Quand ça saigne pendant la ménopause

Quand est-on considérée comme ménopausée ? Quand on a passé un an sans règles. Au bout de douze mois consécutifs sans avoir vu ses règles, une femme peut se dire ménopausée.

Comment juger que l’on est ménopausée quand on prend la pilule et que l’on a des règles artificielles ? En faisant un dosage de FSH la veille de reprendre sa pilule; il ne faut pas réaliser ce dosage pendant la prise de la pilule, il serait faussé. Un dosage au dessus de 20 indique une ménopause certaine.

Lorsque l’on entre en ménopause….on n’en sort jamais : la ménopause est un état qui ne nous quitte pas jusqu’à notre décès.

Lorsque l’on saigne plusieurs années après le début de sa ménopause, de quoi peut-il s’agir ?

LE RETOUR DES REGLES

est la première explication. Oui, il existe des femmes qui peuvent revoir une ou deux fois leurs règles jusqu’à six ans après la ménopause. Les saignements sont précédés de ballonnements douloureux, de tension des seins, de pertes glaireuses, d’une disparition des bouffées de chaleur. Bien sûr, ce diagnostic ne peut se faire qu’après élimination d’autres causes plus graves de saignements post ménopausiques.

Lorsqu’une femme a eu de l’endométriose ou de l’adénomyose, les saignements seront douloureux comme autrefois. C’est important d’interroger la patiente car ces petits détails orientent sur une cause bénigne : un cancer de l’utérus saigne mais sans aucune douleur.

LE CANCER DU COL DE L UTERUS

C’est une raison exceptionnelle de métrorragies post ménopausiques car, lorsque l’on pratique ses frottis tous les deux ans, il est impossible de faire un cancer du col invasif. Le cancer du col se voit à l’oeil. Le col est fragile, saigne quand on le touche . Il suffit de faire une biopsie pour établir le diagnostic : toujours préférer la biopsie à un frottis qui  peut -être faussement rassurant. Une patiente de 75 ans s’est présentée à mon cabinet pour des saignements : son col était fragile, ses frottis sont revenus normaux, seules les biopsies ont fait le diagnostic…au grand désespoir de ma patiente qui avait été faussement rassurée par les premiers résultats.

LE CANCER DE L INTERIEUR DE L UTERUS ou carcinome de l’endomètre

C’est un cancer de bon pronostic, très facile à dépister par une biopsie de l’endomètre. Il s’agit d’un prélèvement fait au cabinet, un peu douloureux, grace à une sonde à usage unique appelée Pipelle de Cornier. On aspire des morceaux d’endomètre que l’on dépose dans un flacon à remettre au laboratoire d’anatomo pathologie.

Parfois, le col est sténosé : impossible de passer la pipelle à travers l’orifice du col pour aller recueillir de l’endomètre. Il faut confier alors la patiente au chirurgien afin qu’il procède à une hystéroscopie curetage sous anesthésie générale.

L’échographie peut faire suspecter un cancer de l’endomètre : l’endomètre d’une femme ménopausée sans TSH est fin comme une feuille de papier à cigarette. Lorsque cet endomètre est épaissi, irrégulier, il faut penser à une prolifirétion tumorale et faire biopsie ou hystéroscopie curetage pour confirmer le diagnostic. Le diagnostic de certitude est toujours anatomopathologique.

L’IRM est un très bon outil de dépistage mais la certitude est, encore et toujours, du ressort de l’anapath !

LE CANCER DE L OVAIRE

C’est un mauvais cancer, pas facile à dépister. Lorsque tous les examens : frottis, biopsies, hystéroscopie, reviennent négatifs et que les métrorragies reprennent, il est impératif de pousser les investigations jusqu’à débusquer une tumeur de l’ovaire qui sera retirée par une intervention chirurgicale. Le dosage d’un marqueur tumoral spécifique des pathologies de l’ovaire peut être utile : si la CA 125 est élevé, il faut aller jusqu’au P.E.T. Scan voire à l’intervention chirurgicale exploratrice.

LA SECHERESSE VAGINALE

C’est une cause très fréquente de métrorragies post ménopausiques, bien plus fréquente, heureusement, que le cancer de l’utérus ou de l’ovaire.

