Le Gardnerella : comment s’en débarrasser ?

Le Gardnerella est un petit microbe , découvert par Monsieur Gardner, qui lui a donné son nom.

C’est un hôte de notre vagin lorsque son PH n’est pas assez acide.

Le gardnerella n’est pas une IST : des petites filles vierges et des femmes ménopausées sans activité sexuelle en développent souvent. .

C’est donc un microbe que nous , les femmes , fabriquons.  On peut le donner à notre partenaire ….mais lui ne ressentira rien de ce portage.

Ce microbe est fort désagréable car

il sent mauvais spontanément et encore plus mauvais quand on a un rapport . On dirait qu’on sent le poisson pourri.

parfois, il démange et on croit, à tort, que l’on a une mycose. On court chercher un ovule antifungique à la pharmacie ….et l’automédication échoue car les ovules anti mycosiques ne détruisent pas le gardnerella.

Le traitement du gardnerella est fort simple ….au début !

Il suffit de prendre du flagyl

ou per os : un sachet de Secnol ou deux cp de Flagyl

ou par voie vaginale : un ovule de Flagyl trois soirs de suite

Si vous êtes intolérante au Metronidazol des produits cités, il faut prendre Augmentin 1 gr trois jours .

Attention à bien prendre de l’ultralevure six gélules par jour car Flagyl et Augmentin donnent du candida !

Ces antibiotiques ne sont délivrés que sur prescription médicale.

Si vous souhaitez vous automédiquer parce que vous êtes en vacances ou en WE , achetez en pharmacie du Geliofil et mettez- en six d’affilé : il va vous soulager très vite en supprimant les mauvaises odeurs et, parfois, ce seul traitement écologique suffit.

Hélas, le Gardnerella a tendance à revenir ce qui est normal puisque la vaginose ( infection vaginale à Gardnerella) est due à une rupture de votre équilibre écologique. Si vous manquez de Doderlein , notre bon bacille protecteur, votre vagin ne sera pas assez acide car c’est le Doderlein qui donne le PH acide à notre vagin et dès que l’acidité vaginale disparaît le Gardnerella en profite pour pousser.

Par ailleurs , dès que l’on perd notre acidité vaginale, le Doderlein ne peut pas survivre . C’est donc un vrai cercle vicieux : l’acidité vaginale permet la présence du Doderlein qui rend le vagin acide …ce qui lui permet de survivre et ainsi de suite .

Causes de la perte du Doderlein :

les cures antibiotiques

les ovules antifungiques qui sont aussi des ovules antibiotiques , hélas. Seule la fungizone en pipette est un antifungique pur . Les ovules Monazol, Econazol , Lomexin sont mixtes , antifungiques et antibiotiques , donc ils tuent le Doderlein

la nourriture non bio qui contient d’infimes traces d’antibiotiques que l’on a donnés aux élevages et qu’on va retrouver dans le lait, les yaourts, les œufs, la viande

l’absence d’hormones féminines dans le vagin : prépuberté, post ménopause . Le Doderlein a besoin d’estrogènes pour se nourrir et prospérer.

Causes de la perte d’acidité vaginale :

les rapports sexuels : les hommes ont des secrétions basiques tandis que nous sommes acides . C’est parfait pour la fécondation : le PH basique permet la survie des spermatozoïdes en milieu hostile car acide. Mais en dehors de la procréation, ce PH est un inconvénient pour nous, d’où l’importance de bien se laver à la douchette après les rapports .

l’utilisation de savons et de bains moussants : les savons ont un PH basique comme le sperme. Plus on se lave au savon et plus on sentira mauvais. Il faut donc utiliser des bases lavantes qui respectent notre acidité vaginale comme Myleuca ou Jailys .

le port des tampons : en effet tous les tampons sont faits avec du coton OGM traité avec des pesticides . Quand on met un tampon, on se met un chouïa de Round Up au fond du vagin : pas sûr que ce soit très favorable à l’équilibre écologique de ce dernier d’où l’essor des coupes menstruelles qui permettent à beaucoup de femmes d’en finir avec leurs irritations permanentes.

