LUTENYL : la pilule qui soigne mais qui est accusée de donner des méningiomes

Il existe un progestatif très intéressant dans l’offre contraceptive : le Lutenyl.

C’est un macroprogestatif qui est utilisé depuis quarante ans en France et dont on connait bien les avantages et les inconvénients.

Il est contraceptif à vingt jours par mois et on peut proposer :

Lutenyl vingt jours arrêt 8 jours et reprendre vingt jours

Lutenyl à partir du 5° jour des règles pendant 20 jours mais comme les règles finissent par s’effacer , il vaut mieux la première solution

Lutenyl vingt jours arrêt dix jours fonctionne très bien aussi mais c’est plus difficile de compter dix jours de pause qu’une semaine

Pour soigner un SPM ou une endométriose , mieux vaut faire du continu ou ne laisser que 4 jours de pause.

LES AVANTAGES

C’est un progestatif pur donc aucun risque pour les vaisseaux et très peu de risque de phlébite ( un peu plus que le Luteran mais c’est très peu ).

Il est autorisé chez les tabagiques , les hypertendues, les hypercholestérolémiques, les diabétiques mais pas chez les femmes ayant fait des phlébites ( on ne doit prescrire que Luteran)

Ce progestatif puissant est 100% contraceptif même si on oublie un jour.

Il soigne :

LES MASTOSES

Certaines jeunes ( et moins jeunes) patientes qui ont très mal aux seins lors de leurs cycles naturels , supportent mal la pilule oestroprogestative minidosée et parfois même la pilule microprogestative.

Le Lutenyl est formidable en contraception pour ces patientes car elles n’ont plus jamais mal aux seins.

L ENDOMETRIOSE

Beaucoup de femmes ont de l’endométriose , présence de petits caillots de sang qui s’évacuent en plein milieu du cycle donnant des saignements douloureux ou des saignements lors des rapports sexuels . Grâce à Lutenyl, la contraception est assurée et douleurs et saignements intempestifs disparaissent.

endométriose pelvienne

LES MICROKYSTES DES OVAIRES

le Lutenyl est une pilule fort intéressante dans la pathologie des OPK car cette molécule sèche les microkystes, supprimant les douleurs de ventre liées à ces microkystes et surtout , point fondamental, à l’arrêt de Lutenyl , les ovaires sont soignés et le bébé arrive dans les deux mois ! Il existe vraiment une différence majeure entre la pilule classique et le Lutenyl à ce sujet . En moyenne il faut compter six à neuf mois pour avoir un bébé à l’arrêt d’une pilule classique versus deux mois pour le Lutenyl.

LES INCONVENIENTS

L ACNE

Hélas, c’est un produit qui favorise les poussées d’acné chez les femmes prédisposées à en avoir , pas chez les autres

LE POIDS

Hélas , c’est une pilule qui peut faire grossir les femmes prédisposées mais pas les autres

L AMENORRHEE

Comme c’est une progestative pure, les règles finissent par s’effacer…mais ce n’est pas forcément un mal surtout pour toutes celles qui ont des règles douloureuses

LES SAIGNEMENTS D UN FIBROME

Lutenyl fait saigner les fibromes , ce n’est pas un produit adapté aux utérus fibromateux . Il faut lui préférer Luteran dans cette indication.

LES MENINGIOMES

Il se pourrait que Lutenyl tout comme Androcur favorise la survenue de méningiomes , tumeurs bénignes de la tête. Donc , avant de prescrire Lutenyl sur de longues années, il faut faire une IRM , et si pas de méningiome, on peut prescrire la molécule pour 5 ans avant de refaire une IRM . Votre médecin doit vous avertir de ce risque supposé ( pas encore certain ) sinon il est en tort.

LE DEREMBOURSEMENT

Lutenyl n’est remboursé que s’il sert à soigner ( kystes, fibromes, endométriose) pas s’il sert uniquement de contraceptif. Si votre médecin vous prescrit la molécule que pour la contraception, il doit écrire « à ne pas rembourser  » sur les ordonnances sinon la CPAM peut , lors d’un contrôle, lui demander de rembourser de sa poche toutes les prescriptions faites depuis des années.