Le diagnostic est évident : au spéculum, le vagin pleure le sang, littéralement  !

Il suffit de donner POLYGYNAX un ovule pendant 6 jours puis un traitement de fond de la sécheresse par COLPOTROPHINE, un ovule un jour sur deux puis deux fois par semaine à vie pour faire disparaitre à jamais ce problème !

CICATRIDINE un ovule chaque soir pendant 6 jours interrompt les saignements en 48 heures …mais ce traitement n’est pas remboursé.

Il est évident que sous traitement, les métrorragies doivent cesser dans les huit jours et ne jamais se reproduire.

CAUSES RARISSIMES

le cancer de la trompe qui ne se voit qu’à l’IRM

le polype du col

le polype du méat urinaire qui se traite par des applications quotidiennes de crème Colpotrophine

CAUSES IMPOSSIBLES

le fibrome : un fibrome s’éteint avec l’absence des règles. Sans THS, un utérus fibromateux qui saigne est possiblement cancéreux.

l’endométriose : aucune raison que cette pathologie revienne à la surface…sauf retour inopiné des règles !

Conclusion : les saignements post ménopausiques sont le plus souvent bénins, le cancer de l’endomètre arrive troisième position des origines d’un saignement mais c’est un cancer de bon pronostic qui se soigne très bien.

Dans un prochain billet, je vais vous parler des causes d’un prurit vulvaire et des traitements possibles.

73 commentaires sur “Quand ça saigne pendant la ménopause

  1. Bjr.ma mère fait une petite chirurgie (ablation d’un nodule au niveau de l’utérus)
    Bref,resultat du biopsie:
    cervicite jonctionelle subaiguë chronique avec lésion virale à hpv
    Que faire svp?

    J'aime

  2. Je n’ai plus de régle depuis 6 mois et j’ai 54 ans , j’ai plusieurs fibromes et pendant mes régles je souffrais d’endométriose , mon gynécologue me prescrivait du Chlormadinone que j’ai pris pendant 1an ,malheureusement mes regles étaient toujours aussi abondantes et puis aprés 6 mois d’acalmie me voilà aux prise d’une perte de sang que j’ai du mal a réguler , je suis dans l’obligation de me changer toute les heures ,je me sent extremement fatiguée , que croyez- vous que ce soit?

    J'aime

  3. Je suis menopausee depuis 3ans..j ai ces derniers temps des pertes de liquides. Le gynécologue que j ai consulté m a fait un frottis et m a dit qu il y avait une légère inflamation. .apres 1mois voila que le liquide reprend et j ai mis un tampax pour sortir pour etre plus a l aise. Au moment de l enlever il collait un peu a la paroi et en le sortant j ai constaté qu il y avait un peu de Sang…pourriez vous m eclairer svp.

    J'aime

  4. Rebonjour
    55 ans.
    Je vous avais écrit car je suis sous climodiène depuis 3 mois avec des petits saignements depuis 2 mois mais là je saigne comme des règles depuis 8 jours.
    – pourquoi ?
    – cela va-t-il s’arrêter ? Que se passe-t’il ?
    – je fais une écho pelvienne ds 15 jours, je continue climodiène jusque là ?
    – si j’arrête comment je gère les sueurs nocturnes qui me flinguent mes nuits ?
    – ma gynéco va me dire : vous faites comme vous voulez !!!!
    J’ai besoin d’un conseil.
    Merci de votre réponse.

    J'aime

    1. 1 parce que climodiène ne correspond pas à votre utérus trop fragile pour ce produit
      2 oui si vous arrêtez le produit
      3 non
      4 il existe actonel et livial deux THM adaptés aux utérus fragiles lolo

      J'aime

  5. Merci de votre réponse rapide.
    Livial est androgénique : impossible pour moi symptomatique de cheveux et peau gras et poils (j’utilise Vaniqa).
    Puis-je reprendre Qlaira à 55 ans. Je l’ai prise qq années sans souci majeur.
    Help.
    Merci