Donc, si on ne traite pas notre écologie vaginale par un renforcement

de la présence du Doderlein

de l’acidité vaginale

le traitement antibiotique du Gardnerella aura un effet de très courte durée : le microbe repoussera trois semaines après la fin des antibiotiques .

Il faut donc prévoir, en plus du traitement antibiotique, un traitement de fond avec

Trophigil qui associe Doderlein et Estriol ( l’hormone féminine qui donne à manger au Doderlein) : un jour sur deux au moins un mois puis

Geliofil : une cure de six tous les mois après les règles ou Prevegyne une cure de six tous les mois après les règles et ce pendant six mois

le tout accompagné de probiotiques per os

Bion 3 un par jour six mois

ou Femibion : deux par jour six mois

Bien sûr : interdiction de tout bain moussant, de tout port de tampons et obligation d’une toilette intime avec une base lavante.

Les femmes ménopausées prendront avec succès des ovules hormonaux locaux comme Colpotrophine, Trophigil si elles ne sont pas sous THM.

CONCLUSION

Le Gardnerella rechute souvent car il n’est pas traité à fond : on oublie trop souvent de prescrire le traitement réparateur de l’acidité vaginale . Par ailleurs, les médecins ne font pas toujours le diagnostic , confondant candida et gardnerella : pourtant un signe ne trompe pas : le candida ne sent jamais mauvais.

Le Gardnerella est gênant mais non dangereux sauf chez la femme enceinte où il peut favoriser une rupture des membranes et un accouchement prématuré . Ce microbe doit être soigné per os chez la patiente enceinte et on doit lui recommander des cures de Geliofil tous les mois pour empêcher la repousse.

Voici une recette d’une internaute qui s’est débarrassée de son gardnerella sans prendre un seul produit antibiotique

Bonjour, je reviens vous donner des nouvelles si cela peut aider, gardnerella récidivant, parfois mycoses. Ce qui a l’air de fonctionner pour moi: Arrêter les antibios, arrêter la pilule, lavage saforelle, et surtout: cure d’Argent Colloidale 15 ou 20ppm, 3 càs/j (remède ANCESTRAL qui aujourd’hui a été «  »interdit » » en voie interne, je vous laisse vous renseigner par vous même en faisant recherches..) + lactibianne référence tous les soirs au coucher + cure de zinc + vit C. L’idée est de traiter le terrain et de refaire mes défenses immunitaires, retrouver un équilibre interne.

Un autre témoignage

Une expérience personnelle qui peut être pourra servir :
Ne me sentant pas bien, je pensais avoir de nouveau Gardnerella. Finalement c’est une mycose.
La nouvelle positive est qu’après plusieurs mois de prise régulière de probiotiques (Lactibiane) par voie orale et surtout – je pense – de Medigyne (probiotiques vaginaux) systématiquement apres les règles (sur les conseils de Miss Frottis), la flore de Doderlein est redevenue normale, donc pas de Gardnerella !
Espérons que cela dure …
Merci Miss Frottis
Julie

476 commentaires sur “Le Gardnerella : comment s’en débarrasser ?

  1. Bonjour,
    Je vous avais déjà contactée. J’ai une vaginose bactérienne (gardnarella) avec suspicion de condylomes depuis septembre. Le premier traitement (antibios (+ ladyflor sur vos conseils)) n’a pas fonctionné. Depuis novembre, traitement de fond (2 secnol, polygynax, trophigil). Pendant la prise de polygynax et trophigil, j’ai eu des saignements voire déclenchement des règles plus ou moins en continu. Je suis allée au bout du polygynax et j’ai fait 3 semaines de trophigil au lieu de 6, ne supportant plus ces saignements. Je suis restée qques jours sans rien et je reprends Medigyne oral depuis 2 jours. Ma vulve est de nouveau très rouge…Je ne vois mon gynéco que le 18 janvier et il refuse de faire un frottis (pour le hpv) tant que la vaginose n’est pas éradiquée. Si l’inflammation est tjs là, il fera sûrement un prélèvement pour voir s’il n’y a pas d’autres souches en cause parce que le labo n’a pas tout vérifié correctement (il manquait des données). C’est sans fin et je ne sais plus quoi faire. Pouvez-vous m’aider ?
    Je me lave à l’eau claire ou avec du rogé cavaillès et je mets la crème cicalfate+.
    Pour info, j’ai aussi de l’adénomyose mais très très minime.

