chirurgie esthétique avec coussinets de graisse et injections d’acide hyaluronique

      J’aime

  6. Bonjour
    Je suis en préménopause, j’ai 50 ans et le fait de sauter des mois dans mes règles, je me retrouve avec des douleurs aux seins terribles, c’est sur, si elles ne débarquent pas, c’est çà qui rend irritable, dépressive avec insomnie bref je ne suis pas bien, même le ventre gonfle un peu pour dégonfler avec les règles. j’ai pris duphaston 10 à 2 comprimés 10 jours dans le mois a 28 ans pour faire venir des règles qui ne venaient pas, problème hormonal, dystrophie ovarienne et kystes aux ovaires. Il est dit que ce progestatif est aussi pour la ménopause donc préménopause. Comment le prendre ? Quelle posologie et combien de jours dans le mois pour que mes règles viennent chaque mois ? Je ne cherche pas de contraceptif. Est ce bien pour mon age et vaisj-e ainsi avoir des règles chaques mois ? Merci

    J’aime

    1. duphaston du 15 au 25 de chaque mois du calendrier fabienne Les règles viendront tant que vous serez en début de premenopause puis elles sauteront un mois sur deux puis un mois sur trois au fur et à mesure que vous vous rapprocherez de votre ménopause réelle C’est très bien pour votre âge

      J’aime

      1. le soucis c’est que avec colprone 20 jours par mois ou slinda elles ne viennent pas tous les mois et c’est çà qui me donne des douleurs aux seins le fait qu’elles ne viennent pas, je saute 2 mois voir 3, donc je veut duphaston pour être sur qu’elles viennent bien chaques mois car sinon seins trop douloureux et lourds. Je ne sais pas quoi prendre utrogestan, cezarrette et microval catastrophe mais ce sont des progestatifs contraceptifs et non des progestatifs qui soignent comme lutenyl

        J’aime

  7. oui mais viendraient-elle tous les mois avec Duphaston sinon c’est douleur aux seins quand je recommance un nouveau cycle sans avoir eu mes regles. Autre question : le THM est-il possible à la ménopause donc plus tard si on a eu des kystes aux seins et douleur toutes sa vie, les pilules a oestrogènes m’ont toujours été interdite à cause de çà et comme un THM OU THS c’est des oestrogènes en gel a mettre sur les bras, je n’y aurais sans doute pas droit

    J’aime

  8. Bonjour,
    Je souhaiterai savoir comment prendre Duphaston 10, sur l’ordonnance il est dit 2 comprimés par jour, je pensais prendre les 2 comprimés le soir comme pour colprone 5 mais sur la notice il est dit de prendre çà en 2 prises espacées. Rien n’est précisé sur l’ordonnance du gynéco, prendre a partir du 14 eme jour. je souhaiterai savoir si c’est plus fort que colprone comme traitement. Merci

    J’aime

      1. Merci. Quel est le plus fort colprone 5 ou duphaston 10 ? Le premier je le prenais 20 jours par mois et le second çà sera 10, est ce suffisant ?

        J’aime

      2. DES douleurs de règles de la pré ménopause, legere adénomyose, je ne perds pas beaucoup de sang mais çà dure 1 semaine quand même, protège slip suffisant, pas de serviettes

        J’aime

  9. Bonjour docteur,

    Ménopausée depuis 2 ans et demi ( age 54 maintenant), j ai la chance de n avoir pas vraiment souffert sauf pour l incontinence urinaire et devoir me lever des fois 3 fois par nuit ( généralement une fois) . Je fais les exercices kegel , ne bois pas 2 heures avant de me coucher etc etc Je suis en bonne santé et ne prends aucun médicament. Suite à la recommendation d une ancienne gynécologue j applique de l Ovestin 2 fois par semaine, j ai eu un Lichen schlerosis qui a été traité…. Bref je lisais que des suppléments de magnesium pouvaent aider pour le stress d incontinence? Qu en pensez vous? je me demandais surtout si les Hormones de remplacement me seraient utiles? Mon gyneco actuel n est pas pour- perso je ne pense pas qu il soit à la page- donc je me tourne vers vous … j ai pris des pillules contraceptives dans le passé… j aime l idée de ne rien avoir à prendre mais là je suis prête si ca s avére efficace de votre expérience. Merci beaucoup.
    Claire

    J’aime

  10. Merci beaucoup pour votre réponse rapide.
    Je lisais que les THM avaient aussi des côtés très positifs de protection pour les os et divers cancers.
    Est ce que je suis en train de passer à côté de quelque chose?
    Quels sont les points négatifs des THM?
    Merci encore ( et d avance) pour votre aide et patience .

    J’aime

    1. 1 oui c’est bon pour la calcification osseuse
      2 oui c’est protecteur des K du colon et de l’utérus mais pas du sein
      3 cela peut être mal toléré avec des saignements +++ si on a un utérus fibromateux ou eu de l’endométriose claire
      Vous avez droit à un THM bien sûr si vous le demandez à votre médecin

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s