    J'aime

  6. Bonjour, j’ai 61 ans et je suis ménopausée depuis environ 20 ans. Voilà que depuis hier je retrouve un peu de sans brun sur le papier lorsque je m’essuie mais pas assez pour tâcher ma culotte. J’ai un fibrome depuis une longtemps mais on m’a dit qu’il devrait disparaitre à la ménopause. Par contre j’ai passé un Taco en 2017 et il était toujours là. Est ce que je dois m’inquiéter, évidemment je pense au cancer de l’utérus puisque j’ai passé une cytologie en octobre dernier qui est normale. Merci de me répondre

    J'aime

  7. Bonjour, je suis menopausee depuis plus de 10 ans et depuis hier J’ai très mal au bas ventre avec petits saignements et soigné la semaine dernière car J’ai perte des pertes jaunâtre et mis un ovule.dois-je m’inquiéter?

    Merci de votre reponse

    J'aime

  8. J’ai accouché en juillet 2018 et déclarée ménopausée en novembre 2018 ! ( sous LEVOTHYROX je précise pour hypo montée a 55 en novembre ).
    Depuis quelques jours, pertes marrons très claires en m’essuyant.
    Dois-je m’inquiéter
    PS: j’ai 42 ans et 7 enfants
    Merci

    J'aime

  9. Bonjour,
    je suis ménopausée depuis janvier et je perds du sang avec quelques bouffées de chaleur. Mon traitement est un patch par semaine VIVELLEDOT 25 microgrammes et une gélule de PROGESTÉRONE 100 mg par jour. Faut il que je modifie le traitement et si oui, quoi s’il vous plait ?
    Merci d avance pour votre réponse
    Bonne journée

    J'aime

    1. demandez un rdv en urgence à votre médecin pour une prescription d’échographie dans un premier temps puis d’IRM dans un second ou alors prenez RDV en consultation gynéco à votre CHU , ils programmeront une hystéroscopie pour voir s’il y a un polype et le retirer ( en ambulatoire sans anesthésie) solange

      J'aime

  10. Bonsoir.
    J’ai 70 ans et je viens de faire une chute et j’ai eu très peur, mon mari m’a dit d’aller uriner et quand je me suis ressuyée je me suis aperçue que je perdais beaucoup de sang comme des règles avec des caillots et je me demande de quoi ça peut provenir.

    J'aime

  11. Bonjour,
    J’ai 50 ans Après termocoagulation il y a 4 ans plus de regle par contre depuis ablation polype il y a 4 ans puis kyste ovaire il y a 2 ans.
    Depuis 3 jours j’ai perdu d’un coup un peu de sang très clair avec glaire blanche transparente et maintenant très petites pertes blanches marrons…. dois-je m’inquiéter? douleur au ventre comme si j’avais mes règles. Ma gényco revient de vacances dans 15 jours.
    Pour info janvier 2018 TSH 1.65 mUI/L (0.30-4.00)
    ESTRADIOL 410.7 pmol/l 111.7 pg/ml – –
    FSH 11.4 UI/l –
    Merci pour votre réponse….