    J’aime

  2. Merci miss frottis

    Et la cicatridine j’en mets après le traitement medigyne ?

    7j medigyne
    Ensuite j enchaîne avec cicatridine

    Voilà 5 mois que je n’ai plus de règles, j’ai deux gouttes ce mois ci

    J’ai 45 ans

    J’aime

  3. Bonjour Miss Frottis
    Cela fait presque 2 ans que je subis le gardnerella, je fais des récidives tout les 3 mois !
    J’ai essayé 3 fois le flagyl, avec cure de pro biotique après…
    Rien ne semble marcher 🤦🏻‍♀️

    Dernière rechute début décembre après 4 mois de paix… je tente pollybactum et pipette de mucogyne … mais le problème persiste et le prélèvement indique
    Score de nugens 10
    Nombreuses cellules épithéliales

    Ureaplasma urealyticum <10,3
    Absence de doderlein
    Nombreux mobiluncus
    Flore abondante de type anaerobie
    Nombreuses colonies de gardnerella vaginis

    Que faire ???
    J ai vu mon gyneco , nous avons retiré le stérilet en se disant que peut être cela venait de là
    Il me propose le flagyl de nouveau mais ayant lu toute votre littérature sur le sujet, je ne suis pas sure que cela m aide…

    Besoin de vos conseils.
    Merci d’avance, ce forum m’a énormément aidé

    J’aime

    1. si il le faut et per os car vous avez des anaerobies en plus de la vaginose chouchou et ensuite vous devez prendre des probiotiques per os PENDANT 12 mois sur 12 Rien ne marchera si vous ne soignez pas votre flore intestinale CONSTAMMENT

      J’aime

  4. Bonjour Miss Frottis,
    J’ai une VB depuis 2 ans (j’ai 45 ans) suite à une prise d’antibios liés à la 1ère IU de ma vie. J’ai essayé de la soigner sans prendre les antibios par des traitements naturels (HE de tea tree, un peu de Géliofil) mais sans réussir à m’en débarrasser (je me rends compte à lecture de vos articles que je n’ai pas fait les choses correctement). Cela se traduit essentiellement par une sécheresse vaginale mais qui s’est amplifiée au point de devenir vraiment gênante maintenant.
    Mon dernier PV indiquait :
    Assez nombreuses cellules épithéliales. Rares leucocytes. Absence de lactobacilles. Assez nombreux gardnerella vaginalis. Quelques mobiluncus. Assez nombreuses clue cells. Score de Nugent 8. Absence de flore de Doderlein. Présence de très nombreuses colonies de Gardnerella. Présence d’une flore polymorphe non pathogène. Recherche de Neisseria gonorrhoeae négative. Absence de levures. Absence de filaments mycéliens.
    Vaginose. Disparition ou diminution importante de la flore de Döderlein et prolifération des autres morphotypes compatibles avec une VB grade III.

    A la lecture de votre blog, je viens de commencer Ladyflor vaginosis.
    1. Mais est-ce normal que cela provoque dès la 1ère nuit de forts picotements qui m’ont réveillée. Dois-je persévérer ?

    J’ai commencé Ergyphilus Intima pour les probiotiques et ai commandé des Omega 3 (Nutrixeal) pour aider à soulager la sécheresse vaginale.

    J’ai du Géliofil chez moi ainsi que Polybactum et Florgynal (prescrit par mon médecin avec métrodinazole mais je n’avais pris aucun des 2). Avant de débuter Ladyflor aujourd’hui (le temps de le commander), j’avais testé un ovule de Florgynal il y a 2j. Qs picotements également mais amélioration dans la journée ressentie ensuite.
    2. Ladyflor malgré les picotements puis Florgynal tous les jours ou tous les 2j ?
    3. Ou bien directement Flogynal ?
    3. Polybactum ensuite ?
    4. Quand dois-je rajouter Geliofil ?