CONCLUSION

Le Lutenyl est un progestatif que les généralistes connaissent mal et c’est bien dommage car il rend service dans pas mal de cas.

Il ne favorise pas particulièrement les cancers du sein et , bien sûr, il empêche la formation des cancers de l’endomètre et des ovaires mais comme toute pilule correctement dosée.

Il est autorisé chez les fumeuses mais pas chez les femmes ayant  déjà fait une phlébite contrairement à Luteran beaucoup plus sûr dans cette indication.

A savoir: la moitié d’un comprimé est contraceptif et il existe Lutenyl 37.5 qui, lui, n’est pas génériqué : cela permet de faire des ordonnances sans souci de substitution.

173 commentaires sur “LUTENYL : la pilule qui soigne mais qui est accusée de donner des méningiomes

  1. Après la prise de l exacyl au bout de combien de temps il agit ?
    J’ai omis de poser une autre question suite au précédent message
    Si l’on prend de l optidril pour la première fois quand on a ses règles cela arrêt il les règles en cours ?
    Et pour finir l optidril prescrit pour gérer des règles douloureuses et abondantes pendant l’arrêt des sept jours modere vraiment les saignements pendant la semaine d’arrêt ?
    Merci

    J’aime

  2. Bonjour
    1/Le luteran n’est donc pas fait à la base pour arrêter les règles uniquement pour l’endométriose et le fibrome vous confirmez dr ?
    2/ l optidril pris la première fois pendant les règles peut elle arrêter les règles en cours après qq jours de prise ?
    3/ est-il normal alors que ça n’a jamais été le cas ces dernières années de perdre des bouts de chair lors des règles plusieurs jours de suite systématiquement lors des derniers cycles c’est nouveau et très inquiétant je sais qu’il peut s’agir de la parois de l’utérus
    Merci

    J’aime

  3. Bonjour,
    J’ai 31 ans. Ma gyneco m’a mise sous luthenyl pendant trois mois suite à un kyste fonctionnel découvert à l’ovaire pendant une échographie de contrôle de pose de mon stérilet.
    J’aurais préféré laisser ce juste partir tranquillement.
    J’en suis à mon deuxième mois de traitement (je le prends en continu) et j’ai des sueurs nocturnes, je transpirais pas comme ça avant. ESt ce que ça peut avoir un lien avec le traitement ?
    J’ai avancé mon écho pour pouvoir interrompre le traitement.

    Je n’ai pas d’enfant et aimerais beaucoup en avoir, dois je m’inquiéter de symptôme de ménopause pour ces sueurs ? J’ai jamais eu de trouble du cycle. Ma mère a été ménopausée vers 50 ans.

    Merci de votre aide

    J’aime

    1. arrêtez le lutenyl camille c’est lui qui donne des suées Moi je ne donne lutenyl que 10 jours et cela suffit à faire partir un banal kyste fonctionnel Vous serez féconde , c’est le lutenyl qui ne vous va pas

      J’aime

      1. Je voUs remercie.
        En sachant que le lutenyl me donne des spotting quotidiens.
        J’ai mon écho de contrôle jeudi, si je l’arrête aujourd’hui est ce que mes règles vont se déclencher ? J’ai peur d’avoir mes règles qui empêcheraient mon écho.

        Il faut un arrêt progressif ou je peux l’arrêter d’un coup ?

        Merci beaucoup pour votre aide

        J’aime

  4. Bonjour,
    J’ai 48 ans avec endométriose et opk. J ai pris Lutenyl pendant plusieurs années et tout a été super: plus de règle et aucun SPM! Je commence le deuxième mois sous Slinda et là c’est moins cool…règle, SPM qui accentue mes problèmes digestifs notamment (syndrome du côlon irritable). Du coup je ne sais pas trop vers quoi me tourner??? Merci de votre aide!