    J'aime

  12. Bonsoir , je me fais du souci , cela fait 2 fois en 1 semaine que j’ai eu une tache de sang rouge et trés mal au bas ventre entre les 2 . J’ai 65 ans , ai souffert d’endometriose adolescente , mais ai pu avoir 2 enfants à 20 et 26 ans . puis apres le 2eme ,en 1984 ai été opéréee d’une grossesse extra uterine, , puis 1 an apres d’une hemorragie interne (4 l de sang que le gyné n’avait pas vu ! il avait pratiqué une aspiration une semaine avant cette 2 eme opération(1986) , croyant un fœtus mal placé !! ) bref en 1987 :3eme opération hemorragie car à nouveau grossesse extra utérine . Et en 2001 : gros fbromes , urgences et direction hopital: opération hysterectomie totale (plus de reste d’ovaire et plus de fibrome et plus d’utérus )
    ménopause donc à 47 ans . Tranquille , je ne prends rien , je ne veux plus entendre parler de gyné, de frottis .Bref je ferme la porte à mes anciennes douleurs. Je souffre de secheresse vaginale tres handicapante mais je m’arme de courage et vais faire 3 séances de laser MONA LISA pour re-hydrater le vagin (avil, mai et juin 2018) .Depuis novembre je souffre de cruralgie, sciatique , apré IRM , radio , scanner ….ma colonne vertébrales est en stenose , canal retrécit, osteoporose trés marquée ; l’osteodensitométrie est triste ! dans le jaune et rouge
    le chirurgien ne peut pas m’operer de la colonne vertebrale car les tiges et vis ne tiendraient pas . Donc traitement avec fosavance ! que au vu des effets secondaires je ne prends pas , malade une fois ! je prends du calcium naturel et vais aller revoir mon médecin en Mai . Et toujours des difficultés à marcher sans douleurs…. Voilà que cette semaine c’est mon bas ventre qui me fait souffrir et des gouttes de sang. Je pense que c’est peut être dû à la sècheresse vaginale ? car je n’ai plus rien …mais ne me fais pas suivre et ne prends pas assez soin de moi.. un cancer ? l’endomètre? depuis MAI2017, je ne suis pas trés bien , mon papa est parti brutalement et je ne m’en remets pas, c’est difficile de remonter. Je viens de prendre RDV avec un gyné pour le 24 MAI ! pas de RDV avant, pensez vous que cela soit urgent ? dois je reprendre des ovules : cicatridine pour cette sècheresse (car je ne les prends plus depuis septembre 2018) et la creme trophicrème avec les gélules vaginales : trophigil Quel est votre avis sur ces symptômes vu que je n’ai plus d’utérus ? je ne prends aucun traitement sauf un cachet pour dormir. Merci d’avance pour votre réponse et d’avoir lu toutes mes explications !!!

    J'aime

  13. Bonjour Docteur
    J’ai eu une hystérectomie pour cancer de l’endomètre grade 1 stade 1 en 2014. J’ai 65 ans. Depuis 3 mois j’ai une cruralgie et mon gynécologue m’a prescrit un scanner thoraco abdomino pelvien à cause de mes antécédents. Que craint il? Je suis un peu inquiète, est ce qu’une cruralgie peut être un symptômes de récidive et à quel endroit? merci, cordialement.

    J'aime

      1. Oui docteur on m’a tout enlevé, utérus, ovaires, trompes, je n’ai pas eu de chimio ni radiothérapie. Un ganglion pourrait être atteint 5 ans après?

        J'aime

  14. Merci, du coup je suis inquiète car scanner programmé que le 12 juillet, a part la douleur à la jambe je n’ai pas d’autres symptômes; pas d’amaigrissement, je ne sens pas de grosseur à l’aine.

    J'aime

    1. cela ira très bien le 12 juillet cathie car je pense que cet examen est plus fait pour rassurer le médecin que pour chercher une récidive de ce cancer ! Cependant , il faudra bien trouver une explication à cette cruralgie autre que la récidive d’un K !

      J'aime

  15. Oui merci Docteur je dois passer un scanner lombaire aussi en même temps, cela fait beaucoup de rayons mais bon au moins je serai fixée. Je vous remercie vous êtes toujours là quand j’ai besoin, Si vous me permettez je vous fais la bise. Cathie

    J'aime

  16. Bonjour Miss frottis

    J’aimerai savoir combien de temps il faut attendre pour avoir des relations sexuelles après une hystéroscopie et un curetage

    Merci pour votre réponse

    J'aime

      1. Bonjour
        Je ne sais pas si je pose ma question au bon endroit.
        J’ai 49 ans.
        J’ai été ménopausée à 45 ans suite à un traitement médicamenteux.
        J’ai toujours souffert d’endométriose et j’ai été opérée à 26 ans et à 30 ans.
        Comme les effets de la ménopause étaient trop importants, j’ai pris un THS (estréva 2 pressions + progestan 100). Mais cela a rapidement entrainé douleurs et saignements intermittents.
        A l’échographie de fin 2018, une masse sur l’ovaire gauche. En mars 2019, annexectomie bilatérale trés difficile car de multiples adhérences dues aux précédentes opérations + endométriose sur les organes avoisinants. Je n’ai pas voulu faire d’hystérectomie car cela m’inquiétait (convalescence longue, perte du col,…). A l’arrivée, il s’agissait de fibromes sur les 2 ovaires….l’opération a été longue et les suites lourdes.
        Reprise du THS il y a un mois et demi et retour à la case départ (douleurs et saignements).
        Dilemme impossible : la vie est en enfer sans THS et ce n’est pas tout à fait mieux avec…
        Après avoir lu que le Livial était le mieux adapté dans mon cas, j’ai dû « harceler » ma gynécologue pour qu’elle me le prescrive.
        Pourquoi tant de réticences ? Ce traitement est-il dangereux ? Peut-il être pris au long cours ?
        Je compte commencer demain et peut-être par un demi comprimé si c’est possible ?
        J’ai l’impression que vous connaissait bien ce médicament.
        Dans l’attente de votre retour
        Merci
        Marianne