    Merci d’avance pour vos conseils et merci pour votre site !

    J’aime

      1. Merci Miss Frottis pour votre réponse rapide ! Je n’ai pas du tout supporté Ladyflor vaginosis in fine (sensations de brûlures qui m’ont bien gênée durant 2 nuits ce wk). Je repars donc sur Florgynal, en espérant bien le supporter et sans trop d’effets secondaires. Je vous donnerai des nouvelles. A suivre donc, je reste confiante 😉

        J’aime

      2. Bonjour Miss Frottis,
        Je reviens vers vous car malheureusement Florgynal a provoqué maux de tête et surtout mal aux jambes avec fourmillements et sensation de jambes lourdes. J’ai dû porter des bas de contention et ai préféré arrêter par précaution, craignant un problème veineux.
        Que me préconisez-vous pour venir à bout de cette VB et de cette sécheresse vaginale fort gênante au quotidien ?
        Pour rappel j’ai bientôt 46 ans et suis en pré ménopause. Et Ladyflor vaginosis a généré une sensation de brûlure.
        Merci d’avance pour vos précieux conseils.

        J’aime

      3. je n’ai rien à vous proposer marie excepté des cures post règles de bactigyn Nous n’avons RIEN désormais pour soigner la vaginose puisque les probiotiques vaginaux efficaces non hormonaux ont été décommercialisés Il ne reste plus que les probiotiques oraux à prendre à l’année . Peut être les ovules de propolis achetés sur le net seraient efficaces . La propolis est très anti infectieuse

        J’aime

  5. Bonjour Miss Frottis,

    Ces derniers mois j’ai eu plusieurs vaginoses bactériennes. Mon gyneco m’a prescrit la 1ère fois du secnol et la seconde du flagyl. À côté je prends des probiotiques oral mais en vain la VB revient sans cesse. J’ai bien compris qu’il fallait la traiter de manière approfondie et avoir une alimentation anti inflammatoire.

    Sur le prélèvement il est indiqué :
    -Score de nugent : 8
    -morphotypes gardenella/flore anaerobie : très nombreux
    -mycoplasma hominis : recherche positive
    -ureaplasma urealyticum : recherche positive

    1)Parmi les produits que vous conseillez, pouvez me dire dans quel ordre je dois les prendre et à quelle fréquence ?
    Geliofil, Ladyflor,Medigyne et physioflor AC.
    2) l’ureaplasma urealyticum est-elle à traité aussi? Ou résulte-elle de la VB!

    Merci beaucoup!

    J’aime

    1. 1 ladyflor plus medigyne …si vous en trouvez Les probiotiques vaginaux sont décommercialisés et vous ne pourrez plus vous traiter pour éviter les récidives Il ne reste que Bactigyne ovules à utiliser si odeur Impossible de se débarraser des germes odorants désormais
      2 seul le genitalium est à soigner vous n’en avez pas karen
      3 les ovules de propolis seraient peut être intéressants aussi en prévention

      J’aime

  6. Bonjour,

    Depuis la pose d’un stérilet en 2020, j’ai commencé les vaginose à répétition. Après retrait du DIU, les infections se sont calmées d’elles même pendant presque 2 ans. Mais depuis aout dernier, je me suis remise à faire des vaginose (gardnerella vaginalis). Après traitement par antibiotique je suis tranquille quelques jours puis celle-ci revient sans arrêt.

    Actuellement je suis en Indonésie. Le dernier examen indiquait

    Bacteria Direct Smear :
    Leukocyte 10-15/lp
    Epithel : 1°-15lp
    Positive Gram Bacillus not found
    Variable Gram Bactilluc found 4+
    Negative Gram Bacillus curved not found

    Trichomonas Direct Smear
    Result : Trichomonas not found

    Fungus Direct Smear :
    Yeast not found

    Comment : Bacterial Vaginosis
    No aerobic bacteria specific pathogen was found
    Gardnerella vaginal and other pathogenic Bactria was not found from culture speciment.