    J’aime

    1. hélas je n’ai rien de super à vous proposer car rien ne remplace lutenyl rose Tentez colprone 2 cp par jour non stop , ce ne sera pas terrible mais ce sera remboursé Non rien ne remplace lutenyl hélas Par ailleurs, il existe à l’arrêt de lutenyl un syndrome de sevrage qui dure six mois Soyez donc patiente , laissez passer l’orage rose

      J’aime

      1. Bonjour qu’entendez-vous vous docteur par syndrome de sevrage lors de l’arrêt de lutenyl
        Merci

        J’aime

      2. le corps ressent le manque du produit qui lui allait si bien angelique La femme privée de Lutenyl ne se sent pas forcément très bien avec un progestatif de remplacement qui ne lui apporte pas le confort absolu de lutenyl Beaucoup de mes patientes arrivées à la ménopause confirmée par FSH ont arrêté lutenyl devenu inutile mais se sont senti très mal à son arrêt et il a fallu plusieurs semaines pour que le corps retrouve un équilibre

        J’aime

      3. Je suis sous lutenyl depuis 4 ans
        J’ai 49 ans, mais j’ai hate de tout arrêter mais il semble que je soit loin de la ménopause cependant je ne peux pas l’arrêter j’ai déjà tenter les douleurs reviennent au galop

        J’aime

      4. vous pourriez peut être sauter un cp le dimanche car le lutenyl dure 3 jours dans le corps puis si tout va bien sauter un cp le jeudi puis si tout va bien prendre 1 cp un jour 1/2 le lendemain sauf jeudi et dimanche puis si tout va bien 1/2 cp un jour sur deux angelique pour arrêter très en douceur et ne pas stresser votre corps

        J’aime

  5. Bonsoir Docteur,
    Il y a 1 an j ai dû arrêter luthenyl suite aux méningiomes( je prenais luthenyl depuis 2014 sur vos conseils pour soigner ma mastose , ce qui a été miraculeux ! plus aucunes douleurs !! ), du coup ma gynécologue m’a prescrit à la place optimisette mais ne soigne pas ma mastose ( de nouveaux mal aux seins et gonflements et des pertes vaginales odorantes! j ai vu que vous conseillez Slinda pour remplacer Luthenyl ,pensez vous dans mon cas que je devrais la prendre? Ou une autre du même type? Merci de votre réponse

    J’aime

  6. Bonjour Docteur, Je suis une femme de tout juste 47 ans, sans enfants, atteinte d’endométriose. Sous Lutényl 3,75 depuis 10,5 ans ma nouvelle gynéco a refusé de poursuivre mon traitement malgré une IRM cérébrale ne présentant pas de méningiome (j’ai par contre un kyste de 9 mm sur la glande pinéale…). Je prends donc depuis le 26 Mai dernier Optimizette en continu (1 plaquette complète terminée et 4 comprimés de la seconde plaquette. Pour le moment aucun saignement (comme sous Lutényl). J’ai eu des « douleurs de règles » les 3 premières semaines depuis c’est beaucoup mieux, quasi comme avec le Lutényl, par contre j’ai simplement frôlé hier matin l’un de mes seins et le téton m’a fait mal, j’ai tenté la même chose sur le deuxième, même sensibilité, aujourd’hui pareil, les deux sont très sensibles et douloureux. Bien sûr angoisse immédiate, même si j’imagine que c’est hormonal (trop d’œstrogènes par rapport à la faible quantité de progestérone ? Est-ce que cela signifie que Optimizette ne me convient pas ? Que puis-je faire ? Patienter dans l’espoir que les choses rentrent dans l’ordre ? Un grand merci par avance pour votre avis/conseils.