        J'aime

      2. 1 j’ignore le pourquoi des réticences , peut être parce que Livial c’est de la chimie pure ? rien de naturel quoi mais si le THM naturel réveille une endo intra utérine il est déconseillé chez vous ….sauf hystérectomie !
        2 il ne faut pas être à risque de phlébite ni de maladie cardiaque
        3 un cp un jour sur deux car difficilement sécables marianne

        J'aime

  17. Bonjour,
    Ménopausée depuis 7 ans et sous thm (2 pressions estreva et 1progesterone 100)
    Tout allait bien mais depuis quelques jours il m’arrive d’avoir des pertes marrons plus ou moins abondant, et puis plus rien… j’ai fait des prélèvement mais pas d’infection, j’ai rdv pour une echographie endovaginale le 2septembre, mais pensez vous que celui puisse être dû a un surdosage ou sousdosage d’estreva? Ou est ce dû à autre chose? Merci pour votre réponse

    J'aime

    1. cela arrive à certaines patientes , au bout de X années, leur utérus ne supporte plus le THM et se met à saigner Il faut arrêter le gel pendant 15 jours puis reprendre et si les saignements repartent , on arrête 15 jours et ainsi de suite grazielle …..Bien sûr, si on découvre un polype lors de l’écho, il faudra le retirer chirurgicalement mais le plus souvent , on ne découvre rien

      J'aime

      1. Je vous remercie, cela me rassure, j’arrête dès ce soir et je verrai dans 15 jours, encore merci de m’avoir repondu aussi rapidement.

        J'aime

  18. Bonjour,

    J’ai bientôt 66 ans, ménopausée depuis 51 ans, depuis vendredi je constate des pertes de sang brunâtres lorsque je m’essuie après avoir uriné. Je me suis présentée aux urgences où un assistant en gynéco m’a examinée. Rien à signaler. Mais depuis aujourd’hui j’ai des douleurs dans le bas-ventre et dans le bas du dos et les pertes de sang se sont intensifiées. Dois-je retourner aux urgences (ma gynéco est en vacances)

    P.S. : j’ai été sous traitement d’Heria (générique de Livial) pendant de nombreuses années mais j’ai dû arrêter car je perdais beaucoup de cheveux. Ma gynéco m’a donc prescit LACLIMELLA (que je prends depuis 4 mois) pour éviter les bouffées de chaleur la nuit.

    Merci pour votre réponse.

    J'aime

    1. Laclimmella est un THM qui peut entraîner des hémorragies, il ne vous va pas Arrêtez le ! Dommage que Livial ne vous ait pas été , il fait peu saigner mais Laclimella oui Donc pas de crainte , ce n’est pas un cancer , c’est une intolérance à ce THM . Patientez sans rien et rappelez votre gynéco à son retour en lui expliquant vos misères

      J'aime

  19. Bonjour
    J’ai 61 ans et je suis ménopausée depuis 10 ans . J’ai pris un ths dès le début de ma menopause car les bouffées de chaleur étaient si fortes que je pouvais en tomber dans les pommes . Au bout de 2 ans j’ai tout arrêté ayant peur du cancer du sein à cause du ths . En décembre 2018 j’ai subit une intervention pour prolapsus de la vessie et de l’uterus . Et en même temps le chir à enlevé les trompes . Quand je lui ai dit que j’avais toujours des bouffées de chaleurs et des nuits très courtes , il m’à fit que je n’aurais pas du arrêter mon ths . Après plusieurs mois de réflexions et de désagréments dû à la ménopause , j’ai demandé à ma gényco de me re prescrire le ths . Cela fait 3 semaines sur je le prends , mes nuits ont totalement changées je dors comme un bébé et plus de bouffées de chaleur . Sauf que depuis hier je saigne , pas énormément mais j’ai mal au ventre comme pour des règles. Je prends le dosage le plus faible estreva et progestatif gé 100mg .
    Dois je consulter rapidement ? J’ai rdv le 10 octobre avec ma gényco .mon frottis du mois de novembre l’année dernière est parfait et les examens que j’avais fait pour mon intervention ne révélaient rien d’anormal .
    Merci de votre réponse .