    J’ai quelques médicaments français que j’ai présenté à mon gynécologue qui m’a conseillé de prendre polygynax. Après cela j’ai commencé une cure de probiotique par voie vaginale.

    En supplément je prend des vitamines C et D plus des probiotiques par voie orale. J’ai arrêté de consommé du sucre et du gluten, plus une alimentation anti-inflammatoire plus large. Je me lave uniquement à l’eau en bouteille et je porte au maximum des culottes en coton et des vêtements large.

    Malgré tout cela je me retrouve encore aujourd’hui avec des démangeaisons. Je n’ai pas de perte et pas d’odeur particulière. Je ne sais plus quoi faire pour arrêter ce cercle vicieux.

    Que pouvez vous me conseiller svp?? Je peux me faire parvenir des médicaments Francais dans les prochaines semaines.

    Merci pour votre aide !

    J’aime

    1. hélas à distance je ne peux pas vous dire quoi que ce soit sur ce prurit leti Les produits contre le gardnerella sont décommercialisés en Europe Peut être trouverez vous des probiotiques vaginaux en Asie Je n’ai aucune solution de rechange

      J’aime

  7. Bonjour Docteur. J’ai des mauvaises odeurs qui émanent de mon vagin depuis quelque temps sans aucun autre symptôme. Dernier frottis avec recherche hpv il y a 3 ans. Sous pilule slinda depuis 6 mois. Pas de rapports intimes depuis plusieurs mois. A quoi cela peut être dû svp? Problème de PH vaginal? Auriez-vous un traitement à me conseiller svp? Merci par avance.

    J’aime

  8. Bonjour,
    Pour traiter une vaginose, ma gynéco m’a prescrit des ovules de flagyl 500mg pendant 5 jours. Dès le premier ovule, j’ai ressenti un goût métallique dans la bouche. Dois-je poursuivre le traitement ou l’arrêter? Merci d’avance pour votre réponse.

    J’aime

    1. flagyl peut s’arrêter dès maintenant rosy Il soigne la vaginose dès le premier ovule mais même si vous aviez fait toute la cure , elle reviendra tant que vous n’utiliserez pas des probiotiques vaginaux ….Hélas il n’y en a plus en vente libre , seul florgynal existe mais c’est sur ordonnance rosy

      J’aime

  9. Bonjour,
    Merci encore pour votre existence ! J’ai déjà eu un pb de gardnarella dans le passé traité à coup de secnol avec dérèglement de la flore .. et j’avais puisé vos conseils ici.
    cela ressurgit 2 ans après suite à un nouveau partenaire..J’ai senti dès le lendemain des rapports une odeur suspecte qui m’a fait paniquée et que j’ai traité avec geliofil et gynophilus dans la foulée . Cela semble avoir fonctionné mais j’ai consulté ma gyneco car j’avais peur. Elle m’a donné du fasigyne que j’ai pris il y a 2 jours et aussi du flagyl en ovules 8 jours (à compléter derrière par fémibion et gynophilus) mais je n’ai pas encore osé les prendre car peur que ça fasse beaucoup et je vais avoir mes règles .. mieux vaut attendre après mes règles ou l’éviter si possible ?!
    J’ai l’impression d’avoir envie d’uriner plus que d’habitude, cela peut être lié ?
    Pour l’hygiène intime, mieux vaut privilégier quel produit en ces moments ? J’utilisais le saugella pH physiologique ..
    Par avance merci de votre avis et retour, j’espère que ça ne va pas recommencer car compliqué de gérer cela avec un nouveau partenaire .. et je ne veux pas empirer la situation et repartir dans le cercle vicieux de la vaginose .. ma gyneco a refait un frottis.

    J’aime

    1. 1 si vous pouvez éviter le flagyl ce serait mieux gwen mais bon faites comme vous pouvez Le femibion c’est per os commencez quand vous voulez
      2 non pas de rapport urines et vaginose
      3 il n’y a aucun savon anti gardnerella hélas

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s