    J’aime

    1. non cela signifie que vous faites un syndrome de sevrage de lutenyl cela passera jenna et ce n’est pas dangereux PS si l’endométriose douloureuse revenait , la haute autorité de santé préconise de reprendre le Lutenyl avec une IRM 5 ans après puis si le Lutenyl est toujours nécessaire une IRM tous les deux ans Le Lutenyl est tout à fait autorisé en traitement de dernier recours quand aucun progestatifs comme cerazette sawis slinda ne fonctionnent

      J’aime

      1. Un immense merci pour votre réponse tellement rapide et rassurante ! Oui ma gynéco m’a aussi parlé de Sawis si Optimizette n’était pas suffisante, merci pour cette info concernant le Lutényl, j’ai l’impression que ce n’est pas facile de trouver un médecin qui accepte dorénavant de le prescrire… Donc j’attends gentiment que ce souci passe, à part çà ma poitrine ne me fait plus mal « à l’intérieur » comme c’était le cas avec des petits « lancements » par ci par là au tout début. Vos conseils pour nous toutes sont tellement précieux, merci encore mille fois !

        J’aime

  7. Bonjour Docteur, j’ai 47 ans, atteinte d’endométriose. Après 10,5 ans de lutényl 3,75 en continu ma gynéco m’a prescrit Optimizette depuis le 26 Mai dernier. J’ai eu des douleurs bas du ventre et bas du dos typiques pendant 3 semaines, et des règles (vrais saignements) après 41 comprimés d’Optimizette, soit après quasi 6 semaines de prise. Elles ont duré 4-5 jours, du 6 au 10 Juillet. J’ai poursuivi la prise des comprimés et je pense avoir eu une ovulation vers le 19-20 Juillet (pertes transparentes). Hier soir, le 24, soit 18 jours après le « 1er jour du cycle », j’ai ressenti des douleurs de règles, bas ventre et bas du dos. Aujourd’hui çà va mais je suis très stressée actuellement, un médecin m’avait un jour (il y a longtemps) parlé d’hyperoestrogénie… J’ai l’impression qu’Optimizette n’est pas assez dosée pour contrer mes œstrogènes et qu’elle ne bloque pas l’ovulation chez moi, il me semble que c’est possible ? Je m’attends à de prochaines règles début Août… Pensez-vous que je doive l’arrêter et tenter Sawis ? Est-elle assez puissante en cas d’hyperoestrogénie ? Ou directement repasser pour être sure à Lutényl 3,75 qui était pour moi parfait ? Mille merci d’avance pour votre réponse.

    J’aime

    1. vous ne pouvez ovuler sous optimizette jenna mais votre endo ne peut être totalement maîtrisée avec cette pilule qui est 100 fois moins puissante que lutenyl pour calmer une endo Il va falloir changer de molécule et passer ou à Sawis ou mieux à Slinda ou alors à Colprone deux cp . Lutenyl ne se prescrit qu’après avoir essayé les autres progestatifs et après une IRM et après signature d’un document à remettre à la pharmacie . C’est devenu très compliqué de prescrire Lutenyl même si c’est autorisé dans votre cas ….d’où le changement de molécule !!

      J’aime

  8. Bonjour Dr, J’ai eu des kystes ovariens fonctionnels en 2017. On m’a opéré pour les retirer. Deux plus tard, c’etait revenu et on m’a mise sous lutenyl pendant 2 ans. Je n’avais plus de kystes. J’ai arrêté ensuite ma contraception pendant 2 ans et des kystes sont revenus. Ma gyneco me propose optimizette. Pensez vous que cela va faire disparaitre mes kystes? Est-ce obligatoire de poursuivre la contraception à long terme? Je vous remercie.

    J’aime

    1. 1 pas sûr
      2 non manue les kystes disparaissent après 45 ans et s’ils ne sont pas douloureux , on les laisse , c’est bénin et ça le restera
      3 quand vous voudrez un bébé on vous prescrira duphaston 2 cp du 15 au 25 du cycle pour empêcher la survenue de kystes douloureux L’onagre deux cp par jour fait du bien

      J’aime

      1. Merci beaucoup.
        La dernière fois mes kystes avaient atteints 5 et 7 cm sur l’ovaire gauche. Et maintenant jen ai 2 de 4 cm. Donc il faut les traiter je pense. Mais j’aurais souhaité ne pas partir sur une contraception à trop long terme pour tous les effets secondaires. Jai regardé et Optimizette nest pas particulièrement recommandee pour les kystes. Existe il une alternative à lutenyl pour les kystes récidivants? Lutenyl est elle nocive si on le prend pendant 6 mois le temps que les kystes partent? Faut il tjs faire un irm du cerveau avant le traitement meme si cest pour qq mois le temps de faire disparaître les kystes? Je vous remercie.