    J'aime

    1. faites des pause de 10 jours entre 15 jours de traitement gaso Donc aujourd’hui on commence la pause de 10 jours , les saignements douloureux vont s’arrêter en trois jours Si ce n’est pas le cas appelez votre gynéco

      J'aime

  20. Bonjour

    J ai 48 ans et une Adenoyose
    J étais sous cerazzette depuis novembre 2017jus qu’à la tout va bien je n avais plus de douleur et plus de regles
    J ai fait une analyses de sang en août
    avec dosage hormonal ma FSH est à 86,56
    Mon médecin m’a dit d arrêter la pilule
    A ce jour le13/09 j ai mes regles et encore mal au ventre
    J aurais voulu savoir si je dois reprendre
    Ma pilule ou pas
    en vous remerciant bien par avance

    Aimé par 1 personne

    1. Il faut reprendre cerazette car vous serez plus tranquille en aménorrhée parfaite . Là , en préménopause, des règles peuvent survenir de façon intempestive . Vous êtes infertile à jamais mais pour votre confort de vie , mieux vaut reprendre votre pilule jusqu’à vos 50 ans 48 ans , c’est encore jeune pour une ménopause bien installée donc le retour de vos règles ne m’étonne pas melanie

      J'aime

  21. Bonjour
    J’ai 44 ans et je me pose beaucoup de questions.
    Il y a 1 an j’ai fait une prise de sang : FSH 110, oestradiol < 61 je suis donc sensée être ménopausée. Ayant énormément de bouffées de chaleur j’ai commencé un traitement avec Estreva et progesterone. Je prenais du poids a vu d’œil. Je suis passée à Angeliq 1/jour, puis 1/2 par jour car j’avais des petits saignements glaireux.
    Mais même à ce dosage j’ai régulièrement des saignements ( Environ 4 jours tous les 2 mois) J’ai également fait une échographie pelvienne pour éliminer un fibrome.
    Ma question est la suivante :
    Suis-je en prémenopause puisque j’ai des saignements ou je suis ménopausée mais mon traitement me fait saigner ?

    J'aime

  22. Bonjour pour moi 69 ans menopausee depuis16ans ,je retrouve avec une tâche de sang ,vagin assez irrité ,je fais des frottis tous les 2 ans et ma gyneco ma vu il y’a 1 an ,donc ceci m inquiète je prend aucun traitement ,par contre problème de vessie ecbu hematies assez hautes

    J'aime

  23. Bonjour
    J’ai 49.
    Utérus fibromateux et plusieurs myomes.
    J’ai consulté pour des saignements qui n’en finissent pas .
    Avant hier le gynécologue de l’hôpital m a fait 1 frottis .
    Puis il décide de faire 1 biopsie.
    Ah c’était pas prévu ca..
    J’ai eu très mal.
    Surtout qu’il me dit ne pas y arriver et qu’il faut qu’ aille plus profond.
    Et sa pipette de biopsie était pleine de sang jusqu’en haut.
    J’ai cru me sentir mal ..
    Comment ca se fait??? Que veut il chercher avec sa biopsie??
    Et il m a prescrit decapeptyl et tardyferon,et ampoule D….

    J'aime

    1. cela fait mal la biopsie de l’endomètre mais c’est utile pour éliminer un cancer de l’utérus fifi . Le fait qu’il y ait du sang ne veut rien dire , c’est normal puisque vous saigniez

      J'aime

  24. Merci pour la réponse.
    Quel est le délai d attente pour résultat biopsie ??
    Il m a prescrit decapeptyl.
    Que pensez vous de ce traitement ??
    Effet secondaire???
    Prise de poids ??

    J'aime

  25. Génial et merci pour la réponse ..
    Comme ca on saura ce qui cloche…car ca fait plus de 7 ans que j’ai de forts épisodes de diarhee suivi de périodes constipation,etc.. Je n’ai jamais consulté, toujours pris sur moi.
    Et mes fibromes, etc etc..
    Alors j’ai sûrement problème ,hormonal , cool on saura ainsi…
    En attendant je suis sous decapeptyl 4 mois…
    Encore merciiiii

    J'aime

  26. Bonjour, je ne sais pas ou poster ma question alors désolée si ça n’est pas là.. j ai Bientôt 59 ans,ménopausée depuis 5 ans.j ai la chance de ne pas avoir de bouffées de chaleur. Mon inquiétude est la suivante. L été 2018 j ai eu les mêmes symptômes que ce que j avais avant les règles,mal aux reins et au ventre,seins gonflés et douloureux et quelques jours après quelques pertes de sang puis plus rien.Mon gynéco m a fait des échographies et a vu un endomètre un peu épais du peut être à un polype.j ai eu droit à colposcopie, curetage,biopsie,test hpv,frottis..et en définitive tout était négatif. Il s agissait d une atrophie bénigne de l endomètre et de sang bloqué dans l utérus.plus de problème depuis sauf que depuis 3 jours rebelote mal bas ventre et reins et seins gonflés et douloureux. Cela a commence le jour ou j ai eu une grosse émotion, mamie pour la première fois. Quelqu un a t il eu ce genre de soucis ?. Excusez moi pour ce long récit.bonne soiree

    J'aime

    1. mais c’est banal marielle : il s’agit d’un trouble hormonal post ménopausique lié au choc émotionnel . Toute la batterie d’examen que vous avez eue en 2018 est inutile cette année . Vous allez avoir de petites règles et puis vous serez en aménorhhée . On peut revoir ses règles jusqu’à six ans après sa ménopause ! Les cancers ne donnent jamais mal aux seins avant de saigner , Ils saignent de façon indolore

      J'aime

  27. bonjour et merci pour ce blog tres intéressant
    suite a un frottis de contrôle en aout ,je suis suivi régulièrement, celui ci revient ASC US , on me fait un test hpv qui revient positif au 16 et a un autre hpv a haut risque
    ma gyneco me demande de faire une colposcopie et biopsie
    a la colposcopie la gyneco me dit ne pas voir de lesion mais bien la presence du hpv
    elle decide de quand meme faire une biopsie car en touchant le col pour mieux voir la jonction celui a saigne
    en lisant vos article cela m inquiete car vous dites bien qu un col col qui saigne et synonyme de cancer
    je n ai par contre jamais eue de perte de sang inhabituel , ni perte de sang pendant les rapports
    j ai 52 ans
    qu en pensez vous

    J'aime

    1. que votre col est fragile six cela m’étonnerait que l’on trouve un cancer . Si on en trouve un cela m’étonnerait qu’il soit invasif . Si c’est un K in situ cela se guérit sans radiothérapie juste le retrait de l’utérus et guérison à 100%

      J'aime

  28. Merci pour votre réponse rapide
    Il est vrai que dans l attente ds résultats on panique un peu
    Et c’est le fait que vous parliez de col qui saigne qui m’a interpellée .. car c’était le cas pour moi quand elle a touchée
    Quelle différence faites vous dans ce cas entre un col qui saigne ce fragile ou un col qui saigne car cancer

    J'aime

    1. six mes patientes avec K invasif du col n’avaient jamais eu de frottis dans les années qui précédaient . Si je devais considérer tous les cols fragiles comme des K cela me ferait beaucoup de cancers . Vous savez il y a aussi le flair du gynéco et sa longue expérience : un jeune apprenti peut se faire avoir mais pas un médecin qui a de la bouteille : on sait qu’on a affaire à un col malade c’est intuitif , il n’y a pas d’explications évidentes

      J'aime

      1. Merci pour vos réponses 😊
        Pour info sur ce virus complètement méconnu ce qui est bien dommage
        J ai eu le papillomavirus à 20 ans traité par azote
        Tranquille pendant 32 ans avant une récidive ou un re contamination ?!?
        On ne sait rien de ce virus en fait …
        Il m’a fallu 52 ans pour apprendre que le préservatif ne protégait pas a 100 %