        J’aime

      2. 1 colprone
        2 non …mais les kystes reviendront
        3 non que si traitement de plus d’un an manue
        4 vous ne m’avez toujours pas dit si vous aviez mal ! Moi , je soigne des femmes pas des images d’écho Les kystes indolores, je les traite par le mépris

        J’aime

  9. Merci pour ces réponses.
    J’ai mal à mon ovaire gauche quand la taille de ces kystes devient importante. Cela me pèse et me tire sur le bas ventre à gauche de façon constante. Quand je dors sur le côté gauche, la douleur est augmentée. Et oui, j’ai fait une échographie pour les douleurs. Mais en plus des douleurs, j’ai la crainte d’une torsion de l’ovaire si ils continuent de grossir. Et j’ai pas envie de subir une autre coelioscopie.

    J’aime

    1. moi je prescris colprone deux cp par jour 12 jours par mois pour empêcher les kystes fonctionnels de grossir et de faire mal manue ça marche super et c’est sans danger PS il n’existe pas de torsion des kystes fonctionnels de l’ovaire , seul un kyste organique ( unique et indolore ) peut se tordre

      J’aime

  10. Bonjour Docteur,
    Âgée de 47 ans et atteinte d’endométriose, je prends depuis fin Mai 2021 la pilule Optimizette en remplacement du Lutényl pris 10 ans. J’ai eu des » règles » avec énorme caillot du 6 au 10 juillet dernier puis plus rien, nickel depuis le 10 juillet, Le 22 Octobre j’ai eu pendant une journée de très légères pertes brunes qui n’ont pas perduré. Hier soir, soit 9 jours après, même chose, un petit filet chocolat très léger ! Bien sûr c’était le week-end et aujourd’hui nous sommes un jour férié, je ne peux donc pas contacter ma gynéco. Je suis très angoissée et stressée en ce moment. J’ai déjà été opérée d’un polype utérin il y a 12 ans en 2009, un peu avant de prendre Lutényl 3,75 en continu. Ça ne me semble pas très bon signe, j’ai peur d’un nouveau polype, qu’en pensez-vous, dois-je m’inquiéter ? Merci mille fois par avance pour votre avis.

    J’aime

    1. avant de penser à polype jenna pensons d’abord à votre nouvelle pilule qui, hélas, n’est pas aussi performante que lutenyl ! Slinda irait peut être mieux mais elle n’est pas remboursée Colprone 2 cp par jour fait bien aussi pour calmer les endos mais rien ne remplacera lutenyl qui était LA molécule parfaite pour vous . Heureusement, la ménopause est proche et vous sauvera !

      J’aime

      1. Oui c’est sûr… Je vais essayer d’en parler avec ma gynéco, j’espère qu’en 5 mois les « dégâts » ne seront pas trop importants, ce serait rapide le développement d’un polype en si peu de temps ? Avec moi tout est possible… J’espère que je n’aurais pas à repasser « sur le billard », sinon j’espère pouvoir en profiter pour tout enlever, utérus, ovaires… Ça se fait encore à mon âge ? Bonne idée vous pensez ? Il me semble qu’une simple péridurale est possible pour ce type d’opération ? Je suis tellement fatiguée de cette vie de galère gynécologique, j’ai hâte que tout çà se termine (pardon pour ces pleurs). Merci encore Docteur d’être toujours présente pour nous.