        J'aime

    1. vous nous donnerez les résultats de la conisation qix CIN 2 c’est une verrue moyenne , ni pas agressive ni très agressive . une de mes patientes avec une CIN 2 l’a fait partir avec son magnétiseur …donc verrue pas vraiment grave ….si la conisation ne révèle pas un CIN 3 caché derrière la CIN 2 ….d’où l’intérêt de la conisation pour tout voir de la verrue

      J'aime

  29. Bonjour,

    J’ai 53 ans suite à un traitement en 2016 avec Esmya je n’ai plus eu de règle du 21.12.2016 au 28.12.2018 pourtant dosage hormonal était en faveur de la ménopause FSH 65.00 UI/L – LH 37.90 UI/L – OESTRADIOL <91.8 PMOL/L <25 PG/ML , mais en novembre et décembre 2018 retour des règles très abondantes examen frottis échographie irm RAS des fibromes et adenomyose traitement Exacyl . Depuis le mois de décembre 2018 plus de règle aujourd'hui prise de sang voici mes taux FSH 57.30 UI/L – LH 32.80 UI/L – OESTRADIOL <91.8 PMOL/L <25 PG/ML
    Voici mes questions :
    – Pouvez vous me dire si je suis ménopausée ???
    – Si mes règles peuvent encore revenir
    – Pouvez vous me dire pourquoi mes taux sont plus bas quand 2018 par rapport à la dernière prise de sang
    En vous remerciant par avance

    J'aime

  30. Bonjour merci pa pour vos réponses. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous dites que je ne suis en ménopause ? Mais dernières règles date du 4 décembre 2018 donc cela fait 12 mois sans règles ? Sur votre site ainsi que sur les autres la ménopause est déclarée au bout de 12 mois sans règles ? Cela est un rapport avec mon taux d’hormone ? Êtes-vous sûre que je vais revoir mes règles revenir ou cela est pas sur ? Merci d avance pour vos réponses

    J'aime

    1. votre taux hormonal de FSH n’est pas supérieur à 100 donc il existe des possibilités de retour des règles fanette mais quand ? je ne sais pas et puis quand je dis possibilités , je ne parle pas de certitudes , non des possibilités

      J'aime

  31. Bonjour,
    Je me toune vers vous pour obtenir un second avis. Atteinte d’endométriose, j’ai suivi un protocole de FIV et je suis enceinte de 12 sa. Tout semble se passer correctement : l’écho du premier trimestre a été faite vendredi dernier, pour le moment rien à signaler. Cependant, j’ai eu des saignements dimanche puis lundi (d’abord plutôt foncés puis quelques traces très rouges, mais jamais rien de très abondant). Après consultation de mon spécialiste, nous avons pu constater que le foetus bouge, que son coeur bat, et qu’il n’y a pas à s’inquiéter outre mesure, sans avoir aucune idée d’où sont venus ces saignements. Je me demande si ce n’est pas l’arrêt de la supplémentation en progestérone (voie orale, Duphaston) quelques jours avant, ou si ce n’est pas une manifestation d’une endométriose en « pause » (j’avais ce type de saignements parfois lorsque je prenais la pilule en continue comme traitement).
    Cependant, mon obstétricien m’a donné du polygynax en ovules (1/j – 6 j), et au regard de la mention énorme « Polygynax + Grossesse = danger » et des contre-indications de la notice, j’hésite à suivre cette prescription destinée à « désinfecter » la zone. Je ne saigne plus du tout depuis lundi, même plus de petites pertes marrons. Je me sens bien… Pensez-vous qu’il est néanmoins nécessaire de suivre ce traitement ?
    Merci pour votre attention,
    Bien cordialement

    J'aime

    1. prenez cicatridine ovules emma six soirs de suite c’est en vente libre et cela vous sera plus profitable …et sans danger . Moi, je prescris progestan ovules 200 mg le matin et le soir pendant un mois dès que ça saigne , c’est bon pour le foetus et cela arrête les saignements mais ce n’est que sur ordonnance donc il faudra vous en passer . Patience et courage , il y a beaucoup de saignements du col chez les patientes enceintes endométriosiques …

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s