        J’aime

      2. 1 très peu de risques
        2 oui on peut retirer l’utérus et les ovaires mais vos ennuis ne sont pas si importants qu’ils nécessitent une anesthésie générale Aucun chirurgien ne voudra vous opérer juste pour le confort alors qu’il existe le Mirena comme autre solution, Colprone aussi ou une endométrectomie si vraiment rien ne fonctionne jenna On fait toujours du médical avant le chirurgical d’autant que vous êtes à l’orée de la ménopause et que la progestérone que vous prenez empêche l’appartition d’un cancer de l’utérus

        J’aime

  11. C’est vrai vous avez raison, mes ennuis ne sont pas si terribles, j’ai d’ailleurs eu la chance de vivre 10 années tranquille sous Lutényl, c’est énorme sur une vie de femme. J’ai honte de me plaindre alors qu’il y a toujours pire que soi. Si le faible dosage de Desogestrel suffit pour protéger d’un cancer de l’utérus c’est déjà beaucoup. Ma précédente gynéco m’avait fait très peur avec les polypes utérins… Ils ne sont donc pas tous dangereux ? Et puis il y a le Sawis peut-être, en intermédiaire ? Je vais aussi re-parler de Colprone à ma nouvelle gynéco, elle pensait que ce produit n’était plus prescrit… Merci Docteur

    J’aime

  12. bonjour DR; merci sincérement pour votre disponobilité ; j’ai 43 ans, aménorrhée secondaire depuis 2017 a la suite d’ une myomectomie et pour j’étais entrain d’ovuler meme le jour le gynéco me l’a montré pendant l’intervention. taux AMH à 0,2 ; HSG révéle des cloisons ; je prise de poids excessive ; le gynéco me dit que je ne peux plus faire d’ enfant ; merci de me procurer un avis ; quand je déclanche avec duphaston pas de menstrues cependant si le gyneco me prescrit des oestroprogestatifs je saigne pour ne pas dire que ce sont des regles ; cependant pas de syndrome préménopausique ;

    J’aime

  13. Bonjour
    Mon gygy ma fait arrêter en avril lutenyl après 5 ans car j’ai reçu courrier de la sécu annonçant le risque de méningiome et certain que j’étais ménopausée (je prends 50 ans)
    Irm ok ras
    15 jours après l’arrêt de lutenyl grosses douleurs bas ventre à ne pas me lever pour travailler
    Urgence sos médecin qui me diagnostique infection urinaire en effet j’avais tous les symptômes mais non
    Urgence gygy qui me dit qu ovulation à repris et Endo sûrement entre vessie et utérus et bingo règles de retour après plusieurs années d’absence
    Du coup me met sous Slinda en me disant qu’elle stoppe les règles
    Premières règles 2 semaines et deuxième cycle règles 3 semaines je n’a sais pas quand ça va s’arrêter …..

    J’aime

      1. Merci de votre réponse
        J’avoue que des années sans règles et sans douleurs c’était bien
        Mais la le retour des règles j’ai peur que les douleurs reviennent aussi …

        J’aime

      2. Bonjour
        Après arrêt lutenyl en avril suis passée sous SLINda à la lu mai
        Suis à ma 5eme plaquette j’en peux plus
        La 1 ère plaquette 15 jours de règles
        15 jrs tranquille et 31 jrs de règles ! Et depuis j’ai en gros 1 semaine de réglée tranquille 2/3/4 jours et ça repars comme ça sans cesse
        Au cumul je dois bien être au moins à 3 mois de règles sur 5 plaquettes
        Ça va s’arrêter quand ! C’est fatiguant dans tous les sens du termes
        Désolée de pleurnicher merci

        J’aime

      3. vous avez une adénomyose angelique difficile à maîtriser sauf avec lutenyl Peut être pourriez vous poser un DIU Mirena ? ou utiliser Colprone 2 par jour non stop ? Ou voir avec un chirurgien pour cautériser l’endomètre ?

        J’aime

      4. Merci du retour
        J’ai eu mirena 3 ans et suis passée au lutenyl
        Donc entre les deux je me suis retrouvée sans règles pendant en gros 7/8 ans alors ça me fait drôle

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s